Skip to main content

Full text of "MIE 31 Thiébaut, Jean; Jarrier, C - Flore Libano-Syrienne (1936)"

See other formats


c» 


K. -^4 


MÉMOIRES 


PRESENTES 

■L - .. 1 


^ n ■ -. ■' A' 



A L’INSTITUT D’ÉGYPTE 




AT-’é'-’-. 


ET PUBLIES SOUS LES^ AUSPICES 

1 

DE 


SA MAJESTÉ FOUAD I", ROI D’ÉGYPTE 


TOME TRENTE ET UNIEME 


FLORE LIBANO-SYRIENNE 




^ PAR J. THIEfiAUT 
■ __ 


PREMIERE PARTIE 


ILLUSTRATIONS DE G. JARRIER 


LE CAIRE 

IMPRIMERIE DE L’INSTITUT FRANÇAIS 

1É 

D’ARCHÉOLOGIE ORIENTALE 


1936 

































ri 






i 

\ 








'( 


MÉMOIRES 

DE 

L’INSTITUT D’ÉGYPTE 


TOME TRENTE ET UNIÈME 



























MÉMOIRES 

PRÉSENTÉS, 

A L’INSTITUT D’ÉGYPTE 

ET PUBLIÉS SOUS LES AUSPICES 


SA MAJESTÉ FOUAD ¥% ROI D’ÉGYPTE 


TOME TRENTE ET UNIÈME 



LE CAIRE 

IMPRIMERIE DE L’INSTITUT FRANÇAIS 
D’ARCHÉOLOGIE ORIENTALE 


1936 










FLORE LIBANO-SYRIENNE 


J. THIÉBAÜT 


PREMIÈRE PARTIE 


ILLUSTRATIONS DE C. JARRIER 



















PRÉFACE. 


L’attraction que les pays d’Orient ont, de tout temps, exercée sur 
les centres intellectuels d’Occident ne pouvait manquer d’avoir sa 
répercussion sur une plus parfaite connaissance de ces contrées au 
passé prestigieux. Aussi, bien avant que les pistes du désert aient 
présenté les facilités d’accès dont elles jouissent aujourd’hui, des 
pionniers des sciences naturelles avaient poussé leurs recherches du 
littoral phénicien jusqu’à la Mésopotamie. Dès 1867 un botaniste 
genevois, Edmond Boissier, pouvait jeter les bases de son Flora 
orienialis, qui devait recenser toutes les richesses végétales acquises 
à l’époque, non seidement en Asie occidentale, mais aussi en Égypte, 
en Grèce et en région caucasienne. 

Cette œuvre magistrale reste la base solide de toute élude sur la 
llore de Syrie et du Liban. L’ouvrage de Post, Flora of Syria, Pales¬ 
tine and Sinaï, imprimé à Beyrouth en 1896, en extrayait ce qui 
concerne la Syrie et la Palestine tout en y consignant le résultat, 
d’ailleurs important, des recherches personnelles de l’auteur, notam¬ 
ment dans la région de l’Amanus. La Flore de la Syrie et du Liban 
du P. Bouloumoy, parue en 1980, n’a ajouté que fort peu à ces 
connaissances bien que, dans l’intervalle, d’importantes communica¬ 
tions — telles que celles de BoRiNMÜLLER pour ne citer que les princi¬ 
pales — eussent paru dans diverses revues scientifiques européennes. 















Il — 


Depuis lors une deuxième édition du Flora ofSyria de Post, com¬ 
plétée par M. Dinsmore, a été imprimée par les soins de TUniversité 
américaine de Beyrouth en 1982 et tout en tenant compte des tra¬ 
vaux publiés depuis la première édition, le réviseur a ajouté à l’ou¬ 
vrage primitif de nombreuses references bibliographicjues. 

Toutefois, ces dernières années les recherches botaniques se sont 
intensifiées et justifient une nouvelle mise au point. A ce sujet on 
peut regretter que la population autochtone, où cependant l’instruc¬ 
tion générale est plus que jamais en faveur, n’ait pas participé a ce 
mouvement. Une telle alistention est pourtant concevable lorsque l’on 
constate que contrairement à ce qui se passe en France, par exemple, 
aucun ouvrage facilement accessible et néanmoins suffisamment com¬ 
plet n’ait été mis à la disposition des personnes désireuses de s’ins¬ 
truire, ou seulement curieuses des choses de la nature. 

Nous nous sommes efforcé de combler cette lacune en rédigeant 
les pages publiées aujourd’hui sous les auspices de l’Institut d’Égypte. 
Elles présentent sous une forme concise les connaissances acquises a 
ce jour sur la flore libano-syrienne et ajoutent plusieurs centaines 
d’espèces à celles que les ouvrages précédents avaient signalées dans 
la région envisagée ainsi qu’un assez grand nombre de formes (espè 
ces, sous-espèces ou variétés) qui jusqu’ici n’avaient été publiées 
dans aucun ouvrage d’ensemble. 

Gomme la description des plantes ne peut être suffisamment pré¬ 
cisé si l’on ne fait usage de termes spéciaux qui ne figurent pas 
dans les dictionnaires usuels, nous avons fait précéder le texte dun 
vocabulaire donnant l’explication des mots techniques utilisés dans 

l’ouvrage. 


IJI 


Des tableaux de détermination, que nous nous sommes attaché 
à rendre aussi faciles que possible, conduisent successivement à la 
famille de la plante que l’on étudie, au genre et enfin à l’espèce. La 
description des espèces est d’ailleurs suffisamment complète pour 
confirmer le résultat obtenu. 

Il est à remarquer que de nombreuses espèces ont reçu des noms 
difTérents, soit que certains auteurs aient méconnu ou négligé les 
travaux de leurs prédécesseurs, soit que des confusions se soient 
produites entre des plantes spécifiquement distinctes. Conformément 
à la règle nous avons généralement adopté l’épithète spécifique la 
plus ancienne. Nous nous en sommes écarté cependant dans les cas 
où cette épithète pouvait prêter à confusion, ou encore quand elle 
était manifestement inexacte. C’est ainsi, par exemple, que nous 
nous sommes refusé à nommer Valeriana ilalica une plante qui ne 
croît pas en Italie! Toute règle devient arbitraire quand elle ne se 
conforme pas à la vérité. Nous donnons d’ailleurs, à la fin de l’ou¬ 
vrage, les synonymies qui permettent de se référer aux travaux de 
nos prédécesseurs. 

Comprenant l’unité spécifique de façon assez large, nous avons 
ramené au rang de sous-espèce, ou même de variété, des plantes 
que Boissier ou les auteurs subséquents avaient considérées comme 
de bonnes espèces. Nous aurions été tenté parfois d’étendre davan¬ 
tage cette méthode, mais nous avons jugé prudent, dans les cas 
douteux, de la limiter aux plantes que nous avions observées compa¬ 
rativement sur place. Plus rarement, et avec la même réserve, nous 
avons réhabilité certaines formes peu connues que nos recherches 
ou celles de nos confrères nous avaient permis d’apprécier d’une 















— IV 


façon plus exacte que par l’examen d’exemplaires desséchés souvent 
incomplets. 

Chaque espèce est suivie d’une indication sommaire de sa répar¬ 
tition géographique dans la région envisagée. Nous ne pouvions nous 
étendre davantage sans dépasser les limites imposées à un ouvrage 
conçu dans un but de vulgarisation. Pour ce motif encore nous 
n’avons pu citer dans le texte les botanistes auxquels sont dues les 
découvertes les plus récentes et qui ont bien voulu nous en faire 
part alors quelles n’étaient pas encore publiées. Aussi est-ce pour 
nous un devoir de mentionner ici tout particulièrement le prot. 
Samuelsson, de Stockholm, dont les indications nous ont permis de 
comprendre, dans ce travail, plus de cent espèces qui n’avaient pas 
encore été signalées sur le territoire libano-syrien. Nous nous devons 
de citer également nos compagnons habituels d’exploration pendant 
les quatre années que nous avons passées en Orient, M. Gombault, 
alors Inspecteur général des Douanes à Beyrouth, le Père Paul 
MouTEP.DE, professeur à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth et enfin 
le Frère Joseph-Louis, des Maristes d’Alep, auquel nous sommes 
redevable de tant d’utiles indications sur la flore du Nord de la 
Syrie. 

Nous avons également tenu compte, avec profit, des monographies 
le plus récemment parues et qui, précisément, visent des genres 
particulièrement difficiles. C’est ainsi que les études du prof. Mup.- 
BECK, de Lund (Suède), sur les genres Verbascum et Celsia, du prof. 
EiCx, de Jérusalem, sur les genres Erodium et Ægilops, nous ont été 
de la plus grande utilité. 11 est juste de leur en attribuer tout le 
mérite. 


Enfin soulignons que M. C. Jarrier, de Charleville, est l’auteur 
des dessins qui reproduisent si heureusement plus de deux cents 
espèces choisies parmi les plus caractéristiques de notre flore. 

Aussi est-ce pour nous un agréable devoir de remercier ici tous 
ceux qui nous ont aidé si obligeamment. Notre gratitude va égale¬ 
ment à l’Institut d’Égypte qui a bien voulu se charger de la présente 
édition. 

Malgré tous les concours qui nous ont été apportés, nous ne 
pouvons nous dissimuler les lacunes de l’ouvrage. Il reste encore 
beaucoup à acquérir pour une connaissance complète de la flore 
d’Orient et l’activité déployée depuis la publication de Boissier est 
loin d’avoir épuisé le sujet. Si le présent travail peut ouvrir et faci¬ 
liter la voie à ceux qui tenteront de collaborer à son achèvement, 
nous serons amplement récompensé de notre effort. 


J. Thiébaut. 















liBBi 


VOCABULAIRE 

des mots techniques utilisés dans l’ouvrage. 

(On trouvera dans la description des familles, l’explication de certains termes spéciaux à celles-ci.) 


Acaule. — Qui est ou paraît dépourvu de tige. 

Agcresgent. — Qui continue à s’agrandir après la période normale, comme le calice crois¬ 
sant après la floraison. 

Achaine ou Akène. — Fruit sec indéhiscent à une seule graine n’adhérant pas au péricarpe. 

Agicuee. - — Petit aiguillon; aciculaire : fin et raide comme une aiguille. 

Agüminé. — Qui se termine insensiblement en pointe fine. 

Adventice. *— Plante qui croît accidentellement dans une région d où elle n’est pas origi¬ 
naire. 

Adventives [racmes), — Qui prennent naissance sur une tige aérienne. 

Aigrette. — Ensemble des poils ou soies qui couronnent certains achaines. 

Aigu. — Organe qui se termine insensiblement en pointe ou angle aigu. 

Aiguillon. — Excroissance plus ou moins vulnérante qui, contrairement à l’épine, naît de 
l’écorce et s’enlève facilement. 

Aile. — Rebord mince, généralement membraneux, qu’on observe sur certains fruits, sur 
des tiges, etc. Nom des pétales latéraux dans la corolle papilionacée. 

Aisselle. — Angle formé par l’insertion sur la tige d’une feuille ou d’un rameau. 

Albumen. ■— Partie de la graine qui nourrit l’embryon. 

Alterne. ■— Se dit des organes insérés un à un à des hauteurs différentes sur leur sup¬ 
port : feuilles alternes; ou qui se succèdent régulièrement l’un après l’autre : étamines 
alternes avec les pétales. 

Alvéole. — Petite fossette; alvéolé, marqué de petites fossettes. 

Amplexicaüle. — Se dit d’une feuille ou bractée dont la base forme deux lobes embrassant 
la lige ou le rameau. 

Anastomosé. —■ Se dit des nervures dont tes rameaux se réunissent en réseau à leur sommet. 

Ancipité. — Comprimé et à bords plus ou moins tranchants. 

Androgyne. — Qui porte à la fois des fleurs mâles et femelles. 

Annuel. — Se dit d’une plante qui accomplit tout le cycle de sa végétation dans le cours 
d’une année. Les plantes annuelles se reconnaissent à leur racine grêle, qui s’arrache 
facilement. 

Anthère, — Partie de l’étamine qui porte le pollen. 

Anthèse, — Période de floraison d’une plante. 












VIII 


Apétale. — Fleur sans corolle. 

Aphylle. — Qui ne porte pas de feuilles. 

Apigulé. — Terminé par une petite pointe molle. 

Appendice. — Partie accessoire à quelque organe; appencUculé ^ muni d'appendice. 

Appbimé. — Se dit d’un organe (généralement poil) appliqué contre son support. 

Aranéeüx. — Couvert de poils fins, mous, entrecroisés comme les fils d’une loile d’araignée. 

Arête, — Pointe filiforme, raide ou (lexueuse, assez longue. 

Arille. — Expansion du funicule formant une enveloppe supplémentaire plus ou moins 
complète de la graine. 

Aristé» — Pourvu d’une arête. 

Article. ■— Partie comprise entre deux articulations d’un organe et se séparant sans le 
déchirer. 

Articulation. — Jointure généralement marquée par un resserrement. 

Articulé. — Se dit des tiges, fruits, pédoncules présentant une ou plusieurs articulations. 

Ascendant. — D’abord étalé à la base, puis redressé. 

Auriculé. — Muni à la base de 2 lobes ou oreillettes. Se dit également de l’onglet d’un 
pétale bordé d’excroissances qui l’élargissent. 

Axillaire. — Se dit des organes insérés dans l’angle formé par le rameau et la tige, la 
feuille et le rameau, etc. 

Bagciforme. — En forme de baie. 

Baie. — Fruit charnu, indéhiscent, renfermant plusieurs graines éparses dans la pulpe. 

Bec. — Pointe terminale d’un fruit. 

Bi. — Préfixe indiquant le double état d’un objet : biloculaire, deux loges; bivalve, deux 
valves, etc. 

Bifide. — Fendu en 2 jusque vers le milieu de sa longueur. 

Bilobé. — Fendu en 2 jusqu’au quart de sa longueur. 

Bipartit. — Fendu en 2 jusqu’au delà du milieu de sa longueur. 

Bractée. — Ecaille ou feuille modifiée, membraneuse ou non, que l’on trouve parfois à la 
base des fleurs, des pédoncules, ou sur ceux-ci. Bractéole, petite bractée. 

Bràctkiforme. — En forme de bractée. 

Bulbe. — Renflement que présentent certaines plantes au collet de la racine. Bulbille, 
petit bulbe accompagnant les feuilles ou les fleurs de certaines plantes. 

Bulleux. — Se dit d’une feuille dont le limbe est pourvu de boursouflures analogues à des 
bulles. 

Caduc. — Qui tombe prématurément. 

Calathide. — Synonyme de capitule. 

Calice. — Enveloppe extérieure de la fleur, formée de sépales libres ou soudés. Calicinal, 
qui appartient au calice. Caliciile, ensemble de folioles formant un second calice en 
dehors du premier. 


— IX 


Calleux. — Qui offre des callosités, renflements rudes et irréguliers. 

Campanule. — En forme de cloche. 

Canalicülé. — Organe disposé ou creusé en forme de canal. 

Cannelé. — Portant de fortes stries longitudinales régulières. 

Capillaire. — Fin comme un cheveu. 

Capité. — Dont l’extrémité est renflée en tête; disposé en forme de tête. 

Capitule ou Calathide. — Ensemble de fleurs sessiles ou presque sessiles serrées et dis¬ 
posées sur un réceptacle commun, simulant une seule fleur. 

Capsule. — Fruit sec, mais à enveloppe non ligneuse, contenant ordin. plusieurs graines 
et généralement déhiscent par des valves ou plus rarement des trous. 

Carène. — Saillie anguleuse du dos de certains organes, rappelant la carène d’un navire. 
Caréné, qui est en forme de carène ou qui est muni d’une carène. 

Caroncule. — Petite protubérance qu’on remarque sur certaines graines. 

Carpelle. — Parlie simple et complète d’un fruit composé. 

Carpophore. — Petit support de certaines capsules. 

Caryopse. — Fruit sec, indéhiscent, à graine soudée au péricarpe, celui-ci étant généra¬ 
lement très mince. 

Caülescent. — Pourvu de tige apparente. 

Caulinatre. — Qui naît sur une lige. 

Cellule. — Partie constitutive du tissu végétal en forme de cavité à parois minces, géné¬ 
ralement courte, et ne pouvant se distinguer qu’au microscope. 

Cespitrüx. — Croissant en touffes compactes. 

Chagriné. — Couvert de petites granulations. 

Chaton. — Sorte d’épi, dans lequel les fleurs sont à l’aisselle d’une écaille et dont l’axe 
est articulé, de sorte que l’ensemble tombe d’une seule pièce à maturité. 

Chlorophylle. — Matière verte des végétaux. 

Cils. — Poils assez rigides disposés en ligne sur le bord d’un organe. Cilié : bordé de cils. 

Claviforme. — Renflé de bas en haut, comme une massue. 

Cloison. — Membrane qui sépare les loges d’un fruit. 

Collet. — Partie de la plante où la tige se termine en racine. 

Coloré. — Se dit d’un organe qui a une couleur autre que verte, celle-ci étant la domi¬ 
nante chez les végétaux. 

Complet. — Organe dans lequel on trouve toutes les parties qui le composent habituelle¬ 
ment : la fleur qui comprend calice, corolle, étamines et pistil est une fleur complète. 

Composé. — Qui comprend plusieurs parties similaires. Feuille composée : qui comprend 
plusieurs folioles articulées sur un pétiole commun. Fleur composée : réunion de plusieurs 
fleurs sur un réceptacle commun. Fruit composé : formé de la réunion de plusieurs 
ovaires. Ombelle composée : ombelle dont chaque rayon porte lui-même une ombelle; etc. 

CÔNE. — Fruit composé formé d'un axe et de nombreuses écailles, souvent ligneuses, à la 
base desquelles sont disposées les graines. 


B 









m 


CoNNÉ. — Se dit d’organes soudés ensemble généralement par leur base. 

Connectif. — Branches qui prolongent le filet, dans certaines étamines. 

CoNNivENTs. — Se dit des organes qui se rejoignent vers leur sommet sans se souder. 

CoNvoLUTÉ. — Enroulé sur lui-même. 

Coques. — Parties closes d un fruit composé qui se séparent sans s’ouvrir. 

Cordé, Cordiforme. — Écbancré comme un cœur de carte à jouer, 1 échancrure étant tou¬ 
tefois en bas. 

Corolle, — Enveloppe intérieure de la fleur souvent colorée et formée de 1 ensemble des 
pétales, libres ou soudés. 

CoRYMBE. — Inflorescence formée de fleurs dont les pédoncules partent de points differents 
et se terminent presque à la même hauteur. Corymbiforme, en forme de corymbe. 

Cote. — Ligne saillante d’un organe. 

Cotonneux, — Couvert d’un duvet analogue au coton. 

Cotylédon. — Nom donné à la première ou aux deux premières feuilles dun végétal qui 
se développent au moment de la germination et offrent une structure particulière. 

Couronne. — Appendices libres ou soudés disposés en forme circulaire. 

(Irrnelé. — Dont le bord présente des dents obtuses ou arrondies. 

Crispé. — Qui forme des plis irréguliers. 

Cunéiforme. — Qui se rétrécit en forme de coin. 

Cupule. — Petite coupe qui enveloppe plus ou moins certains fruits et qui est formée par 
la réunion ou la soudure de plusieurs bractées. 

CuspiDÉ, — Terminé en pointe raide, aiguë. 

Oyme. — Inflorescence formée de pédoncules partant d’un meme point, puis se ramifiant 
irrégulièrement pour se terminer presque à la même hauteur. 

Décliné. — Qui retombe en dehors au lieu de prendre une direction naturelle. 

Décombant. — Qui s’élève d’abord pour retomber ensuite. 

Décurrent. — Se dit d’une feuille dont le limbe se prolonge sur la tige et la rend plus ou 
moins ailée. 

Déhiscent. — Qui s’ouvre régulièrement et sans se déchirer, par séparation naturelle. 

Deltoïde. — En forme de triangle. 

Denté. — Dont les bords sont garnis d’échancrures triangulaires. 

Dentigülé. — Garni de très petites dents. 

Déprimé. — Comprimé par le sommet. 

Diadelphes. — Se dit des étamines soudées par leurs filets en deux groupes ou en un 
groupe avec une étamine libre. 

Dichotome. — Appliqué aux tiges ou rameaux dont les divisions successives vont toujours 
par 9. 

Didyme. — Divisé en 9 parties globuleuses symétriques. 

Diffus. — Dont les rameaux sont disposés sans ordre et plutôt étalés. 


XI 


Digité. — Dont les parties, prenant naissance au même point, divergent comme les doigts 
de la main étalée. 

Dioïque. — S’applique aux plantes dont les fleurs males et femelles sont sur des sujets 
différents. 

Discoïde. — Plat et arrondi en lorme de disque; se dit également des capitules sans fleurs 
ligulées. 

Discolore. — Offrant 9 parties différemment colorées. 

Disque. — Nom appliqué tantôt au centre du réceptacle dans les composées, tantôt au corps 
glanduleux, généralement circulaire, qui dans certaines plantes surmonte le réceptacle. 

Distiques. — Disposés sur un axe commun en 9 lignes opposées et situés dans un même 
plan. 

Divariqüé, — S’applique notamment aux rameaux qui s’écartent en tous sens presque à 
angle droit. 

Drupe (semploie dans les genres masc. et fem.). — Fruit charnu, indéhiscent, renfermant 
un noyau. Drupacé : qui ressemble à une drupe; drupéole : petite drupe. 

Écaille. — Petites lames ordin. minces, membraneuses, parfois charnues, disposées 
tantôt sur la tige, les rameaux ou les pédoncules, tantôt à la base de certaines fleurs ou 
sur le réceptacle de quelques composées. 

Elliptique. Se dit des feuilles a bords régulièrement courbés également rétrécies aux 
deux extrémités, 

Emarginé. — Un peu échancré. 

E-mbrassant. Se dit des feuilles, bractées, stipules élargies à la base pour entourer 
incomplètement la tige ou les rameaux. 

Embryon. Dans la graine, rudiment de la plante qui se développe après la fécondation. 

Endocarpe. — Couche intérieure du péricarpe, en contact avec la graine. 

Ensiforme. — En forme de glaive; s’applique aux feuilles étroites amincies sur les bords et 
rétrécies de la base au sommet. 

f 

Epars. — Disposés sans ordre apparent. 

Éperon. — Prolongement tubuleux des sépales ou des pétales vers leur base. 

Inflorescence composée de fleurs sessiles disposées isolément ou par groupes le 

^ long dun axe central appelé rachis. Ex. : ble, orge. Le chaton est une forme d’épi, 

Epicarpe. — Couche extérieure deTenveloppe (péricarpe) du fruit. 

Épigé. — Se montrant hors du sol. 

Epigyne. — Inséré sur Tovaire. 

Epillet. Fleur unique, ou groupe de fleurs, entouré à la hase d’une ou deux écailles 

appelées glunies. L ensemble des epillels constitue 1 inflorescence des graminées ou 
cypéracées. 

Epine. — Excroissance dure, vulnérante, qui contrairement à l’aiguillon adhère aux tissus 
intérieurs et ne s’enlève pas facilement. 











Xll 


Érodé. — A bord irrégulièrement denté, comme rongé. 

Étamine. — Organe mâle de la fleur composé de lanthère qui porte le pollen, et du filet. 
Étemdard. — Pétale supérieur des fleurs papilionacées. 

Exsert. — Qui fait saillie au dehors. 

Extra-Axillaire. — Qui paraît prendre naissance en dehors de l’aisselle de la feuille. 
Extrorses. — Se dit des anthères s’ouvrant en dehors, soit du côté de l’enveloppe florale. 

Falciforme. — Courbé en faux. 

Farineux. — Couvert d une poussière blanchâtre. 

Fascicule. — Disposé en faisceaux. 

Fastigiés. — Rameaux rapprochés et dressés. 

Femelle. — Se dit de la Heur à pistil sans étamines. 

Fibreuses {racines). — Formées de filaments non ou peu ramifiés. 

Fide. — Suffixe impliquant l’idée de mifieu. Voir bifide, pinnatifide, etc. 

Filet. — Partie de l’étamine, ordin. filiforme, qui porte lanlhere. 

Filiforme. — Fin comme un fil. 

Fimbrié. — Portant une frange fine. 

Fistüleux. — Cylindrique et creux. 

Flabelliforme {feitille). — Munie de nervures en éventail. 

Flagelliforme. — Droit et mince comme une baguette. 

Fleuron. — Nom donné aux fleurs des composées dont la corolle tubuleuse est à peu près 
régulière. 

Floconneux. — Qui porte des poils groupes eu petits flocons. 

Florifère. — Qui porte des fleurs. 

Foliacé. — Qui ressemble à une feuille. 

Foliole. — Division des feuilles composées qui ressemble elle-même à une petite feuille; 

s’applique également aux pièces de l’involucre d un capitule. 

Follicule. — Fruit sec à enveloppe repliée sur elle-même, de façon a ne présenter qu’une 
suture longitudinale où sont attachées les graines. 

Fongueux. — Composé d’une substance épaisse, molle, spongieuse. 

Fossette. — Petite cavité. 

Fronde. _ Partie des fougères qui porte habituellement les Iructifications et que Ion 

appelle vulgairement leur feuille. 

Fruit simple : provenant d’un seul ovaire;/n(ù composé : qui résulte de plusieurs ovaires 
d’une même fleur. 

Frutescent. — Plante dont la consistance sèche, presque ligneuse, la rapproche de 1 ar¬ 
brisseau. 

Fugace. — Qui tombe ou disparaît promptement. 

Funicule. — Filet qui relie l’ovule au placenta. 

Fusiforme. — Renflé au milieu en forme de fuseau. 


XIII 


Gaine. — Base de certaines feuilles ou bractées se prolongeant sur la tige pour l’entourer 
complètement. 

Gazonnant. — Se dit des plantes formant gazon par leurs tiges et feuilles fines, rappro¬ 
chées. 

Géminés. — Disposés par 2. 

Genouillé. — Plié brusquement en forme de genou. 

Gibbeux. — Présentant une bosse. 

Glabre. — Qui est entièrement dépourvu de poils. 

Glabrescent. — Presque dépourvu de poils. 

Glande. — Vésicule qui sécrète un liquide; glanduleux, muni de glandes. 

Glaücesgent. — Presque glauque. 

Glauque. — D’un vert bleuâtre. 

Glociiidié. — Se dit d’un poil raide divisé à son extrémité en pointes recourbées. 

Glomérule. — Agglomération irrégulière de fleurs sessiies ou brièvement pédicellées for¬ 
mant une masse compacte. 

Glumacé. — Qui a l’apparence d’une glume; qui porte des glumes. 

Glume. — Bractée écailleuse enveloppant la base des épillels dans les graminées. 

Glumelles. — Écailles entourant le pistil et les étamines des graminées et constituant leur 
enveloppe florale. 

Glumellules. — Petites écailles situées à la base des glumelles dans certaines fleurs de 
graminées. 

Glütineux, — Couvert d’une matière visqueuse. 

Gorge. — Entrée du tube de la corolle ou du calice. 

Gousse. — Fruit sec, a 1 loge et à 2 valves, dont les graines sont attachées a des placentas 
situés le long des sutures. 

Graminiformë. — Se dit d’une feuille linéaire étroite comme celles des graminées. 

Granule. — Petit corps ovoïde qui se trouve sur les valves fructifères de certains Rumex. 

Grappe. — Inflorescence composée de fleurs portées sur des pédicelles à peu près égaux 
prenant naissance sur un axe commun à des points différents. La grappe est composée ou 
simple suivant que les pédicelles sont ou non rameux. 

Hampe. — Pédoncule nu, partant de la base de la plante et portant une ou plusieurs fleurs. 

Hasté. — Se dit d’une feuille en forme de fer de hallebarde, pourvue a la base de deux 
lobes divergents, en pointe. 

Herbacé. — Se dit des plantes non ligneuses, â tige formée d’un tissu peu consistant, ou 
encore des organes verts comme l’herbe, par opposition à coloré. 

Hérissé. — Garni de poils raides, étalés. 

Hermaphrodite. — Contenant à la fois étamines et pistil. 

Hile. — Cicatrice laissée sur la graine par le funicule. 

Hirsute. — Garni de poils étalés, rudes. 

















XIV 


Hispide. — Garni de poils longs, raides, presque piquants. 

Hybride. — Plante qui provient de la fécondation d’une espèce par une autre. 
Hypocratériforme. — Se dit d’une corolle à tube long et limbe brusquement évasé. 
Hypogé. — Qui se développe sous terre. 

Hypogyne. — Inséré au-dessous de Povaire. 

Imbriqués. — Qui se recouvrent en partie comme les tuiles d’un toit. 

Imparipenné. — Se dit d’une feuille pennée terminée par une foliole impaire. 

Incisé. — Découpé en dents profondes et inégales. 

Inclus. — Qui ne dépasse pas les bords de l’organe qui les entoure. 

Indéfini. — En nombre trop grand et trop variable pour être compté. S’applique égale¬ 
ment à la tige non terminée par une Heur, qui peut ainsi croître indéfiniment. 
Indéhiscent. — Se dit d’un fruit qui ne s’ouvre pas naturellement à maturité. 

Inerme. — Qui n’a ni épines, ni aiguillons. 

Infère. — Se dit de l’ovaire soudé au calice et qui paraît ainsi placé au-dessous de la fleur. 
Infléchi. — Fléchi vers le centre de la fleur. 

Inflorescence. — Disposition des fleurs dans une même plante. 

Infundibüliforme. — En forme d’entonnoir, à tube conique et limbe peu évasé. 

Insertion. — Point d’attache d’un organe sur un autre. 

Introrses. — S’applique aux anthères qui s’ouvrent en dedans, vers le centre de la fleur. 
Involucelle. — Verticille de bractées à la base des ombellules. 

Involücre. — Ensemble de bractées, verticillées ou imbriquées, insérées à la base d’une 
indorescence, généralement ombelle ou capitule, parfois même a une certaine distance 
d’un groupe de fleurs. 

Irrégulier. — S’applique principalement au calice ou à la corolle dont les différentes 
pièces ne sont pas symétriques. 

JoNCiFORME. — De forme cylindrique comme la leuille des joncs. 

Labelle. — Division du périgone des orchidées, souvent pendante et éperonnée. 

Labié. — Qui a des lèvres : corolle bilabiée, dont la partie libre des pétales offre deux divi¬ 
sions principales comparables à des lèvres. 

Lacinié. — Divisé en lanières étroites et inégales. 

Laineux. — Couvert de poils longs, mous, flexueux, comparables aux fibres de la laine. 
Lame. — Dans les pétales, se dit de la partie élargie qui termine l’onglet. 

Lancéolé. — S’applique aux organes, et surtout aux feuilles, assez larges à la base, qui 
s’élargissent encore avant de diminuer progressivement jusqu’au sommet. 

Lenticulaire. — S’applique aux graines biconvexes et à bord mince comme celle de la 
lentille. 

Libre. — Qui n’est pas soudé à un autre organe, soit du même genre, soit différent. 


XV 


Ligneux. — Qui a la consistance du bois. 

Ligule. — Petite membrane qui se trouve à la jonction de la gaine et du limbe dans les 
feuilles de graminées; pétale très développé des fleurs de certaines composées. 

Ligulée (fleur). — Dont le limbe est prolongé d’un côté par une ligule. 

Limbe. — Partie élargie d’une feuille. 

Linéaire. — Long et étroit, a bords presque parallèles. 

Lobe. — Division plutôt arrondie et peu profonde d’un organe; lobé : qui offre plusieurs 
lobes; lobule : petit lobe. 

Loculaire. — Dérivé de loge : uniloculaire, à une loge; biloculaire, à deux loges, etc. 
Loculicide. — Déhiscence des capsules dont les cloisons s’attachent au centre des valves. 
Loge. — Compartiment d’un fruit, d’une anthère, etc, 

Lyrée (feuille). — Feuille dont le lobe terminal arrondi est beaucoup plus grand que les 
lobes latéraux. 

Mâle (fleur), — Fleur sans pistil. 

Mamelonné. — Pourvu de saillie arrondie, 

Marcescent. — Qui se dessèche sur la plante et ne tombe qu’après s’être flétri. 

Marginal. — Situé sur le bord ou près du bord. 

Marginé. — Qui porte un rebord distincl. 

Membraneux. — Souple, mince et transparent comme une membrane. 

Monadelphes (élamines), — Soudées en un seul faisceau. 

Mono. — Préfixe qui implique la notion d’unique; monocéphale, à une tête; monosperme, 
à une graine, etc. 

Monoïque. — Dont les fleurs à étamines et les fleurs à pistil sont distinctes, mais portées 
sur le même sujet. 

Mucron. — Pointe très courte, raide. 

Mülti, — Préfixe qui implique la notion de plusieurs, en nombre élevé; multicaule, beau¬ 
coup de tiges; muUifide, nombreuses divisions; multiloculaire, nombreuses loges, etc. 
Muriqué, — Garni de pointes courtes, larges à la base. 

Mutique. — Qui ne se termine pas en mucron ou arête. 

Napiforme. — En forme de navet. 

Naturalisé, — Qui s’est propagé dans un pays dont il n’est pas originaire. 

Nectaire, — Glande qui sécrète un liquide mielleux, recherché par les insectes. 
Nectarifère. — Pourvu de nectaire. 

Nervure. — Fibres plus ou moins saillantes et entrecroisées qui se remarquent sur le limbe 
des feuilles dont elles forment la charpente. 

Neutre (fleur). — Fleur dont les étamines ou le pistil sont incomplètement développés 
ou transformés en organes non propres à la fécondation. 

Noix. — Fruit à endocarpe ligneux contenu dans un péricarpe charnu. 





















— XVI 


Noyau. — Enveloppe osseuse qui entoure l’amande dans une drupe. 

Nue {tige). — Tige dépourvue de feuilles. 

Ob. — Préfixe qui veut dire a l’envers; obovale, dont le contour est ovale mais le petit 
bout se trouvant h la base; ohcordé, en cœur renversé, l’échancrure en haut. 

Oblong. — Dont le contour, analogue à une ellipse, est cependant inégalement atténué 
aux deux bouts. 

Obtus. — Dont le bord supérieur est arrondi, non aigu. Oblusiuscule, un peu obtus. 

Ombelle. — Inflorescence dans laquelle les pédoncules partent tous du même point et 
s’écartent en rayonnant pour arriver presque a la même hauteur. L’ombelle est smpJe 
quand les rayons ne portent qu’une (leur, et composée quand ils portent eux-mêmes une 
petite ombelle, appelée omhelhde. 

Ombiliqué. — Qui présente au centre un petit enfoncement comparé à l’ombilic. 

Oncüné. — Terminé par une petite pointe courbée en crochet. 

Onglet. — Partie inférieure rétrécie du pétale. 

Onguiculé. — Pourvu d’un onglet. 

Opercule. — Valve supérieure des fruits qui s’ouvrent en travers, comme par un couvercle. 

Opposés. — Placés deux à deux en face l’un de l’autre sur leur support. 

Orbiculaire. — A contour à peu près circulaire. 

Osseux. — Dur comme un os. 

Ovaire. — Partie inférieure du pistil, qui devient le fruit après la fécondation. 

Ovale. — Qui offre le contour d’un œuf, plus large vers la base. 

Ovoïde. — Qui a la forme d’un œuf. 

Ovule. — Granule renfermé dans l’ovaire et qui devient graine après la fécondation. 

Paillettes. — Petites lames scarieuses qui garnissent le réceptacle de certaines composées 
et sont mêlées aux fleurons. 

Palais. — Renflement de la lèvre inférieure dans les corolles en forme de mufle (muflier, 
linaire). 

Paléacé. — Qui comporte des paillettes. 

Palmatifide. — Feuille palmée divisée environ jusqu’au milieu du limbe. 

Palmatilobé. — Feuille palmée à divisions peu profondes, n’atteignant pas le milieu du 
limbe. 

Palmatipartite. — Feuille palmée divisée jusqu’au delà du milieu du limbe. 

Palmatiséquée. — Feuille palmée divisée en segments à peine soudés à la base ou même 
complètement distincts. 

Palmée. — Feuille dont les nervures principales, partant du point d’attache du limbe au 
pétiole, s’écartent en divergeant. 

Panduriforme. — Échancré sur les côtés en forme de boîte de violon. 

Panicüle. — Inflorescence dans laquelle les fleurs sont portées par des pédoncules rameux, 
partant de points différents et se terminant à des hauteurs diverses. 


XVII 


Papilionacée (corolle). — Corolle irrégulière formée d’un pétale supérieur ou étendard^ de 
deux pétales latéraux semblables, ou ailes, et de deux pétales inférieurs soudés ou rap¬ 
prochés en carène. 

Papilles. — Petites protubérances raides, coniques ou granuleuses, affectant parfois la 
forme de poils. 

Parasite, — Qui vit de la substance d’un autre végétal vivant. 

Pariétal. — Qui s’attache à une paroi. 

Paripenné. — Se dit d’une feuille pennée dont les folioles sont en nombre pair. 

Partition. — Division d’une feuille pinnatipartite ou palmatipartite. 

Paüciflore. — Qui porte peu de fleurs. 

Pectine. — A divisions étroites, régulièrement opposées sur deux rangs comme les dents 
d’un peigne. 

Pédalée (feuille). — Feuille dont le segment moyen est indépendant et les latéraux plus 
ou moins longuement unis à la base. 

Pédicelle. — Dans un pédoncule rameux, le dernier support de la fleur. 

Pédoncule. — Support d’une fleur ou commun à plusieurs fleurs; fleur pédonculée : fleur 
portée sur un pédoncule. 

Peltée (feuille). — Feuille arrondie attachée au pétiole par son centre. 

Pennée (feuille). — Feuille composée de folioles disposées régulièrement de chaque côté 
du rachis comme les barbes d’une plume. 

Pentamère. — Fleur à 5 divisions ou parties, 

Perfoliée (feuille). — Traversée par la tige. 

Périanthe. — Enveloppe de la fleur, qu’elle soit simple ou qu’elle comprenne calice et 
corolle. 

Péricarpe. — Enveloppe du fruit, composée de 3 parties, Vépicarpe, le sarcocarpe et ïendo- 
carpe. 

Péricline. — Nom donné plus spécialement à l’involucre des capitules des composées. 

Périgone. — Enveloppe de la fleur lorsqu’elle est unique : synonyme de périanthe simple. 

Périgyne. — S’applique aux organes insérés autour de la hase du pistil. 

Persistant. — Qui ne tombe pas à l’époque habituelle. 

Pétale. — L’une des divisions de la corolle. 

Pétaloïde. — S’applique au calice qui a la consistance, la couleur d’une corolle. 

Pétiole. — Support ou queue de la feuille. 

Pinnatifide (feuille). — Divisée en lobes latéraux jusqu’au milieu du limbe. 

PiNNATiLOBÉE. — — — quart du limbe. 

Pinnatipartite. — — — delà du milieu du limbe. 

Pinnatiséquée (feuille). — Divisée en segments latéraux jusqu’à la nervure médiane. 

Piriforme. — En forme de poire. 

Pistil, — Organe femelle de la fleur, habituellement composé de l’ovaire, du style et du 
stigmate. 


c 









xvm 


Placenta, — Partie du péricarpe à laquelle la graine est rattachée par le funicule. 
Plumeux, — Se dit des poils barbus de chaque côté comme une plume. 
pLuni. — Préfixe qui implique la notion de plusieurs; pliirkauh, plusieurs tiges, etc. 
Pollen. — Poussière fécondante contenue dans Panthère. 

PoLY. — Préfixe impliquant l’idée de plusieurs; pohjpélale, plusieurs pétales; polysperme, 
plusieurs graines, etc. 

Polygame. — Oui renferme à la fois des fleurs hermaphrodites et des fleurs unisexuées. 
Polymorphe. — De forme très variable. 

Ponctué. — Couvert de petits points. 

Préfloraison. — Etat des parties de l’enveloppe de la fleur avant l’épanouissement. 
Prismatique. — Qui offre des angles séparés par des faces, comme un prisme. 

Prolifère. — Qui produit exceptionnellement un organe semblable à lui-même : fleur 
d’où part un pédoncule donnant une autre fleur, etc. 

Pubérulent. — A pubescence très courte, ressemblant à une poussière. 

PüBESCENT. — Couvert de poils courts, mous, peu serrés. 

Punctiforme. — Ayant la forme d’un point, 

PvxiDE. — Capsule s’ouvrant circulairement comme par un couvercle appelé opercule. 

Qüadri .— Implique l’idée de quatre; quadriftde, divisé en quatre jusqu’à son mi¬ 

lieu, etc. 

Qujnque .— Implique l’idée de cinq; quinquelobé, à cinq lobes, etc. 

Hachis. — Axe central, surtout employé pour les épis; pétiole commun portant les folioles 
des feuilles pennées. 

Radical. — Qui naît de la racine ou de la souche. 

Radigante [plante), — Qui produit des racines le long de la tige. 

Radiée (four), — Capitule dans lequel les fleurons du centre sont tubuleux et ceux de la 
périphérie ligulés. 

Rampante. — S’applique à la tige qui croît couchée sur le sol, ou à la souche qui reste 
presque horizontale. 

Rayons. — Pédoncules des ombelles. 

Réceptacle. — Dilatation au sommet du pédoncule, sur laquelle sont insérées les fleurs. 
Réfléchi. — Organe recourbé en dehors et en bas. 

Réfracté. — Réfléchi brusquement comme par une cassure au point d’attache. 

Régulier. — Se dit d’une fleur, d’un calice, d’une corolle dont les différentes parties sont 
symétriques et sensiblement égales. 

Réniforme. — En forme de rein. 

Réticulé. — Couvert de lignes s’entrecroisant en réseau. 

Rétus, — A sommet tronqué et légèrement déprimé. 

Révoluté. — A bords roulés en dessous. 


Rhizome. — Tige souterraine ayant l’aspect d’une racine, mais qui donne naissance à des 
bourgeons. 

Rhomboïdal, — Affectant à peu près la forme d’un losange, à â angles obtus et 2 aigus. 

Ronciné. — Appliqué aux feuilles pinnatifides dont les divisions sont aiguës et inclinées 
vers la base. 

Rosette. — Groupe de feuilles étalées et rapprochées en cercle, le plus souvent à la base. 

Rostré. — En forme de bec. 

Rotacé. — En forme de roue; s’applique à la corolle à tube très court et à lobes étalés 
dans un même plan. 

Rugueux. — Dont la surface offre des rides ou inégalités qui le rendent rude au toucher. 

Sagitté. — En forme de fer de flèche, soit à sommet aigu et base offrant deux auricules 
aigus. 

Samare. — Fruit sec indéhiscent, comprimé, prolongé au moins sur un de ses bords en 
aile membraneuse. 

Sarcocarpe. — Partie du péricarpe souvent charnue comprise entre l’épicarpe et l’endo¬ 
carpe. 

Sarmentbüx. — A rameaux ligneux flexibles qui se soutiennent aux plantes voisines. 

ScABRE. — Couvert d’aspérités ou de petits aiguillons qui le rendent très rude. 

Scapiformr. — Se dit d’une tige nue comme une hampe; scape, la tige elle-même. 

ScARiEux. — Mince, membraneux semi-transparent, ordin. blanchâtre. 

ScoRPioÏDE. — Qui est enroulé au début de son développement comme la queue d’un scor¬ 
pion. 

Segment. — Division des feuilles se prolongeant jusqu’à la nervure médiane. 

Sépale. — Pièce de l’enveloppe extérieure, ou calice, de la fleur. 

Septicide. — Déhiscence des capsules dont les valves se replient pour former les cloi¬ 
sons. 

Sessile. — Sans pédoncule, pédicelle ou pétiole. 

Sétacé. — Fin et raide comme une soie de porc. 

Sétiforme. — Qui a la forme d’une soie. 

SiLicüLE. — Nom appliqué aux siliques courtes, moins de deux ou trois fois plus longues 
que larges. 

SiLiQUE. — Fruit sec beaucoup plus long que large, à deux valves et divisé en deux longi¬ 
tudinalement par une cloison. 

Sillonné. — Marqué de sillons, de cannelures. 

Simple. — Qui n’est ni divisé, ni ramifié. 

SiNüÉ. — A bords flexueux, à échancrures et saillies peu profondes, arrondies. 

Sinus. — Echancrure comprise entre deux lobes. 

Soie. — Poil non flexueux, raide comme une soie de porc. 

Souche. — Partie souterraine de la tige des plantes vivaces. 















XX - 


Sous-Frütescknte. — Plante dont la base des tiges persiste, l’extrémité seule se desséchant 
chaque hiver. 

Soyeux, — Couvert de poils fins, lisses, brillants comme la soie. 

Spadice. — Support charnu sur lequel sont insérés des groupes de fleurs unisexuées. 
Spathe. — Bractée ample qui entoure certaines inflorescences. 

Spatule. — Rétréci à la hase et élargi en spatule au sommet. 

Spigiforme. — En forme d’épi. 

Spinescent. — Qui se termine en épine peu vulnérante. 

SpIxVüleux. — Couvert de petites épines ou spinules. 

Spontané. — Qui croît à l’état sauvage, sans culture. 

Squamiforme. — En forme d’écaille. 

Staminal. ^ Qui appartient aux étamines. 

Stamihode. — Etamine avortée, généralement réduite à une écaille, dans certaines espèces. 
Stigmate. — Partie supérieure du pistil, qui reçoit le pollen. 

Stipité. — Pourvu d’un support particulier. 

Stipule. — Production foliacée, filiforme ou membraneuse, rarement épineuse, qui se 
trouve à la base de certaines feuilles; stipulé, pourvu de stipule. 

Stolon. — Rejet rampant et radicant qui naît à la partie inférieure d’une lige. 
Stolonifère. — Qui émet des stolons. 

Style. — Petit filet qui relie le stigmate à l’ovaire; manque quelquefois. 

Stylopook. — Disque qui couronne le fruit des ombellifères et qui porte les styles. 

Sur .— Synonyme de presque; subaigu : presque aigu, etc. 

Subéreux. — Ayant la nature et la consistance du liège. 

SuBüLÉ. — Terminé insensiblement en pointe très aiguë, comme une alêne. 

SupÈRE (ovaire). — Celui qui n’est pas soudé au calice et paraît libre au fond de la fleur. 
Suture. — Ligne de soudure de deux parties. 

Terne. — Disposé par 3 . 

Tête (en). — De forme à peu près sphérique. 

Tktragone. — A quatre angles. 

Tétramère (fleur). — Fleur à quatre parties. 

Thyrse. — Inflorescence en panicule a pédoncules courts, rameux, lui donnant une forme 
presque cylindrique allongée. 

Tomenteux. — Couvert de poils courts entrecroisés, denses, comme feutrés. 

Toruleux. — Offrant une série successive de renflements et d’étranglements. 

Tri .— Implique l’idée de trois; Irifoliolée : a 3 folioles, etc, 

Trichotome. — Divisé en 3 parties, qui se divisent elles-mêmes en 3, et ainsi de suite. 
Trigone. — A trois angles non tranchants. 

Tripinnatiséqüé. '— 3 fois pinnatiséqué. 

Triqüêtre. — Qui offre 3 faces et 3 angles tranchants. 


XXI 


Triséqué. — Divisé en 3 jusqu’à la base, 

Triternatiséqué. — 3 fois divisé en 3 segments. 

Tronqué. — Terminé brusquement, comme coupé par une ligne transversale. 

Tube. — Partie inférieure de la corolle ou du calice lorsque leurs parties sont soudées 
inférieurement. 

Tubercule. — Partie renflée d’une tige souterraine; granules qui recouvrent certains or¬ 
ganes. 

Tuberculeux. — Qui porte des tubercules. 

Tubuleux. — Qui a la forme d’un tube. 

Tunique. — Enveloppe membraneuse ou fibreuse d’un bulbe. 

Turbiné. — En forme de toupie ou de cône renversé. 

Turion. — Pousse de l’année émise par une tige souterraine, 

Uniflore. — Qui ne porte qu’une fleur. 

Unilatéral. — Disposé ou tourné d’un seul côté. 

Uniloculaire. — A une seule loge. 

Unisexuée (fleur). — Ne comprenant que des étamines ou seulement des pistils. 

Urcéolé. — En forme de grelot, soit ventru au milieu et resserré à son orifice au sommet. 
Utricule. — Enveloppe du fruit (notamment dans les Carex), formée de deux écailles 
florales soudées, laissant passer le style au sommet. 

Vaisseaux, — Cellules allongées en tube. 

Valves. — Pièces composant le péricarpe des fruits secs déhiscents, qui se séparent régu¬ 
lièrement à maturité pour livrer passage aux graines. 

Vasculaires (plantes). — Plantes dans le tissu desquelles entrent des vaisseaux. 

Velouté, — Couvert de petits poils courts, épais, doux au toucher. 

Velu. — Couvert de poils longs, mous et rapprochés. 

Verruqueux. — Hérissé d’aspérités ou de tubercules semblables à de petites verrues. 
Verticille. — Réunion d’organes semblables disposés par plus de a à la même hauteur 
autour de leur support; feuilles verticillées : disposées en verticilles. 

Vésiculeux. — Renflé en forme de petite vessie. 

Visqueux. — Couvert d’une matière gluante. 

Vivace. — Qui vit plusieurs années. 

Vivipare. — Se dit d’une fleur qui se transforme en bourgeon de feuilles. 

Volubile (tige). — Qui s’élève en spirale autour d’un support. 

Vrille, — Fils plus ou moins en spirale à l’aide desquels certaines plantes s’accrochent à 
leur voisinage. 


















ABREVIATIONS 


Noms d’auteurs. 

Chaque nom de plante est suivi du nom de l’auteur qui l’a distinguée; ce 
nom est, le plus souvent, représenté par une abréviation ou des initiales dont 
on trouvera l’indication ci-dessous. Lorsque ce nom est entre parenthèses, 
c’est que l’auteur a décrit comme espèce une plante que nous considérons 
comme sous-espèce ou variété. 


Adans. 

Adanson 

A. DG. 

Alph. de Candolle 

Ait. 

Aiton 

Ail. 

Allioni 

Andrz. 

Andrzeiowski 

Ascii. 

Ascherson 

Audi. 

Aucher 

B. 

Boissier 

Bab. 

Babinglon 

Bak. 

Baker 

Bal. 

Balansa 

Balb. 

Balbis 

Barb. 

Barbey 

Bauiüg. 

Baumgarten 

Benth. 

Bentham 

Berg, 

Bergeret 

Bert. 

Bertoloni 

Bge. 

Bunge 

Bl. 

Blanche 

Bod. 

Bodard 

Bornm. 

Bornmiiller 

Briq. 

Briquet 

Brot. 

Brotero 

C. A. M. 

G. A. Meyer 

Cass. 

Cassini 

Cav. 

Cavaniiles 

Chav. 

Chavannes 


Goss. 

Gosson 

Coult. 

Coulter 

Curt. 

Curtis 

Gyr. 

Cyrillo 

Danth. 

Danthoine 

DG. 

A. P. de Candolle 

Dec. 

Decaisne 

Del. 

Delile 

Desf. 

Desfontaines 

Desp. 

Desporles 

Desv. 

Desvaux 

Dort. 

Dorthes 

Dum. 

du Mortier 

Dum. C. 

Dumont de Courset 

Dur. 

Durieu 

Ehrenb. 

Ehrenberg 

Ehrh. 

Ehrhart 

Endl. 

Endlicher 

Engl. 

Engier 

Fiscli. 

Fischer 

F. M. 

Fischer et Meyer 

Forsk. 

Forskhal 

Fres. 

Fresenius 

Fz. 

Fenzl 

Gærtn. 

Gærtner 

Gain. 

Gaillardot 

Gaud. 

Gaudin 


XXIIt 


G. G. 

Grenier et Godron 

Gilib. 

Gilibert 

Gmel. 

Gmelin 

Griseb. 

Grisebach 

Guss. 

Gussone 

Hall. 

Haller 

Held. 

Heldreich 

Hg. et Lk. 

Hoffmannsegg et Link 

Hk. 

Haussknecht 

Hochsl. 

Hochstetter 

Hoffm. 

Hoffmann 

Hoh. 

Hohenacker 

Huds. 

Hudson 

Jacq. 

Jacquin 

Jaub. et Sp. 

Jaubert et Spach 

Jord. 

Jordan 

Juss. 

A. L. de Jussieu 

K. et K. 

Karelin et Kirilovv 

K. G. 

Ker-Gavvl 

Ky. 

Kotschy 

L. 

Linné 

Lab. 

Labillardière 

Lag. 

La Gasca 

Lah. 

La Harpe 

Lara. 

Lamarck 

Ledeb. 

Ledebour 

Lehm. 

Lehmann 

Less. 

Lessing 

L. f. 

Linné fils 

L’Hér. 

L’Héritier 

Lindl. 

Lindley 

Lœfl. 

Lœfling 

Lois. 

Loiseleur 

M. B. 

Marschall von Bieberstei 

M. et K. 

Mertens et Koch 

Min. 

Miller 

Montb. 

Montbret 

Murr. 

Murray 

Oliv. 

Olivier 

Pall. 

Pallas 


Pari. 

Parlatore 

P. B. 

Palisot de Beauvois 

Pers. 

Persoon 

Planch. 

Planchon 

Poir. 

Poiret 

Poil. 

Pollich 

Ram. 

Ramond 

R. Br. 

Robert Brown 

Rchb. 

Reichenbach 

Red. 

Redouté 

Req. 

Requien 

R. et S. 

Rœmer et Schultes 

Reut. 

Reuter 

Rich. 

Richard 

Rottb. 

Rottbel 

Russ. 

Russell 

Salisb. 

Salisbury 

Salzm. 

Salzmann 

Sch, Bip. 

Schultz Bipontinus 

Schlecht. 

Schlechteadal 

Schrad. 

Schrader 

Schreb. 

Schreber 

Schult. 

Schultes 

Sclivveinf. 

Schweinfürth 

Scop. 

Scopoli 

Sel). 

Sébastian! 

Seb. et M. 

Sébastian! et Maury 

Ser. 

Seringe 

S. et S. 

Sibthorp et Smith 

Sibtb. 

Sibthorp 

Sieb. 

Sieber 

Sm. 

Smith 

Spreng. 

Sprengel 

Sprun. 

Sprunner 

Sleinli. 

Steinheil 

S tend. 

Steudel 

Stev. 

Steven 

Svv. 

Swartz 

Ten. 

Tenore 

Thell. 

Thellung 






















XXIV 


TLiéb. 

Thiébaut 

Thuiil. 

Thuillier 

Tin. 

Tineo 

Tod. 

Todaro 

Trait. 

Trattinisk 

Trev. 

Treviranus 

Trin. 

Trinius 

Urv. 

Dumont d’Urville 

Vent. 

Ventenat 

Viü. 

Villars 

Vis. 

Visiani 


Viv. 

Viviani 

Walp. 

Walpers 

Weig. 

Weigel 

VVettst. 

Wettstein 

Whlbg. 

Wahlenherg 

Wigg. 

Wiggers 

WiHd. 

Willdenow 

Willk. 

Willkomm 

With. 

Withering 

W. K. 

Waldstein et Kitaibel 

Zucc. 

Zuccarini 


Autres abréviations les plus usitées. 

Dimensions : mm. miUimètre; cm. centimètre; dm. décimètre; m. mètre. Degrés de 
fréquence : C. commun; AG. assez commun : PC. peu commun; AR. assez rare; R. rare. 


ann. 

annuel 

bis. 

bisannuel 

cal. 

calice 

caul. 

caulinaire 

cor. 

corolle 

coul. 

couleur 

diam. 

diamètre 

ellipt. 

elliptique 

étam. 

étamines 

ext. 

extérieur 

fl. 

fleur 

fructif. 

fructifère 

hermaphr. 

hermaphrodite 

inf. 

inférieur 

int. 

intérieur 

interm. 

intermédiaire 

irrég. 

irrégulier 


lin. 

linéaire 

obL 

oblong 

obov. 

obovale 

ordin. 

ordinairement 

ov. 

ovale 

pét. 

pétales 

rad. 

radical 

rég. 

régulier 

roc. 

rocailleux 

segm. 

segment 

sép. 

sépales 

souv. 

souvent 

ssp. 

sous-espèce 

sup. 

supérieur 

touj. 

toujours 

var. 

variété 

viv. 

vivace 


Nota. — Le nom des plantes que nous considérons comme sous-espèces est précédé de 
rindicalion ssp. Les sous-espèces sont à rattacher à l’espèce qui les précède immédiate¬ 
ment. Ainsi Papaver polytrichum doit se lire : Papaver Phœas, sous-espèce polytriclntnu 


FLORE LIBANO-SYRIENNE. 


ILLUSTRATIONS DE M. C. JARRIER. 


CLASSIFICATION GÉNÉRALE. 


I” partie ; SPERMATOPHYTES ou PHANÉROGAMES. 

Tissu fibro-vasculaire dès la germination; fleurs distinctes; organes repro¬ 
ducteurs constitués par un ovaire recevant l’action du pollen; embryon pourvu 
d’un ou de plusieurs cotylédons. 

Embranchement 1 : ANGIOSPERMES. 

Plantes à stigmates; ovaire clos; graine renfermée dans un péricarpe dis¬ 
tinct. 

Classe 1 : Dicotylédones. 

Embryon pourvu de 2 cotylédons; tige formée de couches ligneuses con¬ 
centriques s’accroissant par l’extérieur, recouverte d’une écorce et contenant 
une moelle centrale de tissu cellulaire. 


Sous-classe 1 : Thalamiflores. 

Corolle formée de pétales non soudés entre eux (rarement nuis ou plus 
ou moins soudés), non soudée avec le calice et insérée avec les étamines sur 
le réceptacle. 


Famille 1. Renonculacées. 

— 2. Berbéridacées. 

— 3. Nymphéacées. 
Mémoires de VInstitut d'Égypte, t. XXXI. 


Familie A. Papavéracées. 

— 5. Fumariacées. 

— 6. Crucifères. 


1 






















2 


Famille 7. Capparidacées. 

— 8. Résédacées. 

— 9. Cistacées. 

— 10. Violacées. 

— 11. Polygalacées. 

— 12. Frankéniacées. 

— 13. Caryophyllacées. 

— 14. Paronychiacées. 

— 15. Molluginacées. 

— 16. Portulacées. 

— 17. Tamaricacées. 

— 18. Hypéricacées. 

— 19. Droséracées. 

— 20. Pirolacées. 


Famille 21. Monotropacées. 

— 22. Malvacées. 

— 23. Tiliacées. 

— 24. Linacées. 

— 25. Oxalidacées. 

— 26. Géraniacées. 

— 27. Zygophyllacées. 

— 28. Rutacées. 

— 29. Sapindacées. 

— 30, Ampélidacées. 

— 31. Aquifoliacées. 

— 32. Célastracées. 

— 33. Rhamnacées. 

— 34. Anacardiacées. 


Sous-dasse 2 : Caliciflores. 

Corolle insérée avec les étamines sur le calice, parfois portant les étamines. 


groupe : Poltpétales (petales libres entre eux^ 


Famille 35, Papilionacées. 

— 36. Césalpiniacées. 

— 37. Mimosacées. 

— 38. Rosacées. 

— 39. Saxifragacées. 

— 40. Haloragacées. 

— 41. Myrtacées. 

— 42. Punicacées. 

— 43. Cactacées. 

— 44. Lythracées. 


Famille 54. Caprifoliacées. 

— 55. Rubiacées. 

— 56. Valérianacées. 

— 57. Dipsacées. 

— 58. Composées. 


Famille 45. Œnothéracées. 

46. Cucurbitacées. 

47. Datiscacées. 

48. Ficoidacées. 

49. Crassulacées. 

50. Grossulariacées. 

51. Ombellifères. 

52. Araliacées. 

53. Cornacées. 


soudés entre eux). 

Famille 59. Ambrosiacées. 

— 60. Lobéliacées. 

— 61. Campanulacées. 

r 

— 62. Ericacees. 


2 ® groupe : Gamopétales (pétales 


— 3 — 


Sous-classe 3 : Corolliflores. 


Corolle gamopétale portant les étamines, insérée sur le réceptacle. 


Famille 63. Primulacées. 

— 64. Styracées. 

— 65. Oléacées. 

— 66. Apocynacées. 

— 67. Asclépiadacées. 

— 68. Gentianacées. 

— 69. Pédaliacées. 

— 70. Convolvulacées. 

— 71. Cuscutacées. 

— 72. Rorraginacées. 

— 73. Solanacées. 


Famille 74. Verbascacées. 

— 75. Scrofulari acées. 

— 76. Orobanchacées. 

— 77. Lentibulariacées, 

— 78. Acanthacées. 

— 79. Globulariacées, 

— 80. Verbénacées. 

— 81. Labiées. 

— 82. Plombaginacées. 

— 83. Plantaginacées. 


Sous-classe 4 : Monochlamydées (^Apéialesy 


Une seule enveloppe florale : périgone souvent herbacé. 


84, Phytolaccacées. 

Famille 94. 

Aristolochi acées. 

85. Salsolacées. 

— 95. 

Euphorbiacées. 

86. Polygonacées. 

— 96. 

Callitrichacées. 

87. Thymélæacées. 

— 97. 

Urticacées. 

88. Laiiracées. 

— 98. 

Cératophyllacées. 

89. Elæagnacées. 

— 99. 

Piatanacées. 

90. Santalacées. 

— 100. 

Juglandacées. 

91. Loranthacées. 

— 101. 

Bétulacées. 

92. Balanophoracées. 

— 102. 

Cupulifères. 

93. Rafflésiacées. 

— 103. 

Salicacées. 


Classe 2 : Monocotyledones. 


Embryon à i seul cotylédon; tige sans écorce distincte formée de faisceaux 
fibro-vasculaires s’accroissant par l’intérieur; feuilles souvent engainantes et 
presque toujours à nervures non ramifiées; enveloppe florale souvent à 3 ou 
6 divisions, parfois remplacée par des écailles ou glumes. 















WB-ffS- 


_ 4 _ 


Sous-classe 1 : Pétaloïdes. 

Corolle pétaloïde. 

Famille 104. Alismacées. Famille 108. Iridacées. 

— 105. Liliacées. — 109. Orchidées. 

— 106. Amaryllidacées. — 110. Hydrocharidacées. 

— 107. Dioscoréacées. 

Sous-classe 2 : Sépaloïdes. 

Corolle sépaloïde. 

Famille 111. Palmiers. Famille 112. Joncacées. 

Sous-classe 3 : Graminoïdes. 

Corolle nulle ou remplacée par des écailles. 

Famille 113. Typhacées. Famille 116. Lemnacées. 

— 114. Aracées. — 117. Cypéracées. 

— 115. Naïadacées. — 118. Graminées. 

Embranchement 2 : GYMNOSPERMES. 

Pas de style ni de stigmate; ovules recevant directement l’action du pollen; 
2 - 1 5 cotylédons. 

Classe 1 : Conifères. 

Ovules nus, avec ou sans arille; arbres ou arbrisseaux plus ou moins rési¬ 
neux à feuilles linéaires, coriaces, glabres, presque toujours persistantes. 

Famille 119. Pinacées. Famille 121. Taxacees. 

— 120. Gupressacées. 

Classe 2 : Gnétales. 

Ovule dressé protégé par une enveloppe en foi'ine de sac non complète¬ 
ment clos (utricule). 


Famille 122. Ephédracées. 


— 5 — 


IP partie : CRYPTOGAMES VASCULAIRES. 

Plantes sans fleurs, mais pourvues d’un système libéro-ligneux, se repro¬ 
duisant par spores qui se développent dans des réceptacles spéciaux, ou spo¬ 
ranges, et donnent naissance à un prothalle lors de leur germination. 

Classe 1 : Filicales. 

Sporanges d’une seule sorte disposés sur les feuilles ordinaires ou sur des 
feuilles modifiées; plantes à feuilles développées, naissant généralement d’un 
rhizome (frondes). 

Famifle 123. Ophioglossacées. Famille 125. Osmondacées. 

— 124. Polypodiacées. 

Classe 2 : Lycopodiales. 

Sporanges d’une ou de deux sortes disposés à la base des feuilles ou de 
feuilles bractéales modifiées; plantes à feuilles petites naissant sur des tiges 
aériennes. 

Famille 126. Sélaginellacées. 


Classe 3 : Hydropterides. 

Sporanges renfermés dans une enveloppe capsuliforme close (sporocaqie) 
et insérés généralement à la base des feuilles ou des pétioles. 

Famille 127. Salviniacées. 

r 

Classe 4 ; Equisétales. 

Sporanges d’une seule sorte placés à la face inférieure d’écailles peltées 
disposées en verticilles; feuilles réduites à des gaines. 

Famille 128. Equisétacées. 


















1 




i 

I 



TABLEAUX 


DE 

DÉTERMINATION DES FAMILLES. 


Tableau I : DIVISIONS GÉNÉRALES. 


Plantes présentant 
des fleurs à éta- 
ou pis- 


mines 
tils . . . 


ArLre ou arbuste à fleurs sans stigmate, ordin. résineux. 

(tableau IV) GYMNOSPERMES. 

Pas de tige, ni de feuilles; lames vertes flottantes souv. sans fleurs. 
Voir fam. 116 Lemnacées, 

Divisions du périgone, étamines 
et pistils par 3 , 6 , 9 , ou moins 
de 3. . . . (tableau 111) MONO- 
COTYLEDONES. 

N’ayant pas ces ca¬ 
ractères réunis.. 

Feuilles à nervures ramifiées; fleurs | 
n’ayant pas à la fois les divisions | 
florales, les étamines et les pistils 
par 3 , 6 , 9 , ou moins de 3. . . 


Plantes n’ayant 
pas les carac¬ 
tères précé¬ 
dents . 


/ Feuilles à ner¬ 
vures non ra¬ 
mifiées .... 


(tableau 11) 
1 DICOTYLE¬ 
DONES. 


Plantes sans fleurs, n’ayant ni étamines, ni pistils, se reproduisant par spores. 




Tableau II : DICOTYLEDONES. 

I Étendard bien plus court que les autres péta¬ 
les; petit arbre a fleurs roses paraissant 
avant les feuilles. Voir fam. 36 Césalpitiia- 
cées. 

Non comme ci-dessus. 

.Fam. 35 Papilionacées. 

I Fleurs groupées en capitules surmontant un involucre de bractées 

. 2 

Fleurs non groupées en capitules surmontant un involucre. .... 
. 4 





























2. Anthères soudées et traversées par le style.Fam. 58 Composées. 

Plantes monoïques; fleurs mâles seules en capitules, les femel¬ 
les 1-2 incluses dans un involucre gamophylle devenant 
ligneux épineux.Fam. 59 Ambrosiacées. 


Anthères non soudées 
ni traversées par le 


style , 


Capitules tous semblables. 3 


3. Feuilles opposées.57 Dipsacées. 

( épineuses. Voir fam. 51 Ombellifères. 

/Fleurs roses ou blanches; une gaine réfléchie 
\ entourant le sommet de la hampe. Voir fam. 
non épineuses. < 82 Plombaginacées. 

I Fleurs bleues; pas de gaine réfléchie au sommet 
\ de la hampe.Fam. 79 Globulariacées. 


4. Fleurs en ombelle et 

Plantes n’ayant pas l 
ces deux caractè- / 
res réunis. J 


pétiole élargi en gaine à la base.Fam. 51 Ombellifères. 

Plantes sans chlorophylle, ne présentant pas de parties vertes; 
feuilles réduites à des écailles. 79 

I Calice et corolle distincts, comme forme ou 

comme couleur. 5 

Calice non distinct de la corolle — ou une seule 
enveloppe florale — ou encore enveloppe flo¬ 
rale réduite à des écailles. 54 


5. Pétales très divisés et fleurs en grappe longue et étroite . . Fam. 8 Résédacées. 
Plantes n’ayant pas ' 
ces deux carac¬ 


tères réunis.. . . 


Fleurs ayant plus de i a étamines. 6 
Fleurs à 12 étamines ou moins. . 13 


6 . Étamines et pétales adhérant aux sépales par leur base. 7 
Étamines et pétales n’adhérant pas aux sépales et insérés 
sur le réceptacle. 9 


7. Plantes ligneuses sans feuilles, composées d’articles charnus hérisses de faisceaux de 

soies vulnérantes. Fam. 43 Cactacées. 

Petit arbre, ordin. cultivé, à fleurs écarlates et calice charnu de même couleur (Gre¬ 
nadier) . Fam. 42 Punicacées. 

Plantes basses couvertes de papilles cristallines; pétales nombreux, linéaires... 

.Fam. 48 Ficoidacées. 


Non comme ci-dessus 


8 


— 9 — 


8 . Arbrisseaux épineux à feuilles bipennées; fleurs petites en épis ou têtes globuleuses. 

.Fam. 37 Mimosacées. 

Plantes à feuilles non bipennées. Fam. 38 Rosacées. 


9. Étamines soudées en un tube recouvrant l’ovaire. Fam.-22 Malvacées. 

Étamines soudées à leur base en 3 ou 5 faisceaux. Fam. 18 Hypéricacées. 

Étamines libres entre elles. 10 


10. Plusieurs carpelles, libres ou soudés 

fleurs éperonnées). 

Carpelles soudés en un seul ovaire. . 


à leur base (rarem. un seul carpelle et alors 

.. Fam. 1 Renonculacées. 

. 11 


11. Plantes aquatiques à feuilles arrondies, entières 

( 2 sépales caducs, 4 pétales 
Plantes terrestres. { , , , , 

( plus de 2 sepales. 


12 


Fam. 

Fam. 


3 Nymphéacées, 

4 Papavéracées. 


12 . Feuilles très divisées. Voir fam. 27 Zygophyllacées, 

, , , ( 4 sépales, 4 pétales_Fam. 7 Capparidacées. 

1 non dentees x • 

Feuilles simples. ( ^ ^ ^ ^ CisUcees. 


(dentées.Fam. 23 Tiliacées. 

13, Pétales libres entre eux.. 14 

Pétales soudés entre eux, au moins à la base. 38 


14. Ovaire libre, non soudé au calice 


15 


Ovaire soudé au calice, au moins dans sa partie inférieure 
.34 


15. 4 pétales, 4 sépales ( étam. tétradynames, 4 grandes, 2 petites. Fam. 6 Crucifères. 

libres, 6 étam.. , (étam. égales. Voir fam. 7 Capparidacées, 

Plantes nayant ] , tx ai* 

f rieurs irregulieres. lu 

pas ces carac- > ah 

\ t rieurs regulieres. i/ 

teres reunis j 

16. Fleurs sans éperon; feuilles imparipennées. Voir fam. 28 Rutacées, 

1 2 sépales caducs; 4 pétales; feuilles très découpées. 

.Fam. 5 Fumariacées. 

5 sépales persistants; 5 pétales; feuilles simples. 

.Fam. 10 Violacées. 

Mémoires de Vlnstitut d*Égypte, t. XXXI. a 




















































— 10 — 


17. Arbre ou arbuste à feuilles opposées, à nervures palmées, ayant comme fruit une 
samare double. Fam. 29 Sapindacées. 

I Plusieurs carpelles, libres ou soudés par leur 

milieu. A O 

Carpelles soudés en un seul ovaire .... 19 


18. Carpelles en épi serré bien plus nombreux que les pétales : Voir fam. 1 Benoncuïacees. 

Feuilles non charnues; carpelles presque toujours terminés par 
1 longue arête. Fam. 26 Géraniacées. 


Carpelles en nom- I 


une 


bre égal a celui < charnues; carpelles non terminés par une longue are te 


des pétales. . 


Fam. 49 Crassulacées. 


19. Plantes sarmenteuses grimpant par des vrilles. .. Fam. 30 Ampélidacées. 

Plantes non sarmen- 

teuses, sans vrilles. 

20. Feuilles simples, entières ou dentées ...» 

Feuilles triséquées, ou composées pennées 


Arbres, arbustes ou arbrisseaux. 20 
Plantes herbacées.. ... 25 


21. Feuilles stipulées, ou plantes épineuses. 

Plantes non épineuses, à feuilles non stipulées 


22 

23 


22. Fleurs jaunes en petites grappes; baie oblongue, noirâtre a maturité. 

.»..Fam. 2 Berbéridacées. 

Étamines en nombre double des pétales, a filets munis inferieurem. dune 
écaille. Voir fam. 27 Zygophyïlacées. 

Étamines opposées aux pétales et en même nombre qu’eux. 

. Fam. 33 Rhamnacées. 

23. Feuilles très petites, en forme décaillés imbriquées; fleurs en grappes spiciformes. . 

.Fam, 17 Tamaricacées. 

Feuilles non ^res | Fam. 32 Célastracées. 

petites,petiolees> alternes, entières. Fam. SA Anacardiacées. 

à limbe plan. . . ) 



24. Feuilles alternes. 


1 style; feuilles bipennées. Voir fam. 37 Mimosacées, 

3 styles; feuilles pennées ou triséquées. Voir fam. 34 Anacardia- 


( cées. 


I Arbre ayant comme fruit une samare; 4 pétales. 

.. Fam. 65 Oléacées. 

Arbrisseau ayant comme fruit une capsule vésiculeuse lobée; 5 pé¬ 
tales. Voir fam. 29 Sapindacées. 


25. Feuilles divisées, lobées ou dentées. 26 

Feuilles simples non dentées. 29 

26. 5 styles; plantes à feuilles trifoliolées. Fam. 25 Oxalidacées. 

2 styles. 27 

1 style... 28 


27. Feuilles très divisées; 2 sépales; 4 pétales. Voir fam. é Papavéracées. 

Feuilles lobées ou dentées; 5 sépales, 5 pétales. Fam. 39 Saxifragacées. 


28. 6 pétales, 6 étamines. Voir fam. 2 Berbéridacées. 

4-5 pétales; étamines / Feuilles stipulées à stipules parfois transformées en épines. . . 


en nombre égal ou < .Fam. 27 Zygophyllacées. 

double des pétales. ( Feuilles non stipulées. Fam. 28 Rutacées. 


29. 1 style à stigmate simple ou à 2-4 stigmates. 30 

Plusieurs styles. 31 


30. Calice à 8-12 dents; stigmate simple. Fam. 44 Lythracées. 

Calice tubuleux à 4-5 divisions; style à 2-4 stigmates.. Fam. 12 Frankéniacées. 

I Feuilles arrondies, fleurs en petite grappe pauciflore. 

.Fam. 20 Pirolacées. 

/ Feuilles stipulées à stipules parfois trans- 
Feuilles non arron- \ formées en épines. Voir fam. 27 Zygo- 
dies; fleurs en / phyîlacées. 

corymbe fourni. 1 Feuilles non stipulées. Voir fam. 28 
\ Rutacées. 


31. Plante à feuilles toutes a la base bordées de longs cils purpurins glanduleux.. . 

.Fam. 19 Droséracées. 

Non comme ( Capsule à 1 loge. 32 

ci-dessus. ( Capsule à 2-5 loges, parfois incomplètes 33 


32. Ovaire non enve- [ Feuilles non stipulées 
loppé étroitem. | Feuilles sti- ( linéaires 

dans le calice. . ( pulées. . . j non linéaires. 

Ovaire étroitement enveloppé dans le calice et paraissant 
infère — ou bien capsule indéhiscente. 



Fam. 13 Caryophyllacées. 
[ Fam. 14 Paronychiacées. 

















































— 12 — 


33. Feuilles stipulées; capsule trigone pyramidale.Fam. 15 Molluginacées. 

4-5 étamines; capsule subglobuleuse. . . . Fam. 24 Linacées. 

10-12 étamines; capsule ovoïde pentagonale. Voir fam. 15 Mollugina¬ 
cées, 


Feuilles non 
stipulées. 


34. Fleurs en ombelle 
simple. 

Fleurs non en om¬ 
belle simple. . . 


Involucre à 4 folioles; arbuste. Voir fam. 53 Cornacées, 
Pas d’involucre; plante ligneuse rampante ou grimpante. 

.Fam. 52 Araliacées. 

Arbres ou arbrisseaux. 35 

Plantes herbacées. 36 


1 style 2-3 fide; calice en roue; pétales petits, roulés en dedans. 
Voir fam. 33 Rhamnacées. 

2 styles soudés à la base; calice en cloche; pétales très petits, non 

contigus. Fam. 50 Grossulariacées. 

Calice à 5 divisions; 5 pétales; Heurs axillaires. 

.Fam. 41 Myrtacées. 

Calice à 4 divisions; 4 pétales; fleurs en petits corymbes rarneux. 
.Fam. 53 Cornacées. 

36. 2 sépales; 4-6 pétales; style à 4-6 branches; feuilles charnues, entières. 

.Fam. 16 Portulacées. 

^ [ Plante aquatique à feuilles découpées en lanières fines. 

Sepales en meme \ i , a tt i 

^ 1 Fam. 40 Haloragacees. 

nombre que les {^ , ., 

, ^ Jhemlles non decoupees en lanières 

P'""'".( fine*.. 37 

37. 5-10 carpelles verticillés avec autant de styles subulés. Voir fam. 38 Rosacées, 

2 styles; plante petite à feuilles ordin. trilobées ou trifides. Voir fam. 39 Saxijraga- 
cées. 

Style à 1-4-5 stigmates; plantes à feuilles entières ou denticulées. 

.Fam. 45 Œnothéracées. 


35. Feuilles alternes. 


Feuilles opposées. 


38. Arbuste à feuilles toujours vertes bordées de dents épineuses. 

. ..Fam. 31 Aquifoliacées. 

__ ( Plus de 5 étamines. . 

Non comme 1 ^ , 

. , <5 etamines. 

ci-dessus. J , , . 

( 4 etamines ou moins. 


39 

41 

47 


— 13 — 


39. Arbustes ou sous- 
arbrisseaux. ... 

Plantes herbacées,. 


Ovaire adhérent à la base; feuilles ovales, blanches tomenteuses 

en dessous. . ..Fam. 64 Styracées. 

Ovaire libre; feuilles non comme ci-dessus.. . 

. Fam. 62 Éricacées. 

. 40 


( Feuilles entières; 5 sépales, les 2 internes (ailes) grands, 

colorés. Fam. 11 Polygalacées. 

Feuilles très divisées; 2 sépales, souv. très petits. Voir fam. 5 
Fumariacées, 

Stigmates 8-10 aussi nombreux que les pétales; ovaire adhérent. Voir 
fam. 61 Campanulacées. 


Fleurs régu¬ 
lières . . . , 


2 stigmates; ovaire libre. Fam. 68 Gentianacées. 


41. Feuilles caulinaires op- ( Ovaire libre. 42 

posées ou verticillées. ( Ovaire adhérent au calice. 43 
Feuilles caulin. alternes 
ou feuilles toutes à la 
base. 


Ovaire libre. 44 

Ovaire adhérent au calice, 46 


42. Étamines ordin. soudées par leurs filets ou leurs anthères, celles-ci souv. appendicu- 

lées. Fam. 67 Asclépiadacées. 

opposées aux lobes de la corolle. Voir fam. 63 Prmulacées, 

, [ Style dilaté au sommet en anneau stigmatifère. . 

alternant avec i , 

! . bam. 00 Apocynacees. 

es 0 es e j filiforme à stigmate bifide. Voir fam. 68 
is corolle * • I • r 

hentianacees. 


Étamines libres 
entre elles. . 


43. 1 style à stigmate en tête, ou 3 stigmates sessiles; feuilles opposées. 

.Fam. 54 Caprifoliacées. 

2 styles plus ou moins soudés (parfois jusqu’au sommet); souv. feuilles verticillées. . 
.Fam. 55 Rubiacées. 


44. Fruit formé de 4 carpelles, rarem. soudés en 2 pyrènes. Fam. 72 
5 styles libres ou plus ou moins sou¬ 
dés. Fam. 82 

Fruit capsulaire ] 2 styles ordin. soudés; corolle en en- 

ou charnu. . . tonnoir. Fam. 70 

1 style à stigmate simple ou bilobé. . 
.45 


Borraginacées. 

Plombaginacées. 

Convolvulacées. 



























































— IZi — 


45. Etamines iné¬ 
gales . 


Étamines égales. 


Étam. sup. stérile, les autre fertiles, didynames; corolle tubuleuse. 

. Fam. 69 Pédaliacées. 

Étam. à filets poilus; corolle à tube très 

court et lobes étalés . Fam. 74 Verbascacées. 

( opposées aux lobes de la corolle. Voir fam. 63 Primulacées. 
f alternant avec les lobes de la corolle. Fam. 73. Solanacées. 


46. Étam. à filets 
plus ou moins 
soudés. 

Étamines à filets 
libres. 


1 étam. libre, 4 soudées 2 à 2 ; plantes couchées ou grimpantes 

feuilles palmatinervées. Fam. 46 Cucurbitacées. 

Filets soudés du milieu au sommet. . Fam. 60 Lobéliacées. 
Corolle en cloche; style à 3 stigmates. Fam. 61 Gampanulacées. 
Corolle en coupe, à tube court; style 

à stigmate simple capité. Fam. 63 Primiilacées. 


a 


47. Ovaire adhérent au calice, au moins à la base. 48 

Ovaire libre. 49 


48. Plante très épineuse dans toutes ses parties. Voir fam. 57 Dipsacées. 

I Ordin. 4 étamines; fruit bacciforme, ou sec formé de 1-2 méricarpes 
monospermes se séparant à maturité. Voir fam. 55 Rubiacées, 

1-3 étamines; fruit sec indéhiscent couronné par une aigrette ou par 
les dents du calice. Fam. 56 Valérianacées. 


, T . f Divisions de Tovaire très apparentes; stigmate bifide. 

sions, tij,es qua < jg l’ovaire peu apparentes; stigmate presque entier 

dranguiaires. . . J . Verbénacées. 

Ovaire non à 4 divisions; tiges ordin. non quadrangu¬ 
laires. 50 

50. Fleurs verdâtres ou blanchâtres petites, à corolle ou calice scarieux, en épis serrés. . 

.Fam. 83 Plantaginacées. 

Fleurs non ( Plante épineuse dans toutes ses parties. Fam. 78 Acanthacées. 

scarieuses. j Plantes non épineuses. 51 

Arbres ou arbrisseaux. Fam. 65 Oléacées. 

( Feuilles submergées pourvues de vésicules. 

...Fam. 77 Lentibulariacées. 

Feuilles non submergées ni vésiculeuses. Voir fam. 75 
Scrofulariacées. 


51. 2 étamines. 


— 15 — 


3 étamines; plante petite, un peu charnue, à feuilles opposées : Voir fam. 16 Portu- 
lacées. 


4 étamines. 


Feuilles alternes ou toutes à base.. . 52 
Feuilles opposées. 53 


52. Filets des étam. poilus; corolle en roue. Voir fam. 74 Verbascacées. 

Filets des étam. glabres; corolle ordin. tubuleuse, souv. fort irrégulière. 

.Fam. 75 Scroîulariacées. 


53 . Étamines égales alternant avec les lobes de la corolle; plante filiforme, très petite. 
Voir fam. 68 Geniianacées. 

( Corolle en entonnoir, à 5 lobes égaux ou peu inégaux ; fruit drupacé 
ou se séparant en 2 carpelles. Voir fam. 80 Verbénacées. 

Corolle ordin, très irrégulière; capsule s’ouvrant par des valves ou 
des trous au sommet. Voir fam. 75 Scrofulariacées. 


54. Plantes parasites d’un vert jaunâtre fixées sur les arbres 

ou arbrisseaux... Fam. 91 Loranthacées. 


Plantes prenant , , , , , . 

, , i Arbres, arbustes ou arbrisseaux. od 

racine dans le f , r • i- 

, _ > Plantes herbacees, parfois ligneuses 

soi, ou tlottan-1 , , , nr 

\ a la base. 00 

les. 


Périgone nul; fleurs en grappes; feuilles pennées paraissant 
après les fleurs; samare. Voir fam. 65 Oléacées. 

Périgone à 3-6 divisions. 56 

Feuilles (ou bourgeons) alternes. 57 


55- Feuilles (ou bour¬ 
geons) opposées. 


56. Tiges sarmenteuses grimpantes; plusieurs carpelles. Voir fam. 1 Renonculacées. 

1 2 stigmates; ovaire bilobé; fruit formé de 2 samares accolées. Voir 
fam. 29 Sapindacées. 

3 styles ou stigmates; fruit capsulaire à 3 loges. Voir fam. 95 Eu- 
phorbiacées. 

57. Feuilles simples. 58 

Feuilles pennées. 64 

58. Fleurs (les mâles tout au moins) disposées en chatons ou 

en épis denses. 59 

Fleurs non en chatons ni en épis denses. 61 






































— 16 — 


59. Périgone devenant charnu; fruits groupés en fausse baie (mûrier). Voir fam. 97 ürti- 

cacées. 

Fleurs mâles et fleurs femelles sur des sujets différents (dioï- 

ques). Fam. 103 Salicacées. 

Périgone non char- 1 Fleurs mâles et fe -1 Ovaire infère; fleurs femelles dans un involu- 
nu; fruits secs.. ) melles sur les j cre accrescent, devenant foliacé ou ligneux 

mêmes sujets! .Fam. 102 Cupuliféres, 

(monoïques).. ( Ovaire libre 60 

60. Fleurs en chatons globuleux; style en alêne; feuilles palmatipartites. 

.Fam. 99 Platanacées. 

Fleurs en chatons cylindriques ou ovoïdes; a styles filiformes; feuilles ovales acumi- 
nées, dentées. Fam. 101 Bétulacées. 

61. Fleurs renfermées dans un réceptacle creux devenant charnu à maturité (figue). Voir 

fam. 97 Urticacées, 

Fleurs non renfer- ) o r • i 

, , ,10 etammes et plus. 62 

mees dans un re-} ^ 

ceptacle creux.. 


5 étamines ou moins. 63 


62. Fleurs sur un pédoncule commun soudé à une bractée membraneuse. Voir fam. 23 

Tiliacées, 

Etam. groupées en 4-5 faisceaux autour d’un ovaire pédicellé; 
plantes à suc laiteux. Voir fam. 95 Euphorbiacées. 

Fleurs à pédoncu- i / 8 étamines sur a rangs; petits arbrisseaux à 

les non soudés / l fleurs groupées en petits faisceaux axillaires 

à une bractée, j Etam. non groupées j ou terminaux. Fam. 87 Thymélæacées. 

en plusieurs fais- < 8 -i a étam. ; petit arbre; fleurs en petites om- 

ceaux. j belles involucrées, disposées par groupes 

r à l’aisselle des feuilles. 

\ .Fam. 88 Lauracées. 

63. 3 étam., 3 stigmates; sous-arbrisseau dioïque à rameaux grêles, effilés. Voir fam. 90 

Santalacées. 

1 style à stigmate en massue; arbrisseau d’un blanc argenté. 

. Fam. 89 Elæagnacées. 

4 5 étam I ^ stigmates; arbres a fleurs ordin. hermaphrodites. Voir fam. 

97 Urticacées, 

1 style à 9-4 stigmates; arbrisseaux à fleurs ordin. dioïques ou polygames. 
Voir fam. 33 Rhamnacées, 


— 17 — 


64. Fleurs staminées en chatons pendants (noyer). Fam. 100 Juglandacées. 

5 étam. disposées sous un disque charnu; stigmate sessile, bilobé. . 

Fleurs non en j . Fam. 36 Césalpiniacées. 

chatons . . . ) 5 étam. à filets soudés à la base; style court à 3 stigmates réfléchis. 

.. Fam. 34 Anacardiacées. 


65. Plantes submergées)^, , .... , , . tt . p 

, „ J rieurs disposées en verticales ou epis terminaux. Voir lam. 40 

a leu aies verticil- / ^ ^ 

Haloragacées. 

Fleurs solitaires à l’aisselle des 

feuilles. Fam. 98 Cératophyllacées. 

Plantes à suc laiteux; 3 styles ou stigmates bifides; ovaire entouré de 
4-5 glandes ou reposant sur des glandes et d’un même nombre d’é¬ 
tamines ou de groupes d’étamines. ... Fam. 95 Euphorbiacées. 
Plantes sans suc laiteux ne répondant pas 
à ces caractères. 66 

66 . Enveloppe florale / sans gaine ni stipules, les caulin. opposées, submergées, 

réduite à i -9 l rosette, flottantes.. . Fam. 96 Callitrichacées. 

Fleurs femelles seules à i -9 écailles, réunies en 
chatons, les mâles à 5 divisions disposées en 
grappes. Voir fam. 97 Urticacées, 

Fleurs toutes à i -9 écailles, ou sans enveloppe 
florale. Voir tableau III Monocotylédones, 


Enveloppe florale non réduite à 1-2 écailles. 67 

67. Ovaire libre, mais souvent renfermé dans le calice.. 68 
Ovaire adhérent au calice, au moins à la base. 74 


écailles, ou bien ' 
pas d’enveloppe 
florale . 


Non comme 
ci-dessus. 


Non comme 
ci-dessus. 


lées découpées en 
segments capillai- 


68 . Feuilles pourvues 
à la base de gai¬ 
nes ou de stipu¬ 
les en forme de ^ 
gaines. 


5 étamines et plus; plantes terres¬ 
tres ou à périgone coloré.Fam. 86 Polygonacées. 

1-5 étamines; plantes aquatiques a fleurs verdâtres : Voir fam. 
115 Naiadacées, 


Feuilles non pourvues de gaine à la base. 69 


69. Fruit formé de 
plusieurs car¬ 
pelles . 


non soudés ensemble; étamines nombreuses, indéterminées, insé¬ 
rées sur le réceptacle. Voir fam. 1 Renonculacées, 
verticillés et soudés entre eux; 10-16 étam. insérées sur un disque 
charnu .. Fam. 84 Phytolaccacées, 


Mémmres de VInstitut d*Egypte, t. XXXI. 


3 












































_ 18 — 


Fruit formé d’une capsule se séparant en 2-3 coques monospermes. Voir fam. 95 
Euphorbiacées. 

Capsule, achaine, ou baie ne se séparant pas totalement. 

70. 8 étamines et plus. 

5 étamines et moins. 

71. 1 style, 1 stigmate; feuilles iinéaires-lancéolées, éparses. Voir fam. 87 Thyméléacées. 

Plusieurs styles ou stigmates. '^2 

72. 5 stigmates épais; capsule à 5 loges s’ouvrant en étoile; plante charnue papilleuse. 

Voir fam. 48 Ficoîdacées. 

9-3 styles ou ( Feuilles linéaires en alêne. Voir fam. 14 Paronychiacees. 

stigmates.. | Feuilles ovales ou orbiculaires, pétiolées. Voir fam, 15 Molhiginacees, 

73. Feuilles accompagnées de stipules scarieuses argentées. Voir fam. 14 Paronychiacées. 

j 1 style à stigmate entier; fleurs en épis, à divisions scarieuses; 
I capsule s’ouvrant par un opercule. Voir fam. 83 Plantaginacees, 
\ Plusieurs styles / Divisions florales terminées en arête. Voir fam. 
Feuilles sansstipu- ) ou stigmates; i 14 Paronychiacées. 

les argentées . . \ ou bien stig- < [ Feuilles stipulées. 

mate en pin- 1 Non comme j Fam. 97 Urticacées. 

ceau.\ ci-dessus, j Feuilles sans stipules. 

[ Fam. 85 Salsolacées. 


74. 8 étamines et plus. 

6 étamines. 

5 étamines et moins. 

75. Feuilles non divisées, ovales, pétiolées, les inf. opposées; i style latéral à stigmate 

simple. Voir fam. 97 Urticacées. 

I à folioles longuem. acuminées; 3 styles 

bipartits. Fam. 47 Datiscacées. 

à folioles ovales ou arrondies; 2 styles filiformes. Voir fam. 38 Rosa¬ 
cées. 


76. Périgone irrégulier, tubuleux, puis dilaté en languette; étam. soudées par le dos avec 
. Fam. 94 Aristolochiacées. 

Périgone régulier, petit, à 6 divisions. Voir fam. 107 Dioscoreacees. 


— 19 


77. Plante aquatique à feuilles arrondies en rein; fleurs petites rapprochées en tête à 
l’extrémité d'un pédoncule épais. Voir fam. 51 OmbeUifères. 

'Feuilles caulin. à stipules incisées; 1-2 styles partant de la base de 
l’ovaire. Voir fam. 38 Rosacées. 

I Feuilles non stipulées. 78 


Plantes non 
aquatiques. 


78. Feuilles Iinéaires-lancéolées; fleurs accompagnées de 3 bractées; style à stigmate 

simple. Fam. 90 Santalacées. 

Feuilles ovales ou rhomboïdales, pétiolées; style à 2-3 stigmates. Voir fam. 85 Salso¬ 
lacées. 


79. Tiges fines, volubiles, s’attachant par des suçoirs aux 

végétaux parasités. 

4 pétales libres, bossus à la base; 8 éta¬ 
mines. 

I pétales plus ou moins soudés, au moins 
à la base. 80 


Tiges ou scapes 
fermes non 
volubiles . 


Fam. 71 Cuscutacées. 
Fam. 21 Monotropacées. 


80. Fleurs polygames disposées sur un spadice écarlate en 

massue. Fam. 92 Balanophoracées. 

1 4 étamines didynames à filets dis¬ 
tincts. Fam. 76 Orobanchacées. 

Etamines à filets soudés en colonne centrale; périgone à 4 divi¬ 
sions égales. Fam. 93 Rafflésiacées. 

Etamines à filets non distincts; périgone irrégulier présentant 
une division prolongée en labelle. Voir fam. 109 Orchidées. 


Tableau III : MONOCOTYLEDONES. 

1. Filets des étamines soudés en colonne avec le style (gynostème); périgone très irrégu¬ 

lier, l’une des divisions internes très différente des autres, écartée et ordin. allongée 

(labelle). Fam. 109 Orchidées. 

Filets non soudés en colonne avec le style. 2 

2. Divisions du périgone blanches, colorées, ou d’un jaune 

verdâtre. 3 

Divisions du périgone herbacées (vertes), ou scarieuses, 
ou nulles. 6 


3 . 









































5 . 6 étamines. 


— 20 — 

3. Ovaire supfere. ^ 

Ovaire infère. 5 

4. Fruit formé de 6 carpelles ou plus, libres ou soudés à la 

base; 6-9 étamines.Fam. 104 Alismacées. 

Fruit constitué par un seul ovaire à 3 loges, rarem. a 1 

loge; 6 étamines, rarem. moins. Fam. 105 Liliacées. 

Tige volubile, feuilles en cœur à la base; 

fleurs dioïques. Fam. 107 Dioscoréacées. 

Tige non volubile; feuilles linéaires ou liné- 

aires-lancéolées; fleurs hermaphrodites. . Fam. 106 Amaryllidacées. 

! Fleurs dioïques; plantes submergées ou na¬ 
geantes ... Fam. 110 Hydrocharidacées. 

Fleurs hermaphr.; plantes terrestres; tou¬ 
jours 3 étamines.. Fam. 108 Iridacées. 

6 . Fleurs monoïques disposées par groupes à la base d’un spadice et entourées d une 

grande bractée (spathe) persistante en cornet. Fam. 114 Aracées. 

Fleurs non entourées d’une grande bractée persistante en 
cornet... 7 

7. Périgone à 6 divisions scarieuses à peu près semblables; 

6 étam. rarem. moins. Fam. 112 Joncacées. 

Périgone à moins de 6 divisions, ou nul. 8 

8 . Plantes aquatiques [ Végétation réduite à un thalle foliacé, ordin. pourvu dune ou de 


immergées ou 


plusieurs radicules. Fam. 116 Lemnacées. 

flottantes.( Plantes comportant tiges et feuilles.. Fam. 115 Naiadacées. 

Plantes non immergées ni flottantes. 9 


9. Fleurs monoïques en épis serrés, épais, cylindriques, ou en têtes sphériques; périgone 
constitué par des soies fines ou 3-5 écailles; plantes robustes du bord des eaux. . . . 

. Fam. 113 Typhacées. 

Non comme ci-dessus; épis ou épillets de fleurs naissant à l’aisselle dune écaillé ou a 
périgone constitué par 2 écailles; feuilles graminoïdes, rarement réduites a des 


gaines 


10 


10. Etamines et ovaire insérés à l’aisselle d’une écaille; feuilles à gaine tubuleuse ordin. 

non fendue et sans ligule. Fam. 117 Cypéracées. 

Etamines et ovaire renfermés dans 2 écailles opposées (glumelles) constituant le peri- 
gone; feuilles à gaine fendue ordin. ligulée. Fam. 118 Graminées. 


21 — 


Tableau IV : GYMNOSPERMES. 

1 . Arbrisseaux dioïques à rameaux eflSlés, articulés, sans feuilles, sauf parfois sur les 

jeunes rameaux, portant des gaines aux articulations; fruit rougeâtre en forme de 

baie. Fam. 122 Ephédracées. 

Arbres ou arbustes ordin. monoïques portant des feuilles linéaires rarement semblables 
à des écailles imbriquées. 2 

2. Fleurs mâles en chatons, fleurs femelles solitaires; fruit en coupe ouverte, charnu, à la 

fin rouge. Fam. 121 Taxacées. 

Fleurs mâles et fleurs femelles en chatons; fruit ligneux 
en cône, ou charnu globuleux. 3 

3. Fruit globuleux charnu, d’un noir bleuâtre ou rougeâtre. Voir fam. 120 Cupressacées. 

I cônes subglobuleux de 2-3 cm. diam. à écailles opposées en croix; 

fleurs femelles sans bractée.Fam. 120 Cupressacées. 

Cônes ovoïdes ou allongés de plus de 3 cm. long; fleurs femelles 

s’insérant sur l’axe à l’aisselle d’une bractée. 

.Fam. 119 Pinacées. 


Tableau V : CRYPTOGAMES VASCULAIRES. 


1. Feuilles nulles remplacées à chaque nœud de la tige par une gaine membraneuse den¬ 

tée . Fam. 128 Equisétacées. 

Plante présentant des feuilles ou frondes. 2 

2 . Plantes nageantes à feuilles distiques, pétiolulées; sporocarpes globuleux groupés vers 

la base des feuilles... Fam. 127 Salviniacées. 

Plantes non nageantes. 3 

3. Feuilles petites, ovales cuspidées sessiles, distiques; sporanges au sommet des rameaux 

en épis feuillés; plante appliquée sur la terre ou les rochers humides.. 

.. Fam. 126 Sélaginellacées. 

Feuilles ou frondes à pétiole distinct, souv. grandes et découpées; sporanges disposés 
sur les feuilles ou sur des feuilles modifiées; tiges souterraines. 4 






















































— 22 — 


Fructifications en épi linéaire; feuilles stériles ovales ou linéaires-lancéolées, entières, 

non roulées en crosse dans leur jeunesse. Fam. 123 Ophioglossacées. 

Fructifications non 1 • t . i ^ 

, . J. , . fructihcations disposées sur la lace inf, des feuilles ordinaires ou 
en epi linéaire;/ , „ ^ 

P w de leuiiles modifiées. Fam. 124 Polypodiacées. 

feuilles roulées en > -n • n . o 

T , fructifications formant une panicule à l’extrémité des frondes 
crosse dans leur \ ^ 

fertiles. Fam. 125 Osmondacées. 

jeunesse./ 


— 23 


repartie : PHANÉROGAMES. 

Embranchement 1 : ANGIOSPERMES. 
Classe 1 : Dicotylédones. 

Fam. 1. 

RENONCULACÉES. 


Fleurs hermaphr., régulières ou irrég.; 3-i5 sépales séparés, souv. colo¬ 
rés; 3-15 pétales, ordin. séparés, rarem. soudés, parfois très petits ou nuis; 
étam. ordin. nombreuses, libres; anthères biloculaires; carpelles indéhiscents 
à une graine ou déhiscents à plusieurs graines. 

1. Feuilles opposées ou fasciculées aux nœuds; tige ligneuse, 


grimpante. i. GLEMATIS. 

Feuilles alternes ou toutes à la base. 2 


2. Un ou plusieurs sépales pétaloïdes prolongés en éperon à la 

base. 3 

Pas de sépale prolongé en éperon. 4 

3. Fleurs irrégulières, grandes, à i sépale éperonné; feuilles 

très divisées. n. DELPHINIUM. 

Fleurs presque régulières, très petites, à 5 sépales éperon- 

nés; feuilles entières. 7 . MYOSURUS. 

4. Pétales égalant ou dépassant les sépales. 5 

Une seule enveloppe florale; ou pétales très petits, bien plus 

courts que les sépales pétaloïdes. 10 

5. Carpelles i-5 à plusieurs graines, déhiscents (follicules). 6 

Carpelles nombreux à une graine, indéhiscents. 7 

6. Fleurs grandes, de plus de 8 cm. larg.; feuilles divisées en 

lobes ovales ou oblongs. 12. PÆONIA. 

Fleurs petites, de moins de 2 cm. larg.; feuilles divisées en 
lobes linéaires 


10. GARIDELLA, 



























- ReNONCÜLAGEES.] - 24 

7 . 3 sépales; 6-12 pétales jaunes; feuilles à limbe cordé {Fica- 


ria) . 5. RANUNGULUS. 

5 sépales. 8 

8. Sépales pétaloïdes; pétales sans nectaire. 4. ADONIS. 

Sépales non pétaloïdes; pétales ord. pourvus à la base d’une 
écaille ou fossette nectarifère. 9 


9. Carpelles à bec 5-6 fois plus long qu eux, courbé falciforme. 6. GERATOCEPHALUS. 


Carpelles à bec court ou à peine plus long qu eux. 5. RANUNGULUS, 

10. Pétales nuis; carpelles à 1 graine, indéhiscents. 11 


Pétales en tube ou en languette; carpelles déhiscents, a plu¬ 
sieurs graines. 12 


11. Hampe portant un involucre de 3 folioles assez semblables 

aux feuilles; fleurs solitaires. 3. ANEMONE, 

Tiges feuillées ; pas d’involucre ; fleurs en panicule ou grappe, 2. THALIGTRUM. 

12. Follicules à bec faible, en alêne, plus court queux ; feuilles 

divisées en lobes lancéolés, incisés dentés. 8. HELLEBORUS. 

Follicules à fort bec, long et rigide, incurvé ou non ; feuilles 

à lanières linéaires. 9- NIGELLA. 


1. — GLEMATIS. — 4-5 sépales pétaloïdes; pétales nuis; étam. nombreuses; 
plusieurs carpelles monospermes, indéhiscents, à style plumeux s’allongeant 
après floraison. 

Plantes vivaces, sarmenteuses grimpantes, à feuilles opposées et fleurs 
blanches. 

1. Pédoncules naissant tous à l’aisselle des feuilles; fleurs penchées, entourées d’un invo¬ 
lucre en forme de calice monosépale; sepales velus en dehors; feuilles fasciculees aux 
nœuds, simples, crénelées ou trifides, ou trisequees a divisions incisees-dentees.. . 

.G. cirrosa L. 

Hauteur variable; janvier-avril; taillis, garîgues, haies, rochers; G. sur le littoral et dans la région 
inf. des montagnes. 

Fleurs dressées, en panicule, sans involucre; feuilles opposées non fasciculees. 2 


— 25 — [1. — Renoncülacées.] 

2. Sépales glabres en dedans, pubescents en dehors; réceptacle glabre; feuilles bipennées 

à folioles ovales, entières ou trilobées. G. Flammula L. 

Folioles étroites, linéaires : var. mariîima (L.). 

Hauteur variable; mai-juin; taillis, garigues, haies, rochers; C., sauf dans la région désertique. 
Sépales tomenteux sur les 2 faces; réceptacle velu; feuilles pennées à folioles ovales — 

lancéolées, entières ou crénelées. G. Vitalba L. 

Hauteur variable ; juin-août; taillis, haies de la région littorale; Tripoli, de Lattaquié à Alexandrette. 

2 . — THALIGTRUM. — 4-5 sépales pétaloïdes, caducs; pétales nuis; étam. 
nombreuses; plusieurs carpelles monospermes, indéhiscents, à style non plu¬ 
meux. 

Plantes vivaces, herbacées, à feuilles alternes 2-3 ternatiséquées; fleurs 
blanches ou jaunâtres. 

1. Panicule à rameaux presque tous uniflores; pédicelles fructifères très longs, étalés diva- 

riqués; 3-4 carpelles sessiles, cylindriques-oblongs; stigmate conique subulé; feuilles 
biternées à segments petits, tripartits. T. isopyroides C. A. M. 

3- 4 dm.; mai; rochers volcaniques du Djeb. Kulieh (Djebel Druze). 

Panicule à rameaux ordin. pluriflores; pédicelles fructifères non divariqués. 2 

2. Sépales blancs, ovales-oblongs, 2 fois plus longs que les étamines; 3-6 carpelles sub- 

sessiles; stigmate oblong, droit; feuilles 3-ternatiséquées à segnienls ovales suborbi- 

culaires, a base subcordée, à lobes arrondis. T. orientale B. 

2-4 dm.; mars-juin; rochers, ravins ombragés; Alexandrette, Ghazir, Nahr Ibrahim. 

Sépales très fugaces, petits; étamines pendantes; 3-8 carpelles sessiles; stigmate court, 
oblique; feuilles 3-ternatiséquées à segments glaucescenls en dessous, ovales ou 
obovales en coin, à 2-3 lobes aigus au sommet; panicule pyramidale, étalée, à ra¬ 
meaux grêles, divergents.T. minus L. ssp. T. nutans (Gilib.) 

4- 10 dm.; mai-juin; lieux ombragés; Amanus, Cassius. 

3. — ANEMONE. — 5-15 sépales pétaloïdes; pétales nuis; étamines et car¬ 
pelles nombreux. 

Plantes vivaces, herbacées, à feuilles toutes radicales; hampe portant un 
involucre de 3 folioles assez semblables aux feuilles. 

Folioles de l’involucre sessiles; feuilles largement ovales dans leur pourtour, 1-2 pinnati- 
séquées à segments plus ou moins découpés; fleurs ordin. grandes, de 3-4 cm.; styles 


filiformes; carpelles laineux. A. coronaria L. 

Mémoires de VInstitut Egypte, L XXXI. 4 































1*1^ —. ReNONCULACÉES.] 

Fleurs bleues ou lilacées; pas de couronne au fond du périgone. ssp. A. cyanea (Risso) 

Fleurs petites; feuilles à segments étroits : var. B. 

Fleurs rouge vermillon, avec une couronne pâle au fond du périgone; feuilles ordin. 

à lobes étroits... ssp. A. coccinea (W) 

Fleurs petites de i o-i 5 mm. : var. minutijhra Thiéb. 

Fleurs rose pâle; hampe souv. élevée. ssp. A. rosea (Hanrv) 

i-li dm.; décembre-avril; C. sauf désert; la ssp. A. coccinea jusqu’à i 5 oo m. ait. 

Folioles de l’involucre pétiolées; feuilles palmatiséquées à segments incisés trifides; fleurs 

de 19-95 mm., bleues ou bleuâtres; styles punctiformes; carpelles pubescents. ...... 

. A. blanda Sghott et Kv. 

5 -i 5 cm.; avril-juin; lieux rocailleux des montagnes; Liban, Antiliban, Cassius, Amanus. 

4 ._ ADONIS. — 5 sépales colorés, caducs; 3-i5 pétales, à onglet sans fos¬ 

sette nectarifère; étamines nombreuses; carpelles en épi, nombreux, portant 

un bec. . , . 

Plantes annuelles à feuilles éparses, découpées en lanières linéaires. 


1. Face interne des carpelles droite, ou peu incurvée. 
Face interne des carpelles bossue ou dentee. 


2 

4 


Fleurs de io-i4 mm. larg.; pétales concaves, toujours connivents; sépales glabres ou 
pubescents écartés des pétales; carpelles presque sans crête médiane transversale, 

sans dent, à bec droit, court... A. autumnalis L. 

Sépales velus, pétales jaunes : var. eriocahjcina (B.). 
i-lt dm.; fl. rouges; février-avril; champs; G. 

Fleurs de plus de 9 cm. larg.; pétales peu concaves, à la fin étalés; sépales a la fin 
réfléchis; carpelles pourvus d’une crête médiane transversale bien marquée. 3 


3. Bec des carpelles droit, comprimé, égalant env. leur longueur; crête médiane transver¬ 

sale pourvue d’une dent extérieure aiguë; fleurs orangées. A. aleppica 13. 

1-U dm.; mars-avril; champs; Syrie N., Djisr ech Ghogour. 

Bec des carpelles pyramidal, court, faiblement crochu; carpelles dilatés vers leur mi¬ 
lieu, à crête médiane transversale bosselée-dentée; fleurs écarlates. A. palæstma B. 
1-/1 dm.; mars-avril; champs; Liban sud, a Meis, Bleideh, etc. 

4. Carpelles de plus de 9 mm. de diamètre; fleurs de i5-9o mm. large. 5 

Carpelles petits, de i mm. diam. au plus; fleurs de i cm. large. 


— 27 — 


[1. — Renoncülacbes,] 

5. Carpelles à bec concolore, à dent éloignée de la base du bec et à base presque aussi 

large que leur plus grand diamètre; 5-to pétales oblongs; sépales appliqués contre 

les pétales, glabres ou peu poilus. A. æstivalis L. 

i-U dm.; fl. rouges ou jaunes; mars-mai; moissons; P G. 

Carpelles à bec noirâtre, à bosse rapprochée du bec et à base bien moins large que 
leur plus grand diamètre; pétales étroits, parfois moins de 5 par avortement; sépa¬ 
les étalés, velus. A. flammea Jacq. 

1-4 dm.; fl. rouges; mars-mai; moissons; A G. 

6. Pétales presque plans, elliptiques, étalés; épi fructifère dense, oblong; carpelles alvéo¬ 

lés, anguleux, terminés par un bec presque horizontal; dent courte, obtuse, rap¬ 
prochée de la base du bec. A. microcarpa D C. 

Bec ascendant; carpelles un peu plus petits, oblongs, non anguleux : var. Cupaniana 
(Guss.). 

1-2 dm.; fl. rouge violacé ou jaunes; mars-avril; Syrie nord, Hauran, Dj. Druze. 

Pétales concaves, obovales, connivents; épi fructifère cylindrique; carpelles sillonnés 
réticulés entourés vers le milieu d’une crête dentée; bec ascendant, noirâtre; dent 

épaisse rapprochée de la base du bec et l’égalant parfois. A. dentata Del. 

5-10 cm.; fl. orangées ou jaunes; mars-avril; Alep, désert, Damas, Hauran. 


5. — RANUNCULUS. — 3 ou 5 sépales; 5 pétales ou plus, à onglet souv. 
muni d’une écaille ou fossette nectarifère; étam. nombreuses; carpelles nom¬ 
breux disposés en têtes globuleuses ou oblongues. 

Plantes herbacées à feuilles alternes ou toutes à la base. 

1. 3 sépales; carpelles obtus, sans bec; feuilles ovales cordées presque orbiculaires, en¬ 

tières ou peu dentées; fleurs de 3-5 cm. diam. longuement pédonculées. 

.. R. Ficaria L. ssp. R. calthæfolius (Jord.) 

Viv.; i 5 - 3 o cm.; février-mai; lieux humides; littoral, Bekaa, montagnes. 

Plante naine à feuilles petites, ovales cordées, crénelées, à ii-i5 lobes obtus; fleurs 
de 1 cm. environ; pédoncules plus courts que les feuilles, ssp. R. îicarioides (Bory 
et CuAUB.). 

6-10 cm.; avril-juin; rocailles; régions élevées du Liban. 

5 sépales; carpelles ordin. terminés par un bec. 2 

2. Plantes aquatiques à fleurs blanches; feuilles immergées divisées en lanières capillai¬ 

res ... 3 

Plantes terrestres à fleurs jaunes ou rouges. 4 

4 . 




























[1. — Renoncülacées.] — 28 — 

3. Stipules longuem. adhérentes au pétiole; pédoncules dépassant les feuilles; souv. feuil¬ 
les supérieures nageantes, réniformes à 3-5 lobes; carpelles un peu comprimés à bec 

court. R* aquatilis L. 

Carpelles presque globuleux, à peine carénés; feuilles toutes immergées : var. sphœ- 
rospermus B. 

Viv.; 1-4 dm.; mars-juillet; dans les eaux; A C. 

Stipules libres dans leur moitié supérieure; pédoncules ne dépassant pas les feuilles à 

la floraison; feuilles ordin. toutes à lanières capillaires assez raides, étalées. 

.R. tricbopbyllus Chaix 

Viv.; 1-4 dm,; mars-juillet; dans les eaux; Alep. 


4. Plantes vivaces. 5 

Plantes annuelles. 21 

5. Souche comportant des fibres fasciculées épaissies. 6 


Souche à fibres non ou peu épaissies, ou formée d’un rhizome horizontal; carpelles 
disposés en têtes globuleuses. l^t 

6. Carpelles en têtes globuleuses, ovales-triangulaires, comprimés, à bec droit presque 

aussi long qu’eux; plante peu poilue; tiges à 1-2 fleurs; feuilles rad. arrondies dans 
leur pourtour, palmatilobées, à lobes crénelés ou lobulés; feuilles caulin. peu nom¬ 
breuses, petites, trifides. R. orbiculatus Bl. 

Viv.; io-i 5 cm.; 11 . jaunes; fentes des rochers; Meirouba, Feltroun. 

Carpelles disposés en têtes à la fin oblongues. 7 

7. Carpelles enflés, presque sphériques, à style droit, plus court qu’eux; plante naine; 

feuilles rad. à 3-5 lobes oblongs, entiers ou bifides, les caul. triparlites, ou nulles; 

fleurs de 7 mm. large. R. myosuroides B. et Ky. 

Viv,; 2-6 cm.; 11 . jaunes; mai-juillet; régions alpines; Liban, Antiliban. 

Carpelles comprimés. 8 

8. Fleurs grandes, de 4-5 cm. large, ordin. d’un rouge orangé; carpelles en épi dense, à 

bec recourbé; feuilles inf. orbiculaires, ou triséquées, crénelées, les autres plus ou 

moins disséquées à lobes oblongs, dentés. R. asiaticus L. 

Viv.; 1-4 dm.; fleurs orangées ou jaunes; février-mai; champs, lieux rocailleux; G. 

Fleurs de 2 cm. env. de largeur, jaunes ou jaunâtres. 9 

9. Carpelles hérissés subtriangulaires portant à la base un court appendice presque hori¬ 

zontal et terminés en bec lancéolé de 8 mm. trois fois aussi long qu’eux, fortement 


— 29 — [1. — Renoncülacées.] 

recourbé au sommet, hirsute; feuilles découpées en lanières linéaires-iancéolées 

allongées... R. macrorhyncus B. 

Viv.; 1-3 dm.; avril; désert, au Djebel Abdul Aziz. 

Carpelles à bec moins de 3 fois aussi long qu’eux. 10 

10. Carpelles à faces tuberculeuses; feuilles radicales et caulin. inférieures triséquées ou 

tripartites, à segments ordin. divisés en 3 lobes crénelés. H 

Carpelles à faces non ou faiblement ponctuées; feuilles la plupart divisées en segments 
nombreux et étroits... 12 

11. Carpelles à bec aussi long qu’eux, ordin. arqué et crochu à l’extrémité; plante à poils 

mous, étalés, rameuse en haut; feuilles rad. arrondies dans leur pourtour à base 
cordée et segments assez larges, se recouvrant plus ou moins; sépales étalés, appli¬ 
qués . R. Sprunerîanus B. 

Sépales réfléchis : var. daniascems (B. et Gaill.). 

Viv.; 2-4 dm.; fl. jaunes; avril-juillet; Liban, Antiliban, Gassius, Damas, Alep. 

Carpelles à bec presque droit, un peu plus court qu’eux; plante ordin. plus canes- 
cenle que la précédente, à villosité apprimée, un peu rameuse en haut; feuilles à 
base en coin ou subcordée, à segments assez étroits ne se recouvrant pas; sépales 

réfléchis. R, cuneatus B. 

Viv.; i 5-25 cm.; fl. jaunes; mai-juillet; Liban, djeb. Khasioun. 

12. Carpelles à bec recourbé dès le milieu et fortement enroulé au sommet; sépales gla¬ 

bres ou glabrescents; lige simple ou bifurquée; feuilles à lobes courts, étroits et 


aigus; plante glabrescente. R. millefoliatus Vahl 

Viv,; io-q 5 cm.; fl, jaunes; avril-juin; région moyenne du Liban; R. 

Carpelles à bec droit ou simplement incurvé; sépales poilus. 13 


13. Tiges a rameaux nombreux, étalés; lobes des feuilles courts, linéaires, quelque peu ai¬ 
gus; pédoncules fructifères un peu épaissis; plante canescente. R. myriophyllus DC. 
Lobes des feuilles oblongs-linéaires; pédoncules fructif. très épaissis; bec plus court : 
var. hierosolymitanus (B.). 

Viv.; 10-25 cm.; fl. jaunes; avril-juin; lieux rocailleux, champs; A G. 

Tiges à rameaux dressés, peu nombreux; lobes des feuilles peu aigus; souche couron¬ 
née de nombreuses fibrilles. R. flabellatus Desf. 

Feuilles radicales persistantes à lobes larges, cunéiformes : var. acinacilobus Freyn 
Viv.; 10-2 5 cm.; fl. jaunes; avril-juin; terrains de grès ou sablonneux, pins- P G. 


14. Réceptacle glabre 
Réceptacle hérissé 


15 

17 





































[1. — Renoncülacees.] — 30 — 

15. Carpelles ponctués faiblem. hérissés, marginés, atténués en bec court, droit; plante 

abondamment couverte de poils argentés soyeux, apprimés; rhizome horizontal 
émettant de courts rejets; feuilles rad. pentagonales, ternatiséquées, le segment 
médian pétiolulé; segments bi-trifides plus ou moins incisés à lobes en coin; ra¬ 
meaux nombreux; sépales étalés. R. cassius B. 

Viv.; 2-5 dm.; fl. jaunes; avril-juin; lieux frais; régions basse et moyenne des montagnes, vallée de 
rOronte, Alep. 

Carpelles terminés en bec recourbé. 16 

16. Souche courte à fibres nombreuses, robustes, brunâtres; plante non ou peu canescente 

à poils étalés en bas, apprimés en haut; tiges assez robustes, très rameuses; feuil¬ 
les rad. ovales-triangulaires dans leur pourtour, à base cordée, profondément divi¬ 
sées en 3 segments obovales incisés et grossièrem. dentés; carpelles terminés brus- 

quem. en bec court, crochu; sépales réfléchis. R. constantinopolitanus Urv. 

Sépales restant étalés même après floraison : var. libanoticus (Freyn). 

Viv.; 3-6 dm.; fl. jaunes; avril-juin; lieux frais; régions basse et moyenne des montagnes, le type 
beaucoup moins commun que la variété. 

Souche formée d’un rhizome horizontal court; plante canescente à poils apprimés; 
feuilles rad. triséquées à segments oblongs en coin, les caulin. à segments linéai- 
res-lancéolés; sépales réfléchis; carpelles à bec mince recourbé en crosse, aussi 

long qu’eux. R. Schweinfurthii B. 

Viv.; 20-25 cm.; fl. jaunes; août; versant sud du Kneisseh, j 700-2000 m. ait. 

17. Sépales étalés; plante naine à souche oblique, à collet fibreux, à poils blanchâtres; 

feuilles rad. palmatiséquées à 3-5 segments divisés en lobes oblongs; scapes à 1 
fleur plus longs que les feuilles; carpelles ovales-triangulaires aplatis, à marge non 

épaissie et bec crochu... R. demissus D G. 

Viv.; 8-i5 cm.; fl. jaunes; juin-août; lieux frais; régions élevées du Liban et de l’Antiliban. 
Sépales réfléchis.* .. 18 

18. Plantes naines, touffues; scapes à 1-2 fleurs. 17 

Plantes élevées. 20 

19. Carpelles arrondis à marge épaisse terminés par un bec court, droit; plante soyeuse 

à souche fibreuse; feuilles rad. oblongues, 2-3 pinnatipartites à lobes oblongs. .. . 

.R. Peyronii Briq. 

Viv.; 3-5 cm.; fl. jaunes; juin-août; Ain Judai (Liban). 

Carpelles ovales à marge épaisse et disque tuberculeux terminés par un bec court non 
crochu; feuilles rad. oblongues, 2-3 pinnatipartites a lobes oblongs; plante glabre 

ou faiblement poilue à la base. R. chionophilus B. 

Viv,; 5-10 cm.; fl. jaunes; été; régions élevées; Liban, Antiliban, Djebel Druze. 


_ 31 — 


[1. — Renoncülacees.] 

20. Souche courte à fibres napuliformes un peu épaissies; plante rameuse modérément 

poilue, a poils apprimés sauf parfois à la base; feuilles rad. ovales-arrondies dans 
leur pourtour, ternatipartites; divisions incisées-lobées ; pédoncules faiblement 

canaliculés; carpelles presque lisses, bordés, arrondis à bec court, droit. 

. R. neapolitanus Ten. 

Viv.; 3-4 dm.; fl. jaunes; avril-juin; lieux frais; Liban. 

Diffère du précédent par sa souche à fibres fasciculées non épaissies, ses poils nom¬ 
breux, étalés sur les tiges et les rameaux, sauf au sommet où ils sont apprimés; 
ses feuilles à poils denses plus ou moins apprimés, et à divisions moins aiguës. .. 
. R. eriophyllus Koch 

Viv.; 3-4 dm.; fl. jaunes; avril-juin; lieux frais; régions basse et moyenne des montagnes, Bekaa, 
Alep. 

21. Feuilles indivises, à dents superficielles ou nulles.. 22 

Feuilles divisées. 23 

22. Carpelles à peine bordés, finement tuberculeux, à bec très court; feuilles infér. ovales 

en cœur, longuem. pétiolées, les moyennes ovales-oblongues, les sup. lancéolées, 
subsessiles. ophioglossifolius Vill. 

Ann.; i -4 dm.; fl. jaunes; avril-juin; lieux humides; Tripoli, Bekaa. 

Carpelles à peine bordés, finement tuberculeux, à bec allongé, peu courbé, égalant 
leur longueur; feuilles toutes petiolees, les inf. ovales, les sup. plus étroites; fleurs 

inf. sessiles sur les nœuds de la tige. R. lateriflorus D C. 

Ann.; 1-3 dm.; fl. jaunes; avril-juin; lieux humides; Kneisseh, Djebel Druze. 

23. Carpelles ovales à bec court, sans marge, finement ridés, en tête oblongue; feuilles 

rad. arrondies en rein, à 3-5 lobes, les caul. à 3 segments bi-trifides; fleurs petites, 


nombreuses, jaune pale. r_ sceleratus L. 

Carpelles non ridés en têtes globuleuses : var. ghhosus Thiéb. 

Ann; i-6 dm.; fl. jaunes; mars-juillet; lieux humides; de Tripoli à Hama. 

Carpelles comprimés, marginés, souv. tuberculeux ou épineux. 24 


24. Sépales réfléchis 
Sépales étalés . . 


25. Pétales égalant le calice ou le dépassant un peu. 26 

Pétales doubles du calice; carpelles à marge canaliculée. 27 


26. Têtes fructifères globuleuses un peu déprimées, de plus de i cm. largeur; carpelles 
de 5 mm. long, et plus (bec compris), à marge large, canaliculée et aiguë, à faces 






































— 32 — 


[1. — Renoncüiacees.] 

hérissées de tubercules épineux, à bec large, recourbé en sabre, égalant la moitié 

du disque; feuilles glabres, arrondies en cœur, à 3-5 lobes crénelés. 

.....R, muricatus L, var. rejlexisepalus Thiéb. 

Ann.; i -3 dm.; fl. jaunes; mars-mai; lieux humides du littoral, Damas. 

Têtes fructifères globuleuses de moins de i cm. largeur; carpelles de 9 mm. long 
(bec compris), à marge aiguë non canaliculée, à faces hérissées de tubercules ter¬ 
minés par un poil crochu, à bec recourbé égalant le tiers du disque; pédoncules 
fructifères épaissis; feuilles glabres ou poilues, arrondies en cœur, à 3 divisions 

lobées-crénelées.cbius D C. 

Ânn.; lo-aB cm»; fl. jaunes; mars-mai; lieux humides; littoral, Ansarieh, Alep. 

27. Carpelles orbiculaires à bec très court, obtus, non ou a peine courbe, a faces fine¬ 

ment tuberculeuses, ordin. à la marge seulement; plante souv. glabrescente, à 
feuilles d’un vert jaunâtre, trilobées ou trlséquées, à segments incisés-dentés .... 
. R. sardous Crantz 

Ann.; 2-5 dm.; fl. jaunes; mars-mai; lieux humides; Alep. 

Carpelles ovales a bec égalant au moins le tiers du disque, large à la base et plus ou 
moins incurvé...*. 

28. Têtes fructifères de 5 mm. large; carpelles à faces tuberculeuses, à marge pourvue de 

3 sillons étroits, à bec égalant env. le tiers du disque; plante plus ou moins poilue; 
feuilles radicales arrondies ou tripartites, incisées ou crénelées, les sup. Irifides à 

segments lobés. R- trachycarpus F. et M. 

Feuilles disséquées en segments étroits : var. scandicinus B. 

Ann.; a -5 dm.; fl. jaunes; mars-mai; lieux humides; de Tripoli à Homs, Antiiihan. 

Têtes fructifères de lo mm. large et plus; carpelles à faces fortem. tuberculeuses, à 
marge lisse presque ailée et à bec peu incurve égalant moitié du disque; plante gla¬ 
brescente; feuilles radicales à 3 divisions plus ou moins profondes, lobees-dentées, 
les moyennes et sup. ordin. découpées en lobes linéaires. R. lomatocarpus F. et M. 
Bec des carpelles plus long, égalant le disque; marge de celui-ci plus étroite : 
var. comuîus (D C.). 

Ann.; 2-5 dm.; fl. jaunes; février-juin; champs frais; G. 


29. Carpelles à bec lancéolé circinne atteignant io-i5 mm., s fois aussi long que le dis¬ 
que finement tuberculeux; plante a poils appliques, a feuilles inf. arrondies en 
coin, à segments crénelés, les autres divisées en lobes oblongs-lineaires aigus; ré¬ 
ceptacle glabre. Pinardi B. 

Ann.; io-i 5 cm.; fl. jaunes; mai; sommets élevés de TAntiliban. 


— 33 — 


[1. - RENONCülACéES.] 

Carpelles à bec presque droit égalant env. la moitié du disque, à faces fortement épi¬ 
neuses, rarem. simplement tuberculeuses; plante glabre ou presque glabre; feuilles 

triséquées, à segments en coin divisés en lobes linéaires; réceptacle poilu. 

.R. arvensis L. 

Ann.; i 5 - 4 o cm.; fl. jaunes; mars-juin; cultures; G. 

6. — CERATOCEPHALUS. — Plante annuelle de 3-io cm.; feuilles toutes à la 
base decoupe'es en lanières digitées et linéaires; hampe courte, parfois pres¬ 
que nulle, à 1 fleur; 5 sep. sans éperon; 5 pét. jaunes à onglet muni d’une 
fossette nectarifère; étam. nombreuses; carpelles à 2 bosses à la base, à bec 
courbé en faux 5-6 fois plus long qu’eux, disposés en gros épis à la fin allon¬ 


gés.C. falcatus Pers. 

Février-avril; champs; Liban, au col de Baidar; Bekaa, Syrie, Hauran. 

7 . — MYOSURUS. — Plante annuelle glabre de moins de i o cm, ; feuilles 


linéaires toutes à la base; hampe à une seule fleur d’un vert jaunâtre; 5 sé¬ 
pales prolongés à la base en court éperon; 5 pét. linguiformes très petits; 
5-10 étam.; carpelles nombreux en épi grêle, s’allongeant après la floraison. 

Hampe de 5-io cm.; fleurs de â-5 mm. diam,; épi carpellaire de U cm. 
et plus. M. minimus L. 

Plante réduite dans toutes ses parties; hampe de 5-i5 mm. s’épaississant 
dès la base à la fructification; fleurs de i mm. 5 à 3 mm. diam,; ordin. 5 
étam.; épi carpellaire ne dépassant pas a cm. : var. pygmmus Thiéb. 

Avril-juin; la var. dans le Liban, Barouk, Kneisseh, à 1800-2000 m. et dans TAntiliban, au-dessus de 
Zebdani ; le type à rechercher dans les champs sablonneux frais. 

8. — HELLEBORUS. — Plante vivace de 3-5 dm.; feuilles rad. pétiolées, 
pédalées, à segments oblongs, trifides dentés au sommet; feuilles florales 
sessiles à 3-5 segments trifides dentés, fleurs grandes d’un vert jaunâtre ou 
rougeâtre; 5 sép. pétaloïdes; 5-io pétales très petits, tubuleux; étam. nom¬ 
breuses; 3-5 carpelles soudés de la base au milieu, de â-5 cm. long, semi- 

oblongs, enflés, nervés en réseau, à bec mince courbé appliqué. 

. H. vesicarius Auch. 


Février-mai; bois; Amanus, Gassius. 
Mémoires de l'Institut d'Egypte, t. XXXI. 


5 
































— 34 — 


[1. - RENONCÜIACiES.] 

9. — NIGELLA. — 5 sépales pétaloïdes caducs; 5-8 pétales tubuleux à la 
base, à a lèvres, bien plus courts que le calice; 3-i5 follicules soudés infé¬ 
rieurement, à long bec. 

Plantes annuelles, glabres, à feuilles découpées en lanières linéaires. 

1. Fleurs Heues ou bleuâtres; lèvre int. des pétales de moitié au moins aussi longue que 

Text,; follicules peu comprimés. 2 

Fleurs jaunâtres; lèvre int. des pétales très courte; follicules comprimés. 3 

2. Follicules assez brusquement terminés en becs env. aussi longs qu eux, non ou peu di¬ 

vergents; 3 nervures dorsales saillantes se prolongeant jusqu’à la base du follicule; 
feuilles multifides à divisions longuement linéaires, les sup. simples ou peu divisées, 

non en involucre. N. arvensis L. 

Follicules couverts de tubercules saillants, scabres . . ssp. N. tuberculata (Griseb.) 
1-3 dm.; mars-juin; cultures, sables, pins; littoral, Bekaa, Antiliban, désert. 

Follicules insensiblement atténués en becs très divergents, tuberculeux-scabres; i ner¬ 
vure dorsale à la base du follicule et 5 à la base du bec; feuilles multifides, les inf. 
à divisions courtes, les sup. rapprochées et formant involucre autour de la fleur, à 

div. plus longues, divergentes, souv. papilleuses-scabres. N. stellaris B. 

1-3 dm.; avril-juin; champs; de Lattaquié à Arsous. 

3. Sépales hispides; follicules lâchement velus, soudés dans leur i/3 inférieur, divergents 

en haut, à 3 côtes dorsales saillantes et veines transversales peu marquées; pétales 
onguiculés à lèvre extérieure en coin, bifide à lobes linéaires hispides. N. ciliaris D G. 
1-4 dm.; 11 . jaunes; avril-juin; champs; A G. 

Sépales glabres; follicules soudés au moins jusqu’au milieu. 4 

4. Pétales très petits, onguiculés, à lèvre ext. plus large que longue, 4 lobée, les lobes 

latéraux courts, arrondis, les int, fimbriés; follicules à 3 nervures rapprochées. . . . 
.N. oxypetala B. 

1-3 dm.; fl. jaunâtres; avril-mai; champs, lieux roc.; désert, Syrie. 

Pétales 2 fois plus courts que les sépales, à onglet court, à lèvre ext. ovale, brièvem. 

bifide; follicules à 3 nervures distantes, réunies par des veines transversales. 

.N. orientalis L. 

1-3 dm.; fl. jaunes; mai-juin; champs; Amanus, Syrie N. 


10. — GARIDELLA. — Plante annuelle de 3-4 dm., glabre ; feuilles bipinnati- 
séquées, à lanières linéaires, aiguës; fleurs jaunâtres longuem. pédonculées; 


— 35 — 


[1. — Renoncdlacées.] 

5 sépales caducs; 5 pétales à onglet étroit, env. 2 fois plus long que la lame 
bilabiée, à marge ondulée frangée; 2-3 follicules soudés dans leur moitié inf., 
à bec très court, oblique . g. unguicularis Lam. 

Mai-juin; champs secs; G. 


11 . —DELPHINIUM. — Fleurs irrégulières; 5 sépales pétaloïdes inégaux, le 
sup. prolongé en éperon; 4 pétales libres ou soudés, les 2 sup. prolongés en 
appendices renfermés dans l’éperon; i-5 follicules non soudés, à bec court. 
Feuilles découpées en lanières linéaires ou lancéolées. 


1. Un follicule; pétales soudés en un seul. 2 

3-5 follicules; pétales libres. 12 

f 

2. Eperon courbé au sommet; pétale 3 ou 5 lobé. 3 

Eperon droit; pétale 3 lobé.. 4 


3. Heurs lilacées a sépale éperonné blanchâtre; plante à pubescence apprimée; follicule 
oblong termine brusquem. en un bec égalant le quart de sa longueur; pétale 5 lobé, 
a lobe sup. bifide plus long que les latéraux triangulaires; lobes inf. ovales, plus 
. D. anthoroideum B. 

Ann.; i -3 dm.; juin-juillet; lieux secs; A G., sauf sur le littoral. 

Fleurs jaunes; plante hérissée glanduleuse; feuilles à lanières courtes; pétale à 3 lobes 
superficiels tridentés, les latéraux à dents plus longues; follicule oblong, atténué à 

la base, brusquem. cuspidé. D. flavum DC. 

Ann.; 4-5 dm.; juillet; de'sert de Palmyre. 


4. Pédoncules bien plus courts que le follicule. 5 

Pédoncules égalant le follicule, ou plus longs. 6 


5. Fleurs en épis peu allongés, à l’aisselle de feuilles semblables aux autres et divisées 
en lanières linéaires; lobe supérieur du pétale bifide, égalant les latéraux; follicu¬ 
les allongés (i5-2 5 mm.) appliqués contre la tige; plante glabrescente. 

. D, axilliflorum D G. 

Ann.; i -3 dm.; fl. violettes ou bleues; mai-juin; Bekaa, Lattaquié, Syrie Nord. 

Fleurs en épis allongés, à l’aisselle de feuilles bractéales linéaires-lancéolées entières; 
lobe supérieur du pétale bifide, égalant les latéraux; follicules de moins de 1 5 mm. 
long, dressés; plante entièrement tomenteuse glanduleuse.. D. Gombaultii Thiéb. 
Ann.; 3-5 dm.; fl. bleu foncé; mai-juin; djebel Druze. 








































— 36 — 


[1, — RENONCÜLACéES,] 

6. Éperon 2 fois aussi long que le pétale; pédoncules fructifères récurvés 
Eperon dépassant peu la long, du pétale, ou plus court. 


7 

8 


7. Fleurs violettes en grappes lâches; lobe moyen du pétale bifide, aussi long et plus 
étroit que les lobes latéraux; follicules hérissés à bec égalant le quart de leur lon¬ 
gueur; lobes des feuilles courts, oblongs-lancéolés. D. cappadocicum B, 

Ann.; 1-3 dm.; mai-juin; Djézireh. 

Fleurs couleur soufre, 3-5 en grappes courtes; bractées linéaires mucronées; lobe 
moyen du pétale 3 denté, plus long et plus étroit que les lobes latéraux; follicules 

pendants, hérissés, mucronés. D. sulphureum B. et Hk. 

Ann.; 1 dm.; avril-mai; Kurd Dagh, désert. 


8. Grappes florifères fournies, comprenant plus de 5 fleurs en général. 9 

Grappes florifères peu fournies, généralement à moins de 5 fleurs. 10 


9. Grappes longues, denses; lobe supérieur du pétale bifide, oblong, beaucoup plus 
long que les lobes latéraux triangulaires obtus; éperon plus court que le pétale; 

pédoncules fructifères incurvés en haut.D. orientale Gay 

Ann.; 3-5 dm.; fl. violet foncé ou pourpres; avril-juin; de Damas à la Syrie Nord. 

Grappes courtes, lâches; lobes des pétales peu inégaux, peu marqués; éperon un peu 
plus long que le pétale; pédoncules fructifères dressés, réfractés à Tinsertion de 

longues bractées. D. tomentosum Auch. 

Ann.; 1-2 dm.; fl. violettes, bleues, ou roses; lieux incultes; Syrie Nord. 

10. Éperon aussi long que le pétale, celui-ci à lobe moyen bifide, plus court que les lobes 

latéraux arrondis; pédoncule fructif. droit ou à peine courbé au sommet. 

. D. rigidum D G. 

Ann.; 1-3 dm.; fl. blanches ou roses; mai-juillet; champs secs; A G. 

Eperon plus court que le pétale; pédoncules fructifères réfractés dès la base ou au 
sommet. 11 


11 . Plante canescente à poils apprimés, de plus de 1 dm.; pétale triangulaire, en coin à 
la base, trilobé; pédoncules fructifères divergents, réfractés à Tinsertion de brac¬ 
tées courtes; follicule laineux. D. oliganthum B. 

Ann.; i -3 dm.; fl. roses; mai-juin; Bekaa, Syrie Nord et EsL 
Plante mollement velue de 2-8 cm.; pétale rhomboïdal à 3 lobes superficiels égaux, 
le moyen tronqué, 3 denté; pédoncules fructifères réfractés au sommet; follicule 

à poils apprimés...D. pygmæum Poir. 

Ann.; fl. roses; juin; lac Yamouni, région basse de l’Antiliban. 


— 37 — [1. — Renoncülacées.] 

12. Plantes annuelles; fleurs en grappes étroites plus ou moins allongées. 13 

Plantes vivaces. 14 


13. Éperon beaucoup plus court que les pétales obovales en coin; 3-5 follicules ventrus, 

velus à graines grosses, alvéolées; feuilles palmatipartites à B-g lobes larges, inci¬ 
sés, aigus, ou entiers dans les feuilles sup. D. Staphisagria L. 

Ann.; a-6 dm.; fl. bleues; mai-juin; lieux roc.; A G. 

Eperon 2 fois aussi long que les pétales; lame des pétales latéraux atténuée en onglet 
de même longueur; follicules glabres, oblongs-cylindriques parallèles; plante pu- 

bérulente à rameaux peu feuillés; lanières des feuilles linéaires-lancéolées. 

. D. peregrinum L. 

Follicules très poilus : var. eriocarpum B. 

Plante glabrescente, glaucescente à rameaux longs, effilés; grappe florale longue et 
lâche; lame des pétales latéraux plus courte que Ponglet; éperon 1 fois 1/2 aussi 
long que les pétales; carpelles brièvem. hérissés, cylindriques, un peu divergents 
. ssp. D. virgatum (Poir.) 

Ann.; 2-6 dm.; fl. bleu foncé; juin-octobre; lieux secs; G. 

14. Plante pubescente à pétales sétuleux; fleurs panachées de bleu et de blanc en grappes 

plutôt denses; éperon droit, obtus, plus long que les sépales; follicules hérissés 
atténués en long bec; feuilles palmatipartites à segments divisés en lobes oblongs- 
linéaires. D. ithaburense B. 

Viv.; 7-10 dm.; fl. blanc bleuâtre; mai-juin; Antioche. 

Plante glabre, sauf à la marge et sur les nervures des feuilles; fl. bleues; follicules 
glabres; feuilles à segments se recouvrant, obtusément incisés.. .. D. amani Post 
Viv.; 6-10 dm.; fl. bleues; août-septembre; Amanus subalpin. 

12. — PÆONIA. — Fleurs régulières; 5 sép. concaves inégaux; 5-io pétales 
largem. ovales; étain, nombreuses; stigmates sessiles; 2-5 follicules à graines 
grosses, lisses. 

Plantes vivaces; feuilles biternées à folioles distinctes, ovales ou oblongues; 
fleurs grandes atteignant 8-io cm. large. 

Fleurs rouges; 3-6 carpelles laineux avec stigmates en crosse; folioles ovales aiguës atté¬ 
nuées à la base, les latérales ordin. subpétiolées, les sup. un peu décurrentes. 

. P. corallina Retz, var. orientalis Thiéb. 

â-6 dm.; avril-mai; lieux ombragés, base des rochers; Feitroun (Liban), Gassius, Amanus. 

Fleurs roses; 1-2 carpelles glabres avec stigmates simplem. arqués; folioles plus nettement 
pétiolées que dans la précédente. P. kesrouanensis Thiéb. 

4-6 dm.; avril-mai; base des rochers; Feitroun. 







































[2. — Berbéridacées.] 


— 38 — 


Fam. 2. 

BERBÉRIDACÉES. 

Fleurs hermaphr. régulières; 3-6 sépales séparés, colorés, caducs; ordin. 
6 pétales séparés; étamines libres, opposées aux pétales et en même nombre 
queux; anthères aduées, bilobées, s’ouvrant par une petite valve qui se dé¬ 
tache de la base au sommet; ovaire libre, uniloculaire; fruit en forme de baie 
ou de capsule, à i-/i graines. 

1. Arbrisseau à stipules épineuses; feuilles entières ou un peu 

dentées; fruit en forme de baie oblongue.BERBERIS. 

Plantes herbacées, non épineuses, à feuilles très divisées; 

fruit capsulaire. 2 

2. Feuilles toutes à la base; fleurs en panicule lâche. BONGARDIÂ. 

Tiges feuiliées; fleurs en panicule dense. LEONTICE. 

BERBERIS. — Arbrisseau épineux de 5-8 dm.; feuilles fasciculées, étroitem. 
obovales, très finement serrulées, à peine aussi longues que les épines stipu- 
laires; fleurs jaunes en grappes axillaires courtes; 6 sépales jaunâtres, caducs; 
6 pétales; 6 étamines; stigmate sessile; baies oblongues d’un noir bleuâtre. . 

. B. cretica L. 

Mai-juin; Liban, Antiliban, au-dessus de 1200 m. 

BONGARDIA. — Plante vivace glabre, à tige souterraine; feuilles pinnatisé- 
quées à segments sessiles, obovales, 3-5 fides à lobes mucronés; fleurs lon¬ 
guement pe'dicellées, en panicule pyramidale très lâche, portant des écailles 
à la base des rameaux; 3-6 sépales caducs; 6 pétales jaunes; 6 étamines; cap¬ 
sule ovale-oblongue, enflée, de i cm. long, se déchirant irrégulièrem. au 
sommet, à i-k graines globuleuses. B. Chrysogonum B. 

3-5 dm.; février-avril; cultures; A C. 


LEONTICE. — Plante vivace glabre, à tige feuillée à la base ; feuilles biter- 
natiséquées, à folioles largem. ovales, arrondies ou subcordées à la base et 
au sommet, les florales trifoliolées; fleurs en panicule pyramidale dense, plus 


— 39 — [3. — Nympheacees. ] 

lâche et allongée en fruit; bractées plus courtes que les pédicelles, ovales 
subaiguës; 6 pétales jaunes; 6 étamines; style court, stigmate obtus; capsule 

ovale enflée atteignant 2-3 cm. long, à 1-2 graines globuleuses. 

. L. leontopetalum L. 

1-3 dm.; mars-avril; cultures; A C., même désert. 


Fam. 3. 

NYMPHÉACÉES. 

Fleurs hermaphr., régulières; 3-6 sépales plus ou moins colorés; pétales 
nombreux sur 2 rangs ou plus; étam. libres, indéfinies, à filets pétaloïdes; 
anthères s’ouvrant à l’intérieur par 2 fentes longitudinales; stigmates sessiles, 
rayonnants sur un disque couronnant l’ovaire; ovaire multiloculaire; fruit 
verdâtre charnu, à loges nombreuses et polyspermes. 

Plantes aquatiques à feuilles grandes, flottantes, entières et profondément 
échancrées à la base. 


Fleurs Manches ou rosées; 4 sépales lancéolés. NYMPHÆA. 

Fleurs jaunes; 5 sépales presque orbiculaires. NUPHAR. 


NYMPHÆA. — Fleurs grandes, solitaires, flottantes, blanches; h sépales 
obtus; plusieurs verticilles de pétales, sans nectaires, les extérieurs dépassant 
les pétales; fruit verdâtre, charnu, subglobuleux, couvert de cicatrices prove¬ 
nant de la chute des pétales et des étamines; feuilles larges suborbiculaires 
en cœur . N. alba L. 

Eaux dormantes; juin-septembre; Bekaa. 


NUPHAR. — Fleurs assez grandes, solitaires; 5 sépales suborbiculaires con¬ 
caves, verdâtres en dessous, jaunâtres en dessus; pétales nombreux, obovales, 
jaunes, 3 fois plus courts que les sépales, à nectaire sur la face externe; fruit 
subconique, sans cicatrices; feuilles ovales-arrondies en cœur. N. luteum S. et S. 

Eaux; mai-juillet; Oroute, Bekaa, Nahr el Kébir, etc. 




























[4. — Papavéracées.] 


— 40 — 


Fam. 4. 

PAPAVÉRACÉES. 


Fleurs hermaphr., régulières ou peu irrég.; 2 sépales caducs; h pétales; 
étamines en nombre indéfini, ou h, libres; ovaire libre; stigmates sessiles dis¬ 
posés sur un disque couronnant l’ovaire, ou portés sur 1-2 styles courts; fruit 
capsulaire ou en forme de silique; graines petites, nombreuses. 

1. 4 étamines; pétales inégaux, quelquefois trilobés. 4. HYPECOUM. 

Etamines nombreuses; pétales égaux non trilobés. 2 

2. Stigmates rayonnants sur un disque plan; capsule oblongue 

s’ouvrant sous le disque par des trous. 2, PAPAYER. 

Stigmates non en rayons; capsule s’ouvrant en long par 2-4 
valves. 3 

3 . Pétales chiffonnés dans le bouton; silique sans cloison à 2-4 

. 1 RŒMERIA. 

Pétales enroulés dans le bouton; silique à 2 loges séparées 

par une cloison longitudinale, à 2 valves. 3. GLAÜCIUM. 


1. — RŒMERIA. — Pétales cbiffonnés dans le bouton; étam. nombreuses; 
2 -/t stigmates en tête; capsule allongée, en forme de silique, sans cloison, à 
2-4 valves s’ouvrant du sommet à la base. 

Silique un peu plus épaisse que son pédoncule et en général beaucoup plus longue, à soies 
courtes, ou glabrescente; pétales violets ou cramoisis, de 2-3 cm. long; feuilles 2-3 

pinnatiséquées à segments linéaires. R. hybrida D G. 

Ann.; 2-4 dm.; mars-avril; champs; A G. 

Silique plus épaisse que son pédoncule et en général plus courte, à soies étalées souv. plus 
longues que son diamètre; pétales cramoisis ou violets, de io-i5 mm. long; feuilles 
pinnatiséquées à segments ovales-oblongs, lobés-dentés. R. orientalis B. 

Ann.; 1-2 dm.; mars-avril; Antiliban, Hauran, désert. 


m 


— — [4. — Papayeracées.] 

2. PAPAYER. Petaies chiffonnés dans îe bouton; étam. nombreuses; 
4-2 0 stigmates rayonnants, sur un disque couronnant lovaire; capsule oblon¬ 
gue ou elliptique, s ouvrant par des trous sous le disque; graines nombreuses. 
Plantes a suc laiteux, à fleurs solitaires, penchées avant floraison. 


1. Fleurs petites; plantes bisannuelles des hautes régions montagneuses. 2 

Fleurs médiocres, ou grandes; plantes annuelles des réglons basses. 4 


2. Tiges simples, à i fleur, rarement un pen rameuses, à 2-3 fleurs; capsule obovale 

oblongue, à la fin sans poils, plus large que le disque déprimé conique; feuilles 

pinnatiséquées ou partîtes à lobes obtus. p. libanoticum B. 

Bis.; 5 -i 5 cm.; fl. roses; été; rocailles des hauts sommets; Liban, Antiliban. 

Tiges très rameuses à fleurs nombreuses. 3 

3. Capsule elliptique ou oblongue, glabre ou à quelques poils apprimés, plus large que 

le disque conique ou pyramidal; feuilles bipinnatiséquées ou partîtes à divisions 

oblongues allongées ou linéaires-lancéolées aiguës. P. caucasicum M. B. 

Bîs. ; £ 1 . roses; août-septembre; rocailles des hauts sommets de FAraanus, 

Capsule obovale, glabre, aussi large que le disque hémisphérique; feuilles caul. ovales- 
triangulaires dans leur pourtour, pinnatiséquées à segments largem. dentés; calice a 

soies jaunes. Shepardi Post 

Bis.; fl. roses; juillet; Amanus. 


4. Capsule glabre. 5 

Capsule hérissée. 9 

5. Disque stigmatifère presque plan ou un peu convexe. 6 

Disque stigmatifère conique, pyramidal ou en bouclier. 8 


6. Pédoncules allongés, a poils apprimés; fleurs d’un rose vif, non maculées, assez gran¬ 
des; capsule oblongue en massue de i5-20 mm. long sur 5-^ 1/2 mm, large; disque 
a lobes peu marques, presque plan; plante plus ou moins glaucescente; feuilles pin- 


natipartites à lobes lancéolés aigus, incisés dentés. P. dubium L. 

2-6 dm.; avril-juin; cultures; Alep. 

Pédoncules à poils étalés; capsule au plus 2 fois aussi longue que large. 7 


7. Capsule obovale, un peu plus longue que large, arrondie à la base; disque stigmatifère 
presque plan, regulierement lobe, a lobes se recouvrant par les bords; pétales d’un 
rouge vif, ordin. non maculés; feuilles pinnatipartites à lobes larges, dentés ou in¬ 
cisés, plus ou moins hispides. p. Rhæas L. 

Mémoires de l’inslilut d’Égypte, t. XXXI. 


6 













































INSTITUT D'EGYPTE 

RUE CHEIKH RIHANE, LE CAIRE 


Nous avons bien reçu vos publications : 

. -» .. 

~î« - 

vous serions reconnaissants de vouloir bien nous adresser les 
ouvraéGSg^uivants qui ne nous sont pas parvenus : 


La Bibliothèque de Vlnstitut d'Egypte vous prie de lui accuser 
réception de 

-—— Wém.t.XXXI 


f 


V 























CARTE POSTALE 















— 42 — 


[4. ^— Papavéracées.] 

Feuilles glabres, excepté sur la nervure médiane; capsule un peu contractée à la 
base : var. subpiriforme (Fedde). 

3-8 dm.; avril-juin; champs; la var. à Saïda et Tyr. 

Capsule obovale-oblongue, a fois plus longue que large; disque convexe; feuilles pin- 
natipartites à lobes courts, obtus, parfois presque nuis; plante ordin, plus hispide 

que la précédente. ssp. P. polytrichum (B. et Ky.). 

3-6 dm.; avril-juin; champs, rocaiiles; Beyrouth, Bekaa, Antlliban, Damas, Alep. 

8. Disque conique, sans bosse au milieu, à 7-10 rayons n’atteignant pas la marge; pétales 

larges avec tache noire à la base ou au-dessus de la base ; capsule très atténuée à la 
base; pédoncules à poils tantôt étalés, tantôt appliqués; feuilles rad. pinuatipartites 
à segm. inf. petits, le terminal grand, plus ou moins denté. P. syriacum B. et Bl. 
3-4 dm.; fl. rouges; mars-mai; champs; littoral, Bekaa, Antilihan. 

Disque plan portant en son milieu une bosse conique pouvant atteindre 3-4 mm.; cap¬ 
sule obconique de 8-12 mm. long; fleurs médiocres; pétales rouges ordin. avec tache 
noire à la base; pédoncules à poils tantôt étalés, tantôt apprimés; plante à rameaux 
étalés, sétuleuse; feuilles lyrées-pinnatiséquées à segments oblongs ou ovales, ordin. 

ol^lus . P. umbonatum B. 

3-4 dm.; février-mai; littoral phénicien jusqu’à la région subalpine. 

9. Capsule ovoïde subglobuleuse, arrondie à la base, toute hérissée de soies étalées-arquées; 

disque 3 fois moins large que la capsule, non lobé; fleurs d’un rouge vineux; sépales 
très velus; feuilles bipinnatipartites à lobes linéaires-lancéolés.. . . P. hybridum L. 
2-5 dm.; avril-mai; Beyrouth, Damas, Alep. 

Capsule oblongue en massue, atténuée à la base, ne portant ordin. que quelques soies 
au sommet; disque un peu plus étroit que la capsule, sinué non lobé; fleurs médio¬ 
cres ( 2-3 cm. diam.) d’un vermillon clair; sépales peu poilus; plante hérissée de 
poils raides; feuilles 2-3 pinuatipartites à divisions étroites, aiguës, terminées par 

une soie... p. Argemone L. 

Plante à soies apprimées, feuilles ordin. très divisées, à lobes ultimes oblongs- 
iancéolés ou lancéolés-linéaires, terminés par une soie; pédoncules fructifères 

très épaissis; sépales très poilus. ssp. P. incrassatum Thiéb. 

Comme la sous-esp., mais plante de 5-io cm. à fleurs de 10 - 1 5 mm., réduite dans 
toutes ses parties : var. Belangeri (B.). 

1-4 dm.; mars-avril; champs secs; le type à constater, la ssp. et sa variété A C. 

3. — GLATJCIUM. — Pétales régul, roulés dans le bouton; étam. nombreu¬ 
ses; 2 stigmates connés à la base, souv. cornus; capsule longue en forme de 
silique, à cloison spongieuse, s’ouvrant en deux valves de la base au sommet. 
Plantes souv. glauques à fleurs solitaires sur des pédoncules ordin. longs. 


IHPPilR 


— 43 — [4. — Papavéracées.] 

1. Capsule glabre, tuberculeuse-scabre. 2 

Capsule plus ou moins poilue... 3 


2. Silique très tuberculeuse-scabre, rude; fleurs grandes à pétales longs de 35-4o mm., 
d’un jaune doré; feuilles glauques, épaisses, lyrées-pinnatifides à lobes incisés-den- 

tés, les supérieures embrassantes.G. flavum Crantz 

Bis.; 3-6 dm.; juin-août; sables, murs; littoral. 

Silique un peu tuberculeuse et toruleuse; feuillage et inflorescence plus petits que dans 
la précédente; fleurs jaunes ou orangées maculées ou non de pourpre à la base.. .. 
.G. leiocarpum B. 

Viv.; 3-5 dm.; juin-juillet; Liban, Antilihan; région subalpine. 


3. Sépales de 2-3 cm. long environ; fleurs médiocres. 4 

Sépales de 5 cm. long; fleurs grandes. 5 


4. Pédoncules très courts; fleurs rouges ou orangées souvent maculées de pourpre ou de 

violet à la base; silique hispide scabre; feuilles glauques profondément pinnatipar- 
tites à lobes incisés-dentés, les supérieures embrassantes.. . G. corniculatum Curt. 
Ann.; 2-4 dm.; avril-juin; champs, bord des chemins; Hauran. 

Pédoncules plus longs que les feuilles; fleurs jaunes de 2 cm. long; silique de 1 dm. 
long, couverte de soies peu nombreuses, dilatées à la base, parfois glabrescente; 
plante glauque à feuilles rad. lyrées-pinnatipartites à segments ovales obtus, dentés; 

les supérieures embrassantes, 3-5 lobées. G, arabicum Fres. 

Ann. ; 2-4 dm. ; mars-avril ; lieux roc. ; Damas, djeb. Druze. 

5. Plante glauque, plus ou moins veloutée papilleuse; feuilles rad. pinnatiséquées, subly- 

rées à segments ovales-oblongs, les sup. embrassantes, pinuatipartites; fleurs orange, 
maculées de violet à la base; sépales poilus papilleux; siliques à soies apprimées. . 

. G. grandiflorum B. et Huet 

Viv.; a -4 dm.; mars-mai; Baalbek, Antilihan, djeb. El Kos (désert). 

Plante verte à poils papilleux épars; feuilles toutes pinuatipartites à segments divisés 
en lobes oblongs mucronulés; fleurs d’un rouge cramoisi; sépales glabres ou poilus 

papilleux; siliques à soies apprimées. G. aleppicum B. et Hk. 

Viv.; 2-4 dm.; mai-juin; champs; Syrie N. 

4. — HYPECOUM. — Pétales régul. roulés dans le bouton, en partie ou tous 
trilobés; k étamines; 2 styles courts; stigmates aigus; capsule en forme de 
silique, divisée en articles. 

Plantes annuelles, à sue aqueux, à fleurs jaunes, à feuilles très divisées. 




6. 





























— lik — 


[5. — Fümariacées.] 

1 . Feuilles à divisious linéaires, fines, aiguës, les florales égalant ou dépassant les pédon- 

cules fructifères; pétales extérieurs entiers, les intérieurs à 3 lobes; capsule pen¬ 
dante, cylindrique, noueuse, non articulée, non ou peu arquée. . H. pendulum L. 
8-2 0 cm.; mars-avril; rocailles, régions montagneuse et désertique, 
feuilles a divisions courtes, linéaires-oblongues ou linéaires-lancéolées, les florales en 
général plus courtes que les pédoncules fructifères; pétales tous trilobés ou trifides; 
capsule articulée, arquée. 2 

2 . Fleurs orangées, grandes (de plus de i cm.); pétales extérieurs en coin à la base, élar¬ 

gis et trilobés au sommet, les intérieurs plus petits, trifides. H. grandiflorum Benth. 
10-25 cm.; mars-avril; rocailles; AG. 

Fleurs jaunes, plus petites; diffère en outre du précédent par les pétales intérieurs à 

lobes latéraux entiers, plus courts que le moyen stipité, subcordé, cilié. 

.H. procumbens L. 

5 -i 5 cm.; mars-avril; champs, lieux secs; littoral à Beyrouth, Hamidié; Hauran, au djeh. Qulieb, 
Alep. 


Fam. 5. 

FÜMARIACÉES. 

Fleurs hermaphr. irre'gul.; a sép. caducs; k pe'tales libres ou adhérents à 
la base, le sup. prolongé en éperon; 6 étam. soudées par leurs fdets en 9 
faisceaux; ovaire libre, uniloculaire; style fdiforme; stigmate bilobé; fruit 
formé d’une silicule indéhiscente monosperme, ou déhiscente à plusieurs 
graines. 

1. Feuilles la plupart pourvues de vrilles. 2. CERATOCAPNOS. 

Feuilles sans vrilles. 2 

2 . Plantes vivaces à racine bulbiforme; fruit en silicule, à 2 

valves et plusieurs graines. 1 . CORYDALIS. 

Plantes annuelles; fruit globuleux, petit, indéhiscent, à 1 
graine. 3 . FUMARIA. 

— CORYDALIS. — Pétale supérieur à long éperon ; fruit en forme de sili¬ 
cule oblongue, comprimée, s’ouvrant par 2 valves, à 2 ou plusieurs graines 
lenticulaires. 


— 45 — [5. — Fümariacées.] 

Plantes vivaces à racine tubériforme; tige non rameuse portant 1 , 3 feuilles 
et terminée par une grappe florale. 

Tige pourvue d’une ou de 2 , 3 écailles à la base; feuilles caul. alternes 1-2 fois triséquées 
à segments en coin, incisés-lobés; bractées herbacées, ordin. incisées-digitées; fleurs 
purpurines en grappe dressée, s’allongeant après la floraison; éperon à peine courbé; 

pédicelles égalant environ la capsule. C. solida Sw. var. Ubanotica (Hochst.). 

1-2 dm.; mars-avril; Liban, Antiliban, Ansarieh; régions moyenne et subalpine. 

Tige dépourvue d’écaille; feuilles caul. opposées 1-2 fois triséquées à segments ovales ou 
elliptiques, entiers ou tripartits; bractées herbacées oblongues ou obovales ordin. en¬ 
tières; fleurs purpurines en grappe dressée; éperon incurvé vers le haut; pédicelles 

égalant ou dépassant la capsule. G. rutæfolia D C. 

10-1 5 cm.; avril-mai; Liban, Antiliban, Amanus; régions subalpine et alpine. 

2. — CERATOCAPNOS. — Plante grêle rameuse, grimpante; feuilles 1-2 fois 
triséquées à segments ovales entiers, souvent terminées par une vrille; brac¬ 
tées petites blanchâtres, étroitem. lancéolées aiguës; fleurs petites en grappes 
courtes, à éperon court, épais; fruits inférieurs mucronés à 1 graine, les sup. 
capsuliformes à 1-2 graines, terminés par un bec ensiforme.. C. palæstina B. 

Ann.; 2-5 dm.; fl. rosées; février-mai; haies, rochers; littoral. 

3. — FUMARIA. — Pétale supérieur à éperon court, épais; silicule globu¬ 
leuse, indéhiscente, à i graine; graine ombiliquée. 

Plantes annuelles, ascendantes, faibles, à fleurs en grappes assez serrées, 
à feuilles 2-3 fois divisées. 

1. Sépales plus larges que la corolle et égalant env. la 1/2 de sa longueur. 2 

Sépales plus étroits que la corolle, ou nuis. 5 

2. Fleurs de plus de 1 cm. long; pédicelles fructifères récurvés. 3 

Fleurs de moins de 1 cm. long; pédicelles fructifères dressés ou étalés, rarem. récur¬ 
vés . 4 

3. Segments des feuilles plans, obovales en coin, à lobes ou dents obtus; plante un peu 

grimpante; sépales de moitié aussi longs que la corolle; celle-ci blanche, purpurine 

au sommet; fruit globuleux obtus. F. capreolata L. 

a-6 dm.; avril-juin; littoral, Antiliban. 
































— â6 


[5. — Fümariacées.] 

Segments des feuilles très petits, oblongs-linéaires, aigus; sépales de 1/2 ou de ijS 
aussi longs que la corolle; celle-ci rose fonce; fruit ovale-globuleux, acutiuscule. . . 

. F. Thureti B. 

a -5 dm.; avril-mai; Ehden. 

4. Pedicelles fructifères dressés-etalés; fruit globuleux, arrondi-obtus au sommet; fleurs 

purpurines ou dun blanc rose en grappes denses; sépales ovales-orbiculaires, mu- 
crones, bien plus larges que la corolle; segments des feuilles étroits, oblongs-linéai- 

res canaliculés. F, micrantha Lag. 

1-3 dm,; mars-juin; cultures; G. 

Pédicelles fructifères récurvés; fruit globuleux obtus; sépales ovales acuminés à peine 
plus larges que la corolle; segments des feuilles non canaliculés, étroitem. linéaires 

.F. Kraliki Jord. 

i-U dm.; mars-avril; champs; Ehden, Ansarieh, Beylan. 

5. Fleurs assez grandes, de 1 cm. environ de longueur. 6 

Fleurs petites, de 5 mm. env. de longueur. 7 

6 . Fruit déprimé émarginé au sommet, non caréné; plante dressée ou diffuse, ord. non 

grimpante; segments des feuilles étroits, oblongs-linéaires, plans; sépales plus étroits 

que la corolle, égalant environ le i/3 de sa longueur. F. officinalis L. 

i-à dm.; fl. roses ou purpurines; mars-juin; cultures; littoral, Bekaa, Syrie N. 

Fruit un peu comprimé, caréné, obtus ou mucronulé au sommet_F. agraria Lag. 

Plante variable représentée dans la région par les formes suivantes : 

A Corolle blanchâtre ou rosée à extrémité verte; fleurs en grappes peu fournies, 
plutôt lâches; fruit globuleux, obtus, peu comprimé, un peu plus grand que 
dans les formes suivantes; sépales beaucoup plus étroits que la corolle; segments 

des feuilles oblongs, plutôt obtus. ssp. F. macrocarpa (Parl.). 

B Corolle rose à extrémité purpurine; fleurs en grappes fournies, plutôt denses; 
fruit nettement comprimé caréné, plus petit que dans la forme précédente : 

a) Fruit obtus; bractéoles courtes; sépales beaucoup plus étroits que la corolle; 

segments des feuilles oblongs aigus. ssp. F. judaica (B.). 

b) Fruit mucronulé; bractéoles généralement plus longues que le pédicelle; sépales 

presque aussi larges que la corolle; corolle pâle, pourpre au sommet; segments 
des feuilles oblongs obtus. ssp. F. Gaillardoti (B.). 

a -5 dm.; mars-juin; murs, lieux rocailleux; littoral et région basse des mont. 

7. Sépales ordin, nuis; fleurs blanchâtres en grappes courtes enveloppées dans les feuilles 

supérieures; fruit à sommet apiculé; segments des feuilles plans, oblongs-linéaires, 

. F. asepala B. 

1-3 dm.; février-mai; cultures, rocallles; G. 


— 47 — 


[6. — Crucifères.] 

Sépales petits, à peine plus larges ou plus étroits que le pédicelle; grappes florales non 
enveloppées par les feuilles sup... 8 

8 . Fruit globuleux, un peu atténué vers le sommet en pointe obtuse; 11. blanchâtres ou 
rosées en grappes courtes; sépales un peu plus larges que le pédicelle; segments des 

feuilles étroits, linéaires, canaliculés. F. parviflora Lam. 

1-3 dm.; février-mai; cultures; G. 

Fruit globuleux arrondi au sommet; fleurs rosées en grappes courtes; sépales très pe¬ 
tits, plus étroits que le pédicelle; segments des feuilles étroits, linéaires ou linéaires- 

oblongs, plans. F. Vaillantii Lois. 

1-3 dm.; février-mai; cultures; Alep. 


Fam. 6. 

CRUCIFÈRES. 

Fleurs hermaphr. régulières ou peu irrég.; k sépales libres, k pétales en 
croix, alternes avec les sép.; 6 étamines dont 2 plus courtes, celles-ci man¬ 
quant parfois; 1 style à stigmate entier ou bilobé; ovaire libre; fruit sec tantôt 
allongé (silique), tantôt court (silicule), déhiscent par 2 valves séparées par 
une cloison, ou indéhiscent à une loge monosperme ou à plusieurs articles 
monospermes. 

Plantes à feuilles alternes et fleurs ordin, en grappe simple. 

1. Fruit allongé, linéaire-lancéolé, au moins 3 fois plus long 

que large. 2 

Fruit court, moins de 3 fois plus long que large. 28 

2. Fruit se divisant en 2 valves longitudinales séparées par 

une cloison. 3 

Fruit indéhiscent ou se divisant en articles transversaux 
indéhiscents. 20 


3. Stigmate bilobé, fendu en 2 lames rapprochées ou diver¬ 
gentes . 4 

Stigmate discoïde, entier ou peu échancré. 8 
































— 48 — 


[6. — Crucifères.] 

4. Bec de la silique comprimé; graines sur 2 rangs; pétales 


veinés de violet... 

Bec de la silique conique; graines sur 1 rang. 5 

5. Graines ailées... 6 

Graines aptères. 7 


6. Lames du stigmate s’épaississant en bosses ou en cornes; 

siliques subcylindriques. 

Lames du stigmate arrondies ne s’épaississant pas; siliques 
quadrangulaires. 

7. Lames du stigmate ovales obtuses; bec court; graines an¬ 

guleuses . 

Lames du stigmate ord. aiguës; siliques insensiblem. atté¬ 
nuées en bec; graines ovoïdes comprimées. 

8. Siliques comprimées, à valves planes; fleurs blanches, pur¬ 

purines ou violacées. 9 

Siliques cylindriques ou peu comprimées, à valves convexes; 
fleurs souvent jaunes. 12 

9. Feuilles entières ou dentées. 

Feuilles, au moins les radicales, pinnatiséquées ou pinna- 

ti partîtes. 10 

10. Segments des feuilles filiformes; pétales linéaires; plante 

naine. 

Segments des feuilles infér. ovales arrondis ou en coin; 
pétales non linéaires. 11 

11. Pétales entiers au sommet; siliques non sinueuses. 

Pétales rétus; siliques planes, sinueuses, contractées entre 

les graines. 


12. Graines sur 2 rangs dans chaque loge. 13 

Graines sur 1 rang dans chaque loge. 14 


13, Siliques à 1 nervure, droites, un peu comprimées; graines 

lisses. 

Siliques sans nervure apparente, un peu arquées; graines 
alvéolées . 


16. ERUCA. 

1. MATTHIOLA. 

2. CHEIRANTHUS. 

7. HESPERIS. 

8. MALGOLMIA. 

5, ARABIS. 

24. LEPTALEUM. 

6. CARDAMINE. 

18. RICOTIA. 

15. DIPLOTAXIS. 


3. NASTÜRTIUM. 


— 49 — 


[6. — Crucifères.] 


14. Siliques tétragones; valves à 1 nervure forte. 15 

Siliques cylindriques ou peu anguleuses; valves à 1 ou 3 

nervures. 17 

15. Feuilles de la base lyrées, à lobes latéraux parfois très 

. 4. BARBARE A. 

Feuilles non complètement divisées, sinuées denticulées ou 
même entières. ig 

16. Feuilles caulinaires elliptiques ou oblongues, embrassantes. 12. CONRINGIA. 
Feuilles caulinaires atténuées à la base, non embrassantes. 11 . ERYSIMÜM. 

17. Siliques a bec court, ne dépassant pas ou fort peu le diam. 

de la silique; graines ovoïdes. 18 

Siliques à bec dépassant nettement le diam. de la silique; 

graines ord. globuleuses. 19 ^ 

18. Feuilles ovales cordées, crénelées ou dentées. 10 . ALLIARIA. 

Feuilles entières, roncinées, ou hastées, jamais cordées.. . 9 . SISYMBRIUM. 

19. Valves à 3 ou 5 nervures. 14 , SINAPIS. 

Valves à 1 nervure... 13 , BRASSICA. 

20. Siliques pourvues d’appendices cornus à la base ou de cor¬ 

nes divergentes au sommet. 21 

Siliques dépourvues de cornes ou d’appendices cornus. 22 

21 . Silique courte, comprimée tétragone, pourvue d’appendices 

cornus vers la base. 50 , CAKILE. 

Silique linéaire comprimée, à valves se terminant en cor¬ 
nes divergentes. 52 . ANDREOSKIA. 

22. Fruit terminé par un bec oblique égalant 3 fois sa longueur. 46. SCHIMPERA. 

Fruit terminé par un bec non oblique. 23 

23. Siliques de moins de 4 cm. long en général; fleurs pour¬ 

pres ou violacées. 24 

Siliques de plus de 4 cm. long en général; fleurs jaunes, 
blanches ou rarem. violacées. 26 

24. Siliques larges à la base, diminuant progressivement et 

atténuées en bec; feuilles infér. sinuées dentées. 60. ANCHONIUM. 

Non comme ci-dessus, bec en alêne ; feuilles très divisées. 25 
Mémoires de VInstitut Égypte, t. XXXI. 


7 
















































_ 50 — 


[6. — Grücifères.] 

25. Presque glabre; silique à 2 articles, petite et glabre.58. ERUGARIA. 

Poilue glanduleuse; silique un peu toruleuse, scabre. 61. CHORISPORA. 

26. Plante canescente à laine étoilée; siliques un peu toru- 

leuses, lobes du stigmate divergents. 62. STERIGMA. 

Plantes simplement velues ou papilleuses; stigmate entier 
ou émarginé. 27 

27. Siliques longuement cylindriques toruleuses, arquées ; fleurs 

presque dès la base. 57. ENARTHROGARPÜS. 

Siliques non arquées; fleurs en grappes au sommet des ra¬ 
meaux.59. RAPHANUS. 


28. Fleurs jaunes ou jaunâtres. 29 

Fleurs blanches, roses ou violacées. 45 

29. Silicule renflée, non ou peu comprimée. 30 

Silicule comprimée, non renflée. 38 


30. Silicule déhiscente; loges à plusieurs graines. 31 

Silicule indéhiscente; i graine par loge. 32 

31, Valves sans nervure dorsale; silicule ovale globuleuse : Voir 3. Nasturtium, 

! Silicule ovale-elliptique; plante naine de 

8 - 1 5 cm. 26. CHRYSOCHAMELA. 

Silicule obovale; plante de 3-8 dm. 25. CAMELINA. 

32, Silicules à i seule loge et i seule graine. 33 

Silicules à 2 loges ou plus (parfois la loge inférieure sté¬ 
rile). 26 

33. Silicules globuleuses, non ailées 
Silicules ailées. 

34. Plante glabre, glauque; pédicelles fructifères défléchis- 44. TEXIERA. 


Plante pubescente; pédicelles fructifères étalés. 43, NESLIA. 

35. Silicules cordées à la base, entourées par une aile mem¬ 
braneuse orbiculaire large, plissée. 40. SAMERARIA. 

Silicules en forme de noisette, ovales ou presque tétra- 

gones à 4 ailes. 42, BOREAVA, 


34 

35 


— 51 — 


[6. — Crucifères.] 


36. Silicule à article inférieur cylindracé, le supérieur plus 

grand, subglobuleux cannelé, comprenant chacun 1 

loge, rinf. souv. stérile. 

Silicule tétragone, à angles ailés dentés ou tuberculeux. 37 

37. Silicules à angles ailés dentés en crête souv. interrompue, 

à 4 loges superposées 202 . 

Silicule à angles tuberculeux échinulés, à 2 loges. 

38. Silicules à 2 lobes orbiculaires, accolés comme 1 paire de 


lunettes... 

Silicules non comme ci-dessus. 39 

39. Silicules pendantes. 40 

Silicules dressées ou étalées. 41 


40. Feuilles caulinaires embrassantes auriculées; silicule de 

plus de 8 mm. long. 

Feuilles caulinaires non embrassantes; silicule plus petite. 

41. Feuilles caulinaires embrassantes auriculées. 42 

Feuilles caulinaires non embrassantes; silicule ovale ou ob- 

longue. 43 

42. Feuilles inférieures pinnatiséquées à lobes très petits; si- 

liciile orbiculaire elliptique déhiscente. 

Feuilles infér. sinuées dentées ou lyrées; silicule triangu¬ 
laire, dure, indéhiscente. 

43. Silicule à 1 nervure dorsale; filets des étamines filiformes. 
Silicule sans nervures; filets ailés ou dentés, au moins dans 

les étamines courtes. 44 

44. Silicule de plus de 1 5 mm. long. 

Silicule petite. 

45. Silicule presque sphéroïde, très dure, à article infér. avorté. 
Silicule d’une autre forme, ord. plus longue que large. 46 

46. Plante ligneuse, épineuse, presque sans feuilles. 

Plantes non ligneuses épineuses. . .. 47 


53. RAPISTRUM. 

50, BUNIAS. 

49. OGHTHODIUM. 

31. BISGÜTELLA. 

41. ISATIS. 

39, GLYPEOLA. 


29. LEPIDIUM. 
47. MYAGRUM. 
23. DRABA. 

19. FIBIGIA. 
22, ALYSSUM. 

54. GRAMBE. 

51. ZILLA. 


7- 















































[6, — Crucifères.] — 52 — 

47. Silicule ridée, réticulée, ou tuberculeuse, indéhiscente ou 

incomplètement déhiscente. ^8 

Silicule lisse, glabre ou poilue, déhiscente, parfois indé¬ 
hiscente à sutures apparentes. 52 

48. Silicule plane orbiculaire, papyracée, réticulée, atténuée 

sur le pédicelle filiforme. 88. PELTARIA. 

Silicule non orbiculaire ni plane. -19 

49. Silicule réticulée, ovoïde; feuilles non très divisées.. . 50 
Silicule sillonnée, ou ridée tuberculeuse; feuilles très di- 

visees. ^ ^ 

50. Silicule enflée, papyracée à style apiculé; plante vivace 


touffue à feuilles rigides, les cauL oblongues. 21. COLUTEOCARPUS. 

Silicule non enflée, à style épais, conique; plante annuelle 

à feuilles caul. embrassantes. ^5. CALEPINA. 


51. Silicule à 2 articles, le terminal pyramidal, sillonné; plante 

scabre. 55 . DIDESMUS. 

Silicule en rein, un peu échancrée à la base, fortement ré¬ 
ticulée tuberculeuse; plante glabre. 37. GORONOPUS. 


52. Cloison large, parallèle aux valves planes ou convexes non 

carénées. 53 

Cloison étroite, perpendiculaire aux valves carénées.. . 56 

53 . Valves sans nervures. 54 

Valves à 1 nervure dorsale; silicule oblongue ou elliptique, 


comprimée. 


23. DRABA. 


54. Fleurs blanches ou blanchâtres. 22. ALYSSUM. 

Fleurs roses ou violettes... 55 

55. Silicule plane, de plus de i5 mm. long, a style court.. . . 18. RICOTIA. 
Silicule obovale oblongue, à valves convexes, de moins de 

10 mm. long, à style aussi long quelle. 20. AUBRIETIA. 


56. Loges a i seule graine.. 
Loges à 2 graines et plus 


57 

60 


— 53 — [6. — Crucifères.] 

57. Fleurs sessiles. 48. EUCLIDIUM. 

Fleurs pédicellées. 58 

58. Silicule env. 2 fois plus large que longue, transversalement 

ovale, à valves non ailées. 32. HELDREICHIA. 

Silicule env. aussi longue que large, ou plus longue; val¬ 
ves souv. ailées au sommet. 59 

59. Fleurs en corymbe ombelliforme; pétales inégaux, les extér. 

rayonnants; ailes de la silicule ord. aiguës au sommet.. 35. IBERIS. 

Fleurs en grappes; pétales presque égaux; ailes obtuses au 

sommet ou nulles. 29. LEPIDIÜM. 

60. Silicule échinulée prolongée par uoe aile foliacée plus lon¬ 

gue qu elle. 47. CARRICHTERA. 

Silicule à 2 cornes au sommet avec sinus large en croissant. 34. CARPOCERAS. 

Silicule sans cornes ni aile foliacée, tronquée ou échancrée 
au sommet. 61 

61. Silicules non ailées. 62 

Silicules ailées, au moins dans la partie supérieure... 63 

62. Silicule triangulaire, tronquée ou émarginée au sommet. . 27. GAPSELLA. 

Silicule ohlongue, atténuée à la base, arrondie ou subtron¬ 
quée au sommet. 28. NOGGÆA. 

63. Silicule très petite, moins de 4 mm., orbiculaire; feuilles 

caulinaires presque nulles. 36. TEESDALIA. 

Silicule de plus de 5 mm. long, plus ou moins ovale.. . 64 

64. Filets des étamines longues ailés, unidentés; calice inégal 

à la base; fleurs ord. roses.. 30. ÆTHIONEMA. 

Filets sans aile ni dent; calice égal à la base; fleurs ord. 

blanches. 33. THLASPI. 

i. — MATTHIOLA. — Sépales dressés, les latéraux bossus à la base; siliques 
à valves convexes, uninervées, terminées par des cornes plus ou moins sail¬ 
lantes; graines sur un rang, comprimées, ailées à maturité. 







































— 54 — 


[6. — Crucifères.] 

Plantes tomenteuses blanchâtres, à feuilles épaisses; fleurs en grappes sim¬ 
ples. 

1. Plantes vivaces. 2 

Plantes annuelles. 3 

2. Fleurs d’un rouge violacé; pédicelles devenant aussi épais que la silique; feuilles 

oblongues, entières ou sinuées, obtuses. M, crassifolia B. et Gaill. 

a -5 dm.; avril-juin; rochers, carrières; littoral phénicien. 

Fleurs d’un jaune brunâtre; pédicelles restant moins épais que la silique; feuilles 
obovales-oblongues sinuées ou lobées, grossièrement 2-3 dentées. M. damascena B. 

9 - 5 dm.; avril-juin; coteaux rocailleux; Antiliban, Damas. 

3. Fleurs d’un rouge-violet à pétales obovales; siliques à cornes divergentes ou horizon¬ 

tales, en alêne, égalant ou dépassant peu sa largeur; plante canescente laineuse à 
feuilles sinuées pinnatifides, à lobes arrondis. M. tricuspidata R. Br. 

10 - 90 cm.; mars-mai; sables du littoral; A G. 

Fleurs jaunâtres ou livides, à pétales linéaires, sessiles; siliques à cornes proéminen¬ 
tes, 4-6 fois aussi longues que le diam. de la silique; plante canescente, glandu¬ 
leuse, à feuilles oblong. lancéolées, sinuées ou pinnatifides .... M. oxyceras D G. 
Silique plus grêle, souv. contournée, à cornes dépassant peu ou pas son diamètre : 
var. livida (DG.). 

1-3 dm.; mars-mai; sables, terrains roc.; Bekaa, Antiliban, Damas, Alep, désert. 

2. — CHEIRANTHUS. — Plante vivace, presque ligneuse à la base, un peu 

blanchâtre; feuilles oblongues-linéaires, atténuées en court pétiole, entières 
ou faiblem. sinuées; fleurs grandes, jaunes souv. veinées de brun, ou brunes, 
en grappe terminale; sépales latéraux bossus à la base; style court; stigmate 
à 2 lobes divergents, arrondis; siliques dressées, tétragones-comprimées, blan¬ 
châtres; valves à i nervure. G. Cheiri L. 

9-6 dm.; mars-mai; murs; Antioche, Souk el-Garb (échappé des jardins). 

3. — NASTURTIUM. — Sépales dressés, non bossus à la base; style court, 
stigmate entier; silique ou silicule à valves convexes; graines sur 2 rangs, 
non ailées. 

Fleurs en grappes simples, terminales, dressées. 

1. Silicule petite, ovale subglobuleuse, 4-5 fois plus courte que son pédicelle; tige sou¬ 
vent radicante à la base; feuilles caul. ordin. embrassantes-auriculées, ovales ou 


— 55 — 


[6. — Crucifères.] 

oblongues-lancéolées, entières, dentées ou pinnatifides, les inf. quelquefois pinna¬ 
tifides ou incisées; grappes fournies, à la fin allongées. ... N. amphibium R. Br. 
Viv.; 4-8 dm.; fl. jaunes; mai-juillet; lieux humides; lac d’Antioche. 

Silique plus ou moins allongée, aussi longue ou plus longue que son pédicelle . . 2 

2. Fleurs blanches, feuilles pinnatiséquées à lobes obovales ou oblongs, le terminal plus 
grand, arrondi en cœur dans les feuilles inférieures; siliques étalées, courtes, un 


peu arquées, plus longues que leurs pédicelles. N. fontanum Aschers. 

Viv.; 1-5 dm.; avril-juillet; eaux peu profondes et lieux humides; G. 

Fleurs jaunes. 3 


3. Feuilles caulinaires auriculees, divisées en lobes longs, étroits, linéaires, entiers; les 
radicales oblongues, petiolées, entières, dentées ou lyrées, pinnatifides; grappes 
fructifères en zigzag; siliques linéaires 4-6 cm. long, 1 mm. large, 4-6 fois aussi 

long, que le pédicelle. N. macrocarpum B. 

Viv.; 9-6 dm.; avril-juin; lieux frais, surtout sur grès; Liban, Antilib. 

Feuilles caul. non auriculées, pinnatiséquées, ainsi que les radicales à lobes linéaires 
ou lancéolés, sinués dentés, ceux de l’extrémité plus longs et larges que ceux de la 
base de la feuille; siliques linéaires-cylindriques de 10 - 1 5 mm. long, souvent ar¬ 
quées, aussi longues ou un peu plus longues que leurs pédicelles. N. silvestre R. Br. 
Viv.; 1-4 dm.; avril-septembre; lieux humides; lac de Yamouny. 

4. — BARBAREA. — Sépales dresse's, non bossus à la base; stigmate entier 
ou un peu echancre; silique tétragone à valves carénées, uninervées; graines 
sur 1 rang, non ailées. 

Fleurs jaunes; feuilles inf. lyrées ou sublyrées. 

1. Plante vivace à rhizome horizontal; feuilles rad. petites, longuem. pétiolées, ovales- 

ohlongues, entières ou sublyrées; les caul. incisées-pinnatifides ou lyrées, largem. 
auriculées à la base, les sup. non divisées, incisées-dentées; siliques de 2 cm. long, 

2 mm. large, horizontales, atténuées en pointe. R. minor Koch 

Gousse a style presque aussi long que leur largeur; feuilles radicales jeunes à poils 
étalés nombreux : var. libanotica Bornm. 
i5-25 cm.; mai-juin; lieux humides; Liban, Antiliban; région subalpine. 

Plantes bisannuelles; siliques dressées-étalées terminées par un bec faible, plutôt 
long. 2 

2. Feuilles inf. ovales-oblongues, pétiolées, ou sublyrées à segments latéraux très petits, 

les sup. etroitem. auriculées a la base, oblongues, incisées ou entières; siliques 
grêles de 3 cm. et plus, un peu incurvées à style ténu ..... B. plantaginea D G. 
i 5-45 cm.; avril-juin; lieux humides; Liban, Antiliban, région subalpine. 




















— 56 — 


[6. — Grccifères.] 

Feuilles radicales petites, lyrées, le lobe terminal orbiculaire, les latéraux oblongs ou 
linéaires; feuilles supér. pinnatipartites à lobe terminal étroit, cunéiforme; pédi- 
celles grêles, étalés, 2-3 fois plus courts que les siliques, celles-ci de 12 - 1 4 mm. 
sur 1 , faibles, atténuées à la base et au sommet, apiculées par le style filiforme de 
1 ; 5 à 2 mm. B. sicula Presr 

Juin-juillet; lieux frais; dj. Barouk, Hermon. 


5. — ARABIS. — Sépales bossus ou non à la base; stigmate entier; silique 
comprimée à valves à i nervure; bec nul; graines sur i ou 2 rangs, compri¬ 
mées, souvent ailées. 

1. Pétales à limbe large, obovale, étalé; sépales bossus à la base; plante canescente à 

feuilles rad. obovales ou oblongues, obtuses, les caul, ovales embrassantes, toutes 
un peu dentées; fleurs en grappe lâche. A. caucasica Willd. 

Viv.; 1-3 dm.; fl. blanches; avril-septembre; rochers des régions moyennes et subalpines; Liban, 
Antiliban. 

Pétales à limbe étroit, dressé ou peu étalé; sépales peu bossus à la base; plantes gla¬ 
bres ou poilues, non blanchâtres. 2 

2. Fleurs violettes en grappe lâche pauciflore; siliques dressées étalées; feuilles rad. 

oblongues, dentées, en rosette, les caul, à base large, presque embrassante. 

. A. verna R. Br. 

Ann.; lo-aS cm.; mars-mai; talus ombragés, murs; région basse des montagnes, gorges du littoral. 
Fleurs blanches. 3 

3. Feuilles caulin. arrondies à la base, non embrassantes, oblongues ou ovales-oblongues, 

les rad. ovales, toutes denticulées; fleurs petites; grappe fructifère allongée, lâche; 
siliques étalées dressées à pédicelle épaissi. A. Aucheri B. 

Ann.; 20-35 cm.; avril-mai; rochers, lieux sablonneux; Liban, Antiliban, régions moyenne et su¬ 
balpine; Alep. 

Feuilles caulin. embrassantes auriculées à la base. A 

4. Siliques à la fois dressées et serrées contre Taxe, en grappes denses. 5 

Siliques n’étant pas à la fois dressées et serrées contre l’axe. 6 

5. Plante velue hérissée; feuilles rad. oblongues, entières ou dentées, brièvement atté¬ 

nuées en pétiole, les caul. oblongues, à oreillettes courtes, obtuses; graines sur i 
... A. sagittata D C. 

Bis. ou viv.; 2-6 dm.; fl. blanches; mai-juin; Liban, Amanus, région moyenne. 


[6. — Grüciferes.] 

Plante glabre et glauque, sauf à la base; feuilles rad. sinuées-dentées longuement 
atténuées, en rosette, les caul. obi. triangulaires, à oreillettes subaiguës; graines 

sur 2 rangs. ^ glabra Berkh. 

Bis,; 5 -to dm.; fl. blanc jaunâtre ; mai-juin; Ansarieh, Amanus. 


6 . 


Plante ne dépassant guère 3 dm., à grappes peu fournies. 7 

Plantes robustes, de plus de 5 dm. en général; grappes fructifères allongées, souv. 
unilatérales. o 


7. Pédicelles un peu plus courts que le calice; grappes fructifères allongées, droites; 

siliques étalées, planes comprimées. A. Montbretiana B. 

Ann,; i5-2 0 cm.; fl, blanches; mars-avril; Liban, Antiliban, Ansarieh. 

Pédicelles plus longs que le calice; grappes fructifères assez longues, à rachis flexueux; 

siliques étalées-dressées, peu comprimées. A. auriculata Lam. 

Ann,; i -3 dm.; fl. blanches; avril-mai; Liban, Antiliban, Hauran. 


8 . Siliques très comprimées, à la fin arquées et pendantes en grappe lâche; tiges et 

feuilles caulin. couvertes de poils étoilés; feuilles sinuées-dentées, les rad, oblon¬ 
gues atténuées en pétiole, les caulin. oblongues obtuses; pédicelles dressés, à la fin 
un peu arqués. ^ Turrita L. 

Bis,; â-8 dm.; fl. blanc jaunâtre; avril-juin; rochers, rocailles ombragés; région moyenne du Liban 
et de TAmanus. 

Siliques peu comprimées, subtétragones à nervures saillantes, en grappe longue et 
dense. 9 

9, Feuilles rad, pubescentes, lyrees, obtuses, les caulin, presque glabres oblongues- 

aiguës a base large, entières; fleurs blanches; siliques étalées; graines élroitem. 

. A. laxa S. et S. 

Bis.; 5-10 dm.; avril-juin; rochers ombragés; Liban, Cassius, région moyenne, 
beuilles rad. étroitem. oblongues, sinuées-dentées; fleurs blanc jaunâtre; pédicelles 

fins arqués et siliques toutes pendantes contre l’axe; graines aptères. 

. ssp. A. cremocarpa (B. et Bal.). 

Bis.; 5-10 dm,; avril-juin; rochers ombragés; Liban, région moyenne. 


6. CARDAMINE. — Galice non bossu; stigmate entier ou échancré; style 
court ou nul; silique a valves sans nervure, s’ouvrant avec élasticité de bas 
en haut; bec variable; graines sur 1 rang. 

Feuilles pinnatiséquées; fleurs blanches ou lilacées. 


1. Plantes annuelles. ... 2 

Plantes vivaces. 3 

Mémoires de VInstitut d*Egypte, t. XXXI. g 

































— 58 — 


[6. — Crucifères.] 

2. Siliques peu comprimées, de i mm. large, à bec plus court que leur largeur; pétales 
étroits; 2-4 paires de folioles oblongues ou linéaires peu sinuées; étamines ord. 4; 

graines non ailées. G. hirsuta L. 

Ann.; i-a dm.; fl. blanches; février-mai; cultures ombragées; G. 

Siliques comprimées à 2 tranchants, de 3-4 mm. large, à bec aussi long que leur 
largeur; pétales obovales; 4-5 paires de folioles ovales arrondies, incisées-dentées 

à dents obtuses; graines étroitement ailées. G. græca L. 

Ann.; io-i 5 cm.; fl. blanches; mai; rocailles; Barouk, Feitroun, Gassius. 


3. Feuilles toutes à 2-4 paires de folioles larges, obovales, anguleuses dentées; fleurs 
grandes, atteignant i cm. long; siliques dressées, à bec plus long que la largeur 
de la silique... G. amara L. 

2 - 4 dm.; fl. blanches; mars-mai; lieux humides; Alexandrelte. 

Feuilles à 2-7 paires de folioles à peine sinuées, les latérales des feuilles caul. bien 
plus étroites que celles des feuilles radicales; fleurs de 6-8 mm. long, un peu dé¬ 
passées par les siliques; siliques de 3-4 cm. long, 1 mm. large, dressées-étalées, 
à bec 2-3 fois aussi long que la largeur de la silique. G. uliginosa M. B. 

3 - 5 dm.; fl. blanches ou lilacées; mai-octobre; lieux humides; Liban moyen. 

7. — HESPERIS. — Sépales latéraux bossus; stigmate fendu en s lamelles 
obtuses, conniventes; sdique à cloison épaisse, à bec court, conique; valves 
à 1 nervure; graines sur 1 rang. 


1. Fleurs purpurines ou violettes. 2 

Fleurs livides ou brunâtres. 3 


2. Plante canescente à poils rameux; feuilles rad. oblong. lancéolées, grossièrement den¬ 

tées, les caul. lancéolées aiguës, denticulées; fleurs violet pâle; siliques rigides, 

glabres, de 5-6 cm. long sur 1 mm. large. H. Kotschyana Fz. 

Viv.; 3-4 dm.; 11 . violet pâle; mai-juillet; région subalpine; Liban, Gassius. 

Plante verte, poilue; feuilles rad. oblong. lancéolées ou lyrées, dentées, les caul. lan¬ 
céolées aiguës, denticulées; fleurs lilas; siliques grêles, flexueuses ou courbées, 

glabres ou finement pubescentes. H. matronalis L. 

Bis. ou viv.; 3-8 dm.; fl. purpurines ou lilacées; juin-juillet; région subalpine; Ansarieh, Amanus. 

3. Siliques hirsutes, cylindriques, un peu toruleuses, en grappes pendantes; pédicelles 

plus courts que le calice; feuilles rad. roncinées-lyrées, les caul, oblongues-lancéo- 
lées, sessiles, à dents aiguës; plante un peu laineuse, glanduleuse. H, pendula D G. 
Viv.; 2-5 dm.; avril-juin; lieux rocailleux; Liban, à i 5 oo m.; Antiliban, Damas. 


— 59 — [6. — Crucifères.] 

Siliques glabres ou brièvem. poilues, tétragones, dressées étalées; pédicelles plus 
longs que le calice, à la fin aussi épais que la silique; feuilles rad. oblong. spatu- 
lées, les caul. atténuées en pétiole un peu ailé, ou sessiles plus ou moins embras¬ 
santes, oblongues ou triangul. lancéolées, toutes entières ou peu denticulées; plante 

un peu laineuse glanduleuse. H. pulmonarioides B. 

Viv.; 2-4 dm.; avril-mai; lieux rocailleux; Baalbek, région d’Alep. 


8 . — MALGOLMIA. — Sépaies bossus ou non à la base; stigmate fendu en â 
petites lames aiguës conniventes; silique atténuée au sommet, à bec conique, 
rarement discoïde obtus; valves à 1 nervure; graines sur 1 rang. 


1. Fleurs jaunes; feuilles rad. obovales-obl., sinuées ou entières, les caul. brièvement 

auriculées, denticulées-aiguës; siliques étalées de 1 mm. 5 large. 

. M. exacoides Spreng. 

Ann.; 5-10 cm.; avril-juin; lieux rocailleux, champs; Damas, Antiliban, Liban oriental, jusqu’à 


1 5 oo m. 

Fleurs roses ou blanches... 2 

2. Calice presque égal à la base. 3 

Calice bigibbeux à la base. G 


3. Silique à bec cylindrique ou presque sans bec. 4 

Silique atténuée en bec aigu. 5 

4. Fleurs blanches de 2 mm. long, presque sessiles; pétales linéaires-oblongs; siliques 

toruleuses, droites — ou tordues : var. contortiiplicata B. —; stigmate court, cylin¬ 
drique, rétus; plante à poils étalés, à feuilles oblongues-laiicéolées étroites, à dents 

aiguës ou pectinées pinnatifides. M. torulosa B. 

Ann.; 10-2 5 cm.; mars-mai; champs, lieux incultes; de Damas à Alep, désert. 

Fleurs roses à pétales obovales, sur des pédicelles égalant presque le calice; siliques 
toruleuses, droites ou tordues; stigmate sessile, obtus; plante hispidule à feuilles 

oblongues, pinnatifides ou dentées, les sup. entières. M. contortuplicata B. 

Ann.; 1-2 dm.; mars-mai; désert. 

5. Siliques rigides, poilues; pédicelles 3-4 fois plus courts que le calice; feuilles lancéo- 

lées-aiguës, sinuées-dentées, molles, hispides. M. africana R. Br. 

Ann.; i -4 dm.; mars-avril; sables; Antiliban, Syrie, même désertique. 

Siliques droites ou circinnées, glabres; pédicelles un peu plus courts que le calice; 
feuilles obi. linéaires, sinuées-dentées, couvertes de poils bipartits. M. Bungei B. 
Ann.; 4-6 dm.; avril; champs; Palmyre. 


8, 










































— 60 — 


[6. — Crucifères.] 

6. Feuilles cauL supérieures amplexicaules, oblong. lancéolées, les inf. oblongues, atté¬ 

nuées en pétiole, toutes plus ou moins sinuées-crénelées; pédicelles à la fin épais¬ 
sis; silique étalée un peu arquée de 2 mm, 5 épaiss. atteignant 6-8 cm. long. . . . 
. M. crenulata B. 

Ann.; i-a dm.; fl. roses rarem. Manches; janvier-mai; champs, surtout incultes; littoral phéni¬ 
cien, Antiliban, Syrie, même désertique. 

Feuilles caul. non amplexicaules. 7 

7. Silique tardivement déhiscente, graduellement atténuée en style conique; feuilles en¬ 

tières, ou superficiellement crénelées, obovales ou oblongues, atténuées en pétiole 
. M. chiaDC. 

Ann.; i-a dm,; fl. rose pâle; avril-juin; lieux rocailleux; A G. 

Silique tôt déhiscente; stigmate capité, tronqué ou bilobé. 8 

8. Plante glabre ou glabrescente ainsi que les siliques; fleurs assez grandes, de i cm. 

diam. env.; feuilles obovales ou obi. entières, sinuées ou pinnalifides. 

.M. pulchella B, 

Ann.; 5-10 cm.; fl. roses; janvier-avril; sables du littoral. 

Plante couverte de poils courts et rameux, ainsi que les siliques; fleurs petites, de 
3-4 mm. diam.; feuilles oblongues ou lancéolées, entières ou un peu sinuées. . . . 

... M. confusa B. 

Ann.; io-i5 cm.; fl. rose pâle; mars-avril; sables du littoral phénicien, A R. 

9 . — SISYMBRIUM. — Sépales non bossus; stigmate entier ou à peine échan^ 
cré; siliques à bec court ou nul; valves à 3 nervures, les latérales parfois peu 
marquées; graines sur i ou 9 rangs. 

1. Grappes fructifères feuillées; fleurs petites, solitaires à faisselle des feuilles, à pédi¬ 


celles très courts, s’épaississant; feuilles pétiolées, les inf. roncinées, les sup. has- 

tées; plante glabrescente ou poilue. S. runcinatum Lag. 

Ann. ou bis.; a -4 dm.; fl. jaune pâle; avril-juin; Syrie, Hauran. 

Grappes fructifères non feuillées... 2 

2. Plante à feuilles toutes à la base, petites, oblongues, entières ou peu dentées; siliques 

de i5-3o mm. dressées, comprimées subtétragones. S. nudum B. 

Ann.; 5 -ia cm.; fl, coul. crème; mai-juin; Liban, Antiliban. 

Plante présentant une ou plusieurs feuilles caulinaires. 3 

3. Fleurs blanches ou crème.. .. 4 

Fleurs jaunes. 5 


—^ 6t — [6. — Crucifères.] 

4. Feuilles caul. sagittées amplexicaules, entières, les inf. obovales obi., sinuées den¬ 
tées ou pinnalifides; siliques brièvement pédicellées, incurvées.. 

•. S. pumilum Steph. 

Ann.; 2-5 cm.; fl. coul. crème; mars-avril; Antiliban, Syrie, Hauran. 

Feuilles caul. atténuées à la base, sessiles, les inf. obovales-oblongues, entières ou 

denticulées; siliques à pédicelles longs et ténus. S. Thalianum Gay 

Ann.; i -3 dm.; fl. Manches; avril-mai; Liban, Antiliban, Ansarieh. 


5. Siliques appliquées contre Taxe, élargies à la base, atténuées en alêne; pédicelles 

égalant les sépales; feuilles pétiolées, les inf. roncinées pinnalifides, les sup. has- 
téfis . s. officinale Scop. 

Ann.; 3-6 dm.; fl. jaunes; avril-juin; lieux incultes; G. 

Siliques écartées de Taxe. g 

6. Pédicelles fructifères très courts, aussi épais que la silique; cloison épaisse.... 7 

Pédicelles fructifères quelque peu allongés, non ou peu épaissis; cloison mince.. 10 

7. Feuilles toutes pétiolées, les sup. linéaires-lancéolées, entières, les moyennes à lobe 

terminal hasté, les inf. roncinées-pinnatifides; sépales dressés; grappe fructifère 

longue; siliques raides. S. Columnæ Jacq. 

Bis.; 3-5 dm.; mai-juillet; champs, bord des chemins; Liban, Antiliban, Syrie. 

Feuilles toutes pinnalifides ou pinnatiséquées, même les supérieures. 8 

8. Fleurs très petites, de a mm. long; calice quelque peu étalé; siliques glabres, étalées, 

de a0-35 mm. long, i mm. large; feuilles roncinées-pinnatifides à lobes oblongs 
dentés, non auriculés à la base; plante presque glabre. ... S. erysimoides Desf. 
Ann.; i 5 - 3 o cm.; mars-avril; désert, entre Forqlos et Paimyre. 

Fleurs de i cm. et plus; siliques de 5 cm. et plus. .. 9 

9. Feuilles inf. roncinées pinnatipartites à lobes oblongs-linéaires, dentés, avec un auri- 

cule ascendant à la base; feuilles sup. sessiles, pinnatiséquées, à segments linéaires 
entiers; sépales étalés; fleurs de i cm. long; siliques de g cm. long, i mm. 1/2 

large, étalées, raides, glabres. S. Sinapistrum Crantz 

Bis.; 3-5 dm.; mai-juin; Tripoli, Bekaa, Damas, Alep. 

Feuilles inf. roncinées pinnatipartites à lobes triangulaires aigus, entiers ou dentés, 
non auriculés, les sup. à segments linéaires entiers; sépales dressés; fleurs de 10 - 
i4 mm. long; siliques de 5 cm. long, 1 mm, large, glabres ou un peu poilues... 
. S. septulatum DC. 


Ann.; 2-6 dm.; avril-mai; Alep, désert, Hauran. 





































— 62 — 


[6. — Crucifères.] 

10. Fleurs sup. dépassées par les jeunes siliques; plante glaire ou putérulente à feuilles 

roncinées-pinnatifides, le segment terminal souvent haslé; pédicelles a-é fois plus 

longs que les sépales. 

Ann. ou bis,; 2-6 dm.; mars-juin; rocailles, lieux incultes; A C. 

Fleurs sup. non dépassées par les jeunes siliques; plantes à poils étalés. 11 

11. Feuilles 2-3 pinnatiséquées à lobes étroitement linéaires; grappes multiflores, sili¬ 

ques glabres 3-4 fois aussi longues que les pédicelles. S. Sophia L. 

Ann.; 4 -io dm.; avril-juin; A G. 

Feuilles radicales roncinées-lyrées, à segments dentés, les plus bas un peu auriculés 
au lobe inférieur; fleurs de 5 mm. long; siliques un peu scabres 6-8 fois aussi lon¬ 
gues que les pédicelles. S. damascenum B. et Gaill. 

Bis.; 4-6 dm.; mai-juin; Liban et Antiliban subalpins, Damas. 


10. — ALLIARIA. — Plante bisannuelle; feuilles glabrescentes, pétiolées, les 
inf. en rein, crénelées, les sup. ovales en cœur, acuminées, grossièrem. den¬ 
tées; sépales égaux à la base; stigmate déprimé; siliques en grappe allongée, 
linéaires subtétragones, bosselées, de 5 cm. long sur 2 mm. large, à bec très 
court, valves à 3 nervures; pédicelles courts, épais. A. officinalis Andrz. 

4-8 dm. ; fleurs blanches ; avril-juin ; lieux frais, haies ; Cassius. 


11. — ERYSIMUM. — Sép. non ou à peine bossus à la base; silique linéaire 
tétragone; valves à 1 nervure; bec court, stigmate entier ou émarginé; grai¬ 
nes sur un rang. 

Plantes couvertes de poils étoilés, appliqués. 

1. Fleurs purpurines. ^ 

Fleurs jaunes. ^ 

2. Feuilles inf. roncinées pinnatifides, les sup. linéaires, dentées ou entières; siliques 

atteignant 5 cm. long, de 1 mm. large, étalées, à pédicelle court, épais; style en 

pointe de 2 mm. long; stigmate bilobé. E. purpureum Aucn. 

Viv.; i 5 -a 5 cm.; avril-juin; Liban, Antiliban; zones moyenne et subalpine. 

Feuilles entières, subspatulées ou linéaires. 3 

3. Feuilles linéaires subspatulées ou linéaires entières, les inf. atténuées en pétiole; 

fleurs brièvem. pédicellées, en grappes allongées; siliques de i-3 cm. long, i5 mm. 


— 63 — [6. — Crucifères.] 

épaiss., plus ou moins récurvées en faux; style en pointe de 3 mm. long. 

... ssp. E. Blancheanum (B.). 

Viv.; 3-4 dm.; avril-juillet; de'sert de Palmyre. 

Feuilles linéaires entières; siliques peu nombreuses à pédicelle court, plus étroit que 
la silique, ascendantes raides, style mince, 2-3 fois aussi long que le diam. de la 

silique; stigmate rétus.ssp. E. libanoticum (Post). 

Viv.; 10-1 3 cm.; juin-juillet; Liban N., région alpine. 


4. Plantes vivaces à feuilles étroitem. linéaires entières. 5 

Plantes annuelles ou bisannuelles à feuilles plus ou moins dentées, au moins les inf. 

. 6 

5. Siliques de 5 cm. long à style épais, court, et stigmate rétus; pédicelles courts, épais; 

tiges nombreuses, minces, rigides . E. crassipes G. A. M. 

3 - 6 dm. ; lieux pierreux ; zone inférieure des montagnes. 

Siliques de i5-9o mm. à sommet récurvé en hameçon et style filiforme; stigmate 

bifide; pédicelles courts, épais; tige simple ou un peu rameuse dans le haut. 

. E. hamosum Bl. 

4 - 6 dm.; mai; désert, djeb, Abiad. 

6. Plantes annuelles à racine grêle, n’ayant jamais de rosettes stériles à la base. . . 7 

Plantes bisannuelles a racine assez forte, ayant fréquemment des rosettes stériles de 

feuilles à la base. 8 

7. Siliques rudes, étalées rigides, tétragones, souv. toruleuses, a style épais et stig¬ 

mate rétus; feuilles lancéolées, sinuées dentées; fleurs petites.. . E. repandum L. 
Plante basse, rigide, à siliques quelque peu épaissies : var. rigidum B, 
i 5 - 3 o cm.; avril-juin; bord des cultures; Liban, Antiliban, Syrie N. 

Siliques canescentes, tétragones; stigmates à lobes longs, divergents; feuilles liné¬ 
aires, longues, sinuées-dentées; fleurs grandes presque sessiles, E. tenellum DC. 
1 dm.; avril-juin; Syrie N., Hauran. 

8. Siliques verruqueuses ou tuberculeuses tétragones. 9 

Siliques non verruqueuses ni tuberculeuses. 10 

9. Siliques verruqueuses couvertes d’une laine étoilée; stigmate sessile, tronqué; feuilles 

oblongues obtuses, atténuées à la base, sinuées-dentées; plante verdâtre. 

. E. verrucosum B. et Gaill. 


4-6 dm.; mai-juillet; pentes ouest de TAntiliban. 
































— 64 — 


[6. — Crucifères,] 

Siliques pubescentes un peu tuberculeuses, a style filiforme de 2 mm. long; feuilles 
rad. oblongues, subdentées, atténuées en pétiole, les caul. linéaires-lancéolées 

aiguës, denticulées ou entières; plante canescente.E. scabrum DG. 

a-3 dm.; mai-juillet; montagnes, au-dessus de 1000 m. 

10. Feuilles rad. oblongues, roncinées ou dentees; siliques de 4-8 cm. long, tetragones, 
dressées-étalées, entourées de poils rameux; style égalant presque leur largeur; 
stigmate tronqué; plante verte à tiges paniculees en haut. £. smyrnseuni B. et Bal. 
3-6 dm.; avril-mai; lieux pierreux; Rasheya. 

Feuilles rad. atténuées en long pétiole, oblong. ou lancéolées, denticulées; siliques 
de i2-4o mm. à peine tétragones, souv. incurvées ou tordues, à laine étoilée; 

plante grisâtre à tiges rameuses. E. goniocaulon B. 

Plante robuste à siliques courtes plus manifestement tétragones : var. brachycar- 
pum B. 

3-7 dm.; avril-juin; lieux roc.; montagnes, à 1000 m. et au-dessus. 


42. — CONRINGIA. — Sépales latéraux bossus à la base; silique linéaire, té- 
tragone, à bec court, stigmate rétus ou bilobé; valves à i nervure. 

Plantes annuelles, glauques, à feuilles caulinaires elliptiques ou oblongues, 
cordées-embrassantes, les radicales pétiolées; fleurs d’un blanc jaunâtre. 

Siliques de lo cm. long, 2 mm. large à bec cylindrique ou même en pointe et stig¬ 


mate capité, rétus; graines rudes; feuilles oblongues. C. orientalis Don. 

3-6 dm.; mars-mai; champs; Beyrouth, Banias, Antiiiban. 

Siliques de 6 cm. long sur i mm. 5 large a bec en massue, tetragone et stigmate 

bifide à lobes connivents; graines lisses; feuilles elliptiques. C. clavata B. 

1-3 dm.; mai-juin; champs; Bekaa, Antiiiban, Antioche, désert. 


13. — BRASSICA. — Sépales non ou peu bossus; stigmate entier ou émar- 
giné; silique cylindracée ou subtétragone à bec non comprime, plutôt court; 
valves à i nervure et veines anastomosées; graines sur i rang. 

1. Plante entièrement glabre, à feuilles charnues, un peu glauques, les sup. plus ou 
moins embrassantes, entières ou sinuées-dentées, les rad. lyrées à segments laté¬ 
raux petits, le terminal très grand, un peu sinué, parfois à quelques dents peu 
marquées; fleurs grandes, jaunes, ou blanches (var. nivea Schulz); siliques étalées 

dressées à bec court. cretica Lam. 

Viv.; 4-8 dm.; mars-août, rochers du littoral, P C. 

Plante poilue, au moins à la base; feuilles sup. non embrassantes. 


2 


— — [6. — Crucifères.] 

2. Pédicelles longs, minces; siliques écartées de la lige. 3 

Pédicelles très courts, épais; siliques appliquées contre la tige. 4 


3. Siliques étalées-dressées, à bec long, ténu; calice glabre; plante un peu poilue pa- 
pilleuse inférieurement; feuilles rad. en rosette roncinées lyrées, à segments den¬ 
tés, les caiil. petites linéaires, denticulées ou entières.... B. Tournefortii Goüan 

Ann.; a -5 dm.; fl. jaunes; mars-mai; lieux sablonneux; littoral jusqu’à 8oo m.; Bekaa, désert. 

Siliques à la fin pendantes, à bec court, épais; calice canescent laineux; plante un 
peu hispide; feuilles rad. oblong. lancéolées, irrégulièrement dentées lobées, les 

sup. linéaires-lancéolées, entières ou denticulées. B, deflexa B. 

Ann.; 4-6 dm.; fl. jaunes; avril-juin; lieux rocailleux; Antiiiban, Syrie N. et E. 


4. Siliques cylindracées, à bec renfermant une graine; graines ovoïdes, brunes; feuilles 

inf. lyrées-pinnatifides, les sup. lancéolées entières.B. incana Doell 

Bec aussi long ou plus long que les valves, souvent genouillé infléchi : var. geni- 
cuïata (Desf.). 

Bis.; 4-8 dm,; fl. jaunes; mars-juin; champs, rocailles; G. 

Siliques un peu tétragones, à bec sans graine; graines globuleuses, noires; feuilles 
inf. lyrées, à lobe terminal ovale arrondi, très grand, les sup. lancéolées, entières 
ou peu dentées. B. nigra Koch 

Ann.; 6-io dm.; fl. jaunes; avril-juin; rocailles, lieux incultes. 

14. — SINAPIS. — Sépales non bossus à la base; stigmate entier ou émar- 
giné; silique linéaire-oblongue à bec long; valves à 3-5 nervures. 

Plantes annuelles veines hérissées, à feuilles inf. lyrées; fleurs jaunes. 

Bec de la silique conique, plus court que les valves; pédicelles épais, de moins de i 
cm. long; feuilles supérieures sessiles, ovales ou oblongues, sinuées dentées; sili¬ 
que glabre ou glabrescente (type) ou hérissée de poils réfléchis (var. orientalis Koch 

et Ziz). s, arvensis L. 

3-8 dm.; février-mai; cultures; G. 

Bec de la silique comprimé en sabre, plus long que les valves; pédicelles fructifères 
peu épaissis, de plus de i cm. long; feuilles sup. lyrées ou piunatifides; silique 

hérissée de poils blancs. S. alba L. 

3-8 dm.; mars-mai; cultures; G. 

15. — DIPLOTAXIS. — Sépales non bossus; stigmate entier ou émarginé; 
siliques linéaires, comprimées à bec court, conique; valves à i nervure; 
graines sur 2 rangs. 

Mémoires de VInstitut d*Egypte, t. XXXL 


■■ 


9 









































— 66 — 


[6. — Crucifères.] 

1. Plantes annuelles; pédicelles plus courts que les fleurs ou les égalant à peine.. . 2 

Plantes vivaces un peu ligneuses à la base; pédicelles plus longs que les fleurs, . 3 

2. Sépales étalés, plus courts que le pédicelle; fleurs blanches, veinées de rose, ou lila- 

cées; grappe fructifère allongée à siliques nombreuses; feuilles inf. lyrées, les sup. 

sessiles, oblongues, sinuées ou pinnatifides. D. erucoides DG. 

Ann.; 3-6 dm.; janvier-avril; toutes les cultures; C. 

Sépales dressés égalant le pédicelle; fleurs jaunes; grappe fructifère peu fournie; 

feuilles presque toutes radicales, petites, lyrées-sinuées, ou simplement dentées.. 

. D. viminea DC. 

Ann.; 1-3 dm.; novembre-mai; bords des chemins; littoral phénicien, Bekaa, Damas. 

3. Plante hispide, rarem. glabrescente; feuilles obovales-oblongues, grossièrement den¬ 

tées; pédicelles ténus, étalés, parfois défléchis; siliques pendantes... D. harra B. 

Viv.; 2-5 dm.; fl. jaunes; février-mai; lieux ste'riles, rocheux; Antibban, Baalbek, Damas, désert. 
Plante glabre; feuilles inf. pinnatifides ou presque entières, à lobes non dentés; pé¬ 
dicelles dressés-étalés, siliques dressées. D. tenuifolia DG. 

Viv,; 3-6 dm.; fl. jaunes; mai-novembre; lieux incultes; Antioche, Lattaquié. 

16. — ERUCA. — Plante annuelle rameuse, hispide inférieurem.; feuilles 
lyrées-pinnalipartites à lobes dente's; fleurs blanchâtres ou jaunâtres, veinées 
de violet; sépales latéraux un peu bossus; stigmate fendu en 2 lobes conni- 
vents; silique courte subeylindrique à bec comprimé égalant env. la moitié 
de la longueur des valves; valves à 1 nervure; graines petites de 1 mm. 
diam. E. sativa Mill. 

Segments des feuilles moins profonds, non dentés; siliques plus longues et 
graines de 2 mm. diam. : var. cappadocica (Reut.). Chaque forme comprend 
une sous-var. enocaupa dont les valves de la silique portent des poils réfléchis. 

1-4 dm.; mars-mai; champs; rocailles; AG. 


17. — CARRIGHTERA. — Plante annuelle, rameuse dès la base, hispide; 
feuilles 1-2 pinnatiséquées à segments étroitem. oblongs; fleurs petites blan¬ 
ches ou jaunâtres, veinées de violet; pédicelles réfléchis plus courts que le 
fruit; silicule globuleuse à côtes longitudinales hispides, surmontées d’un bec 
stylaire foliacé un peu plus large et plus long que la silicule.. . C. Vellæ DC. 

1-3 dm.; mars-mai; lieux secs; Antiliban, Damas, Alep, désert. 


— 67 — 


[6. — Grücifères.] 

18 . — RICOTIA. — Sépales latéraux bossus à la base; silicule ou silique très 
comprimée, elliptique ou linéaire; graines 2-8 sur 1 rang, comprimées, non 
ailées. 

Plantes annuelles à feuilles très divisées; pétales obcordés ou rétus; pédi¬ 
celles fructifères récurvés. 

Silicule de 3 cm. long, i3 mm. large, elliptique, mucronée par le style court; fleurs 
rose vif; pétales obcordés; divisions primaires des feuilles pétiolées, segments 
ovales lobés. R. Lunaria DG. 

a-/i dm.; février-avril; rocailles, littoral phénicien. 

Silique de â-5 cm. long, 4 mm. large, contractée sinueuse entre les graines; style 
court; pétales rétus; segments des feuilles pétiolulés, ovales en coin, profondém. 

lobés, ceux des feuilles sup. linéaires. R. sinuata B. et Helb. 

2-4 dm.; fl. roses ou blanches; mars; rocailles; Beylan, Alexandrette. 


19. — FIBIGIA. — Plante bisan. ou viv., couverte d’une pubescence serrée, 
blanchâtre; feuilles oblongues, entières ou sinuées-dentées, les rad. en rosette, 
atténuées en pétiole, les caul. sessiles; fleurs petites jaunes; sépales latéraux 
bossus à la base; pétales entiers; grappe fructifère allongée; silicule elliptique 
ou ovale-elliptique, très comprimée, atteignant 2 cm. sur i4 mm. large, mu¬ 
cronée par le style persistant, égalant le ijk de la longueur de la silicule, 
couverte de poils étoilés. F. clypeata Medik. 

Silicule densément couverte de poils plus longs, simples, soyeux; style 
court : var. eriocarpa (B.). 

Silicule un peu plus étroite, couverte de poils étoilés courts; style égalant 
la moitié ou le tiers de la largeur de la silicule : var. rostraia (B.). 

4-8 dm.; mars-avril; rocailles; régions basse et moyenne des montagnes. 


20 . — AUBRIETIA. — Plante vivace, toulTue, canescente; feuilles deltoïdes- 
oblongues atténuées en pétiole, entières ou avec une dent de chaque côté; 
fleurs purpurines, pétales entiers ou rétus; sépales latéraux bossus; pédicelles 
égalant le calice ou plus longs; grappe fructifère courte; silicule obovale- 
oblongue, de 5-8 mm. long sur 3-5 large; valves convexes; style égalant la 
silicule ou plus long. A. libanotica B. 

10-1 5 cm.; avril-juin; rochers; Liban, Antiliban; de la région moyenne à la région alpine. 


9 - 

























— 68 — 


[6. — Crucifères.] 

21. COLüTEOCARPüS. — Plante vivace, glabre, touffue; feuilles rigides, 

les rad. en rosette, linéaires-oblongues, un peu dentées, les caul. entières; 
grajjpes florifères capitées, plus allongées en fruit; fleurs blanches; sépales 
non bossus a la base; silicule papyracée, enflée, ovale, déhiscente seulem. au 
sommet; valves réticulées, à i nervure. G. reticulatus B. 

io-a5 cm.; avril-juin; Liban, Antiliban; régions subalpine et alpine. 

22. — ALYSSUM. — Sép. non bossus; filets des étam. souv. ailés ou dentés; 
silicule comprimée parallèlement à la cloison, arrondie, obovale ou elliptique, 
déhiscente, à valves planes ou un peu convexes, non nervées; graines pen¬ 
dantes. 

Feuilles entières ou presque entières, ordin. grisâtres ou argentées. 

1. Fleurs jaunes, parfois devenant blanchâtres; cloison de la silicule lisse ou finement 


aréolée.. 2 

Fleurs d’un blanc pur, parfois rosées; cloison de la silicule finement réticulée.. . 28 

2. 1 graine par loge; silicules planes, rarem. convexes.. 3 

3 graines par loge; silicules convexes. H 

3-6 graines par loges; silicules planes, glabres. 26 

3. Plantes vivaces. 4 

Plantes bisannuelles. 9 


4. Tiges basses, un peu ligneuses, tortueuses ou ascendantes, ne dépassant ordin. pas 

i5 cm, de haut; fleurs en petites grappes contractées, corymbiformes. 5 

Tiges plus élevées, dépassant ordin. 3o cm.; fleurs en grappes ou panicules corym¬ 
biformes assez amples... 6 

5. Silicules oblong. elliptiques atténuées aux 3 bouts; style ordin. court; fleurs petites, 

pétales entiers; feuilles spatulées argentées, longuem. atténuées à la base. 

... A. alpestre L. 

Viv.; 1-2 dm.; fl. jaunes; juin-août; Liban, Antiliban, Amanus; régions subalpine et alpine. 
Silicules étroitem. elliptiques, de 4 mm. long, i 1/3-3 mm. large, obtuses au som¬ 
met, atténuées à la base; style égalant le i/3 ou la 1/3 de la silicule; grappes co¬ 
rymbiformes plus amples que chez le précédent, fleurs plus grandes; feuilles ar¬ 
gentées, obovales-obL, obtuses, atténuées en pétiole., . A. condensatum B. et Hk. 
Viv.; 10 - 1 5 cm.; fi. jaunes; juillet; Sannin, Herman, Amanus; régions subalpine et alpine. 


— 69 — 


[6. — Crucifères.] 

I 6. Silicules de i5 mm. long, obovales-orbiculaires, papyracées, glabres, à style court et 

I graines ailées; pédicelles filiformes, réfléchis; feuilles liuéaires-oblongues, celles 

I des rameaux stériles plus blanches écailleuses, pliées en long. 

.A. samariferum B. et Hk. 

Sous-frutescent; 3-5 dm.; fl. jaunes; mai-juin; région moyenne de i’Amanus. 

Silicules de 5 mm. long au plus; feuilles plus ou moins oblongues spatulées.. . . 7 

! 7. Silicule elliptique atténuée à la base et au sommet de 3-4 mm. long, 3 mm. large; 

I style égalant le tiers de la silicule; feuilles oblougues spatulées, atténuées en pé- 

• . A. constellatum B. 

I Viv.; 4-6 dm.; fl. jaunes; juin-septembre; Amanus, régions élevées. 

Silicule ovale ou orbiculaire aussi large ou presque aussi large que longue. 8 

8. Silicule orbiculaire de 3-3 mm. diam., retuse, a marge membraneuse un peu cré¬ 

nelée; pédicelles capillaires flexueux; feuilles des rameaux stériles blanches écail¬ 
leuses, linéaires spatulées, celles des fertiles vertes, linéaires spatulées. 

•.. A. crenulatum B. 

Sous-frutescent; 4-6 dm.; fl. jaunes, avril-juin; région boisée du Cassius. 

Silicule ovale ou orbiculaire de 3-5 mm. long sur 3-/t mm. large; style égalant la 
moitié de la longueur de la silicule, ou plus; feuilles inf. obovales-oblongues, les 

sup. linéaires-oblongues..murale W. K. 

Fleurs orangées, feuilles des rameaux stériles étroites : var. chrysanthum B. 

Viv.; 3-4 dm.; fl. jaunes; mai-septembre; montagnes, régions moyenne et subalpine. 

9. Feuilles des tiges stériles densemenl laineuses, petites, obovales-oblong.; grappes 

fructif. denses, de i5-3o mm. long; silicules obov. elliptiques de 3 mm. long, 

J 1 i/s mm. large; style de 1 mm . A. eriophyllum B. et Hk. 

I Bisann.; i-3 dm.; fl. jaimes; août-septembre; Amanus. 

Feuilles non laineuses, oblong. ou spatulées, écailleuses ou à quelques poils étoilés. 10 

10. Grappes fructifères courtes; pédicelles capillaires flexueux; silicule orbiculaire de 

2 mm. large, à poils étoilés; style de i mm.; graines non ailées. 

. A. cilicicum B. et Bal. 

Bisann.; 3-4 dm.; fl. jaunes; juin-juillet; Kurd Dagb. 

Grappes fructif. de 8 cm. long; pédicelles horizontaux; silicule obovale-oblongue de 
é-5 mm. long, style de 1/2 ou de i/3 aussi long; graines étroitement ailées.... . 

.A. cassium B. 

Bisann.; 5-8 dm.; £1. jaunes; avril-juin; région boisée; Cassius, Amanus. 

11. Plante vivace d’un vert blanchâtre couverte de poils étoilés appliqués; tiges nom¬ 

breuses, ligneuses a la base; feuilles obovales-oblongues, lancéolées ou linéaires 





































[6 . — Crucifères.] — 70 — 

atténuées à la base; fleurs jaunes; grappe fructifère plus ou moins allongée; sili- 
cules orbiculaires ou ovales, légèrem. échancrées au sommet, à échancrure dépassée 


par le style. A. montanum L. 

Plante variable représentée dans la région par les sous-espèces suivantes : voir ac¬ 
colades 12 à i5. 

Plantes annuelles... 16 

12. Silicule couverte de poils étoilés très courts. 13 

Silicule glabre ou glabrescente. 15 


13. Silicule ovale; style env. aussi long quelle; pétales rétus; plante courte à feuilles 

elliptiques-oblongues. ssp. A. tetrastemon (B.). 

5 cm.; juin; région alpine du Liban. 

Silicule orbiculaire ou suborbiculaire; style de 1/2 aussi long que la silicule.... 14 

14. Plante de 10 - 1 5 cm. jaunâtre; feuilles obovales-oblongues ou oblong. lancéolées, de 

2 cm. long, 5 mm. large; pétales rélus 3 fois aussi longs que le calice. 

. ssp. A, repens (Baumg.). 

Mai-juin; régions alpine et subalpine des montagnes. 

Plante de 5 cm. densément touffue; feuilles très petites, imbriquées, les inf. spatu- 
lées, les sup, ovales-elliptiques; pétales rétus; grappes fructifères de 1 cm. long, 

presque ombelliformes. ssp. A. lepidotum (B.). 

Juin; sommets alpins; Barouk, Sannin. 

15. Feuilles obovales ou oblongues; pétales rétus; grappes fructifères de 2-3 cm. long; 

silicule glabrescente, ovale ou obovale-orbiculaire, de 6 mm. long; style plus court 
qu’elle. ssp. A. præcox (B.). 

i5 cm.; mai-juin; rég. alpine et subalpine des montagnes. 

Feuilles obovales ou linéaires spatulées; pétales entiers, obovales en coin; grappes 
fructifères de 3-6 cm. long; silicule glabre, ovale-orbiculaire, de 6 mm. long; 

style env. aussi long qu’elle. ssp. A. mouradicum (B. et Bal.). 

i5 cm.; avril-août; Liban, Ansarieh; de la rég. moyenne à la rég. alpine. 


16. Style presque aussi long que la silicule; pétales entiers.. . 17 

Style bien plus court que la silicule; pétales entiers ou bifides.. 18 


17. Silicules ovales, ruguleuses, grandes (8 mm.), à style presque aussi long; pédicelles 
récurvés; pétales oblongs, spatulés, 2 fois aussi longs que le calice; feuilles obov. 

ou obi.; plante canescente, un peu rude à poils rameux. 

..A. macrostylum B. et Huet 


Ann,; 10 cm.; fl. jaunes; avril-mai; Hermon, Bludan. 


— 71 — [6 .—Crucifères.] 

Silicules ellipt. ou orbiculaires, convexes, à poils étoilés; style de même longueur; 

pétales presque linéaires; feuilles obovales. A. dasycarpum Steph. 

Ann.; 1 dm.; fl. jaunes; avril; désert. 


18. Silicule glabre... 19 

Silicule poilue ou écailleuse.. 20 


19. Plante canescente écailleuse; feuilles oblongues-linéaiies; pétales pâles linéaires rétus; 
grappes fructifères allongées, denses; silicule orbiculaire rétuse; style 6 fois plus 

court; graines étroitem. marginées. A. minimum Willd. 

Ann.; 10 - 1 5 cm.; fl. jaune pâle; avril; Alep, djebel Tenf. 

Plante à poils courts étoilés; feuilles très petites, obovales ou oblongues; grappe fruc¬ 
tifère peu allongée; silicule orbiculaire rétuse; style 4 fois plus court; graines en¬ 


tourées d’une marge membraneuse étroite.A. minutum Schlecht. 

Ann.; 5-io cm.; fl. jaune pâle; avril; lieux roc.; Amanus. 

20. Silicule orbiculaire. 21 

Silicule ovale ou elliptique. 23 


21. Filets des étamines longues ailés, ceux des étam. courtes dentés à leur base; silicule 

non ou à peine échancrée, à poils étoilés; style de 1 ram., 3-5 fois plus court 
qu’elle; feuilles obovales ou oblong. lancéolées; sépales caducs. . A. campestre L. 
Plante rude; silicule à poils étoilés mélangés de poils simples plus longs, tubercu¬ 
leux à la base; graines plus largem. marginées, . . . ssp. A. hirsutum (M. B.). 

Ann.; 5-ao cm.; fl. jaune pâle; février-avril; lieux sablonneux ou pierreux; G. 

Filets des étam. subulés, non ailés ni dentés; silicule ordin. rétuse. 22 

22. Plante grisâtre rameuse dès la base; feuilles oblongues-lancéolées; pétales bifides; 

grappe fructifère atteignant 4 cm.; silicule ovale-orbiculaire écailleuse à pédicelles 

dressés; style 4 fois plus court. A. damascenum B. et Gaill, 

Ann.; 5-io cm.; fl. jaunes; mars-avril; champs; Damas. 

Plante d’un vert blanchâtre, rameuse à la base; feuilles oblongues spatulées; sépales 
persistants; pétales presque linéaires; grappes assez allongées, étroites; silicule 
orbiculaire rétuse, pubérulente, plane a la marge, convexe au milieu; style presque 


nul; graines étroitem. marginées. A. calycinum L. 

8 - 1 5 cm.; fl. jaune pâle; mars-avril; lieux roc.; djeb, Kbasioun. 

23. Grappe fructifère ombelliforme ou brièvem. ovale. 24 

Grappe fructifère cylindrique. 25 



































[ 6 , — Crucifères.] — 72 — 

24. Grappe fructifère ombelliforme; silicules imbriquées ovales obtuses de 4 mm. long à 

style court apiculé; pétales linéaires rétus; plante canescente scabre à feuilles li¬ 
néaires ou linéaires-oblongues. A. umbellatum Desv. 

Aim.; 3-5 cm.; fl. jaune pâle; avril-mai; Hauran, désert. 

Grappe fructifère brièvem. ovale; silicules imbriquées ovales rétuses, à stigmate sub- 
sessile; pétales linéaires en coin; plante grise à feuilles spatulées obtuses, les sup. 

involucrales. A. marginatum Steud. 

Ann.; 3-5 cm.; fl. jaune pâle; avril-mai; djebel Abiad. 

25. Silicules densément imbriquées en grappes de moins de 5 cm. long, ovales, de 3-4 

mm. long, à style court; pétales linéaires en coin; filets des étamines non dentés; 

feuilles obov. ou linéaires-obl.. . .. A. Szowitsianum F. et M. 

Ann.; a-io cm.; fl. jaune pâle; avril-juin; montagnes, Alep, Hauran. 

Silicules lâchement imbriquées en grappes de 6-9 cm. long, elliptiques, un peu 
poilues; style court, conique; pétales oblongs oblancéolés; filets des étam. dentés; 

feuilles largem. oblong. linéaires, obtuses. A. strictum Willd. 

Ann.; 1-3 dm.; £1. jaunes; avril; lieux incultes; Baalbek, Syrie N. 

26. Style de moitié aussi long que la silicule ovale apiculée de 6 mm. long, 3 mm. large, 

à poils étoilés mélangés de poils tuberculeux à la base; plante canescente; feuilles 
oblongues-linéaires; fleurs assez grandes; pétales oblongs spatulés rétus doubles 

du calice... A. aureum B. 

Ann.; 1 dm.; fl. jaunes; avril-mai; Hauran, Syrie N., désert. 

Style bien plus court que la moitié de la silicule; fleurs de moitié plus petites que 
dans la précédente; plantes canescentes. 27 

27. Feuilles linéaires; pétales pâles linéaires en coin rétus, à peine plus longs que le 

calice; filets des étam. tous à une dent; silicule ovale-elliptique. 

...A. linifolium Steph. 

Ann.; â-S cm.; fl. jaunes; mars-mai; désert. 

Feuilles linéaires subulées; pétales obovales presque doubles du calice; filets des étam. 

appendiculés au sommet; silicule ovale-elliptique brièvem. apiculée. 

. A. meniocoides B. 

Ann.; 5 -10 cm.; fl. jaunes; avril-mai; Damas, Alep, désert. 

28. Plante vivace, argentée, à tiges nombreuses, couchées ascendantes; feuilles linéaires- 

oblongues, aiguës; pétales à lame arrondie, étalée; grappe fructifère allongée, 
fournie; silicules elliptiques-arrondies à loges à 1-2 graines ovoïdes, étroitem. ailées 

d’un côté. A. maritimum Lam. 

t -3 dm.; fl. blanches ou rosées; avril-mai; lieux sablonneux; Beyrouth, échappé des jardins. 


— 73 — 


[6 . — Crucifères.] 

Plante annuelle, plutôt verte, rameuse dès la base; feuilles oblongues spatulées, ob¬ 
tuses; fleurs comme dans le précédent; grappes fructifères moins allongées. 

. A. arabicum (B.). 

10-1 5 cm,; fl. blanches ou rosées; mars-avril; sables; Beyrouth, naturalisé. 

23. DRABA. Sép. non ou peu bossus; silicule comprimée parallèlement 
à la cloison, ovale ou elliptique, déhiscente, à valves convexes à 1 nervure 
dorsale; graines pendantes. 


1. Feuilles rigides, pectinées ciliées... 2 

Feuilles molles, velues ou glabrescentes, non pectinées-ciliées. 3 


2 . Feuilles etroitem. linéaires aiguës; etamines a peine plus longues que le calice; sili¬ 

cules petites, turgides, ovales ou elliptiques; style court épais. 

.D, olympica Sibth. var. heierocoma B. 

Viv.; 8-13 cm.; fl. jaunes; mai-juillet; lieux rocailleux des régions alpines; Amanus. 

Feuilles oblongues, plus ou moins largem. linéaires, aiguës; étamines presque aussi 
longues que la corolle; grappe fructif. ombelliforme; silicules ovales lenticulaires, 
longuem. acuminées; style filiforme, de 3 mm. environ. D. oxycarpa B, 

Viv.; 3-6 cm.; fl. jaunes; mai-août; régions alpines; Liban, Hermon. 

3. Feuilles caulinaires embrassantes, les radie, en rosette, toutes ovales-oblongues, den¬ 

tées; grappe fructifère allongée; silicules oblong. elliptiques, glabres. 

. D. muralis L. 

Ann,; 1-3 dm.; fl. blanches; mars-mai; murs, talus; Bikfaya. 

Feuilles caulinaires nulles ou non embrassantes. ... 4 

4. Plante annuelle à feuilles en rosette a la base, lancéolées-spalulées ou presque liné¬ 

aires, dentées on non; silicules glabres ovales, oblongues ou presque arrondies.. . 

. D. verna L. 

A. Loges de i6-24 graines : 

Silicules oblong. elliptiques ou oblong. lancéolées de 5-6 mm. long; feuilles à 
poils 2-3 fides(type). 

Silicules oblong. elliptiques de 7 mm. env.; feuilles rhomboïdales à poils simples 
mélangés de poils raraeux : var. setulosa (B. et Bal.). 

Silicules suborbiculaires ou largem. ovales, plutôt petites; feuilles ovales ou lar¬ 
gem. lancéolées à poils la plupart bifides : var. prœcox (Stev.). 

B. Loges de 7-8 graines; plante très grêle; silicules obovales-elliptiques; feuilles 

linéaires-oblongues presque entières : var. minima (Ledeb.). 

Ann.; 5 -i 5 cm.; fl, blanches; mars-mai; champs, bord des chemins; G. 

Mémoires de VInstitut Egypte, l. XXXI. 10 






























[6 . — Crdcifères.] — 74 — 

Plante vivace formant des touffes obconiques très compactes; feuilles densément im¬ 
briquées, oblongues-aiguës; silicules elliptiques enflées, scabres à poils étoilés. . 
. D. vesicaria Desv. 

Viv.; 1-5 cm.; fl. jaunes; mai-septembre; réç. subalpines et alpines; Liban, Anliliban. 

24. — LEPTALEUM. — Plante annuelle, glabre, naine, à rameaux diva- 

riqués; feuilles filiformes non divisées ou pinnatipartites; fleurs de 5 mm. 
long, blanches ou roses, brièvem. pédicellées, paraissant radicales; sépales 
étroits, dressés, non bossus à la base; pétales étroits; étam. souvent h; sili- 
ques linéaires comprimées; valves réticulées, à i nervure; bec très court, 
conique.L. filifolium DC. 

3-8 cm.; mars-mai; de'sert. 

25. — CAMELINA. — Sép. non bossus; silicule obovale ou en poire, renflée, 
un peu comprimée parallèlement à la cloison; plus rarem. silique linéaire; 
valves à i nervure surmontées d’un appendice appliqué sur la base du style 
court; graines suspendues, non ailées. 

Feuilles caulinaires embrassantes auriculées; fleurs jaunes ou blanchâtres. 

1. Silique brièvem. linéaire de io-i5 mm. long, a mm. large, à peine plus large au 

sommet, h graines sur un rang; plante hérissée inférieurement; feuilles presque 
entières; tige très rameuse; sépales peu hérissés; grappe fructifère allongée; style 

3 fois aussi long que la largeur de la silique. G. anomala B. et Hk. 

Ann.; a-ü dm.; fl. jaune pâle; Yaât (Bekaa). 

Silicule obovale en coin, ou en poire; graines sur 2 rangs. 2 

2. Style aussi long ou plus long que la silicule, celle-ci de 3 mm. long; pédicelles étalés; 

grappes fructifères lâches, longues; feuilles dentées ou sinuées; plante à poils éta¬ 
lés. G. hispida B. 

Ann,; 2-4 dm.; avril-juin; champs; de Baalbek à la Syrie N.; Palmyre. 

Style plus court que la silicule, celle-ci-de plus de 3 mra. long. 3 

3. Silicules en poire oblongues, ventrues; grappe fructifère assez allongée, à pédicelles 

élalés-dressés, longs de 10-18 mm.; feuilles oblong. lancéolées, entières ou den¬ 
telées .C. sativa Craivtz 

Ann.; 3-6 dm.; fl. jaunes; avril-mai; champs; Beyrouth, 

Silicules largement obovales, en poire, convexes non ventrues; grappe fructifère très 
allongée à pédicelles étalés-dressés longs de 8 - 1 5 mm.; feuilles lancéolées, presque 
entières.C. microcarpa Andkz. 

Ann.; 4-6 dm.; fl. jaunes ou Hanches; avril-mai; champs; zone moyenne du Liban et de l’Anlili- 
han, Bekaa. 




— [6, — Grücifères.] 

26. — GHRYSOGHAMELA. — Plante annuelle, canescente à poils rameux; 

feuilles rad. oblong. lancéolées, dentées ou pinnatipartites, atténuées à la 
base, les caul. sagittées auriculées; fleurs jaunes en grappes courtes, à pédi¬ 
celles longs, capillaires; sépales non bossus à la base; pétales entiers; grappe 
fructifère en zigzag; silicule ovale ou elliptique, turgide, de 3-â mm. long; 
valves un peu carénées, à i nervure. G. velutina B. 

8-1 5 cm.; avril; lieux secs; Alep, Amanus, désert, 

27. — GAPSELLA. — Plante annuelle pubescente à tige dressée; feuilles ra¬ 

dicales en rosette, dentées ou pinnatifides, les caul. embrassantes auriculées; 
fleurs blanches ou rosees, petites; calice non bossu à la base; grappe fruc¬ 
tifère allongée; silicules obtriangulaires, tronquées ou échancrées au som¬ 
met, comprimées par le côté, à 2 valves carénées et graines nombreuses; 
style très court. c. Bursa-pastoris Moench 

2-A dm.; février-août; bords des chemins, lieux incultes; G. 


28. — NOCCÆA. — Plante annuelle, glabre, ou un peu pubescente, faible, 
difluse, ordin. rameuse; feuilles inf. entières ou sinuées à S-y lobes inégaux, 
lancéolés ou obovales, le terminal plus grand; les sup. lancéolées ou linéaires, 
entières ou dentées; fleurs blanches, très petites, en grappes courtes pauci- 
llores; calice non bossu à la base; pédicelles fructifères étalés-dressés 1-2 fois 
plus longs que les silicules oblongues-elliptiques, un peu comprimées par le 
côté, à 2 valves et graines nombreuses; style presque nul. N. procumbens Rchb. 

3 - 1 5 cm.; mars-mai; Ain el Baida, près Palmyre; vallée d’Hascoun. 

29. LEPIDIUM. — Sép, un peu étalés, non bossus; silicule ovale ou ellip¬ 
tique, ailee ou non, echancree ou non au sommet, comprimée perpendicu¬ 
lairement à la cloison; valves carénées; loges à 1 graine; funicule naissant 
du sommet de la loge. 

1. Fleurs jaunes; feuilles inf. disséquées en lobes très petits, linéaires oblongs, les sup. 
ovales entières, cordées embrassantes; silicules orbiculaires-eilipt., de 5 mm. long; 


style court. perloliatum L. 

Bisann.; 2-4 dm.; avril-mai; bord des chemins, toits; Bekaa, Anliliban, Damas, Alep, désert. 
Fleurs blanches ou rosées; feuilles non comme ci-dessus. 2 

10 . 










































[ 6 . — Crucifères.] — 76 — 

2. Siiicules ailées. 3 

Silicules non ailées. 7 


3. Plantes glabres ou glabrescentes; feuilles inf. i-â pinnatiséquées, les sup. liné¬ 


aires . 4 

Plantes pubérulenles ou laineuses. 6 


4. Rameaux fructifères jamais spinescents; silicules ovales-orbiculaires, échancrées au 
sommet, largement ailées; style un peu plus court que le sinus étroit. L. sativum L. 
Ann.; a-4 dm.; avril-juin; échappé de cultures; Beyrouth, Bekaa, Alep. 

Rameaux fructifères rigides, à la fin spinescents. 5 

5* Silicules oblongues, appliquées contre Taxe, de 6 mm. long, largem. ailées, échan¬ 
crées au sommet sur ou i/3 de leur longueur; style beaucoup plus court que 


le sinus... L. cornutum S. et S. 

Ann.; i-4 dm.; avril-mai; champs; littoral, Bekaa, Syrie N. 

Silicules ovales, de k mm. long, étroitement ailées, brièvement échancrées au sommet; 

style aussi long ou un peu plus long que le sinus. L. spinescens D G. 

Ann.; 9-5 dm.; avril-mai; champs; C. 


6 . Silicules ovales-oblongues, presque quadrangulaires, un peu dilatées à la base, de 
2 mm. long; ailes aiguës; style égalant moitié de la silicule; feuilles inf. pinnati¬ 
séquées à segments oblongs, lobés ou dentés, les sup. oblongues atténuées à la 

base; plante couchée, pubérulente. L. Aucheri B. 

Ann.; i5-3o cm,; mai; lieux frais, bord des chemins; Khan Àhou Ghamat (désert), Hauran. 
Silicules obovales hirsutes, de 4 mm. long; ailes obtuses au sommet; style à peine 
plus long que le sinus; feuilles rad. oblongues, entières ou lyrées, les caui. oblong. 
un peu auriculées à la base; plante laineuse canescente. ... L. nehrodense Guss. 

Viv.; 10 - 1 5 cm.; mai-juillet; lieux stériles; Akkar; Liban alpin et subalpin. 


7. Feuilles caulinaires embrassantes. 8 

Feuilles caul. atténuées a la base, presque pétiolées. 10 


8 . Silicule un peu enflée à base légèrement cordée, plus large que longue, non écban- 
cree ni carénée; style égalant le i/S de la silicule; feuilles oblongues, sinuées 

dentées.. L. Draba L. 

Viv.; 3-4 dm.; avril-mai; cultures; A R. 

Silicule arrondie ou atténuée à la base, 


9 


— 77 — 


[6 . — Crucifères.] 

9. Feuilles non charnues, oblongues ou oblong. lancéolées, sinuées dentées; silicule 
ovale non enflée de 2-3 mm. long, arrondie ou un peu atténuée à la base et au 

sommet; style égalant le i/3 de la silicule. L. chalepense R. 

Viv.; 3-4 dm.; avril-mai; cultures; G. 

Feuilles charnues, ovales ou oblancéolées, entières ou un peu dentées; silicules ovales 

ou ellipt. de a mm. long, réticulées; stigmate sessile. L. crassifolium W, K. 

Viv.; i5-3o cm.; avril; marais salés; désert. 


10. Feuilles inf. grandes, ovales, dentées en scie, les sup. largem. lancéolées, entières; 

silicule presque orbiculaire, très petite; style très court. L. latifolium L. 

Viv.; 4-10 dm.; mai-juillet; lieux marécageux; Batroun, Baalbek, Damas, Syrie N. 

Feuilles inf. dentées, incisées ou lyrées pinnatifides, les sup. linéaires, entières; sili¬ 
cule ovoïde, atténuée presque aiguë au sommet, petite; style court. 

. L. graminifolium L. 

Viv.; 4-8 dm.; mai-septembre; bord des chemins; Homs, Antioche, Syrie N. 


30. — ÆTHIONEMA. — s sépales un peu bossus à la base; filets des étam. 
longues coudés au sommet; silicule suborbiciilaire, comprimée perpendicu¬ 
lairement à la cloison, à valves largem. ailées, parfois en mélange avec des 
silicules en grelot, non ailées, à 9-i loges polyspermes; graines suspendues. 

1. Plantes vivaces. 2 

Plantes annuelles. 8 

2 . Plante non ligneuse; feuilles imbriquées, obovales, charnues; silicule ovale-ellipt. 

tronquée rétuse au sommet, à style exsert. Æ. oppositifolîum B. 

5 cm.; fl. roses; juillet-septembre; régions élevées du Liban. 

Plantes ligneuses à la base. 3 


3. Feuilles deltoïdes cordées embrassantes; silicule ovale, tronquée rétuse au sommet; 


ailes larges au sommet, style égalant presque la silicule. Æ, cordatum B. 

Sous-frutescent; i5-ao cm.; fl. blanches ou rosées; mai-juin; région subalpine; Liban, Antiliban. 
Feuilles atténuées à la base. 4 

4. Style plus court que le sinus de la silicule. 5 

Style plus long que le sinus... 7 


5. Silicule obtuse à la base, à sinus large, obtus au sommet; ailes larges, crénelées; 

feuilles élroitem. linéaires, aiguës.. Æ. armenum B. 

1-2 dm.; fl. roses; été; zone moyenne de l’Amanus; Slenfé. 








































— 78 — 


[6. — Grüctferes.] 

Silicules échancrées à la base; feuilles obovales ou oblongues, plus ou moins étroites 
. 6 

6. Silicule peu échancrée à la base, profondément au sommet, orbiculaire; ailes larges, 

crénelées; feuilles inf, obovales en coin, tronquées, souvent rétuses, les sup. ob- 

long, elliptiques, opposées, sessiles. Æ. spicatum Post 

Sous-frutescent; i5-a5 cm.; fl. roses; rocailles au-dessus de looo m.; Amanus, djebel Ahmar, 
Silicule très échancrée à la base et au sommet, obovale oblongue; ailes étroites, en¬ 
tières; feuilles obovales-oblongues ou linéaires, obtuses ou aiguës. 

.Æ. coridifolium DC. 

Sous-frutescent; io-a5 cm.; fl. roses; mai-juin; rég. subalpine; Liban, Amanus. 

7. Silicule obcordée orbiculaire profondém. échancrée au sommet; ailes entières; feuilles 

oblongues-linéaires très obtuses au sommet; tiges fertiles peu feuillées. 

... Æ. longistylum Post 

Sous-frutescent; a-3 dm.; été; rocailles; djeb. Fokra, au-dessus de Douma. 

Silicule ovale, un peu rétuse; ailes denticulées, style long; feuilles ovales-lancéolées, 

aiguës; fleurs capitées, grappe fructifère allongée. Æ, stylosum D G. 

Sous-frutescent; 5-i5 cm.; été; sommets alpins du Liban. 

8. Silicules toutes de même sorte, orbiculaires, à 9 loges, à ailes entières, planes, 9 

fois aussi larges que les loges; style court; sinus étroit, en fente; feuilles inf. 
ovales, les caulin. aculiuscules, à base cordée. Æ. Buxbaumii B. 

5- 10 cm.; fl. roses; avril-juin; champs; Syrie N. 

Silicules de 9 sortes, les unes orbiculaires planes à 9 loges, les autres globuleuses, 
plus petites, à 1 loge; parfois toutes globuleuses à 1 loge. 9 

9. Ailes de la silicule grossièrement dentées, plus larges que les loges; style beaucoup 

plus court que le sinus ouvert; feuilles inf. ovales ou oblongues, pétiolées, les cau¬ 
lin. un peu aiguës, à base cordée, sessiles. Æ. cristatum DG. 

6 - 1 5 cm.; fl, roses; avril-mai; champs; Bekaa, Alep, Damas, désert. 

Ailes de la silicule non grossièrement dentées. 10 

10. Style un peu plus court que le sinus étroit; feuilles inf. oblongues, pétiolées, les sup. 
à base un peu cordée, les florales très petites; silicules de 9 sortes, à ailes en¬ 
tières. Æ. heterocarpum Gay 

6 - 1 5 cm.; fl. roses; mars-mai; champs, rocailles; Liban, Antiliban, Bekaa, Alep, Damas. 

Style beaucoup plus long que le sinus ouvert; silicules toutes urcéolées, petites, à 1 
loge, entourées d’une aile convolutée, crénelée au sommet; feuilles oblongues, 

presque toutes sessiles à base cordée. Æ. campylopterum B. 

10 - 1 5 cm.; fl. carnées ou bleuâtres; avril-mai; champs; Alep et Syrie N. 


— 79 — 


[6 . — Crucifères.] 

31. — BISCUTELLA. — Plante annuelle, hispide; feuilles rad. obovales en 
coin, atténuées en pétiole, dentées, les caul, peu nombreuses lancéolées ou 
linéaires; fleurs petites, jaunes, en grappe courte et serrée, puis s’allongeant; 
pétales entiers; silicules membraneuses, très comprimées latéralement, orbi¬ 
culaires, didymes, ciliées, brièvem. hispides, ou glabres, à axe prolongé par 
le style de 2 mm. B. Columnæ Ten. 

i~h dm.; mars-mai; lieux secs; C. 


32. — HELDREICHIA. — Plante vivace glabre; tige rameuse dès la base; 
feuilles charnues obovales-spatulées, atténuées en pétiole, entières, les sup. 
linéaires-lancéolées, obtuses; fleurs blanches, sépales non bossus, pétales en¬ 
tiers; silicules comprimées latéralement, transversalement ovales, presque 
didymes, k mm. long, 8 mm. large, arrondies à la base, tronquées au som¬ 
met avec style court apiculé, élargi à la base. H. bupleurifolia B. 

1-3 dm.; juillet-septembre; hauts sommets du Liban. 


33 . — THLASPI. — Sépales non bossus à la base; silicule arrondie, ovale ou 
oblongue, échancrée ou tronquée au sommet, comprimée perpendiculaire¬ 
ment à la cloison; valves carénées, ailées; 2 loges polyspermes; funicules 
latéraux. 

Plantes glabres ordin. glaucescentes ; feuilles inf. en rosette OA-ales ou oho- 
vales atténuées en pétiole, les caulin. embrassantes auriculées. 

1. Silicule orbiculaire entourée d’une aile réticulée; stigmate sessile; grappes fructifères 

capitées; feuilles rad. petites, ovales, pétiolées, les caul. presque entières, ovales, 

à oreillettes aiguës. T. brevicaule B. et Ky. 

Ann.; 3-5 cm.; fl. blanches; mai-juin; région subalpine; Liban, Antiliban. 

Silicule ohoA^aie ou oh triangulaire. 2 

2. Silicule obovale ou oblongue à aile bordée d’une nervure et se prolongeant jusqu à la 

base; oreillettes des feuilles caul. aiguës ou subaiguës. 3 

Silicule obtriangulairc à aile non nervée et natteignant pas la base; oreillettes ob¬ 
tuses . à 


3. Silicule obovale largement échancrée au sommet; style presque nul; pétales à peine 
plus longs que les sépales, souv. rosés. T. perfoliatum L. 




























— 80 — 


[6. — Crdcifères.] 

Style égalant presque le sinus; pétales blancs, 3-4 fois plus longs que les sépales. 

. ssp. T. natolicum (B.). 

Ann. ou bisann.; lo-ao cm.; mars-mai; champs; C, 

Silicule oblongue à sinus plus étroit; style égalant le i/4 du sinus; pétales coul. chair 

pâle 2 fois aussi longs que le calice. T. microstylum B. 

Bis. ou vivace; 8-io cm.; mai; zones alpine et subalpine; Liban, Gassms. 

4. Grappes fructifères pyramidales denses, de i5 cm. long et plus; ailes à bords arron¬ 

dis au sommet; pédicelles égalant les silicules obtriangulaires; style à peine de 1/2 
aussi long que le sinus étroit; pétales à peine plus longs que le calice; calice vio¬ 
let, anthères violettes. 

Bisann.; a-4 dm.; fl. blanches; printemps; lieux herbeux ; Amanus. 

Grappes fructifères corymbiformes, denses, de 3-5 cm. long.; ailes acutiuscules. 5 

5 . Style de 1/2 aussi long que le sinus étroit; silicules obtriangulaires; pétales 2 fois 

aussi longs que le calice; anthères jaunes. T. densiflorum B. et Ky. 

Bisann.; 2-4 dm.; fl. blanches; avril-mai; Ansarieh, Amanus. 

Style égalant la 1/2 de la largeur de la silicule; celle-ci oblongue à sinus large; pé¬ 
tales 2 1/2 ou 3 fois aussi longs que le calice. T. elegans B. 

Bisann.; 3 dm. ou plus; fl. blanches; printemps; Amanus. 


34,_ CARPOCERAS. — Sépales non bossus à la base; silicule obtriangulaire 

ou oblongue comprimée perpendiculairement à la cloison, écbancrée au som¬ 
met en croissant à 2 cornes encadrant le style; valves carénées non ailées. 

Plantes bisannuelles à fleurs blanches ou roses, à feuilles inf. oblongues 
atténuées en pétiole, les sup. cordées embrassantes; auricules obtus dans nos 

espèces. 

1, Silicules oblongues de 1 cm. long sur 2 mm. large à cornes très courtes; style d fois 

plus long que les cornes. G. cappadocicum B. et Bal. 

6-to dm.; mai-juin; zone boisée du Cassius. 

Silicules obtriangulaires à style plus court ou égalant les cornes. 2 

2 . Cornes en alêne, à base triangulaire de moitié aussi longues que la silicule, celle-ci 

de 6 mm. long; style un peu plus court que les cornes. C. oxyceras B. 

6-10 dm.; mai-juin; zone boisée du Cassius. 

Cornes un peu divergentes; style égalant le sinus; rameaux fructifères de 3 cm.; 

plante non glauque. . 

t dm. ; juillet ; bois humides ; Amanus. 


— 81 — 


[6 . — Crüciferes.] 

35. — IBERIS. — Sép. non bossus à la base; silicule ovale, écbancrée et 
ailée au sommet, comprimée perpendiculairement à la cloison, à valves ca¬ 
rénées et ailées; 2 loges à 1 seule graine pendante. 

Fleurs en petites grappes ombelliformes, les ext. souvent radiées. 

1. Plante vivace à liges ligneuses et tortueuses à la base, diffuses; feuilles linéaires- 
oblongues, obtuses, entières, rapprochées au sommet; grappes fructifères courtes, 
assez lâches; silicules ovales, largem. ailées, à sinus peu ouverts et lobes subaigus 


dépassés par le style. I. sempervirens L. 

1-a dm.; fl. blanches ou roses; mai-juin; Amanus, à Atyk. 

Plantes annuelles ou bisannuelles.. 2 


2. Fleurs petites, à peine radiées; feuilles linéaires, lancéolées ou spatulées, pinnatifides 

vers le sommet; silicules en petites ombelles denses à ailes aiguës s fois aussi 
longues que le style... I. odorata L. 

Ann.; 5 -i 5 cm.; fl. blanches ou un peu lilacées; mars-mai; rocailles; Antiliban, Ansarieh, Syrie, 
même désertique. 

Fleurs assez grandes, roses, les ext. nettement radiées; feuilles non pinnatifides. 3 

3. Style plus long que le sinus; silicules ovales, à ailes aiguës ou obtuses, en grappe 

courte; fleurs en ombelle hémisphérique, modérément radiées; feuilles entières ou 

un peu dentées. L taurica D C. 

Bis.; 10-1 5 cm.; mai-juin; bois; Cassius, Amanus. 

Style plus court que le sinus; silicules ovales, à ailes purpurines aiguës, en grappes 
courtes ou uu peu ombellées; fleurs en ombelle plane, fortement radiées; feuilles 

entières ou sinuées. I. Jordani B. 

Bis.; io-i 5 cm.; mai-juin; Amanus, forêt du Bassit. 

36. — TEESDALIA. — Plante annuelle glabre; feuilles ordin. toutes radi¬ 
cales, linéaires-lancéolées, entières ou pinnatifides à lobes aigus; fleurs blan¬ 
ches, petites; sépales non bossus; pétales spatulés; grappe fructifère courte; 
silicules petites, comprimées par le côté, orbiculaires un peu échancrées au 
sommet, à style nul .T. regularis Smith 

3-10 cm.; février-avril; champs; Bikfaya, Beit Méri, Merdjayoun. 


37. — CORONOPUS. — Plante annuelle, glabre, un peu glauque, à liges 
couchées; feuilles pinnatipartites à lobes étroits entiers ou incisés; fleurs blan¬ 
ches, petites; grappes fructifères petites, opposées aux feuilles; silicules en 

Méîïtoires de VInstitut Egypte, t, XXXL i i 































[6 . — Crucifères.] — 82 —- 

rein, e'chancre'es à la base, de 3 mm. large, fortement réticulées tubercu¬ 
leuses, à style pyramidal, persistant.C. procumbens Gilib. 

1-3 dm.; avril-juin; graviers, chemins, bords des birkets; G. 


38. — PELTARIA. — Plante vivace glabre, à rameaux disposés en corymbe; 
feuilles rad. ovales longuem. pétiolées, souvent cordées à la base, les caul. 
lancéolées ou linéaires, atténuées à la base, lâchement sinuées dentées; fleurs 
blanches, nombreuses; silicules minces, papyracées, orbiculaires atténuées 
sur le pédicelle long et fdiforme, indéhiscentes et généralem. à i graine. . . 
. P. angustifolia D C. 

i-8 dm. ; avril-jum ; lieux rocailleux ; région moyenne des montagnes ; Syrie. 

39. — CLYPEOLA. — Sép. non bossus à la base; silicule orbiculaire ou ovale 
comprimée parallèlement à la cloison, indéhiscente à i loge et i graine sus¬ 
pendue. 

Plantes annuelles, de petite taille, à feuilles oblongues ou spatulées, en¬ 
tières. 

1. Silicules orbiculaires, planes-comprimées, ailées tout autour, glabres ou a poils 

courts étalés; fleurs très petites, d’abord jaunes puis devenant blanchâtres, graine 

occupant à peine le i/4 de la loge. C. Jonthlaspi L. 

Silicules elliptiques orbiculaires, plus petites; graines occupant la 1/2 de la loge. 
.ssp. C. microcarpa (Moris). 

8-1 5 cm.; avril-juin; chemins, lieux secs; G. 

Silicules oblongues ou elliptiques orbiculaires non ailées couvertes de poils raides, 
réfléchis, inégaux. 2 

2. Silicules obovales-orbiculaires, obtuses; style très court; pétales à peine plus longs 

que le calice; feuilles étroitenv. oblongues. G, echinata D C. 

5 -i 5 cm.; fl. jaunes; mars-mai; lieux rocailleux; Kneisseh, Antilihan, Baalbek, djeb. Khasioun. 

Silicules elliptiques aiguës à style long dépassant les poils; pétales 2 fois plus longs 
que le calice ; feuilles oblongues.. C. lappacea B. 

1-2 dm.; fl. jaunes; mars-mai; lieux rocailleux; Antilihan. 


40. — SAMERARIA. — Plante annuelle, glauque; feuilles caul. oblongues, 
entières, cordées-embrassantes; fleurs en grappes non bractéolées, jaune pâle; 
pédicelles fructifères arqués réfléchis; silicule orbiculaire ailée, un peu héris- 


— 83 — 


[6 . — Crucifères.] 

sée, cordée à la base, à sinus clos au sommet égalé par le style; aile margi¬ 
nale plus ou moins piissée; i graine pendante.S. armena Desv. 

i 5 -ao cm.; mars-avril; terres inondées; désert. 


41. — ISATIS. — Sép. non bossus à la base; silicule oblongue en coin ou 
ovale orbiculaire, comprimée par le côté, plus ou moins largem. ailée, indé¬ 
hiscente à 1 loge et 1 graine suspendue. 

Feuilles inf. pétiolées, les sup. sagittées embrassantes; fleurs jaunes; fruits 
pendants. 


1 . Silicule ovale-orbiculaire ou oblongue à base arrondie à aile membraneuse plus large 

que la loge; feuilles inf. oblong. spalulées, les sup. linéaires-lancéolées. 

... I. latisiliqua Stev. 

Viv.; juillet-août; Liban, Antilihan; région alpine. 

Silicule oblongue ou oblongue-linéaire en coin, entourée d’une aile épaissie-spon- 


gieuse. 2 

2. Plantes vivaces. 3 

Plantes annuelles. 4 


3. Plante glabre, glauque à large panicule; feuilles entières, les inf. atteignant 2-3 dm. 

long, pétiole compris, les sup. petites, à peine auriculées; silicules brièvem. to- 
menleuses, à base en coin, de i3 mm. long, 5-6 mm. large, obtuses ou rétuses 

au sommet. L glauca Auch. 

6-10 dm.; mai-juin; champs; Antilihan, Damas. 

Plante brièvem. pubérulente, à tiges nombreuses, et panicule peu rameuse; feuilles 
entières ou sinuées, les inf. oblong. spalulées de 5 cm. long, pétiole compris, les 
sup. linéaires-lancéolées longuem, auriculées; silicules blanches laineuses, oblon¬ 
gues, de i5 mm. long, 6 mm. large à base arrondie, tronquées rétuses au som¬ 
met ... L Aucheri B. 

2-3 dm.; mai-juin; Syrie N. 

4. Feuilles inf. obovales, dentées ou un peu lyrées, atteignant 10-12 cm. long, pétiole 

compris; panicule ample; silicule linéaire-oblongue, un peu en coin à la base, 

arrondie ou rétuse au sommet, parfois glabre, plus souvent à poils réfractés. 

. I. aleppica Scop, 


3-6 dm.; février-avril; champs, rocailles; G. 

































_ 8Zt — 


[6. — Crucifères.] 

Feuilles inf. oblongues, presque entières, de 3-5 cm. long; silicule elliptique de 6 mm. 
long, 3 mm. large, arrondie à la base, obluse ou aiguë au sommet, un peu tomen- 

teuse. 1. microcarpa Gay 

3-4 dm.; mars-avril; désert, à Karyatine. 


42. — BOREAVA. — Plante annuelle, glabre et glauque; feuilles oblongues 
aiguës, entières, les inf. souv. de 8-io cm. long, les caul. lancéolées, auricu- 
lées-embrassantes à la base; fleurs jaune pâle; grappes fructifères allongées, 
non bractéolées; pédicelles fructif. étalés-dressés; silicule dure, indéhiscente, 
ovale-tétragone à h ailes, ondulée plissée entre les ailes et terminée par un 
style pyramidal-tétragone de moitié aussi long qu’elle. B. orientalis Jaub. et Sp. 

3-6 dm.; mars-avril; moissons; Beyrouth, Alep. 


43. — NESLIA. — Plante annuelle, velue, d’un vert grisâtre; feuilles rad. 
oblongues, entières ou peu dentées, les caul. lancéolées aiguës, auriculées- 
embrassantes à la base; fleurs jaunes, petites; grappes fructif. allongées, non 
bractéolées; pédicelles fructif. étalés; silicule globuleuse, dure, indéhiscente, 
ridée réticulée, à i graine globuleuse; style fdiforme. ... N. paniculata Desv. 

3-6 dm.; février-avril; moissons; G. 


44. — TEXIERA. — Plante annuelle, glabre et glauque; feuilles inf. oblon¬ 
gues, sinuées-dentées ou pinnatilides, les sup. oblong. lancéolées, entières, 
embrassantes auricidées; fleurs petites, jaune pâle; grappe fructifère allongée; 
pédicelles fructif. arqués réfléchis, plus longs que les silicules blanches, sphé¬ 
riques, dures, indéhiscentes, à i graine pendante. . . T. glastifolia Jaub. et Sp. 

i 5 - 3 o cm.; avril-mai; champs; Bekaa, Anliliban, Syrie, Hauran. 


45. — CALEPINA. — Plante annuelle, glabre, un peu glauque; feuilles rad. 
en rosette, lyrées ou sinuées, les caul. oblongues, entières ou dentées, em¬ 
brassantes auriculées; fleurs petites, blanches; grappe fructifère assez allon¬ 
gée; pédicelles fructif. arqués ascendants; silicules ovoïdes-globuleuses, ridées 
en réseau, terminées au sommet en style court épais, indéhiscentes, à i graine 
globuleuse. C. irregularis Thell. 

3-6 dm. ; mars-mai; champs frais; C. 


-- 85 — 


[6. — Crucifères.] 

46. — SCHIMPERA. — Plante annuelle pubérulente; feuilles rad. en rosette 

oblongues, roncinées dentées ou pinnatifides, les caul. linéaires, entières, 
auriculées; fleurs petites, jaunes; silicule ovale, dure, tuberculeuse, indé¬ 
hiscente, terminée par un bec oblique, linéaire comprimé égalant 3 fois sa 
longueur.S. arabica Hochst. et St. 

10-2 5 cm.; mars-avril; désert. 

47. — MYAGRUM. — Plante annuelle, glabre et glauque; feuilles inf. ob¬ 

longues, sinuées-dentées ou lyrées, les catd. denticulées, embrassantes auri¬ 
culées; fleurs jaunes petites; grappes fructifères longues, étroites; pédicelles 
fructif. courts, épais, appliqués; silicule presque obtriangulaire comprimée, 
épaisse subéreuse, indéhiscente, à 3 loges, les a supérieures vides, l’inf. plus 
grande à i graine; style court pyramidal.M. perfoliatum L. 

3-6 dm.; avril-mai; champs; Bekaa, Hauran, Syrie. 

48. — EUCLIDIUM. — Plante annuelle rigide, à poils rameux; feuilles ob¬ 

long. lancéolées, entières ou sinuées; fleurs sessiles, blanches, petites; sépales 
étalés; épi fructifère allongé; silicules petites, ovales, scabres, à s loges, indé¬ 
hiscentes mais à suture apparente, terminées par un style en alêne, un peu 
déjeté de côté.E. syriacum R. Br. 

1-2 dm.; avril-mai; champs; bord des chemins; Syrie, Hauran. 

49. — OCHTHODIUM. — Plante annuelle rameuse, très peu hérissée; feuilles 
roncinées ou pinnatipartites, les supérieures lancéolées entières; fleurs jaunes; 
sépales étalés; grappes fructifères allongées à pédicelles épais plus longs que 
la silicule globuleuse télragone, couverte de tubercules proéminents, terminée 
par un style court, pyramidal; 2 loges à 1 graine pendante. 0. ægyptiacum D C. 

3-8 dm. ; février-avril ; champs, lieux frais ; C. 

50. — BUNIAS. — Plante annuelle, poilue-glanduleuse, rude; feuilles inf. 

roncinées-pinnatifides, les supérieures oblongues, entières ou dentées; fleurs 
jaunes; sépales dressés; grappes fructifères allongées; pédicelles étalés plus 
longs que la silicule subtétragone, à h angles portant une crête dentée souv. 
interrompue, terminée par un style pyramidal égalant la moitié de la silicule; 
h loges monospermes superposées 2 à 2 .B. Erucago L. 

3-6 dm. ; avril-mai ; champs, haies ; Syrie N. 
















— 86 — 


[6. — Crucifères.] 

51. ZILLA. — Arbrisseau épineux à rameaux divariqués, à feiiiîles tôt 
caduques, les inf. en rosette, obiongues, sinuées-lobées, atténuées en pétiole, 
les sup. oblongues on linéaires, peu nombreuses; fleurs roses; silicule ovale 
globuleuse atténuée en pointe courte au sommet, dure, à 2 loges monos¬ 
permes .. spinosa Prantl 

3-5 dm.; décembre-avril; désert. 


52. ANDREOSKIA. — Plante annuelle glabre; feuilles pinnatipartites à 4-5 
paires segments ovales-oblongs, obtusément crénelés, le terminal plus grand, 
pourvues à la base de larges auricules seini-orbiculaires; silique linéaire com¬ 
primée de 2 cm. long sur 2 mm. large, indéhiscente, terminée par des cornes 
divergentes, au moins de moitié aussi longues que le bec.. A. Cardamine Rchb. 

5-6 dm.; fleurs Hanches; avril; lieux frais, de Tripoli à Homs. 


53. RAPISTRUM. — Sépales latéraux bossus à la base; silicule coriace, à 
2 articles indéhiscents, le sup. plus gros, globuleux, sillonné verruqueux, à 
1 graine dressée, l’inf. ovale ou cylindrique, stérile ou à 1 graine pendante; 
style conique, en alêne. 

Feuilles inf. petiolees, lyrees ou sinuées; les sup. lancéolées, sessiles; plan¬ 
tes annuelles poilues. 

Pédicetle fructifère épais, aussi long et à peine plus étroit que l’article inférieur de 
la silicule; article supérieur non contracté à la base du style; feuilles inf. lycées.. 

. R. rugosum Berg. 

3-6 dm.; fleurs jaune pâte; avril-mai; champs, bord des chemins; G. 

Pédicelle fructifère moins épaissi, ordin. plus long que l’article inf. de la silicule; 
article supérieur contracté à la base du style; feuilles inf. oblongues, sinuées- 

dentées, non lycées. R. orientale D C. 

3-6 dm.; fl. jaune foncé; mai; champs; littoral. 


54 . — CRAMBE. — Sépales latéraux non bossus; silicule globuleuse, osseuse, 
lisse, à stigmate sessile, monosperine, munie à la base d’un article inférieur 
avorté, étroit et court. 

Plantes vivaces; fleurs blanches en large panicule. 


87 — [6 . — CrücifereSu] 

Feuilles ovales-oblongues ou oMong. lancéolées, les inf. de 2-3 dm. long, non divi¬ 
sées, les autres pinnalifides ou lobées, un peu scabres; tiges glabres. 

• • .. G. orientalis L. 

Feuilles canescentes veloutées : var. Aucheri B. 

6-10 dm.; avril-juin; Bekaa, Syrie. 

Feuilles a segment terminal orbiculaire cordé, les latéraux peu nombreux, petits; 

plante hispide y compris la lige. G. hispanica L. 

3-6 dm.; mars-avril; Syrie N., Tripoli, Meis el Jabei. 

55 . — DIDESMÜS. — Silicule inde'hiscente à 2 arlicies ordin. canaliculés 
anguleux, à i graine chacun, le supérieur pyramidal, l’inf. ovale-cylindrique 
tétragonal. 

Plantes annuelles; fleurs blanches. 

Plante scabre; feuilles pinnatiséquées à lobes linéaires, entiers ou dentés, les sup. 
non divisées; articles de la silicule égaux en longueur et en épaisseur, le terminal 

un peu plus long que le style. .. D. tenuifolius DG. 

3 dm.; mars-avril: champs; Beyrouth, Aley. 

Plante papilieuse pubérulente; feuilles 1-2 pinnatiséquées à lobes linéaires, courts; 
article inf. plus court, cylindrique, le sup. 3 fois plus épais, aussi long que le 
... D. rostratus B. 

3 dm.; mars-avril; champs; Beyrouth, Saïda, Hauran. 

56 . — CAKILE. — Plante annuelle, glabre, très rameuse; feuilles charnues, 

sinuées-dentées ou pinnatifides à lobes obtus, entiers ou dentés; fleurs lila- 
cées ou blanches; sépales latéraux bossus à la base; grappe fructifère longue 
à pédicelles courts, épais; silique 4 fois plus longue que large, à 2 articles 
indéhiscents le sup. tétragone comprimé, atténué au sommet, l’inf. en cône 
renversé, à 2 cornes courtes au sommet.c. maritima Scop. 

1-3 dm.; toute raimée; sables du littoral. 

57 . — ENARTHROCARPüS. — Silique allongée, indéhiscente, comprimée ou 
non, a 2 articles, linf. court à i -3 loges contenant chacune 1 graine ou sans 
graine, le sup. à loges nombreuses monospermes, souvent resserré entre les 
loges. 

Plantes annuelles à feuilles inf. lyrées, les sup. petites, dentées; fleurs 
jaunes veinées de lilas. 























[6 . — Grüciferes.] — 88 — 

Pédicelles inf. bractéolés; siliques de 6-io cm. long arrondies, toruleuses, incurvées; 
bec court, droit, épais; art. inf. court ou nul, h o,i graine.. E. arcuatus Labill. 
3-5 dm,; février-avril; littoral, Alep. 

Pédicelles presque tous bractéolés; siliques de 4-5 cm. long un peu comprimées et 
incurvées, à la fin toruleuses et sillonnées en long; bec court, droit, faible; art. 
inf. allongé à i-a graines.*...E. lyratus D G. 

3-10 dm.; mars-avril; champs; Ras-Beyrouth. 


58. — ERUCARIA. — Plante annuelle très rameuse; feuilles pinnatiséquées, 

les inf. à segments linéaii’es-oblongs, dentés, incisés ou pinnatifides, les sup. 
à segments linéaires entiers; fleurs d’un rouge violet; sépales non bossus; sili- 
cule biarticulée, profondément sillonnée en long, dressée appliquée sur un 
pédicelle épais trois fois plus court qu’elle; articles de même longueur envi¬ 
ron, l’inférieur cylindrique, le sup. oblong, un peu comprimé, à style faible 
aussi long que lui; plante variable. E. aleppica Gærtn. 

3-6 dm.; janvier-juin; cultures, bord des chemins; C. 

59. — RAPHANÜS. — Sép. latéraux bossus à la base; silique oblongue- 
cylindracée, articulée, indéhiscente, terminée en bec conique; graines sépa¬ 
rées par de fausses cloisons transversales. 

1. Siliques terminées en bec conico-cylindrique très long, dépassant leur longueur; fleurs 

violettes grandes; feuilles inf. lyrées, les caul. sup. étroitem. lancéolées, pétioiées. 
. R. pugioniformis B. 

Ann.; 3-6 dm.; avril-juin; lieux fertiles; Nahaiieh et de Banias à l’Antiliban. 

Siliques à bec plus court qu’elles..... 2 

2. Siliques dressées; bec 2-4 fois plus court que la silique; fleurs jaunes, violacées ou 

blanches, veinées; pédicelles fructifères étalés-dressés; feuilles inf. lyrées, les sup. 

oblongues, dentées... R. Raphanistrum L. 

Ann, : 3-6 dm. ; février-juin ; champs ; G. 

Siliques à la fin pendantes; bec très court, peu distinct; fleurs jaunes non veinées; 
pédicelles courts, récurvés à la fructification; feuilles inf. lyrées ou roncinées, les 

sup. petites, ord. divisées.. R. Aucheri B. 

Ann.; 3-5 dm.; avril-juin; champs rocailleux; Saida, Nabatieh, hase de l’Hermon. 

60. — ANGHONIUM. — Plante vivace, glanduleuse, couverte d’une laine 
étoilée; feuilles rad. oblongues, pétioiées, atténuées à la base et au sommet, 


— 89 — 


[7. — Gappakidacées.] 

un peu sinuées-dentées; fleurs purpurines; grappes bractéolées, à la fin 
lâches; silicule dressée, scabre glanduleuse, oblong. lancéolée, de i 5-20 mm. 
long sur à mm. large à la base, un peu comprimée, atténuée en long style, 
indéhiscente, divisée par des cloisons épaisses en 2-3 paires de loges mono¬ 
spermes superposées.A. Billardieri D C. 

3-6 dm.: mai-août; Liban, Antiliban, régions alpine et subalpine. 


61. — CHORISPORA. — Plante annuelle poilue glanduleuse; feuilles inf. ly¬ 

rées pinnatifides, les sup. oblongues, pétioiées, atténuées à la base et au 
sommet, denticulées; fleurs purpurines; silique indéhiscente de 3-4 cm. long 
sur 3 mm. épaisseur, cylindrique, un peu toruieuse, scabre, un peu plus 
longue que le bec en alêne, à a rangs de loges à i graine alternant généra¬ 
lement avec des loges stériles... Ch. syriaca B. 

9-4 drii.; mars-avril; champs; Bekaa, Hauran, Syrie. 

62. — STERIGMA. — Plante bisannuelle, blanchâtre, couverte de poils étoi¬ 

lés; feuilles inf. oblong. lancéolées, roncinées pinnatifides, les sup. dentées 
ou entières; fleurs jaunes; pédicelles égalant les fleurs; silique de 5-6 cm. 
long, 2 mm. épaiss., régulièrem. arrondie, caneseente non glanduleuse, atté¬ 
nuée en bec court; stigmates à lobes divergents; loges disposées par paires, à 
1 graine oblongue.. .S. sulphurenm D C. 

4-5 dm.; avril-juin; littoral, Bekaa, Syrie. 


Fam. 7. 

CAPPARIDACÉES. 

Fl. hermaphr., presque régulières; 4 sépales; 4 pétales; étam. 4 - 6 , ou 
nombreuses, indéfinies, hypogynes; ovaire libre, uniloculaire, à 2 ou plu¬ 
sieurs carpelles à placentas pariétaux; fruit bacciforme indéhiscent, ou sili- 
quiforine déhiscent à 2 valves. 

Sous-arbrisseau à stipules épineuses; étamines très nombreuses, fruit bacciforme. .. 

. CAPPARIS. 

Plante herbacée; ordin. 6 étamines; silique à 2 valves. GLEOME. 

Mémoires de l’Institut d’Egypte, t. XXXI. la 


























— 90 — 


[8. — Résédacées.] 

CAPPARIS. — Sous-arbrisseau à stipules épineuses; feuilles simples, ovales- 
arrondies un peu épaisses, glauques; fleurs atteignant 6-8 cm. large; pétales 
obovales, d’un blanc rosé; étam. nombreuses dépassant la corolle; ovaire 
longuem. stipité, stigmate sessile; fruit bacciforme polysperme; plante gla- 
brescente.C. spinosa L. 

Fleurs moyennes, de 4-6 cm. large; feuilles glauques, charnues : var. œgyptia B. 

Fleurs petites, de 9-4 cm. large; feuilles plus petites, canescenles : var. parvijlom B. 

3-10 dm.; avril-septembre; murs, talus, rochers; C. 


CLEOME. — Ordin. 6 étamines égales; ovaire brièvem. stipité; silique poly¬ 
sperme s’ouvrant en 2 valves. 

Plantes vivaces à feuilles simples; silique brièvem. stipitée. 

Silique largem. linéaire, de k cm. long sur 8 mm. large en son milieu, aiguë, en 
faux, un peu papilleuse; graines glabres; pétales jaunes avec un réseau de veines 
rougeâtres; feuilles inf. pétiolées, ovales-arrondies, 3-nervées à la base, de 2-3 cm. 

long, les sup. oblongues, sessiles... C. glaucescens D C, 

3 dm.; mars-avril; désert. 

Silique linéaire spatulée de 5 cm. long sur 12 - 1 5 mm. large à son extrémité, droite, 
glabre; graines laineuses; pétales jaunes un peu veinés de rouge; feuilles longuem. 
pétiolées, ovales obtuses, 3-nervées; les sup. sessiles, ovales-oblongues, très pe¬ 
tites... C. Kotschyana B. 

3 dm.; mars-avril; désert. 


Fam. 8. 

RÉSÉDACÉES. 

RESEDA. — sép. inégaux, persistants; /i-6 pét. inégaux, laciniés, al¬ 
ternes avec les sép.; étam. nombreuses; 3-6 styles; ovaire libre; capsule 
anguleuse s’ouvrant au sommet par 3-^t dents; graines nombreuses. 

Fleurs en grappes terminales; feuilles alternes. 


1. Capsule à 4 dents. 2 

Capsule à 3 dents. 3 






[ 9 . — CrSTAGÉES.] 

2. Pétales doubles du calice; pédicelîes fructif. un peu plus longs que le calice; feuilles 

pinnatiséquées, nombreuses sur la tige.. 

Ann. ou bis.; 3-6 dm. ; fleurs blanches; mars-juin; champs, bords des chemins: G. 

Pétales un peu plus longs que le calice; pédicelîes fructif. très courts; feuilles pinna¬ 
tiséquées à divisions ténues, presque toutes à la base; plante à fleurs de moitié 
plus petites et grappes bien plus étroites que la précédente,. R. decursiva Forsk. 
Bisann.; i-3 dm.; fl. jaunâtres; mars-avril; lieux secs; désert. 

3. Capsules à la fin pendantes. 4 

Capsules toujours dressées. 5 

4. Plante à tiges faibles, couchées ou ascendantes; feuilles oblongues, entières ou tri- 

fides; fleurs odorantes en grappes lâches, peu fournies; calice fructifère accrescent; 

sépales linéaires un peu plus courts que la corolle. R. orientalis B. 

Ann.; a-â dm.; fl. blanches; mars-juin; champs sablonneux; littoral. 

Plante a tiges robustes, dressées; feuilles inf. parfois entières, les autres tripartites ou 
pinnatipartites; fleurs inodores en grappes longues et denses; calice fructifère peu 

accrescent; sépales linéaires spatulés égalant la corolle. R. alopecuros B. 

Ann.; 5-6 dm.; fl. jaune verdâtre; mars-mai; rochers, champs; Merdjayoun. 

5. Feuilles caul. pinnatipartites, les inf. obovales-obl., entières ou tripartites; 6 sépales 

et 6 pétales; capsule à dents courtes...R. lutea L. 

Ann. ou viv,; 2-6 dm.; fl. jaune verdâtre; avril-juin; champs, lieux pierreux; G. 

Feuilles toutes simples, obîong. lancéolées, entières; à sépales, k pétales; capsule à 

dents acuminées.... R. luteola L. 

Bis.; 5-8 dm.; fl. jaune verdâtre; avril-juin; haies, bord des chemins; Hauran, Amanus, Syrie N. 


Fam. 9. 

CISTACÉES. 

Fleurs régulières; 3-5 sépales persistants; 5 pétales très caducs, contour¬ 
nés dans le bouton; étamines nombreuses; i style à stigmate simple; ovaire 
libre; capsule à 2-5 loges, complètes ou incomplètes, poiyspermes. 

Plantes à feuilles simples, entières, opposées, rarem. éparses. 

1. Capsule à 5 loges complètes, s’ouvrant par 5 valves; 

fleurs rouges ou blanches, grandes. 1, CISTUS. 

Capsule à 2-3 loges incomplètes, s’ouvrant par 2-3 val¬ 
ves; fleurs ordinairement jaunes, médiocres. 2 


12 . 
































[9. — Gistacées.] — 92 — 

2. Élamines toutes à anthères; stigmate à 3 lobes peu mar¬ 
qués.. 2. HELIANTHEMUM. 

Étamines extérieures réduites au filet; stigmate à 3 lobes 

bien marqués. 3. FÜMANA. 

1. — CISTUS. — 5 sép.; 5 pét. caducs; étam. libres, noirfbreiises; i style 
droit à stigmate discoïde à 5 lobes peu marqués; capsule à 5 loges com¬ 
plètes, polyspermes, s’ouvrant par 5 valves. 

Sous-arbrisseaux à feuilles simples, entières, opposées. 

1. Fleurs blanches, i-4 sur des pédoncules axillaires 2-4 fois plus longs que le calice; 

sépales ovales en cœur; feuilles brièvement pétiolées, ovales ou oblongues, tomen- 
teuses. G. salviæfolius L. 

3-8 dm.; avril-juin; coteaux boîse's, garigues» surtout sur grès; littoral et région basse des mon¬ 
tagnes. 

Fleurs rouges ou roses assez brièvem. pédonculées, i-3 au sommet des rameaux; sé¬ 
pales ovales acuminés, non en cœur; feuilles pétiolées. 2 

2. Plante velue plus ou moins glanduleuse; feuilles ovales-lancéolées, rugueuses réticu¬ 

lées, vertes sur les a faces; pétioles dilatés à la base, la plupart connés engainants; 

sépales très velus.......G. villosus L. 

3-8 dm.; avril-juin; coteaux boisés, garîgues; littoral et région basse des montagnes. 

Plante non glanduleuse; feuilles ovales-lancéolées, rugueuses réticulées, blanches en 
dessous; pétioles peu dilatés non ou très brièvem. connés; fleurs plus looguem. 
pédicellées; sépales peu velus..... G. incanus L. 

3-8 dm.; avril-juin; coteaux boisés; Amanus. 


2. — HELIANTHEMUM. — 3 sép. OU 5 dont 2 extérieurs petits; 5 pét. caducs; 
étam. nombreuses, toutes fertiles; i style à stigmate un peu 3-lobé; capsule 
à 3 loges incomplètes, à 3 valves, à graines plus ou moins nombreuses. 

1. 3 sépales égaux; plante ligneuse à feuilles opposées, les inf. rapprochées, linéaires a 
bords enroulés, tomenteuses en dessous, sans stipules; fleurs de 9 cm. diam., 

blanches, disposées en ombelles pauciflores. H. umbellatum Mill. 

Plante tortueuse; feuilles hirsutes en dessus; pédicelles épaissis, sépales très vis¬ 
queux : var. syriacum B. 

3-3 dm.; avril-juin; coteaux secs, sur grès; région moyenne du Liban. 

5 sépales, dont 2 plus petits; fleurs jaunes ou roses.. 2 


— 93 — 


[9. — Gistacées,] 


2. Plantes annuelles. 3 

Plantes vivaces, plus ou moins ligneuses. 6 

3. Pédicelles plus longs que le calice. 4 

Pédicelles plus courts que le calice. 5 

4. Feuilles supérieures alternes, stipulées, les inf. et moyennes opposées et sans sti¬ 

pules, toutes oblongues allongées; fleurs en grappe lâche, à pédicelles à la fin 

étalés réfléchis, bien plus longs que le calice. .. H. guttatum Mill. 

1-3 dm.; fl. jaunes; mars-mai; terrains sablonneux; littoral et basses montagnes. 

Feuilles inférieures opposées, stipulées, les sup. alternes, sans stipules, obovaies ou 
lancéolées; fleurs en grappe lâche à pédicelles étalés dressés à peine plus longs 

que le calice. H. salicifolium Pebs. 

1-3 dm.; fl. jaunes; février-juin; terrains secs; G. 

5. Pédicelles minces, à la fin récurvés; sépales extérieurs linéaires 3 fois plus courts que 

les int. scarieux, veinés de rouge, ovales-enflés; capsule ovoïde, pubériilente, in¬ 
cluse dans le calice; feuilles linéaires oblongues un peu révolutées.. 

. H. ægyptiacum Mill. 

i5-3o cm.; fl, jaunes; février-avril; terrains sablonneux; Alep, Antiliban, Khirbeh. 

Pédicelles épais, dressés; sépales exl. 3 fois plus courts que les int. ovales lancéolés 
acuminés, glabres, ciliés sur les nervures; capsule ovale globuleuse bien plus 
courte que le calice; feuilles inf. oblongues, stipulées, brièvem. pétiolées, les sup. 

sessiles, alternes, lancéolées, sans stipules. . .. H. ledifolium Mill. 

Capsule grosse, un peu plus courte que le calice : var. macrocarpum Willk. 

1-3 dm.; fl. jaunes; mars-avril; sols secs, argileux; Liban, Antiliban, Damas, Alep. 

6 . Fleurs roses ou purpurines, en grappes lâches, à pédicelles égalant env. le calice, 

celui-ci enflé à maturité; sépales brièvem. tomenteux à nervures hispides; plante 
canescente à poils apprimés; feuilles linéaires-lancéolées ou linéaires obtuses, à 
marge révolutée...H. vesicarium B. 


Sous-frulescente; i5-3 5 cm.; mai’s-avril; désert, à Karyaline. 

Fleurs jaunes. .... 7 

7. Plantes dressées, ligueuses; pédicelles bien plus courts que les sépales. 8 

Plantes diffuses à tiges herbacées, ligneuses à la base; pédicelles env. aussi longs que 
le calice.... 9 


8. Plante canescente buissonnanle couverte de poils étoilés; fleurs presque sessiles en 
grappes denses; pétales petits égalant les sépales; feuilles elliptiques ou linéaires 
à marge révolutée... H. Lippii Düm.-C. 

3-4 dm.; printemps; lieux sablonneux du littoral. 







































[9. — Gistacées.] — 94 — 

Plante à rameaux dressés, non buissonnante; feuilles linéaires lancéolées à bords en¬ 
roulés, d'un vert cendré en dessus, blanchâtres en dessous; fleurs nettement pédi- 

celiées, à pétales plus grands que les sépales.H, lavandulæfolium Mill. 

3-^1 dm.; avril-juin; lieux secs, collines inf. du Liban. 

9. Sépales ovales-oblongs à nervures longuement hispides; feuilles linéaires obtuses, à 

marge révolutée; plante très poilue à rameaux rigides. H. Kotschyanum B. 

ü-h dm.; mai-juin; terrains secs, rocailleux; Bekaa, Antiliban, Syrie N. 

Sépales ovales mucronés à nervures hérissées; feuilles oblongues ou ovales, à bords 
peu ou pas enroulés; plante à rameaux flexueux, moins hispide que la précédente. 

....... H. Chamæcistus Mill. 

Fleurs grandes, de 2 cm. long ou plus; feuilles largement ovales, vertes sur les 

deux pages... ssp. H. grandiflorum (D G.) 

Feuilles discolores, blanches en dessous : var. ScopoUi Willk. 

1-4 dm.; mai-juin; pelouses sèches; Amanus, Gassius (exclusivement la sous-espèce et la variété). 

3. — FUMANA. — 5 sép. dont â extérieurs petits; 5 péi; étain, extérieures 
stériles; stigmate trilobé; capsule à 3 loges incomplètes, polyspermes, s’ou¬ 
vrant par 3 valves. 

Fleurs jaunes; plantes vivaces sous-frutescentes. 


1. Feuilles non stipulées... 2 

Feuilles stipulées..... à 


2. Capsule à 3 graines; feuilles linéaires en alêne, pétiolées, peu glanduleuses, un peu 

denticulées, à denticules terminés par un poil fin; fleurs en grappes lâches; pédi- 
celles récurvés plus longs que le calice; sépales hérissés glanduleux, acuminés.. . 
... F. oligosperma B. et Ky. 

1 5 cm. ; été ; bois ; Gassius, Amanus. 

Capsule à 12 graines. 3 

3. Pédicelles épais égalant environ tes sépales et les feuilles florales, tous ordinairein. 

latéraux; plante à rameaux couchés, à poils blancs non glanduleux; feuilles liné¬ 
aires, mucronées, les supérieures aussi longues que les moyennes. 

.. F. procumbens G. G. 

1-2 dm.; avril-juin; Syrie N. 

Pédicelles grêles plus longs que les sépales et les feuilles florales, le supérieur ord. 
terminal; plante à rameaux redressés, munis de poils glanduleux, feuilles liné¬ 
aires, celles du milieu des rameaux les plus longues.. F. ericoides Pau 

1-3 dm,; avril-juin; Alep, base du Gassius. 


— 95 — [10. — Violacées.] 

4. Fleurs assez grandes, de 2 cm. large env.; capsule à 12 graines sillonnées alvéolées; 
feuilles oblongues ou linéaires aiguës, non ou peu révolutées, toutes alternes, les 
inf. rapprochées; plante pubescente glanduleuse au sommet.. . . F. arabica Spacu 
2-4 dm.; avril-juin; collines sèches, gangues; littoral et zone basse du Liban; Amanus. 

Fleurs petites, de 1 cm. large à peine; capsule à 6 graines alvéolées; feuilles liné¬ 
aires ou linéaires-lancéolées, révolutées, subobtuses, les inf. opposées, les sup. al¬ 
ternes; plante entièrement poilue glanduleuse (type) ou à feuilles simplem. ciliées 

(var. îeevis G. G.).. , F. thymifolia Spach 

i5-a5 cm.; avril-juin; collines sèches, garigues; littoral et zone basse du Liban. 


Fam. 10. 

VIOLACÉES. 

VIOLA. — Fleurs irre'gulières; 5 sép. prolongés en appendices; 5 pét. iné¬ 
gaux, l’inf. prolongé en éperon; 5 étam. à anthères conniventes; i style, i 
stigmate; ovaire libre; capsule à i loge, polysperme, s’ouvrant par 3 valves. 


Feuilles alternes ou toutes à la base, simples, stipulées. 

1. Plantes vivaces; stigmate en crochet; les a pétales supérieurs seuls dressés. 2 

Plantes annuelles; stigmate en urne; les 4 pétales supérieurs dressés.. 5 


2. Tiges rameuses et portant des feuilles; feuilles largem. ovales eu cœur, crénelées, les 

sup. acuminées; stipules laucéolées-linéaires, frangées; fleurs d’un violet bleu¬ 
âtre; éperon blanchâtre, horizontal; capsule trigoue... 

.V. silvatica Fries ssp. V. neglecta (M. B.). 

1-2 dm.: avril-juillet; zone moyenne du Liban, surtout sur grès. 

Plantes acaules; feuilles toutes à la base.... 3 

3. Plante sans stolons, à base indurée, touffue à tiges nombreuses; feuilles ovales ou 

rbomboïdales, à base cordée ou en coin, grossièrem. dentées; stipules oblong. lan¬ 
céolées, brièvem. frangées; fleurs d’un violet pâle; capsule globuleuse, velue. 

.... V, libanotica B. 

5-10 cm.; mai-juin; rochers; Liban, Hermon; région subalpine. 

Plantes stolonifères; fleurs très odorantes...... 4 

4. Plante émettant des stolons radicants; feuilles adultes à pourtour suborbiculaire, cor¬ 

dées à la base, crénelées; stipules larges, ovales-iancéolées, à franges courtes; 
fleurs violettes, sépales ovales obtus; capsule globuleuse, pubescente. V. odorata L. 






































— 96 — 


[10. — Violacées.] 

Pédoncules 5-7 fois plus courts que les feuilles; capsule glabre : var. amani (Post). 
Feuilles largement ovales, crénelées à pétioles couverts de poils réfléchis; stipules à 
franges dépassant la 1/9 de leur largeur; pétales blancs en dessus, d’un bleu violet 

en dessous; capsule grande, presque lisse. ssp. V. pontica (Becker). 

10 - 1 5 cm.; avril-juin; villages, bois; région moyenne et inf. du Liban, Alep, Amanus. 

Plante émettant des stolons non radicants; feuilles adultes largem. ovales-triangu- 
laires, cordées et à sinus très ouvert, crénelées; stipules lancéolées acuminées, 
longuem. ciliées; sépales ovales-Iancéolés; fleurs blanches ou d’un bleu violet; cap¬ 
sule globuleuse, bispide.... .. V. alba Bess. 

10 - 1 5 cm.; mars-avril, cultures, bois; Alep, Amanus, 

5. Pédicelles portant 9 petites bractées dans leur moitié supérieure. G 

Pédicelles sans bractéoles. 7 

6. Plante pubescente velue à feuilles très petites, presque entières, les inf. arrondies, 

les sup. lancéolées; stipules 3-4 partîtes à lobes linéaires, le moyen oblong à 
peine plus grand; pétales blancs à base bleuâtre, plus courts que le calice; éperon 

plus court que les appendices du calice. V. parvula Tin. 

5-10 cm.; printemps; rég. subalpine; Liban, Antiliban. 

Plante un peu scabre à feuilles entières, les inf. arrondies, les autres oblong. liné¬ 
aires, spatulées; stipules bipartites à lobe moyen plus long semblable à la feuille; 
fleurs bleues 9 fois aussi longues que le calice; éperon 9 fois plus long que les ap¬ 
pendices..... V. pentadactyla Fz. 

3-10 cm.; avril-juin; champs, Antiliban, Syrie N. 

7. Stipules pinnatipartites égalant la moitié de la feuille; sépales accrescents à grands 

appendices cachant Péperon; corolle pâle plus courte que le calice; feuilles un peu 
crénelées, les inf. ovales, les sup. oblong. spatulées ou lancéolées. V. occulta Lehm. 
5 -1 0 cm. ; mai ; champs ; Antiliban. 

Stipules courtes, n’atteignant pas la moitié de la feuille, oblong. linéaires, entières 
ou avec 1-9 dents de chaque côté de la base... 8 

8. Corolle bleue double du calice; pétales supérieurs largem. obovaies; feuilles un peu 

crénelées, les inf. ovales-arrondies, les autres oblongues ou linéaires-lancéolées.. . 
...V. modesta Fz, 

10 - 1 5 cm.; mai-juin; montagnes; Gassius, Sannin. 

Corolle jaunâtre à peine plus longue que le calice; pétales sup. oblongs en coin; 
feuilles peu crénelées ou entières, les inf. ovales-arrondies, les autres oblongues ou 

lancéolées.... ssp. V. ebracteolata (Fz.) 

5-10 cm.; février-mai; Liban, Antiliban, Amanus, Alep. 


— 97 — 


[11. - POLIGALACÉES.] 


Fam, il. 

POLYGALACÉES. 

POLYGALA. — Fleurs irrégulières; 5 sép. inégaux, les 2 int. grands, colorés, 
en forme d’ailes; 3 pét. inégaux, l’inf. plus grand, courbé en carène, lacinié- 
frangé; 8 étam. monadelphes, à anthères disposées en 2 groupes égaux; 1 
style, stigmate bifide; ovaire libre; capsule comprimée, ailée, à 2 loges mo¬ 
nospermes. Plantes herbacées à fleurs en grappe simple, munies à la base du 
pédicelle de 3 bractées caduques; feuilles entières. 

1. Plante annuelle à tige solitaire, grêle, dressée, simple ou peu rameuse; fleurs d’un 

blanc verdâtre eu grappe terminale lâche occupant la moitié de la tige; ailes à 3 
nervures ramifiées; capsule largem. ailée, aussi large et plus courte que les ailes.. 
... P. mouspeliaca L. 

lo-ao cm.; avril-mai; lieux couverts ou herbeux; C. jusqu’à looo m. 

Plantes vivaces à liges nombreuses; fleurs bleues ou rosées.. .. 2 

2. Ailes à nervures nombreuses; capsule elliptique, échancrée au sommet, moins large 

que les ailes; rameaux de moins de lo fleurs, en général plus longs que la lige 
feuiilée qui simule un rameau latéral; feuilles courtes, obovaies ou oblongues, 

aiguës ..... * ..P- supina Schreb. 

i5-3o cm.; fl. bleues ou blanchâtres; maî-juin; lieux couverts; Liban, Bekaa, Gassius, Amanus, 
Ailes à 3-5 nervures; tiges florifères terminales sans rameau feuillé; feuilles ellip¬ 
tiques ou linéaires.*. 3 

3. Plante à tiges dressées; feuilles elliptiques-linéaires ou linéaires, aiguës; grappes 

florifères denses; sépales extérieurs obtus; ailes obovales-oblongues 3-5 nervées; 

capsule slipitée, régulière, obcordée, plus étroite que les ailes. 

........ P. anatolica B. et Held. 

i5-Ao cm.; fl. roses ou blanches; avril-mai; lieux secs, couverts; Gassius. 

Plante grise pubérulente à tiges ascendantes, ligneuses à la base; feuilles obovaies 
ou elliptiques-linéaires, obtuses; grappes florifères lâches; sépales extér. aigus; 
ailes obovales-oblongues, 3-nervées; capsule sessile, obliquem. obcordée, aussi 

large que les ailes.. P. pruinosa B. 

i5-3o cm.; fl. bleuâtres, rarem. purpurines; juin-juillet; Amanus. 

Ménioires de Vlmtitut t. XXXL 













































[12. — Fmnkéhiacées. ] 


— 98 — 


Fam. 12. 

FRANKÉNIACÉES. 

Fleurs régul., hermaphr.; calice gamosépale, tubuleux, à ^i-5 divisions; 
4-5 pétales libres; 4-6 étam. à filets libres; ovaire libre, uniloculaire; i style 
filiforme à 2-4 stigmates; capsule incluse dans le calice, à 2-4 valves, à 
graines nombreuses. 

FRANKENIA. — Fleurs violettes ou purpurines, sessiles, en cymes feuillées; 
feuilles opposées ou verticillées, entières, sans stipules; plantes couche'es, très 
rameuses. 

Plante annuelle, pubérulente, feuilles planes, obovales, tronquées ou réluses au som¬ 
met, contractées en pétiole brièvem. cilié; fleurs sessiles dans les dicbotomies et 
terminales en cymes feuillées; pétales moins de 2 fois aussi longs que le calice... 
. F. pulverulenta L. 

1-3 dm.; fl, violet pâle; avril-juillet; lieux salés; Damas, désert. 

Plante vivace, plus ou moins hispide, à feuilles oblongues-iinéaires, révolutées, ordin. 
ciliées à la base; fleurs presque toutes en cymes feuillées; pétales a fois plus longs 
que le calice. 

a) Tiges et rameaux hispides; fleurs violettes.. ... F. hirsuta L. 

h) Tiges et rameaux glabrescents ou pubérulents; fleurs rose vif. ssp. F. lævis (L.). 
Feuilles assez fortem. ponctuées-alvéolées, abondamment couvertes, ainsi que toute 
la plante, de particules globuleuses : var. palmyrense Thiéb. 

1-3 dm.; mai-novembre; littoral, désert. 


Fam. 13. 

CARYOPHYLLACÉES. 

Fleurs régulières; calice persistant à 6-5 divisions libres ou soude'es dans 
leur moitié inférieure; 6-5 pétales, parfois nuis, alternant avec les sépales; 
ordin. 5-io étamines, parfois 2 - 6 ; 2-5 styles libres; ovaire libre; fruit cap¬ 
sulaire à 1 seule loge complète s’ouvrant par 2-10 dents ou valves; rarement 
baie indéhiscente. 


- 99 - [13, - CARYOPHTLUciES.] 

Plantes à feuilles toujours simples et entières, souv. opposées, sans stipules, 
plus rarement fascicuiées avec stipules scarieuses. 

1 . Calice à divisions soudées au moins dans leur moitié inférieure; onglet des pétales 

ord. long (SILÉNÉES)... 2 

Galice à divisions libres ou à peine soudées à la base; pétales a onglet très court (AL- 
SINÉES).;....... 11 

2 . 6 styles. 3 

3 styles. .. 4 

2 styles. 5 

3. Fleurs hermaphrodites; capsule à 5 dents; divisions du 

calice dépassant les pétales. 11 , AGROSTEMMA. 

Fleurs dioîques; capsule à 10 dents; divisions du calice 

plus courtes que les pétales. ..10. MELANDRIUM, 

4. Baie globuleuse, noire à maturité; calice très évasé, en 

cloche ...... _ . 9 . CÜCÜBALUS. 

Capsule s’ouvrant par 6 dents; calice peu ou non évasé. 8 . SILENE. 

5. Galice pourvu d’un calicuie ou d’écaiUes à la base; grai¬ 

nes ombiliquées au centre d’une des faces. 6 

Calice sans calicuie ni écailles à la base; graines à om¬ 
bilic latéral... 7 

6 . Calice court, en cloche; écailles du calicuie entièrement 

scarieuses; capsule ovoïde... 3. TUNICA. 

Calice cylindrique; écailles du calicuie herbacées, au 

moins en partie ; capsule cylindrique. 2. DIANTHÜS. 

7. Calice en cloche, à 5 lobes profonds; onglet très court, 

en coin; capsule subglobuleuse.. .. 5. GYPSOPHILA. 

Calice tubuleux, à 5 dents.. 8 

8 . Onglet passant graduellement au limbe; plantes rigides 

ou à feuilles épineuses. 9 

Onglet long, linéaire. 10 


9. Plante presque sans feuilles, à tiges et rameaux rigides; 

pétales tripartits..... 

Plante à feuilles à pointe épineuse ainsi que les dents 
du calice.. 


7. ANKYROPETALUM. 


6. DRYPIS. 



































[13. — Garyophyllacées. ] — 100 — 

10. Fleurs disposées sur les nœuds de la tige presque dès la 

base; onglet sans bandelettes. 

Fleurs en cymes ou corymbes terminaux; onglet muni de 
bandelettes ailées. 

11 . Feuilles sans stipules, opposées. 12 

Feuilles stipulées, opposées, fascicuiées ou verticillées, 

. 21 


12. 4-5 styles; capsule à 4 valves ou à 8 -io dents. 13 

2-3 styles; capsule à 2-6 valves... 15 


13. Capsule s’ouvrant jusqu’à la base par 4 valves; feuilles 

linéaires en alêne... 

Capsule s’ouvrant au sommet par 8 -io dents; feuilles 
plus ou moins élargies. 14 

14. 4 sépales, 4 pétales, 4 styles; capsule s’ouvrant par 8 

dents... 

5 sépales, 5 pétales, 5 styles; capsule à lo dents. 

15. 2 styles; capsule à 2 valves; 4 sépales; 4 pétales. 


3 styles; capsule à 3 ou 6 valves ou dents. 16 

16. Pétales bifides, bipartits, ou nuis.. 17 

Pétales entiers ou à peine émarginés.. 19 


17. Capsule monosperme à 3 valves jusqu’au milieu; fleurs 

sessiles, apétales. 

Capsule à 2 graines ou plus; fleurs pédicellées, généra- 
lem. pétalées... 18 

18. Capsule cylindrique, plus longue que le calice, à 6 dents 

courtes. 

Capsule ovoïde ou oblongue, égalant ou dépassant peu le 
calice, à 6 valves profondes... 

19. Fleurs en ombelle; 3-5 étam.; dents de la capsule rou¬ 

lées en dehors. ..... 

Fleurs non en ombelle; ord. lo étam.; dents de la cap¬ 
sule dressées ou étalées. 20 


1. VELEZIA. 

4. SAPONARIA. 


12. SAGINA. 

19. MŒNCHIA, 

20. CERASTIUM, 

14. BÜFFONIA. 


15. QÜERIA. 

20. CERASTIUM. 

17. STELLARIA. 

18. HOLOSTEUM. 


— 101 ~ 


[13. — Garyophyllacées.] 


20. Capsule s’ouvrant jusqu’à la base en 3 valves entières; 

feuilles souv. linéaires subulées. 13. ALSINE. 

Capsule s’ouvrant au sommet par 6 dents ou valves, ou 
par 3 valves bidentées; feuilles souv. ovales ou ob- 
longues... 16. ARENARIA. 

21. 5 styles; capsule s’ouvrant au sommet par 5 valves op¬ 

posées aux sépales.... 21. SPERGULA. 

3 styles; capsule s’ouvrant presque jusqu’à la base par 3 

valves alternes avec les sépales.. 22. SPERGULARIA. 


1- — VELEZIA. — Plante annuelle pubescente glanduleuse ou glabrescente 
à tige raide, rameuse; feuilles linéaires, pliées en gouttière, brièvein. ciliées; 
fleurs solitaires ou par s, subsessiles aux nœuds; calice tubuleux allongé, de 
1 mm. diam. et 12 mm, long, à 5 dents aiguës, sans calicule; 5 pétales à 
onglet long et lame poilue à la base, petits, bilobés; 5-io étam.; 2 styles; 

capsule sans carpophore à 4 dents dressées... V. rigida L. 

Fleurs groupées au sommet de rameaux courts; pétales rétus à lame nue 
à la base; capsule un peu plus longue que le calice. , . ssp. V. fasciculata (B.). 

8-1 5 cm.; fl. blanc rosé; maî-juin; coteaux secs, rocailles; A C. 

2. — DIANTHUS. — Calice tubuleux cylindrique à 5 dents, entouré à la 
base d’écailies en forme de calicule; 5 pét. à onglet long muni de bandelettes 
ailées, sans écaille à la gorge; 10 étam.; 2 styles filiformes; capsule unilocu¬ 
laire poiysperme s’ouvrant au sommet par 4 dents. 

Plantes vivaces, rarement annuelles, à feuilles linéaires. 

1. Plantes annuelles; calicule formé de 4 écailles; lame des pétales glabre à la base. 2 

Plantes vivaces.... 3 

2. Calice à tube strié jusqu’à la base; écailles du calicule terminées par une arête un 

peu plus courte que le calice; pétales roses à lame obovale en coin, dentée au 
sommet, marquée de 3 lignes et de 3 points purpurins; plante à rameaux peu 

nombreux, étalés, terminés par une fleur...D. tripunctatus S. et S. 

2-4 dm.; mai-juin: moissons; Sarada (Liban sud). 

Calice à tube non strié, à dents lancéolées, striées, à sommet scarieux; écailles du 
calicule terminées par une arête un peu plus longue que le calice; pétales petits, 









































— 102 — 


[13. — Garyophyllacées. ] 

roses, à lame oblongue 5-6 dentée; plante à rameaux dressés terminés par une 


fleur... D. Cyri F. et M. 

2-4 dm.; mai-juin; Antioche. 

3. Calice à tube strié seulement au sommet ou près des sinus. 4 

Calice à tube entièrement strié.. 5 


4. Lame des pétales entière ou seulem. rétuse, oblongue-linéaire; calice de 6-i o mm. 

long; écailles du calicule scarieuses, mucronées; feuilles raides, scabres, celles 
des rameaux courtes, squamiformes. D. polycladus B. 

2- 5 dm.; fl. rose pâle; juillet-septembre; Liban, Antiliban, Amanus. 

Lame des pétales dentée, obovale en coin, rose et ordin. ponctuée de petites taches 
rouge foncé; calice de i 5 - 2 o mm. long; écailles calicinales 4-6 obtuses terminées 
en arête courte; fleurs presque solitaires au sommet des rameaux; plante glabre 

ou un peu pubescente à la base.. D. multîpunctatus Ser. 

Plante très variable : 

Fleurs subsessiles, les sup. par petits fascicules à l’extrémité des rameaux : var. 
axilUJlorus B. 

Fleurs presque solitaires; calice à peu près dépourvu de stries : var. subenervis B. 
Plante pruineuse veloutée; calice plus court, 2-3 fois seulement plus long que le 
calicule; lame des pétales rose, presque non ponctuée : var. velutinus B. 

3- 5 dm.; avril-septembre; lieux secs et rocailleux; G., la var. velutinus au djebel Khasioun et dans 
les collines du désert, 

5. Lame des pétales divisée en lanières linéaires jusque moitié de sa longueur environ, 

ou au delà. 6 

Lame des pétales entière, dentée, ou divisée seulement jusqu’au quart. 9 

6 . Ecailles calicinales terminées par une épine lancéolée-récurvée; fleurs rose pâle ma¬ 

culées de points purpurins; feuilles glauques, linéaires-lancéolées, les rad. plutôt 

obtuses, les caul. aiguës, souv. récurvées.. D. libanotis Labill. 

3-6 dm.; mai-août; régions moyenne et subalpine; Hauran, Liban, Antiliban au N. de Damas. 
Ecailles calicinales n’atteignant pas ou à peine le milieu du calice, non piquantes. 7 

7. Plante non ligneuse à la base; feuilles largem. linéaires; écailles calicinales largem. 

ovales, n’atteignant que le quart du tube; dents du calice lancéolées aiguës; lame 

des pétales laciniée jusqu’au delà du milieu.. D. superbus L. 

3-8 dm.; fl. roses ou lilacées; été; lieux humides; Bekaa (à confirmer). 

Plantes à base sous-frutescente à tiges nombreuses ordin. simples; écailles calicinales 
oblongues atteignant ou dépassant le i/3 du tube; dents du calice mucronées.. 8 


— 103 — [13. — Caryophyllacées.] 

8 . Ecailles dépassant le tiers du tube; lame des pétales frangée jusqu’au milieu; feuilles 
linéaires subulées à marge scabre, un peu canaliculées..D. orientalis Don 


2-3 dm.; fl. roses; août-septembre; rég. alpine et subalpine; Liban, Amanus. 

Ecailles ne dépassant pas le tiers du tube, brusquem. mucronulées; pétales à lame 
moins profondément frangée et très barbue à la base; feuilles rigides, plus courtes 

que les entre-nœuds...ssp. D. pogonopetalus (B. et Ky.). 

2-3 dm.; fl. roses; été; Bécharré, Cèdres. 

9. Fleurs agglomérées en tête dense, de 3-4 cm. large; écailles calicinales égalant le 
tiers du tube, brusquement atténuées en alêne égalant le i /3 ou la 1/2 de sa long*; 


feuilles flasques à gaine longue. D. calocephalus B. 

1 m.; fl. rouge brique; été; lieux roc.; Antioche. 

Fleurs isolées ou par groupes de 2-5 non serrées. 10 

10. Lame des pétales non barbue à la base.. .. 11 

Lame des pétales barbue à la base. 14 


il. Fleurs rose pâle, lame à dents profondes; calice étroitem. cylindrique à écailles atté¬ 
nuées mucronées égalant les 2/6 du tube; plante multicaule à tiges ordin. pluri- 


flores; feuilles étroitem. linéaires, rigides. D. floribundus B. 

Tige et feuilles inf. pruineuses : var. pruimsus B. 

3-5 dm.; juin-juillet; Syrie N., Amanus. 

Fleurs blanchâtres ou jaunâtres, parfois verdâtres ou brunâtres.. . .. 12 


12. Plante basse, cespiteuse multicaule; feuilles courtes, rigides, linéaires à marge scabre, 

les caulin. à gaine plus longue que le diam. de la tige; calice un peu renflé au mi¬ 
lieu; écailles calicinales ovales aiguës, mucronées, égal, le i /3 du calice. ....... 

.... D. Haussknechtii B. 

i 5-20 cm.; fl. blanches en dessus, vert brunâtre en dessous ; juillet-août ; Barouk, Antiliban, Ama¬ 
nus. 

Plantes non cespiteuses multicaules; calice non renflé au milieu... 13 

13. Lame obovale en coin, crénelée ou dentée; écailles calicinales ovales aiguës, en pointe 

ou mucronées; calice de i5-2o mm. long, un peu atténué au sommet; feuilles 

planes fortem. nervées, à marges scabres, brièvem. engainantes à la base. 

.....D. pallens S. et S. 

Ecailles calicinales acuminées, les ext. à pointe étalée : var. oæylepis B. 

3-4 dm.; fl. blanc jaunâtre en dessus, livides en dessous; mai-septembre; collines sèches; Bekaa, 
Antiliban, désert et Syrie N. 


































104 — 


[13. - CARYOPHyLLACEES.] 

Lame obovale entière ou peu dentée; h écaiUes calicin. ovales-elliptiques atténuées en 
pointe courte, égalant environ le i/3 du tube; feuilles rigides, linéaires aiguës à 

gaine 2 fois plus longue que le diamètre de la tige. D. lactiflorus Fz. 

8 écailles calicinales égalant env. la 1/2 du tube : var. macrolepis Posx. 

3-5 dm.; fl. blanchâtres; été; Amanus, Cassius. 

14. Calicule à 4 écailles verdâtres, bordées de blanc, puis brusquement terminées en 

pointe longue non bordée; fleurs solitaires, roses, souv. jaunes en dehors; lame 

des pétales denticulée; plante basse à feuilles linéaires canaliculées, aiguës. 

... D. hypochlorus B. et Held. 

6-20 cm.; juin-septembre; Liban subalpin. 

Calicule à plus de 4 écailles atténuées en pointe courte; lame des pétales incisée den¬ 
tée; plantes plus élevées.. . 15 

15. Calicule à plus de 10 écailles, les plus longues atteignant ou dépassant le tiers du 

calice; lame des pétales incisée jusqu’au quart; feuilles linéaires acuminées scabres 
à la marge... D. pendulus B. et Bi. 

A -6 dm.; fl. purpurines à centre maculé; septembre-octobre; rochers; Ansarieh, Liban moyen. 

Calicule à moins de 10 écailles, les plus longues ne dépassant pas le quart du calice; 
lame brièvem. incisée dentée; feuilles linéaires longuem. acuminées, non scabres à 

la marge. D. actinopetalus Fz. 

3-â dm.; fl. purpurines à centre maculé; juillet-septembre; rochers; Antioche. 


3 . — TUNIGA. — Calice court, à 5 angles verdâtres; calicule entièrement 
scarieux ou nul; capsule ovoïde, polysperme, à carpophore court. 

1. Calice nu, non entouré de bractées ni d’écaiiles à la base; plante glanduleuse; feuilles 

linéaires en alêne, 3 -nervées; pédoncules épais égalant ou dépassant peu le calice 

obconique, glabre, de 7 mm, long; dents du calice ovales mucronées. 

.T. pachygona F, et M. 

Ann.; a-A dm.; fl. blanchâtres ou rosées; mai-juin; Chtaura, Alep, djeb. Khasioun, désert. 

Calice entouré d’un calicule de bractées ou d’écailles. 2 

2 . Fleurs groupées en tête serrée; plante plus ou moins veloutée, tige non ou peu ra¬ 

meuse; feuilles linéaires-aiguës ; écailles du calicule ovales-obtuses, scarieuses, en¬ 
veloppant complètement le calice; pétales à limbe dressé, émarginé. 

... T. velutina F. et M. 

Ann.; i-A dm,; fl. roses; mars-avril; lieux sablonneux, pins; littoral jusqu’à 800 ra. 


— 105 — 


[13. — Caryophyllacees.] 

Fleurs non groupées; bractées du calicule iinéaires-lancéolées, aiguës, n’enveloppant 
pas complètement le calice; feuilles linéaires aiguës, un peu scabres; calice de 8 
mm. long à dents obtuses avec une forte nervure; pétales étroits, entiers.. ...... 

... T. syriaca B. 

Bis.; i 5-25 cm.; fl. roses; mai-juillet; rochers; Antioche, Amanus. 


4. — SAPONARIA. — Calice ovoïde ou cylindrique, à 5 dents; 5 pe't. à on¬ 
glet long, à gorge souv. couronnée d’écailles; 10 étam.; 2 styles; capsule à 
1 loge, s’ouvrant au sommet par h dents. 

Feuilles linéaires, oblongues ou lancéolées, entières. 


1 . Galice ovoïde pyramidal à angles verts et ailés... 2 

Calice à angles non ailés.. 3 


2. Dents du calice triangulaires aiguës, scarieuses; pétales à onglet brièvem. exsert et 

lame obovale, courte; feuilles toutes sessiles, uninervées, les inf. oblongues, atté¬ 
nuées à la base, les autres lancéolées acuminées, connées à la base. S. Vaccaria L. 
Ann,; a-5 dm.; fl. roses; mars-avril; champs; G. 

Dents du calice longuem. acuminées, à pointe verte dépassant la membrane scarieuse : 
Feuilles inf. oblongues-lancéolées atténuées en pétiole, les autres à base en coin, 
subcordée, lancéolées-linéaires aiguës; onglet des pétales inclus; lame petite, rose, 

oblongue-linéaire... ssp. S. oxyodonta (B.). 

Feuilles inf. lancéolées-linéaires sessiles, les autres à base brièvem. connée, oblon¬ 
gues-lancéolées aiguës; dents du calice acuminées, membraneuses presque jusqu’au 
sommet; onglet des pétales presque exsert; lame rose ovale-oblongue à base intensé¬ 
ment colorée, de longueur un peu inférieure à celle du calice... 

..... ssp. S. liniflora (B. et Hk.). 

Ann.; 2-5 dm.; mars-avril; champs; la forme oxyodonta répandue, la forme liniflora dans la région 
d’Alep. 

3. Inflorescence en cymes opposées, pseudo-verticillées; fleurs très petites; calice cylin¬ 

drique a dents courtes, lancéolées; pétales à lame peu exserte, linéaire en coin, 
rétuse; feuilles inf. oblong. spatulées, de 6-7 cm, long, à 6-7 nervures faibles, les 


caul. lancéolées aiguës..... .. , , S. nodiflora B, 

Bis,; 1 m.; juin; Amanus, Kurd-Dagh. 

Inflorescence en panicule, corymbe ou en cyme terminale. 4 

4. Lame des pétales pourvue d’écailles à l’onglet. 5 

Lame sans écaille à l’onglet (voisines du genre Gypsopkila) . 8 

Mémoires de Vlmtitut d'Egypte, t. XXXI. i4 






































[13. — Garyophyllacées.] 


— 106 — 


5. Plante vivace, naine, pulvérulente, densément touffue; feuilles petites, linéaires ob¬ 
tuses; inflorescence poilue glanduleuse, pédicelles les plus longs égalant le calice; 


pétales dépassant peu le calice... S. pulvinaris B. 

Viv.; 3-15 cm.; fl. purpurines; juin-août; Liban et Antiliban, région alpine. 

Plantes annuelles ou bis.; feuilles inf. oblongues ou lancéolées. 6 


6 . Plante de 6 -io dm. hispide glanduleuse; feuilles rad. spatulées, les caul. ovales- 

oblongues, aiguës; inflorescence en panicule pyramidale; pétales linéaires, bifides 
à 2 écailles subulées. S. glutinosa M. B. 

Bis.; fl. purpurines; mai-juin; bois; Amanus. 

Plantes de i-3 dm.; inflorescence dense; pétales obovales ou oblongs. 7 

7. Capsule sphérique, à carpophore égalant sa longueur, incluse dans le calice fruclif. 

enflé; pédicelles très courts; lame des pétales oblongue spatulée à 2 écailles séta- 

cées longue de 2 mm. environ; plante papilleuse un peu glanduleuse. 

... S. prostrata Willd. 

Bis.; fl. roses; été; région alpine, Amanus. 

Capsule oblongue sans carpophore; pédicelles fructif. dressés étalés; lame des pétales 

obovale de 1/2 aussi longue que le calice; plante pubescente visqueuse.. 

. S. mesogitana B. 

Ann.; fl, roses; mai; région alpine, Amanus. 


8. Tiges dressées, rameuses; feuilles oblongues uninervées; pédicelles plus longs que le 
calice, les fructif. étalés; lame des pétales obovale en coin, trifide à lobes aigus. . . 
. S. tridentata B. 

Viv.; 3-5 dm.; fl. roses; printemps; Amanus, 

Tiges étalées, rameuses; feuilles oblongues obtuses, faiblement 3-nervées; pédicelles 
dressés, un peu plus courts que le calice; lame des pétales petite, tronquée en 
coin, bifide. S. syriaca B. 

Bis.; fl. roses; Syrie (localités à préciser). 


5 . — GYPSOPHILA. — Galice en cloche, rarem, tubuleux, à 5 dents; 5 pét. 
en coin à onglet court sans écaille à la gorge; lo étam.; 2 styles; capsule à 
t loge polysperme s’ouvrant au sommet par U dents. 


1. Plantes annuelles. 2 

Plantes vivaces..... 4 


— 107 — 


[ 13 . - CiRrOPHYLlAGÉES.] 

2. Feuilles linéaires sétacées de 5-i5 mm. long; plantes de 1-9 dm. à tige et rameaux 
filiformes; pétales purpurins eu coin, rétus, aussi longs que le calice; calice tubu¬ 
leux campanulé. G. tubalosaB. 

i-a dm.; Djezzin (Liban). 

Feuilles non toutes linéaires sétacées. 3 

(Plante glabre à pédicelles longs, capillaires : voir plus loin G. elegans MB.) 


3. Plante glabrescente en bas, visqueuse en haut; tiges flexueuses dicholomes; feuilles 
3-5 nervées oblong. lancéolées à base connée, les florales scarieuses; pédicelles 2-3 
fois aussi longs que le calice; pétales roses, tronqués rétus, plus longs que le ca¬ 
lice; calice hémisphérique, à lobes ovales obtus. G. viscosa Mürr. 

i5-3o cm.; mai-juin; Syrie N,, Antiliban, Hauran. 

Plante hispide glanduleuse; lige épaisse, dichotome; feuilles largem. lancéolées 3- 
nervées à base connée, les florales brièvem. linéaires; pédicelles capillaires très 
longs, à la fin étalés-réflécliis; pétales blancs aussi longs que le calice; calice ob¬ 


long campanulé, devenant sphérique, à lobes oblongs obtus. G, porrigens L. 

3-6 dm.; juin; champs; Antiliban. 

4. Pédicelles au moins 2 fois plus longs que le calice... 5 

Pédicelles courts, parfois nuis.... H 

5. Feuilles cauiin. de plus de 6 mm. largeur..... g 

Feuilles cauiin. de moins de 6 mm. largeur.... 7 


6. Feuilles des tiges florifères fortem. cordées ou connées à la base, ovales aiguës; celles 

des rameaux stériles arrondies à la base; panicule diffuse; calice de 1 ram. 5 long, 
à dents obtuses un peu plus courtes que le tube; pétales roses, oblongs-linéaires, à 

peine doubles du calice. G. ruscifolia B. 

6-8 dm. ; juin ; terrains secs ; Liban, Bekaa, Antiliban, Syrie N. 

Feuilles toutes à base arrondie, oblongues-lancéolées acuminées à marge scabre; pani- 
cule hémisphérique; calice de 5 mm. long, à dents ovales arrondies; pétales roses, 
pourpres à la base, obovales en coin rétus, deux fois aussi longs que le calice, . . . 

.«.. G. venusta Fz. 

5-6 dm.; mai; terrains secs; Syrie N. 

7. Plante à poils courts et crépus en bas, glabre et glaucescente en haut; feuilles char¬ 

nues, oblongues arrondies à la base, de i5-i8 mm. long, 2-3 mm. large, à 5 ner¬ 
vures, un peu scabres à la marge; bractées triangulaires scarieuses; pédicelles 2 1 / 2 - 
3 fois aussi longs que le calice à lobes ovales, largem. marginé; pétales roses, 2 

fois aussi longs que le calice; onglet inclus.. .. G. hygrophila Post 

I dm.; juillet; fossés; Karyatine, Palmyre. 










































— 108 — 


[13. — Garyophyllagées.] 

Plantes glabres en bas, à inflorescence glabre ou glanduleuse; feuilles à moins de 5 
nervures, parfois réticulées. 8 

8 . Feuilles à i nervure, les inf. oblongues-lancéolées ou spatulées, les sup. iinéaires- 

lancéolées aiguës; plantes glabres.... 9 

Feuilles à 3 nervures ou réticulées.. 10 

9 . Calice de 3 mm. long divisé jusqu’aux 3/4 en lobes oblongs marginés de blanc; pé¬ 

tales elliptiques-oblongs violacés ou roses doubles du calice; plante glaucescente à 
tiges blanchâtres et panicule ample, diffuse; bractées linéaires herbacées; pédicelles 

capillaires 4-6 fois aussi longs que le calice. G. Rokejeka Del. 

à-ô dm.; mars-mai; lieux secs; Hermel, Damas, Homs, Palmyre. 

Calice de a mm. long divisé jusqu’à la i/a en lobes ovales obtus largem. marginés de 
blanc; pétales roses 2-5 fois aussi longs que le calice, tronqués ou échancrés au 
sommet; panicule corymbiforme; bractées scarieuses; pédicelles capillaires très 
allongés... G. elegans M.B. 

Ann. ou pérennante; mai-juin; lieux humides, djebel Abiad. 

10. Feuilles rigides, elliptiques-oblongues, réticulées; panicule oblongue souv. glandu¬ 

leuse; bractées oblongues-lancéolées, à marge scarieuse; pédicelles 3-4 fois plus 
longs que le calice; calice de 3 mm. long, à dents aiguës; corolle rose dépassant 
un peu le calice..... G. libanotica B. 

i5-3o cm. ; juillet-septembre ; lieux roc.; Liban, Hermon; régions alpine et subalpine. 

Feuilles oblongues aiguës, charnues; panicule divariquée, glabre, rarem. glandu¬ 
leuse; pédicelles 4-6 fois aussi longs que le calice; calice de 2 mm. long à dents 

oblongues obtuses; corolle blanche égalant le calice. G. damascena B. 

3-4 dm.; collines arides; Antiliban, Damas, désert. 

11. Fleurs sessiles en grappes denses, terminales, blanches, veinées de pourpre, plus 

courtes que le calice tubuleux obconique, de 4 mm. long, à dents lancéolées 
aiguës; plante ligneuse à tiges nombreuses rameuses; feuilles en alêne de 5-i 5 mm. 


long; bractées vertes, en alêne.... G. ortegioides B. 

Viv.; 3-5 dm.; septembre; lieux secs; Amanus, à i5oo m. ait. 

Fleurs inférieures pédicellées, ordin. solitaires axillaires. 12 


12. Feuilles groupées, en alêne; fleurs la plupart solitaires; pédicelles égalant environ le 

calice tubuleux campanulé; corolle rose dépassant un peu le calice... 

... G. frankenioides B. 


3 dm.; juin-septembre; Liban alpin et subalpin. 


— 109 — 


[13. — Garyophyilacées.] 

Feuilles opposées, spatulées ou elliptiques, charnues; fleurs des dichotomies brièvem. 
pédicellées, les terminales 3-5 sessiles, capitées; corolle blanche dépassant un peu 

le calice; plante veloutée hispide à tiges nombreuses, décombantes, fragiles. 

. ......... G. hirsuta B. 

Plante variable : 

Tiges allongées, flexueuses, rameuses; fleurs axillaires par petits groupes; dents du 
calice courtes, triangulaires : m. fiîicaulis B. 

Plante toute mollement hispide : var. mollis B. 

1-3 dm.; avril-octobre; lieux secs, rocailles, surtout des hautes régions; Bekaa, Liban, Antiliban, 
Damas, Palmyre. 

6 . — DRYPIS. — Plante vivace touffue, glabre, fragile à feuilles rigides, 

canaliculées, piquantes au sommet, les sup. portant à la base plusieurs seg¬ 
ments épineux; fleurs en petits corymbes; calice à tube plurinervé, à 5 dents 
triangul. lancéolées, épineuses; 5 pétales bifides; 5 étam.; ovaire unilocu¬ 
laire, 3 ovules; capsule à i graine... D. spinosa L. 

Fleurs blanches ou roses; juin-août; rochers; versant méridional du Sannin; sooo-sboo m. 

7. — ANKYROPETALÜM. — Calice cylindrique, 5-nervé, membraneux entre 
les nervures, à 5 dents; 5 pétales profondément tripartits atténués en onglet; 
étam. exsertes; capsule ovoïde ou oblongue, uniloculaire, papyracée, à U 
valves; graines restant adhérentes au funieule, même après destruction des 
parois capsulaires. 

Plantes vivaces, glabres, peu feuillées, à rameaux filiformes. 

1. Lobe moyen des pétales non divisé, ni denté à la base; capsule ovoïde, i fois 1/2 
aussi longue que le calice; rameaux entre-croisés formant une panicule diffuse; 
pédicelles 1 fois 1/2 ou 2 fois aussi longs que le calice; feuilles charnues, les plus 


basses linéaires, les sup. en alêne. A. cœlesyriacum B. 

3-6 dm.; fl, purpurines; juin-juillet; Bekaa, Antiliban. 

Lobe moyen des pétales bifide, denté près de la base... 2 


2. Tiges rameuses, entre-croisées, formant une panicule diffuse; feuilles charnues, tri- 
quètres, en alêne, les inf. de 2 cm. long, les sup, très courtes; pédicelles capillaires 
3-6 fois aussi longs que le calice pubérulent; onglet des pétales linéaire en coin, 
exsert; dents du calice courtes, arrondies, obtuses; capsule elliptique égalant env. 

le calice.... A. gypsophiloides Fz. 

6-10 dm.; fl. blanches veinées de pourpre ou purpurines; juin-juillet; Antiliban, Damas, désert. 





































— 110 — 


[13. — Caryophyllacees. ] 

Tiges presque simples, faibles; feuilles très courtes, linéaires, aiguës, planes en des¬ 
sus, convexes en dessous; pédicelles 2-3 fois aussi longs que le calice glabre; dents 
du calice ovales, obtuses; lame des pétales à lobes latéraux bifides, le médian plus 

brièvement.... A. arsusianum Ky. 

6 dm.; jaillet-septembre; lieux rocailleux; Arsous. 

8. — SILENE. — Cal. à 5 dents, tubuleux, plus ou moins enflé à maturité; 
5 pét. à onglet long, à gorge souv. couronnée d’écailles; lo étam.; 3 styles; 
capsule à 3 loges incomplètes ou à une seule, polysperme, s’ouvrant au som¬ 
met par 6 dents. 


1 . Plantes annuelles. 2 

Plantes vivaces. 31 

2 . Calice à 20 nervures ou plus, à la fin contracté au sommet, plus ou moins conique. 3 

Galice à 10 nervures. 5 


3. Galice à 20 nervures, ombiliqué à la base; pétales roses ou blanchâtres, obovales en 
coin, entiers au sommet; capsule oblongue-conique, sessile, égalant le calice; 


feuilles linéaires ou linéaires-lancéolées, aiguës. S. coniflora Otth 

1-3 dm.; avril-mai; Damas, Syrie N., désert. 

Calice à plus de 20 nervures. 4 


4. Calice à 3o nervures, à dents égalant le tiers du tube, ombiliqué à la base, globuleux 
enflé en fruit; pétales roses ou rouges à lame petite, obovale ou érodée-denticulée; 
capsule sessile, globuleuse, brusquera, contractée en col; plante pubescente glan¬ 
duleuse à feuilles oblongues-lancéolées, aiguës. S. conoidea L. 

Lame des pétales grande, fortem. échancrée au sommet : var. obcordata B. 

Diffère du précédent par : feuilles caulin. courtes, linéaires acuminées; calice 
arrondi à la base; lame des pétales obcordée, rose; capsule sessile, ovoïde...... 

.ssp. S. lydia (B.). 

a-4 dm.; mars-mai; champs; la var, obcordata surtout répandue, la ssp. lydia à Hadeth et Djoub- 
beb. 

Galice à 60 nervures, à dents lancéolées subulées égalant la moitié du tube, à base 
subtronquée, oblong atténué au sommet en fruit; pétales roses à onglet inclus et 
lame obcordée; capsule brièvem. stipitée, oblongue-conique; plante brièvem. velue 

canescente, glanduleuse en haut, à feuilles caulin. linéaires aiguës. 

.. S. macrodonta B. 


3-4 dm,; avril-juin; champs; littoral, Alep. 


— H1 — 


[13. — Caryophyllacees.] 

5. Fleurs en têtes denses; plantes glabres glaucescentes.. .. g 

Fleurs en cymes ou grappes dichotomes. .. 7 


6 . Petales entiers au sommet; fleurs sessiles; calice en massue à base ombiliquée, à dents 
obtuses; carpophore deux fois aussi long que la capsule; feuilles inf. lancéolées spa- 

tulées, les autres oblongues ou oblongues-lancéolées, connées à la base. 

.*... S. compacta Fisch. 

3-6 dm.; fl. roses; juin-août; lieux couverts; Amanus, Kurd Dagh. 

Pétales biiobés; fleurs subsessiles, les inf. parfois solitaires, les sup. capitées; calice 
en massue, à dents obtuses; carpophore un peu plus long que la capsule; feuilles 

inf. lancéolées-linéaires, un peu connées, les autres courtes, linéaires.. 

* • ' .... S. Reuteriana B. 

6-8 dm.; fl. rose foncé ; juin-août ; grès et lieux sablonneux; Liban moyen. 


7. Calice fructifère contracté au sommet..... g 

Calice fructifère non contracté au sommet.... , 16 

8 . Galice glabre plus ou moins visqueux. 9 

Galice poilu, papilleux, ou glanduleux... IQ 


9. Pétales biiobés, parfois presque entiers; inflorescence dichotome, fleurs brièvem. pé- 
donculees; capsule 1 fois 1/2 ou 2 fois aussi longue que le carpophore; plante vis¬ 
queuse au sommet; calice à dents acuminées. S, muscipula L. 

3-5 dm.: fl. roses; mars-avril; champs du littoral, Alep. 

Petales profondément biparlits; fleurs des dichotomies pédonculées, les sup. subses¬ 
siles, en grappe lâche; carpophore très court; plante non visqueuse; calice à veines 

rougeâtres et à dents courtes, peu aiguës.. S. Behen L. 

3-4 dm.; fl. roses; mars-avril; champs, üeux rocailleux; littoral, Bekaa. 

10 . Capsule uniloculaire, sans cloisons même à la base; carpophore 6-8 fois plus court 
que la capsule; calice à dents longues, en alêne; pétales bifides rose pâle en des¬ 
sus, jaunâtres en dessous; feuilles inf. obovales, les sup. lancéolées, ciliées; plante 


velue-glanduleuse... S. noctiflora L. 

5-10 dm.; mai-juin; bois; zone moyenne de T Amanus et du Gassius. 

Capsule à 3 cloisons à la base... .. 1 i 


H. Calice à nervures anastomosées, à dents aiguës un peu récurvées, tronqué à la base; 
pétales linéaires en coin, bifides; écailles de la couronne longues, aiguës; capsule 5 
fois plus longue que le carpophore; plante pubescente scabre à tige simple ou 









































[13, — Caryophyllacées.] 


— 112 — 


dîchotome; grappes unilatérales à pédoncules courts; feuilles inf. oblongues, les 


autres linéaires. S. cerastioides L. 

a-4 dm. ; avril-mai ; littoral de la région de Tripoli. 

Galice à nervures non anastomosées.. 12 

12. Fleurs en dichotomies plus ou moins régulières. 13 


Fleurs en grappes unilatérales, au moins dans la partie sup. de l’inflorescence.. . 15 

13. Fleurs blanchâtres à lame très petite, rétuse; calice mollement poilu à lignes ver¬ 

dâtres et dents lancéolées aiguës, le fructifère en massue; carpophore 3 fois plus 
court que la capsule; plante à poils crépus et rameaux divariqués; feuilles inf. 
oblongues spatulées, les autres oblongues-lancéolées aiguës.. . S. lagenocalyx Fz. 

2 - 3 dm.; avril-mai; env, de Beyrouth, 

Fleurs ord. roses à limbe bilobé ou simplement rétus; carpophore égalant environ la 
1/2 de la capsule... 14 

14. Pétales très petits, rétus; fleurs terminales rapprochées; calice à dents obtuses, à base 

ombiliquée, scabridule à papilles coniques le long des nervures; carpophore égalant 
un peu moins de la moitié de la capsule. S. crassipes Fz. 

3 - ^1 dm.; fl. purpurines; avril-mai; champs; G. 

Pétales plus grands, bilobés; calice à dents lancéolées subaiguës, hérissé de papilles 
sétiformes, molles; carpophore égalant la moitié de la capsule; tiges et feuilles cou¬ 
vertes de papilles semblables à celles du calice, mais plus courtes. S. papillosa B. 
3-6 dm.; fl. roses; avril-mai; Beyrouth, Damour, Beit-Méri, gorges du Nahr Ibrahim. 

15. Inflorescence dichotome en bas, en grappes unilatérales en haut; pédoncules très 

courts; calice plus ou moins hérissé à nervures vertes, proéminentes; fleurs blan¬ 
ches ou rosées à lame divisée au delà du milieu, couronne réduite à 2 bosses; car¬ 
pophore très court; plante à poils crépus et feuilles oblongues-lancéolées aiguës,. . 
.. S. Sibthorpiana Rchb. 

6-8 dm. ; mars-avril ; champs ; G. 

Inflorescence en grappes unilatérales; fleurs inf. assez longuem. pédonculées, roses ou 
blanchâtres; calice à nervures souv. rougeâtres longuem. hérissé; lame des pétales 
petite, obovale ou rétuse; écailles de la couronne tronquées; carpophore presque 
nul; plante velue glanduleuse à feuilles inf. obovales, les sup. oblongues et oblon- 

gues-linéaires... S. gallica L. 

3-6 dm.; février-avril; champs sablonneux; littoral jusqu’à looo m. 

16. Fleurs en grappes unilatérales, parfois un peu en dichotomie inférieurement.... 17 

Fleurs en dichotomie plus ou moins régulière.... 23 


— 113 — 


[13. CARYomtLACEES.] 

17. Fleurs roses ou rouges, assez grandes, s’ouvrant le jour,. jg 

Fleurs blanches, blanchâtres ou rosées, ord. verdâtres en dessous, plus petites, 

s’ouvrant le soir et la nuit pour se flétrir le jour, ou apétales.. 20 

18. Plante à pubescence courte, non glanduleuse, peu rameuse; fleurs roses en grappe 

simple longuem. pédonculées, celles du sommet brièvem.; calice à hase ombiliquée, 
nervé de rouge; capsule 1-2 fois aussi longue que le carpophore; feuilles inf. obo¬ 
vales obtuses, les caul. oblong. linéaires aiguës. .. S. colorata Poïr, 

Plante très pubescente blanchâtre, plus étalée, à feuilles plus épaisses, des sables 
maritimes : var. decumbem Rohbb, 

2 - 6 dm.; février-avril; champs, lieux sablonneux; littoral, Damas. 

Plantes plus ou moins glanduleuses; fleurs rouges ou rose foncé. 19 

19. Plante abondamment glanduleuse dans toutes ses,parties, ordin. rameuse presque dès 

la base; feuilles inf. obovales, les caul. oblongues peu aiguës; fleurs toutes longuem. 
pédonculées, en grappes simples, parfois en dichotomie inférieurem.; calice rou¬ 
geâtre à nervures foncées; pétales bipartits; capsule égalant env, le carpophore. 
.. ... . S. damascena B. et Gaill. 

3- 6 dm.; fleurs rouges; avril-juin; zone moyenne du Liban et de TAntiliban. 

Plante sobrement glanduleuse à tige simple ou dichotome; feuilles oblong. linéaires 
ou lancéolées, obtuses ou aiguës; grappes de i -3 dm. long; pédoncules plus courts 
que dans le précédent, les sup, très courts; calice membraneux nervé de rouge, à 
base tronquée, en massue en fruit; pétales bipartits; capsule un peu plus longue 


que le carpophore. S. palæstina B. 

3-4 dm.; fleurs rose vif; mars-avril; moissons; de Nabafieli à Hasbaya; Meis el Jabel. 

20. Carpophore 5-6 fois plus court que la capsuie, ou capsule sessile. 21 

Carpophore égalant environ la capsule...22 


21. Fleurs en grappe simple, unilatérale, dense au sommet; pédoncules beaucoup plus 
courts que le calice, sauf l’inférieur, à la fin épaissis au sommet; calice oblong en 
fleur et en fruit, non ombiliqué; capsule oblongue au moins a fois aussi longue 
que large; pétales petits à limbe bipartit, d’un blanc à peine rosé avec lignes vertes 
en dehors; feuilles inf. oblong. spatulées, les sup. linéaires-lancéolées.. . 

.*...S. nocturna L. 

Plante de 5-i5 cm. à tige ne portant que i-/t fleurs plus longuem. pédonculées; 

fleurs apétales : var. apetala Thiéb. 

3-4 dm.; mars-avril; lieux incultes; littoral. 

Fleura en grappes lâches, les sup. en cyme irrégulière; pédoncules plus longs que le 
calice, celui-ci campanulé en fleur, obovale en fruit; capsule globuleuse presque 
Mémoires de VInstitut d'Égypte, t. XXXI. ^5 


































[iX — Gauvophyllacébs.] 


— 114 — 


aussi large que longue; pétales nuis ou très petits, inclus, denticulés; feuilles ob- 

longues-linéaires, les sup. linéaires-lancéoiées. S, apetala Willd. 

a-3 dm,; février-mai; iieux incultes; Latfaquié, Douma, Beyrouth. 

22 , Plante glanduleuse; feuilles inf. obovales, les autres lancéolées aiguës; fleurs en grap¬ 
pes simples, les inf. à pédoncule presque aussi long qu’elles, les sup. brièvem. pé- 
donculées; fleurs blanches, livides extérieurem.; capsule de 8 mm. long à peine 

plus longue que le carpophore .. S. siderophila B. et Gaill. 

3-4 dm.; avril-mai; rocailles; Merdjayoun, Ouadi el Karn. 

Plante pubérulente ou brièvem. hispide, non glanduleuse; feuilles oblong. linéaires 
ou lancéolées-linéaires, aiguës; fleurs rosées ou lilacées, verdâtres en dessous; 
pétales bipartits à lobes linéaires; capsule ovoïde égalant le carpophore ou un peu 

plus courte ... S. Oliveriana Otth 

a-4 dm.; mars-avril; champs; AC. 


23. Pétales entiers, rétus ou bilobés..... 24 

Pétales divisés jusqu’au milieu de la lame, ou au delà,. 27 

24, Carpophore égalant env. la capsule. 25 

Carpophore beaucoup plus court que la capsule; pétales petits, rétus... 2G 


25. Pétales bilobés avec une dent de chaque cété à la base; calice rouge ou nervé de rouge 

à base ombiliquée; capsule un peu plus courte que le carpophore; feuilles inf. lar- 

gem, ovales obtuses, les sup. aiguës. S. ægyptiaca L. f. 

3-4 dm.; fl. roses; février-avril; cultures; G. jusqu’à i5oo m. 

Pétales entiers, obovales en coin; écailles réunies en tube entourant les étamines; ca¬ 
lice à base ombiliquée; capsule égalant env. le carpophore; feuilles obiongues ou 
oblong. lancéolées... S. fuscata Link 

3-5 dm.; fl, roses; février-mai; champs du littoral, 

26. Plante pubérulente glaucescente; feuilles inf. ovales-oblongues, les sup. linéaires, 

toutes obtuses; pédoncules dressés après la floraison; calice fructif. oblong en mas¬ 
sue, à dents arrondies obtuses; pétales petits obovales en coin, rétus; capsule 3-3 

fois aussi longue que le carpophore. S. rubella L. 

3-5 dm,; fl. roses; février-avril; Hauran, Damas. 

Plante très glanduleuse; feuilles petites, un peu charnues; pédoncules penchés après 
la floraison; calice fructif. oblong-obconique à base ombiliquée, à dents courtes, 

obtuses; pétales petits, rétus; capsule 4 fois aussi longue que le carpophore. 

.... S. sedoides PoiR. 

5-ao cm.; fl, roses; avril-mai; sables et rochers du littoral. 


— 115 ~ 


[13. — Garvophyllageis.] 

27. Carpophore plus long (jue la capsule; feuilles caul. linéaires-lancéoiées, les sup. li¬ 
néaires sétacées; calice glabre à nervures rouge foncé, anastomosées au sommet, 
ombiliqué à la base et en massue en fruit; pétales blancs ou roses, bipartits, veinés 


de pourpre foncé..... S. juncea Sibth. 

3-6 dm.; mars-octobre; sables; C. jusqu’à looo m. 

Carpophore au plus égal à la capsule, . ; . ..... 28 

28. Pétales roses..... 29 

Pétales blancs ou verdâtres... gg 


29. Calice à dents acuminées, ciliées, à nervures rouges proéminentes, cylindrique à base 

atténuée ombiliquée; pétales roses bipartits; couronne à lobes arrondis; pédoncules 
longs, filiformes; carpophore plus court que la capsule ovoïde; feuilles caul. pliées, 

élroitem. linéaires-lancéoiées, mucronées, ciliées à la base. S. Kotschyi B. 

Calice strié entre les nervures; couronne à lobes aigus : var. striata Post. 

1-3 dm.; mai-juillet; lieux sablonneux; zone moyenne du Liban et de l'Antiliban, Bekaa, Syrie N. 

Calice glabre ou à nervures vertes proéminentes poilues, cylindrique oblong en mas¬ 
sue, à dents longuement subulées; pétales roses bipartits; pédoncules plus longs 
que le calice; carpophore a-3 fois plus court que la capsule; feuilles linéaires 
aiguës, canaliculées. g. chætodonta B. 

3-5 dm.; mai-juin; sables du littoral phénicien. 

30. Calice glabre, nervé de rouge, à dents obtuses; pétales verdâtres, en coin, bipartits, 

de moitié aussi longs que le calice; pédoncules plus longs que le calice; feuilles 

sup. très étroites; capsule égalant le carpophore. S. intricata Post 

6-10 dm.; août-septembre; Gaîaour Dagh (Araanus), 

Calice papilleux, nervé de vert, à dents aiguës non ciliées; pétales blanchâtres, en 
coin, bipartits; pédoncules plus longs que le calice; feuilles rad. étroitement liné- 
aires-lancéolées, les caulin. étroitem. linéaires pliées, aiguës; capsule oblongue un 


peu plus longue que le carpophore... S. cassia B. 

6 dm.; juin; bois; Cassius. 

31. Calice enflé vésiculeux, distant de la capsule, même à maturité. 32 

Calice non vésiculeux, distendu par la capsule à maturité... 34 


32. Pétales blancs, linéaires, frangés de 4-6 lobes soyeux; calice de 9 cm. long, d’abord 
cylindrique, puis campanule, a dents triangulaires, ciliées; capsule bien plus 
courte que le calice, a peine plus longue que le carpophore; feuilles inf. ovales, 


subcordées à la base, les autres en coin, acuminées. S. physalodes B. 

1-3 dm.; juin; Banias de Syrie, Antilîban. 

Pétales bifides, non frangés..... ^ . 33 











































— 116 — 


[13. - CARyOPHYLLÂCÉES. ] 

33. Plante glabre ou pubescente non glanduleuse; capsule 3 fois au moins aussi longue 
que le carpophore; fleurs blanches en cynies dichotomes peu fournies, à pétales 
bifides; calice à 20 nervures ramifiées en réseau; feuilles plurinervées ovales ou 

lancéolées, les inf. atténuées à la base. S. Cucubalus Wibel 

3-5 dm.; mars-juin; cultures; G. 

Plante densément pubescente glanduleuse; capsule aussi longue ou un peu plus lon¬ 
gue que le carpophore; fleurs blanches ou roses a pétales bifides; calice blanchâtre 
ou rougeâtre campanulé, à dents larges, triangulaires aiguës; feuilles uninervées, 

oblongues ou lancéolées. .. S. odontopetala Fz, 

i5-a5 cm.; juin-juillet; rochers; Liban et Antiliban; régions alpine et subalpine. 

Calice glabre ou simplement visqueux... 35 

Calice poilu, pubescent, ou glanduleux... 44 

35. Calice de plus de 18 mm. long. 36 

Calice ne dépassant pas i5 mm...41 

36. Calice à dents alternativem. acuminées et obtuses; pédoncules longs; plantes glabres, 

plus ou moins glauques. 37 

Calice à dents toutes semblables, scarieuses sur les bords, à tube veiné de rouge, à 
nervures peu apparentes... . 39 

37. Feuilles inf. oblongues-spatulées, les sup. cordées-amplexicaules acuminées; fleurs 

grandes, onglet exsert dilaté, lame bifide h lobes obovales, couronne à écailles ob¬ 
longues aiguës; capsule oblongue 1 fois 1/3 aussi longue que le carpophore.. .... 

.. S. chloræfolia Sm. 

A-6 dm.; fl. roses; mai-juin; Amanus, Antiliban. 

Feuilles caul. sup. lancéolées-linéaires, non amplexicauîes; couronne réduite à 2 
bosses..... 38 

38. Plante glauque de 4o cm. et plus à feuilles inf. oblongues spatulées atténuées en pé¬ 

tiole, les sup. courtes, linéaires; capsule 1 fois 1/2 aussi longue que le carpophore; 

fleurs longuem. pédonculées; lame bifide à lobes largem. obovales... 

.. S. swertiæfolia B. 

/i-5 dm.; fl. blanc verdâtre; juin; bois; Gassius, Amanus. 

Plante peu glauque de moins de 4o cm., a feuilles inf. oblongues-lancéolées, les sup. 
allongées, linéaires; cymes pauciflores, parfois à 1 seule fleur; capsule égalant le 
carpophore; fleurs assez longuem, pédonculées; lame des pétales obcordée bilobée; 

couronne presque nulle. S, makmeliana B. 

25-Ao cm.; fl. rose livide; juin-juillet; régions alpine et subaip.: Liban, Antiliban. 


— 117 — [13. — Garyûpsvllacêes.] 

39. Calice de 3 cm. long, â dents ciliées triangulaires; carpophore plus long que la ca}>- 

sule; plante touftue, tiges faibles à i-3 fleurs; feuilles inf. oblancéolées spatulées, 

les moyennes linéaires subulées, les sup. très petites. ..S. Porter! Post 

1-3 dm.; fl. roses; juin-septembre; région alpine de i’Amanus. 

Calice de 2-2 1/2 cm. long; carpophore non plus long que la capsule. 40 

40. Onglet auriculé; pétales pâles, bipartits; calice â dents triangulaires à marge sca- 

rieuse; plante glabre à feuilles linéaires spatulées ou linéaires longuem. acuminées. 

. . . . . ^ ..S. infidelium Post 

i6-3o cm.; août-septembre; Gaîaour Dagh (Amanus), à i5oo m. 

Onglet non auriculé; pétales d’un blanc verdâtre, bifides à lobes linéaires; calice à 
dents lancéolées, à marge scarieuse; plante un peu pubescente glanduleuse, à feuilles 
ovales-oblongues aiguës..... S. Astartes Bl. 

ao-a5 cm.; mai-juin; Liban, Antiliban; région subalpine. 


Al. Pétales entiers, linéaires-oblongs; fleurs petites, sessites, groupées en tête terminale 
dense; calice de 5 mm. long à dents obtuses à mai^e scarieuse: bractées oblongues- 
lancéolées, largem. membraneuses; plante brièvem. hérissée à feuilles linéaires- 


lancéolées, les inf. densément groupées... S. capitellata B. 

1-2 dm.; fl. blanches; mai-juin; base du Sannin, sur grès. 

Pétales bifides ou bilobés........ 42 


42. Plante à rameaux étalés, allongés, formant une ample panicule; fleurs penchées; ca¬ 

lice obconique a dents ovales obtuses; pétales blancs, divisés presque jusqu’à la 
base de la lame en 2 segments étroits; filets des étamines poilus; capsule ovoïde- 

sphérique 4 fois plus longue que le carpophore.. .. S. longipetala Vekt. 

4-6 dm.; avril-mai; G. jusqu’à itSoo m. 

Plantes pauciflores à rameaux souv. uniflores; filets des étam. glabres.. 43 

43. Calice à nervures peu apparentes, à dents alternativem. acuminées et obtuses; capsule 

2 fois aussi longue que le carpophore; pétales linéaires en coin, bifides, sans écaille 

à l’onglet; feuilles lancéolées ou linéaires aiguës... S. libanotica B. 

2-6 dm.; fl. jaunâtres ou livides; août-septembre; Liban alpin et subalpin. 

Galice à nervures purpurines anastomosées, à dents aiguës marginées de blanc; cap¬ 
sule uu peu plus longue que le carpophore; pétales blancs, bilobés jusqu'au tiers; 
plante à tiges grêles, dressées, rigides; feuilles linéaires sétacées aiguës, un peu 

convolutées.... S. Schlumbergeri B. 

j5-3o cm.; Antiliban. 


































— 118 — 


[13. — Caryophyllacées. ] 


44. Onglet hidenté ou biauriculé au sommet... 45 

Onglet non bidenté ni auriculé au sommet... 48 


45. Ca[ 3 sule trois fois aussi longue que le carpophore; calice de i 9 -i 4 mm. long, à ner¬ 
vures fortes, hérissées glanduleuses; pétales obcordés, bifides; lobes de ia couronne 
oblongs tronqués; feuilles rigides, plurinervées; plante un peu rude, brièvem. pu- 


bescente. S. arguta Fz. 

1-3 dm.; fl, roses; juîflet; rég. alpine de fAmanus. 

Capsule égalant le carpophore, ou plus courte. 40 


46. Plante atteignant 5-6 dm.; fleurs blanches dressées, grandes, à pétales bifides, en 

panicule lâche; calice atténué ombiliqué à la base, à dents ovales-obi uses; capsule 

égalant environ le carpophore.. S. italica Pers. 

4-6 dm.; maî-juiUet; champs, rochers; Liban, Amanus; zone moyenne. 

Plantes de la zone alpine, ne dépassant pas i5 cm.; liges à 1-2 fleurs. 47 

47. Feuilles rigides subulées; fleurs blanches, petites, à pétales bifides; calice de 24-28 

mm. long, veiné en réseau, en massue, à dents oblongues obtuses; plante pubes- 
cente veloutée à tiges nombreuses; capsule égalant le carpophore ou plus courte.. . 
... S. caryophylloides Otth 

10-1 5 cm.; juillet-août; Liban, région alpine. 

Feuilles oblongues-lancéolées; fleurs d’un rose livide, à pétales bifides; calice de 2 cm. 
long, nervé de vert, à dents ovales-obtuses; plante densément poilue glanduleuse, 
à tiges peu nombreuses; capsule plus courte que le carpophore. . S. tejedensis B. 
4-10 cm.; juillet-août; éboulis; Liban et Antiliban; région alpine. 


48. Onglet cilié à la base... 49 

Onglet non cilié à la base... 51 


49. Feuilles un peu spatulées; inflorescence en panicule; calice de 10-12 mm. long, glan¬ 
duleux, a dents ovales obtuses, le fructifère en massue; pétales blancs à lobes liné¬ 


aires; capsule 1-2 fois aussi longue que le carpophore.. S. pruinosa B. 

2-3 dm,; juin; lieux secs; Cassius, Amanus. 

Feuilles subulées, ou en alêne obtuses; calice de 7 mm. long. 50 


50. Feuilles subulées, ciliées à large base; inflorescence en panicule allongée, étroite; ca¬ 
lice glanduleux à dents obtuses; pétales blancs, bipartits à lobes linéaires; filets 
des étamines poilus longuem, exserts; capsule petite, ovale aiguë, env. 2 fois aussi 

long, que le carpophore... S. stenobotrys B. et Hk. 

3-5 dm,; mai-juillet; Antiliban, Amanus. 


- 119 — [13. - GARyOPHYlLACEES.] 

Feuilles en alêne obtuses, les rad. en groupes denses; plante naine; calice rougeâtre 
un peu pubérulent obconique carapanulé, puis ovoïde, à dents ovales obtuses; car¬ 
pophore très court.. .. S. pharnaceifolîa Fz. 

3-10 cm.; fl. roses; juin; Liban, régions alpine et subalpine. 

51. Capsule de longueur peu différente de celle du carpophore. 52 

Capsule 3 à 4 fois plus longue que le carpophore... 53 

52. Plante pubescente glanduleuse à feuilles pétiolées, ovales-oblongues, un peu aiguës; 

fleurs d’un blanc verdâtre, penchées; pétales bifides à lobes linéaires; couronne à 
lobes oblongs; calice glanduleux à nervures vertes, ramifiées, à dents lancéolées 
aiguës, très inégales; capsule un peu plus courte que le carpophore. S. amana B. 
6-10 dm.; mai-juin; zone boisée du Cassius et de TAmanus. 

Plante veloutée papilleuse à feuilles très charnues, oblongues spatulées, obtuses; 
fleurs blanches ou rosées; calice cylindrique, puis en massue, tronqué à la base, a 

dents lancéolées aiguës; capsule un peu plus longue que le carpophore. 

..... S. succulenta Forsk. 

2-3 dm.; avril-juin; sables du littoral de Beyrouth à Nakoura. 

53. Plante de 6 - 1 5 dm. pubescente visqueuse à tige quadranguiaire; feuilles radicales en 

rosette dense, obovales mucronées, les florales petites, linéaires-lancéolées; pani¬ 
cule longue formée de cymes denses, verticillées; fleurs blanches; calice à poils 
étalés, obconique, à dents ovales obtuses, le fructifère en massue; pétales bipartits 
h lobes oblongs; couronne formée de bosses; capsule grande, ovoïde, rompant le 
calice h maturité.... ..... S. gigantea L. 

Juin-septembre; lieux rocailleux; zone moyemie du Liban et de TAraanus. 

Plante de 3-5 dm. grise veloutée h tige anguleuse; panicule étroite et peu fournie; 
fleurs d’un jaune verdâtre; pétales bipartits à lobes linéaires; couronne formée de 
lobes oblongs; capsule penchée, oblongue, ne rompant pas le calice. S. grisea B. 
Mai-août; lieux rocailleux des régions alpine et subalpine; Liban. 

9. — CUCUBALUS. — Plante vivace, pubescente, à tiges étalées, rameuses 
en haut, cassantes; feuilles ovales aiguës, brièvem. pétiolées, molles; fleurs en 
grappe dichotome feuiilée, lâche; calice très évasé, à 5 divisions lancéolées; 
pétales d’un blanc verdâtre, bifides, munis à la base d’une dent latérale, à 
onglet long; lo étam.; 3 styles; baie globuleuse, luisante, noire, sur un car¬ 
pophore plus court quelle... C. baccifer L. 

4-8 dm.; juillet-août; K&ara, près Zahlé; Chiba, au S. de THermon. 


































— 120 


[13. - CARVOPHyLLACiES.] 

10. — MELANDRIUM. — Galice à 5 dents, membi’aneux, gonflé à maturité; 
5 pétales à limbe muni de 2 écailles à la base; lo étam.; 5 styles; ovaire 
uniloculaire; capsule polysjjerme s’ouvrant par lo dents. 

Plantes vivaces, dioïques, à fleurs blanches. 

Plante pubescente, glanduleuse dans le haut; feuilles oblongues ou lancéolées acumi- 
nées; calice pubescent glanduleux à dents égalant le i/3 ou la 1/9 du tube; limbe 

des pétales bifide jusqu’au milieu; capsule ovale ou oblongue-conique. 

. M. album Garckb 

3-5 dm.; mai-aoât; lieux rocailleux; au-dessus d'Eliden; Amanus. 

Plante veloutée à poils crépus; feuilles oblongues, plutôt obluses, les sup. lancéolées; 
calice laineux à dents égalant la i/s du tube; limbe des pétales bifide sur le tiers 
de sa longueur; capsule ovale, plus longue que le calice, brusquem. atténuée en 

col au sommet... M. eriocalycinum B. 

3-5 dm.; juillet-août; Liban, région alpine. 


11. — AGROSTEMMA. — Plante annuelle à tige simple ou bifurquée; feuilles 
linéaires-lancéolées, aiguës; fleurs grandes, solitaires, terminales, longue¬ 
ment pédonculées; calice à 5 divisions plus longues que le tube et dépassant 
les pétales; 5 pétales à limbe plan, dépourvu d’écailles à la base; onglet muni 
de bandelettes ailées; 10 étam.; 5 styles; capsule ovoïde s’ouvrant par 5 dents. 
.A. Githago L. 

4-6 dm.; fl. purpurines; avril-juin; moissons, surtout dans les régions montagneuses; A C, (Nielle). 

12. — SAGINA. — k sép. étalés en croix à maturité; 4 pét., ou nuis; 4 
styles; capsule polysperme s’ouvrant par 4 valves. 

Plantes grêles, peu élevées, à feuilles linéaires et fleurs blanches. 

t. Plante vivace, à tiges couchées, radicantes à la base; feuilles linéaires aristées; pé¬ 
doncules courbés au sommet après la floraison; sépales ovales obtus, pétales ovales, 

de moitié plus courts que le calice, ou nuis. S. procumbens L. 

a-8 cm.; été; lieux humides; Liban, Amanus, région subalpine. 

Plantes annuelles, a tiges non radicantes; pédoncules droits ou légèrement courbés. 2 

2. Tige naissant du collet de la racine sans rosette centrale; feuilles linéaires aristées^ 
pétales nuis ou très courts; pédoncules ord. pubescents-glanduleux.. S. apetâla L. 
3-5 cm.; mars-mai; lieux sablonneux frais; littoral. 


— 121 — 


[13. — CARYOPHyLLACErS. J 

Tige naissant d’une rosette de feuilles; feuilles linéaires obtuses, un peu charnues; 

pétales lancéolés égalant les sépales; pédoncules glabres.. S. mantima Doiv. 

9-5 cm.; mars-mai; rochers maritimes; Beyrouth, Saïda. 

13. — ALSINE. — 5 sép.; 5 pét.; lo étam.; 3 styles; capsule s’ouvrant par 
3 valves; graines nombreuses. 

Plantes faibles à feuilles étroites et fleurs en petites cymes terminales, par¬ 
fois avec des cymes axillaires. 


1. Plantes vivaces, ordin. touffues.. 2 

Piaules annuelles. 6 


2. Sépales presque obtus, hispides glanduleux à nervures peu apparentes; pétales roses, 

obtongs-linéaires, i fois ijs aussi longs que le calice; rameaux stériles à feuilles 
nombreuses, raides, en alêne, obtuses; les florifères peu feuillés. A. rupestris Fr. 
3 -io cm.; septembre; Liban, Hermon, régions alpine et subalpine. 
vSépales aigus; fleurs blanches. .. 3 

3 . Sépales à 3 nervures ou plus. i 

Sépales à i nervure...... 5 

4 . Sépales 5-7-nervés; feuilles 3 -nervées, subulées; inflorescence glanduleuse; pédi- 

ceiles égalant presque les calices; pétales égalant le calice ou plus longs; capsule 

plus courte que le calice ...A, recurva Wahlbg, 

10-1 5 cm.; juillet-septembre; Amanus, région alpine. 

Sepaies a 3 fortes nervures; feuilles a 1 nervure, linéaires en alêne, rigides, mucro- 
nées, persistant après dessiccation; inflorescence ordin. glabre, presque en ombelle; 
pédicelles plus longs que le calice; pétales 1 fois 1/2 aussi longs que le calice; cap¬ 
sule plus longue que le calice. ... A. juniperina Fz. 

i 5 -ao cm.; juin-septembre; rochers; Liban, Hermon, Amanus, régions alpine et subalpine. 

5 . Sépales presque entièrement scarieux, ovales-lancéolés, à 1 nervure; feuilles raides, 

linéaires en alêne, à 3 nervures; inflorescence ordin. glabre, en petites cymes; pé¬ 
dicelles plus longs que le calice; pétales un peu plus longs que les sépales; capsule 

ovoïde égalant le calice. ...... A. setacea M. et K. 

10-20 cm.; septembre; Amanus, région subalpine. 

Sépales portant de chaque côté de la nervure médiane une bande verte aussi large 
que la marge scarieuse; feuilles canaliculées, subulées obtuses; pédicelles plus 
courts que le calice; pétales quelque peu plus courts que le calice. A. libanotica B. 
3-10 cm.; juillet-août; rocailles; Makmel, région alpine. 

Mémoires de Plnslüul tPÉgypte, t. XXXI. ,6 






















[13. — Caryophyllacées.] — 122 — 

6 . Sépales à 3 nervures; fleurs blanches.... 7 

Sépales à i nervure; fleurs roses.,. 13 

7. Fleurs pédicellées; fleurs en petites cymes terminales. 8 
Fleurs subsessiles (genre Miniiartia L,); cymes axillaires 

et terminales presque sessiles. 12 

8 . Pédicelles bien plus longs que le calice; feuilles linéaires en alêne; fleurs en petite 

panicule; sépales étroitem. scarieux, lancéolés en alêne; pétales plus courts que 

les sépales.. A. tenuifolia Craktz 

Pétales plus longs que les sépales un peu hérissés; anthères souv. violettes : var. 
macropetaïa B. 

Fleurs rapprochées en cymes denses; pédicelles latéraux plus courts que les sépa¬ 
les : var. mucronata B. 

5- 30 cm.; mars-avrît; cultures, bord des chemins; G. jusqu’à i 5 oo m. 

Pédicelles à peine plus longs, ou plus courts que le calice. 9 

9. Feuilles linéaires charnues, obtuses; sépales obovales oblongs, aigus, 3-nervés, gla¬ 

bres, à marge blanche étroite; pétales et capsule dépassant le calice. 

......A. thymifolia Fz. 

4-5 cm.; avril-mai; rochers, sables du littoral; Ras-Beyrouih, Batrouii. 

Feuilles linéaires sétacées, non charnues; capsules et pétales ordin. plus courts que le 
calice...*. 19 

10. Pédicelles à la fin étalés ou penchés; calice conico-cylindrique à base tronquée; sé¬ 

pales inégaux, lancéolés aigus; pétales un peu plus longs que le calice; capsule 
plus courte que le calice; graines tuberculeuses sur le dos; plante toute velue glan¬ 
duleuse à tiges épaisses, rameaux diehotomes, feuilles linéaires-lancéolées 6-7 ner- 

vées...... A* globulosa Halacs. 

10-1 5 cm.; mai-juin; champs, bord des chemins; Liban et Anlilîban, zone moyenne; Hauraii, dé¬ 
sert, Hama et Syrie N. 

Pédicelles toujours dressés; calice campanulé à base arrondie; capsule 3 fois plus 
courte que le calice; graines finement tuberculeuses... H 

11. Feuilles linéaires 7 -nervées; sépales herbacés, un peu hérissés, inégaux, lancéolés 

acuminés, les extérieurs 5, les int, 3-nervés; étamines inégales; pétales égalant le 
tiers du calice; plante poilue glanduleuse; cymes lâches, diehotomes. A. Meyeri B. 

6 - 8 cm.; avril-mai; lieux sablonneux; Liban, Bekaa, djeb. Khasioun. 


— 123 — 


[13. — CiRYOPHYLLACÉES.] 

Feuilles en alêne, 5-nervées à large base; sépales lancéolés acuminés, 3-nervés; éta¬ 
mines presque égales; pétales égalant le tiers du calice; plante finement pubescente 

glanduleuse; cymes pauciflores, denses... A. brevis B. 

1-3 cm.; mai-juin; rochers et rocailles; rég. subalpine; djeb. Kneisseh et Barouk. 

12. Plante pruineuse glanduleuse, dichotome divariquée; feuilles linéaires en alêne 5 - 7 - 

nervées; calice conique tronqué à la base, fortem. gibbeux; sépales presque égaux; 
pétales lancéolés aigus, égalant la moitié ou le tiers du calice; capsule plus courte 

que le calice; graines à dos finement tuberculeux.. , A. decipiens Fz. 

io-i 5 cm.; avril-septembre; lieux secs; Tyr, région de Damas, Paimyre, Syrie N., Amanus. 

Plante à poils crépus; tiges simples; cymes subsessiles axillaires formant une grappe 
dense; feuilles linéaires-lancéolées subuiées, sub-5-nervées, ciliées à la base; calice 
tronqué à base gibbeuse et sépales inégaux, lancéolés acuminés; pétales très petits, 
oblongs; capsule 3 fois plus courte que le calice; graines à dos finement tubercu- 
..... A. intermedia B. 

10-1 5 cm.; mai-juin; lieux secs; Aiep, Bekaa, djeb. Kliasioun. 

13. Sépales ovales obtus, largem. scarieux; bractées scarieuses; pétales au moins doubles 

du calice, rétus; pédicelles à la fin réfléchis a-4 fois plus longs que le calice; 
plante glanduleuse en haut; capsule ovoïde presque aussi longue que le calice.... 
....... A. picta Fz. 

5 - 15 cm.; avril-mai; champs, coteaux; Syrie, même désertique. 

Sépales ovales-iancéolés cuspidés, à marge scarieuse; bractées vertes dans la partie 
médiane, scarieuses aux bords; pétales obovales en coin moins de a fois aussi longs 
que le calice; pédicelles étalés dressés égalant le calice ou plus longs; plante glan¬ 
duleuse ou glabrescente; capsule ovoïde globuleuse égalant le calice. 

... A. formosa Fz. 

5 - 15 cm,; avril-mai; Akkar, Alaouites, AnsarieL 

14. — BüFFONIA. — 4 sépales à marge scarieuse; h pétales; 2-8 étamines, 

2 styles courts; capsule à 2 valves entières, à 2 graines tuberculeuses. 

Plantes grêles rameuses, glabres, à feuilles en alêne, dilatées et connées 
à la base; fleurs blanches petites, panicuiées. 

1 . Plante vivace, ligneuse à la base; sépales lancéolés à 6-7 nervures; pétales égalant 


env. les sépales; 8 étamines; style aussi long que Tovaire.B. Kotschyana B. 

a -3 dm.; mai-juin; endroits schisteux; Bekaa. 

Plantes annuelles; 9-4 étamines......... 2 







































— 124 — 


[13. — Caryophyllacées,] 

5. Tiges à rameaux divariqués; sépales elliptiques-lancéolés à 5 nervures dont 3 plus 
saillantes atteignant presque le sommet; 4 étam, à filets égalant le i/4 des sépales; 

pétales égalant les a/S des sépales; graines grosses, fortement tuberculeuses. 

... B. macrosperma Gay 

Tiges presque .simples; sépales courts à 3 nervures; graines moins fortem. tubercu¬ 
leuses sur les faces que sur le dos. ssp. B. virgata (B.). 

1-4 dm.; mai-septembre; lieux pierreux; Liban, Antiliban, Tripoli, Baalbck. 

Tiges à rameaux dressés; sépales lancéolés longuem. acuminés à 3 nervures con¬ 
fluentes bien en dessous du sommet; 3-3 étam. à filets égalant le i /6 des sépales; 
pétales égalant le i /3 des sépales; graines petites un peu tuberculeuses sur le dos, 

à peine chagrinées sur les faces... B. tenuifolia L. 

lo-aô cm.; mai-août; lieux pierreux; Antiliban. 

15 . — QUERIA. — Plante annuelle, ordin, très rameuse dès la base, pubes- 
cente; feuilles denses, 3-nervées à la base, line'aires en alêne; fleurs en 
cyraes capitées; fleurs des dichotomies hermaphrodites et seules fertiles a k 
sépales, les autres souv. réduites à 2 sépales inégaux, oncinés; bractées lan¬ 
céolées, en navette, acuminées-oncinées; sépales largem. scarieux, acuminés; 
pétales nuis; 5 staminodes; lo étamines; 3 styles; capsule monosperme s’ou¬ 
vrant en 3 valves jusque vers son milieu; graines ailées.. . Q. hispanica Lobfl. 

5 - 1 5 cm.; avril-juin; fieux roc,; Liban, Antiliban, Syrie N. 


16. — ARENARIA. — 5 sép.; 5 pét. entiers; lo étam.; 3 styles filiformes; 
capsule polysperme s’ouvrant au sommet par G valves ou 3 Yalves bidentées. 
Plantes peu élevées à fleurs blanches. 

1 . Plantes vivaces.... 2 

Plantes annuelles. G 

2 . Plantes à feuilles rigides, linéaires-triquètres acuminées, presque spinescentes.. 3 

Plantes à feuilles non comme ci-dessus. 

3. Feuilles des rameaux stériles serrée?; inflorescence en cyme ordin. bi-lrichotome; pé- 

dicelles glabres plus longs que le calice; sépales glabres ovales mucronés, carénés; 

pétales de 6 mm. long, a fois aussi longs que le calice. A. Ledebouriana Fz. 

1-2 dm.; juillet; lieux roc.; Amanus. 

Feuilles des rameaux stériles en pinceau; inllorescence en cyme ordin. simple, corym- 
biforme à ü-g ileurs; pédicelles glutineux plus courts que le calice; sépales hérissés 


— 125 — 


[13. — CARYOPHYtUCÉBS.] 

glutineux oblongs convexes, sétacés acuminés presque spinescents; pétales d’un 
tiers plus longs que les sépales...... A. acerosa B. 

1- a dm.; juin-août; lieux roc.; Amanus. 

4. Plante glabre à tiges filiformes et feuilles linéaires obtuses; pédicelles s-S fois aussi 

longs que le calice; sépales oblongs, aigus; pétales obovales, doubles du calice.... 

r... A. adonidis Peyron 

io-i5 cm.; juin; lieux roc.; Afka, Akoura. 

Plantes pubescentes glanduleuses; feuilles ovales ou oblongues. 5 

5. Plante naine cespiteuse, brièvem, veloutée; feuilles imbriquées à la base des rameaux, 

obovales obtuses, très petites; pédicelles plus longs que le calice, sépales obtus, 
hérissés glanduleux; pétales obovales i f. 1/9 aussi longs. ..... A. lîbanotica Ky. 

2 - 8 cm. ; juin-septembre ; lieux rocailleux des hauts sommets ; Liban. 

Plante de i-3 dm. pubescente glanduleuse, à tiges nombreuses, rameuses, étalées; 
feuilles brièvem. pétiolées, ovales ou oblongues, ponctuées-tuberculeuses; pédi¬ 
celles capillaires plusieurs fois aussi longs que le calice; sépales acuminés; pétales 

linéaires-oblongs a peine plus longs que le calice... A. graveolens Schreb. 

1-3 dm.: mai-octobre; Liban et Antiliban, régions moyenne et subalpine. 

6 . Pédicelles 2 fois env. aussi longs que le calice... 7 

Pédicelles plus longs.. ......... 8 

7. Sépales à 3 nervures lancéolés acuminés; feuilles sessiles, à 1 nervure, ovales, plutôt 

aigués; pétales plus courts que les sépales; capsule ovale, ventrue, coriace, égalant 

ou dépassant peu le calice; plante pubérulente.... A. serpyllifolia L. 

Plante entièrement glanduleuse; pédicelles courts ; var. tmcidtiïa Roth. 

Capsule non coriace, non ventrue, oblongue-conique; plante grêle, scabre ou glan¬ 
duleuse. . ssp. A. leptoclados (Guss.) 

5-20 cm.; avril-juillet; lieux sablonneux ou rocailleux; AC. 

Sépales extérieurs S-nervés, les int. 3-nervés, tous ovales arrondis brusquem. aigus; 
feuilles ovales spatulées obtuses mucronulées; capsule ovale, ventrue, brusquera. 

terminée en col exsert; plante pubescente scabre; surplus comme ci-dessus. 

........ A. cassia B. 

5-10 cm.; mai; Liban, Cassîus; zones moyenne et subalpine. 

8 . Sépales glabres, acuminés; pétales un peu plus courts que le calice; pédicelles capil¬ 

laires rigides, à la lin étalés; capsule ovoïde conique à peine plus longue que le 
calice; feuilles subsessiles, oblongues aiguës, plurinervées; plante pruineuse, scabre 

eti bas..... A. tremula B. 

i 5-2 5 cm.; juin; bois; Cassius, Bikfaya, Aïn Zehalta. 


































— 126 — 


[13, — Cabyophyllac^es.] 

Sépales poilus ou papilleux; pétales un peu plus longs que le calice; feuilles à i ner¬ 
vure, brièvem. pétiolées; plantes un peu glanduleuses. 9 

9. Pédicelles fructifères étalés ou déflécliis; sépales papilleux, lancéolés aigus, à la fin 
plurinervés; pétales lancéolés-linéaires subaigus a peine plus longs que le calice; 
capsule oblongue à peine plus longue que le calice; feuilles petites, ovales, atté¬ 
nuées en pétiole. oxypetala S. et S. 

5-10 cm.; avril-mai; rochers; Liban moyen. 

Pédicelles fructifères dressés; sépales poilus lancéolés acumines, a la fin 5 ~îierves; 
pétales oliovales obtus i/3 plus longs que le calice; capsule oblongue dépassant d un 
tiers le calice; feuilles inf. ovales ou deltoïdes obtuses, brièvem. pétiolées, les sup. 

linéaires-elliptiques aiguës. A. pamphylica B. et Held. 

10-1 5 cm.; mai; Liban, près des Cèdres. 

17 . _ STELLARIA, — 5 sépales; 5 pétales bifides ou bipartits; 3-io étant.; 
ü styles filiformes; capsule polysperme s’ouvrant au sommet par 6 valves. 

Plantes annuelles, diffuses, à fleurs blanches longuem. pédicellées en pe¬ 
tites cymes terminales. 

Feuilles ovales, les inf. pétiolées, les sup. sessiles; sepales oblongs, pubescenls ou 
glabres, à peine scarieux à la marge; pétales bipartits, plus courts que le calice, 
parfois nuis; 3-5 étam.; capsule ovoïde dépassant à peine le calice. S. media Vill. 
Pétales nuis; étamines 9-3 : var. apetala Ledeb. 

Feuilles plus grandes; ordin. lo étam.; pétales égalant le calice : var. neglecta Koch. 
a-ü dm.; février-mai; lieux frais, cultures, C, (Mouron des oiseaux). 

Feuilles linéaires-lancéolées sessiles; sépales ovales acuminés, scarieux à la marge et 
au sommet; pétales fendus jusqu’au i/3, plus courts que les sepales; lo etamines; 

capsule globuleuse à peine plus longue que les sepales. S. cilicica B. et Bal. 

1-3 dm.; avril-juin; Kesrouan, rochers ombragés. 

18. — HOLOSTEUM. — 5 sépales; 5 pétales entiers ou denticulés; 3-io 
étam.; 3 styles; capsule polysperme s’ouvrant par 6 dents roulées en dehors, 
puis se fendant en valves. 

Plantes annuelles à feuilles oblongues-linéaires, les rad. pétiolées; fleurs 
blanches ou rosées en ombelle à rayons inégaux, à la fin réfractés. 

Plante glabre ou un peu glanduleuse, glauque; petales barbus a la base, denticules au 
sommet; ordin. 3-5 étamines; filets plus courts que le calice.. H. umbellatum L. 

1-3 dm.; mars-avril; lieux sablonneux; AC. 


— 127 — 


[13, — CARVOPHYLLACéES.] 


Plante très poilue glanduleuse, verte; pétales glabres à la base, entiers; lo étamines; 

filets aussi longs que le calice. H. liniflorum Stev. 

1-3 dm.; avril-mai; Bekaa, Liban, AntiÜban, Syrie. 

19. — MŒNCHIA. — Plante annuelle, glabre, glauque; feuilles lancéolées- 

linéaires aiguës; fleurs i-3 au sommet de longs pédoncules dressés; 4 sépales 
lancéolés aigus, scarieux aux bords et au sommet; 4 pétales entiers ou à peine 
émarginés; 8 étamines; 4 styles; capsule ovale un peu plus courte que le 
calice s’ouvrant par 8 dents. M. erecta Baxter ssp. octandra (Gay). 

5-15 cm.; fl. Hanches; mars-aVril; lieux humides, sur grès; Beyrouth, Beit Méri, Ras el Harf, 
entre Kneisseh et Sannin. 

20 . — CERASTIüM. — 5 sép.; 5 pét; lo étam.; 3 ou 5 styles; capsule poly¬ 
sperme s’ouvrant au sommet par 6-io dents. 

Plantes herbacées, peu élevées; fleurs blanches à pétales bifides en petites 
cymes dicholomes terminales; feuilles ovales ou elliptiques, les rad. atténuées 
en pétiole large et court. 

1 . 3 styles; capsule à 6 dents.... 2 

5 styles; capsule à lo dents.^..... 4 

2. Plante glabre; feuilles un peu épaisses; bractées herbacées; sépales oblongs, obtus, à 

marge scarieuse étroite; pétales bifides, obcordés, i f. i/a à 2 fois aussi longs que 
les sépales.... G. trigynum Vill. 

Viv.; 5-to cm.; août; sommet du Makmel. 

Plantes pubescentes glanduleuses au sommet... 3 

3. Sépales lancéolés aigus à marge scarieuse étroite; pétales bifides, obcordés, de moitié 

plus longs que les sépales; bradées herbacées; feuilles caul. linéaires obtuses, ciliées 

glanduleuses. G. anomalum W. K. 

Anru; i-ü dm.; avril; lieux humides; Tripoli, Hama, Alep, Anülihan, djebel Druze. 

Sépales oblongs, plutôt obtus, avec une large marge scarieuse; pétales égalant le ca¬ 
lice, à 9 dents courtes; feuilles caul. linéaires un peu dilatées à la base.... 

..... C. Kctschyi B. 

Ann,; i-a dm.; avril-mai; lieux humides; Antiliban, Kneisseh. 

4. Plante glabre, glauque, à feuilles caul. sup. connées oblongues ou ovales; pédicelles 

dressés, plusieurs fois aussi longs que le calice; sépales aigus, ponctués-tobercu- 

leux; pétales bilobés plus courts que le calice... C. perfoliatum L. 

Ann.; 3 dm.; mars-avril; champs; Alep et Syrie N. 

Plantes pubescentes, ordin. glanduleuses... 5 


































[13. — Caryopbïluc^es.] 


— 128 


5. Plante non glanduleuse, à poils réfléchis le long des rameaux, étalés sur les feuilles 
et le calice; sépales lancéolés aigus; pétales bifides, de moitié plus courts que le 
calice; capsule plus courte que le calice. G. illyricum Ard. 


Ann.; S-io cm.; avril-juin; lieux sablonneux et rocailleux; Liban moyen. 

Plantes poilues glanduleuses..... (i 

6 . Pédicelles Iructif, dressés, plus courts que le calice. 7 

Pédicelles fructif. étalés ou même réfléchis, égalant le calice ou plus longs. 8 


7. Galice non enflé; capsule de a cm. long, 2 ou 3 fois aussi longue que le calice; inflo¬ 
rescence dense; sépales aigus; pétales bilobés plus courts que le calice.. .. 

... C. dichotomum L. 

Ann.; i-a dm.; avril-mai; champs et rocailies; Liban, Antiliban moyens et subalpins, Bekaa, Syrie 
N., Damas, Hauran. 

Galice enflé, surtout après floraison; capsule de 2 cm. long, 1 fois 1/2 ou 2 fols aussi 
longue que le calice et beaucoup plus étroite que lui; inflorescence lâche; sépales 

acuminés; pétales bilobés plus courts que le calice. .. C. inflatum Link 

Ann.; 1-2 dm.; avril-juin; Liban, Antiliban, Bekaa. 


8 . Pétales ciliés à la base; sommet des sépales dépassé par les poils. 9 

Pétales glabres à la base; sommet des sépales non dépassé par les poils. 10 


9. Fleurs agglomérées en cyme serrée; pédicelles fructif. égalant env. le calice; sépales 
aigus; pétales égalant à peine les sépales; étam, à filets glabres; capsule env. double 

du calice......... C. viscosum L. 

Ann.; 10-30 cm.; janvier-mai; C. sur le littoral jusqu’à la région subaipîne- 
Fleurs en cyine lâche; pédicelles fructif. 2-3 fois plus longs que le calice; sépales et 
pétales comme le précédent; étam. à filets ciliés; capsule env. de moitié plus longue 

que le calice .. C. brachypetalum Desp. 

Ann.; 10-30 cm.; avril-juin; bords des rivulels; Liban, Cassîus. 


10. Sépales aigus; pédicelles fructifères arqués, 1-2 fois aussi longs que le calice; pétales 
bifides égalant env. le calice; capsule de moitié plus longue que le calice; plante 

glutineuse . C. glutinosum Fries 

Ann.; 5-10 cm.; avril-juin; lieux secs; zone moyenne du Liban, Bekaa, Ansarieh. 

Sépales obtus, étroitem, scarieux; pédicelles fructif. réfractés, puis redressés, 2-4 fois 
aussi longs que le calice; pétales bilobés plus courts que le calice; capsule presque 

2 fois aussi longue que le calice; plante très glanduleuse. C. fragillimum B. 

Ano.; 1-3 dm.; juin-juillet; Liban, Antiliban; régions alpine et subalpine. 


— 129 — 


[13. — Garyophyllacees.] 

21. —SPERGüLA. — 5 sépaîes; 5 pétales entiers; 5-io étamines; 5 styles; 
capsule polysperme s’ouvrant par 5 valves profondes, opposées aux sépales. 

Plantes annuelles à feuilles linéaires fasciculées munies à la base de stipules 
scai’ieuses; fleurs blanches en petites cymes terminales. 

Graines subglobuleuses entourées d’un rebord très étroit, finement chagrinées; pétales 
ovales obtus égalant à peu près les sépales; ordin. lo étam.; feuilles creusées d’un 
sillon en dessous... S. arvensis L. 

3-Adm.; avril-mai; cultures, lieux sablonneux; littoral, Bekaa. 

Graines très comprimées, lisses, entourées d’une aile aussi large quelles; pétales lan¬ 
céolés aigus dépassant un peu les sépales; ordin. 5 étamines; feuilles non sillon¬ 
nées en dessous.*.. • • S. pentandra L. 

5-25 cm.; mars^-mai; terrains sablonneux secs; localités à préciser. 

22. — SPERGtILARIA. — 5 sép.; 5 pét.; 2 -iO étam.; 3 styles; capsule poly¬ 
sperme s’ouvrant jusqu’à la base par 3 valves. 

Feuilles linéaires, opposées ou fasciculées, munies à la base de stipules 
scarieuses; fleurs roses ou lilacées. 


1. Graines toutes non ailées; fleurs petites, de 2-3 mm. long. 2 

Graines ailées, totalement ou en partie; fleurs ord. plus grandes. 3 

2. Pédicelles plus courts que le calice, ou le dépassant peu; fleurs en cymes courtes, 

lâches, feuillées; 'j-io étam.; capsule égalant le calice. S. rubra Presl 


Ann. ou bisann.; 1-2 dm.; mars-avril; bords des chemins; G., spécialement sur le littoral. 
Pédicelles inférieurs 2-4 fois plus longs que le calice; fleurs en cymes lâches, non 
feuillées ou à feuilles très courtes; 2-3 étam.; capsule plus courte que ie calice; 
plante grêle à rameaux fins et pédicelles capillaires.... S. diandra Hbld. et Sart. 
Ann.; io-i 5 cm.; mars-avril; lieux sabl. ou saumâtres; Alep, désert. 

3. Graines toutes ailées; capsule dépassant longuement le calice; sépales lancéolés; 10 
étamines; pédicelles inférieurs env. 2 fois plus longs que le calice. S. marina Griser. 
Viv.; 10-25 cm.; mars-mai; lieux salés du littoral et de l’intérieur. 

Graines inférieures seules ailées; capsule dépassant peu le calice; sépales ovales; 3-5 
étam.; pédicelles inférieurs env. 2 fois plus longs que le calice... S. media Presl 
Ann. ou viv.; i 5-35 cm.; mars-mai; lieux humides du littoral. 


17 


Mémoires de ^Institut d*Egypte, t. XXXI, 






























[1^1. — PARONrCHIACÉES.] 


— 130 — 


Fam, 14. 

PARONYCHIACÉES. 


Fleurs hermaphr. régulières; calice à 4-5 divisions souv. libres jusqu’à la 
base; 5 pétales, parfois rudimentaires ou nuis; 2-10 étamines; 2-3 styles ou 
stigmates; ovaire libre; capsule enveloppée par le calice, uniloculaire, indé¬ 
hiscente ou s’ouvrant par 3 valves, à 1 ou plusieurs graines. 


1. 3 stigmates. 2 

3 stigmates... g 


2 . Feuilles toutes alternes; capsule ovoïde Irigone enveloppée 


par le calice, indéhiscente, à i graine. 4 . G0RRI6I0LA 

Feuilles opposées ou verticiliées; capsule s’ouvrant par 3 

valves, à plusieurs graines. 4 . POLYCARPON. 


3. Feuilles sans stipules, sétacées ou en alêne. 4 

Feuilles stipulées; calice à tube court. 5 

4. Lobes du calice terminés par une arête presque aussi lon¬ 

gue qu'eux; pédicelles plus longs que le calice, à la fin 

. ‘ . 6 . HABROSIA. 

Loùes du calice terminés par une pointe courte, souvent 

crochue; pédicelles nuis ou presque nuis. 5 . SCLERANTHÜS 


5. Sépales entièrement scarieux argentés, ainsi que les brac- 

tCGS 

Q' 1 ’nV'/V .. 3. PARONYCHIA. 

oepales herbacés; bractées herbacées ou scarieuses.... 6 

fi. 5 sépales sans appendice; feuilles ovales ou lancéolées.... 2 . HERNIARIA. 

4 sépales portant un appendice épineux; feuilles étroite¬ 
ment linéaires, un peu cbarnues. 7 . PTERANTHUS. 


1. POLYCARPON. — 5 sép. carénés, scarieux aux bords; 5 pét.; 3-5 

am ; style trifide à 3 stigmates; capsule à 1 loge polysperme s’ouvrant par 
O valves tordues en spirale. ^ 


- 131 - [14. - PaRONYCHI AGEES.] 

Feuilles opposées ou verticillées, stipulées; plantes glabres; fleurs verdâtres, 
petites, en cymes dichotomes terminales. 

Sépales oblongs obtus, mutiques; stipules et bractées scarieuses avec une nervure 
verte; feuilles charnues, oblongues, spalulées ou linéaires cblongues, atténuées en 
pétiole; style plus long que Tovaire... P. succulentum Gay 

Ann.; a-io cm.; janvier-avril; sables du littoral; Beyrouth. 

Sépales ovales mucronés; stipules et bractées entièrement scarieuses; feuilles peu 
charnues ovales-oblongues ou spatulées, atténuées en large pétiole; style plus court 

que l’ovaire; 3 étamines.. .. P. tetraphyllum L. 

Feuilles plus larges; fleurs moins nombreuses, plus grandes, en cymes plus denses; 
5 étamines... ssp. P. alsinifolium (DG.). 

Ann.; 5-20 cm.; janvier-mai; cultures, bord des chemins; C.; la ssp. sables du littoral. 

2. — HERNIARIA. — 4-5 sép. herbacés non carénés; 4-5 pét. rudimentaires 
ou nuis; 2-5 étam.; 2 styles ou 2 stigmates presque sessiles; capsule indéhis¬ 
cente à une seule graine. 

Feuilles inf. opposées, les sup. souvent alternes, munies de stipules sca¬ 
rieuses; fleurs verdâtres, petites, en glomérules axillaires et terminaux. 

1. 4 sépales; 4 pétales; s étamines; plante densément toulFue, veloutée, à tiges fragiles, 

filiformes; feuilles oblongues, stipules brunes; fleurs sessiles; tube du calice his- 
pide; 2 sépales deltoïdes spatulés 4 fois plus longs que les 2 autres ovales membra¬ 
neux; 2 styles longs... H. hemistemon Gav 

Viv.; 5-10 cm.; mai; désert. 

5 sépales, 5 pétales, ord. 4-5 étamines; stigmates presque sessiles.. 2 

2. Plante vivace à souche épaisse et tiges souv. ligneuses à la base; feuilles oblongues- 

lancéolées atténuées à la base, pubescentes sur les 2 faces; sépales densément his- 

pides; fleurs brièvem. pédiceliées en glomérules axillaires peu fournis... 

..... H. incana Lam. 

1-3 dm.; mai-juin; lieux secs; Liban, Antiliban, Bekaa, Amanus. 

Plantes généralement annuelles, parfois pérennantes, mais à souche non épaisse et 
tiges non ligneuses; fleurs sessiles... 3 

3. Sépales glabres, étroitement marginés de hlanc; plante verte glabre ou glabrescente; 

fleurs en glomérules multiflores.... H. glabra L. 

Ann. ou viv.; 5-i5 cm.; avril-juillet; cultures, chemins; Beyrouth, montagnes, Aiep. 

Sépales velus ......^. à 

17 - 




































— 132 


fl4. — Paronycüiace'es.] 

4. Plante velue grisâtre, à tiges grêles, couchées; feuilles lancéolées, les inf. opposées; 
stipules ovales ou oblongues; sépales terminés par une longue soie. H. hirsuta l’ 
Ann. ou viv.; i-a dm.; mars-juillet; lieux incultes; littoral et Liban. 

Plante velue hérissée et d’un aspect cendré, à rameaux ascendants; feuilles ovales ou 
oblongues, la plupart alternes; stipules ovales-triangulaires; sépales hérissés de 
poils longs, étalés....... H. cinerea D C. 

Ann.; to-i5 em,; mars-mai; lieux stériles et bord des chemins; C. 

3. — PARONYCHIA. - 5 sép. scarieux souv. aristés; 5 pét. rudimentaires 

ou nuis; 2-5 étarn.; style bifide à 2 stigmates; capsule indéhiscente mono- 
sperme. 

Feuilles opposées ou verticillées, à stipules scarieuses argentées; fleurs blan¬ 
châtres en têtes munies de bractées ordin. scarieuses argentées. 


1 . Plantes annuelles. 2 

Plantes vivaces; bractées larges, argentées, couvrant les 
fleurs. 2 


2 . Plante à tige.s et rameaux dressés, rigides; feuilles ovales-lancéolées, mucronées; a!o- 

merules denses, axillaires et terminaux; bractées petites, bien plus courtes quelles 
Heurs; sepales concaves, élroitem. scarieux sur les bords, spatulés, tronqués, aristés. 

5-10 cm.; mai; Beit-Méri, Bikfaya, Ain Zablla. Cchinata Lau. 

Plante à rameaux filiformes couchés; feuilles oblongues, glabres ou ciliolées, mucro- 
nees; glomérules nombreux, pauciflores; bractées oblongues-iancéolées acuminées 
égalant les fleurs ou plus longues; sépales obovales, largem. scarieux sur les bords 
tronques rétus, terminés par une arête aussi longue qu’eux. P. arabica D C.’ 

i'3 dm.; mai; Damas, au djebel Khasioun. 

3. Sépales voûtés au sommet, largement scarieux aux Lords, aristés; fleurs en têtes laté¬ 

rales et terminales; stipules ovales acuminées, plus courtes que les feuilles, celles- 

ci ovales-lancéolées, brièv. ciliées, presque glabres . P. argentea Lam. 

Viv.; 3-5 dm.; avril-juin; lieux secs, sables; C. 

Sépales herbacés non voûtés, ni scarieux sur les bords; fleurs la plupart en têtes ter¬ 
minales serrées . 

. 4 

4. Sépales aigus ou subaigus, à sommet un peu récurvé ou terminé par un poil sétiforme. 

.*..... 2 

Sépales obtus, à sommet non récurvé ni terminé par une soie.. g 


— 1.33 — 


[1/|. — Parontghjacées. ] 

5. Sépales oblongs-lancéolés, subaigus à sommet un peu récurvé, inégaux; bractées 

ovales-acuminées; têtes de 2-4 mm. large; feuilles brièvem. tomenteuses, oblong. 

linéaires, de 3-4 mm. long, plutôt obtuses, .. P, kurdica B. 

Viv.; 5-15 cm.; avril-mai; lieux rocailleux; Alep, djebel Abiad. 

Sépales linéaires-lancéolés, aigus, à sommet terminé par un poil sétiforme, inégaux; 
bractées ovales-cordées, brièvem. acuminées; têtes de i cm. large; feuilles oblong. 

lancéolées, aiguës.... p, capitata Lam, 

Viv.; 5-10 cm.; mai-juillet; lieux rocailleux; indiquée dans TAmanus, peut-être par confusion avec 
la suivante. 

6 . Sépales égaux, oblongs-linéaires, à poils apprimés; bractées grandes, ovales-arrondies, 

mucronées; têtes de i5 mm. large; feuilles obovales ou oblongues, de 3-5 mm. 

long, plutôt obtuses ....P. imbricata Rckb. ssp. chionæa (B.). 

Viv.; 10 - 1 5 cm.; juin-juillet; lieux rocailleux; Amanus, Cassius. 

Sépales inégaux, linéaires-lancéolés, obscurément nervés à la base; bractées ovales, 
acuminées; têtes de 5-io mm. large, serrées; feuilles oblongues, de 5-8 mm. long, 
obtuses ou aiguës...... P. macrosepala B. 

Viv.; 5-10 cm.; mai-juin; lieux rocailleux; Beyrouth, Damas, Liban. 


4. — CORRIGIOLA. — Plante annuelle, glabre, un peu glauque, à tiges 
grêles, couchées; feuilles toutes linéaires-oblaneéolées, atténuées à la base, 
alternes, munies de stipules scarieuses; fleurs pédicellées en têtes petites, 
serrées, axillaires et terminales; calice à 5 div. profondes, ovales-obtuses, 
blanches scarieuses aux bords; 5 pétales blancs, obovales, égalant env. le 
calice; 5 étamines; 3 stigmates subsessiles; capsule trigone, indéhiscente, à 
1 seule graine..... c. littoralis L. 

1-3 dm.; juin-septembre; sables humides; littoral; R. 


5. — SCLERANTHÜS. — Calice à 5 divisions égalant environ le tube urcéolé; 
pétales nuis; ordin. lo étamines; 2 styles filiformes à stigmates capités; cap¬ 
sule indéhiscente à 1 seule graine. 

Plantes à feuilles opposées, linéaires en alêne, élargies à la base et con- 
nées, sans stipules; fleurs verdâtres en fascicules axillaires et terminaux. 

Galice fructifère à tube atténué à la base; divisions lancéolées-linéaires aiguës, étroi- 
tem. marginees de blanc, un peu étalées à maturité; fleurs en fascicules axillaires 
et terminaux plus ou moins lâches. S. annuus L. 

Ann.; 5-i5 cm.; mai-septembre; champs sablonneux; grèves du Nahr Beyrouth; entre Kneisseh et 
Sannin, Hadeth el Djoubbeh. 





































— m — 


[15. — Mollüginacees.] 

Galice fructifère a tube arrondi a la base; divisions triangulaires-lancéolées, aiguës, 
non distinctement bordées, dressees ou meme un peu conniventes à maturité; fleurs 
en fascicules axillaires, subverticillés, formant une grappe allongée. 

.*. S. collinus Hornüng 

Ann.; 5-i5 cm.; mai-août; lieux sablonneux arides; Beit-Méri, Antiliban. 

HABROSIA. Plante annuelle, glabre ou à quelques glandes courtes, 
à rameaux fins formant panieule; feuilles opposées sétaeées, obtuses, à base 
dilatée connée, sans stipules; pédicelies plus longs que le calice, à la fin éta¬ 
lés; calice à 5 divisions profondes, scarieuses à la marge, terminées en arête 
presque aussi longue quelles; 5 pétales obovales spatulés, blancs, de moitié 
plus courts que le calice; 5 étamines; a styles libres; capsule indéhiscente à 
1 graine globuleuse. H spinuliflora Fz. 

5-15 cm.; mars-mai; lieux secs; Bekaa, Syrie, Hauran, désert. 

PTERANTHÜS. Plante annuelle à tiges rameuses; feuilles étroitem. 
linéaires, un peu charnues, opposées; stipules scarieuses étroitem. lancéolées; 
inflorescences tombant tout d’une pièce et formées d’un pédoncule large, 
oblong, aplati, portant 3 fleurs dans les dichotomies de petits rameaux avor¬ 
tés, épineux; calice profondém. divisé à k lobes oblongs-linéaires, largement 
scarieux et terminés par une pointe oncinée; pétales nuis; 4 étamines; stig¬ 
mate bifide; capsule indéhiscente à i graine comprimée. P. dichotomus Forsk. 

5-15 cm.; mars-avril; Djebel Tenf (désert de Syrie). 


Fam. 15. 

MOLLUGINACÉES. 

Fleurs hermaphr. régulières; calice à 5 divisions profondes; pétales nuis 
ou indéfinis; 5-i2 étam. inserees a la base du calice sur un disque obscuré¬ 
ment périgyne; 3-5 styles; ovaire libre; capsule à 3-5 loges incomplètes, 
polysperraes, s’ouvrant par 3-5 valves. 

Plante glabre, glauque, à feuilles alternes, stipulées; 5 éta¬ 
mines; capsule trigone-pyramidale, atténuée en bec dé¬ 
passant le calice. TELEPHIUM. 

Plante laineuse à feuilles paraissant verticillées; pas de sti¬ 
pules; 10-12 étamines; capsule ovoïde pentagonale_GLINUS. 


— t35 — 


[16. — PoRTüLACÉES.] 

TELEPHIUM. — Plante vivace, glabre, glauque, à tiges nombreuses, cou¬ 
chées; feuilles alternes, oblong. spatulées, obtuses, un peu épaisses, de 1-2 
cm. long, les sup. elliptiques-linéaires, presque aiguës; stipules petites, mem¬ 
braneuses; fleurs blanches en têtes serrées au sommet des tiges; 5 sépales 
membraneux aux bords; 5 pétales oblongs égalant le calice; 5 étamines; 3 
styles étalés recourbés; capsule pyramidale, trigone, atténuée en bec dépas¬ 
sant le calice, à 3 loges incomplètes, à 3 valves et 1 5-2 0 graines ........ 

.T. Imperati L. 

1-3 dm.; mai-août; lieux secs des montagnes; Liban, Antiliban, Amanus, Alep. 


GLINUS. — 5 sépales égaux; pétales nuis ou indéfinis; 10-12 étam. libres 
ou agrégées en groupes; 3-5 styles; capsule ovoïde pentagonale s ouvrant en 
3-5 valves. 

Plantes annuelles, laineuses, à tiges couchées, rameuses, à feuilles alternes, 
pseudoverticillées, sans stipules, et fleurs petites en fascicules axillaires. 

Sépales elliptiques, presque mutiques; pétales entiers ou bifides; étam. 12 ; styles 5; 

feuilles obovales-arrondies ou oblong. spatulées... G. lotoides L. 

3-5 dm,: juillet-seplembre: marais, lieux inondés; littoral. 

Sépales oblongs, cucullés, mucronulés, aigus; pétales nuis; étam. lo; styles 3; feuilles 
petites, orbiculaires ou obovales, longuem. pétiolées; fleurs plus petites que dans 
le précédent...-. G. dictamnoides L. 

a-4 dm.; juillet; lieux inondés; Rasheya, Alep, Hauran. 


Fam. 16. 

PORTÜLACÉES. 

Fleurs lierniaphr.; calice à 2-3 sépales; 4-6 pétales, libres ou un peu sou¬ 
dés à la base, presque égaux, caducs, insérés sur le calice; 3-i2 étamines; 
style à 3-6 branches; ovaire libre ou adhérent à la base; fruit capsulaire 
uniloculaire s’ouvrant circulairement (pyxide) ou par 3 valves, à plusieurs 
graines. 






















[17. — Tamaricacées.] _ 136 _ 

Plantes herbacées a feuilles entières, sans stipules, plus ou moins charnues, 
glabres. 

Fleurs jaunes, sessiles; 6-12 étamines; style à 4-6 bran¬ 
ches; ovaire adhérent à la hase; capsule s’ouvrant circu- 

1 - • i y • 1 


lairement, à graines nombreuses. PORTULACA. 

Fleurs blanches, pédonculées; 3 étamines; style à 3 bran¬ 
ches; ovaire libre; capsule s’ouvrant par 3 valves, à 3 

. MONTIA. 


PORTULACA. — Plante annuelle, rameuse, couchée; feuilles opposées ou les 
sup. alternes, sessiles, ohovales-ohlongues, charnues, luisantes; fleurs jaunes, 
sessiles, a 1 aisselle et au sommet des rameaux. p. oleracea L 

t-h dm.; mars-juin; champs et lieux frais; G. 

MONTIA. — Plante annuelle, rameuse, ascendante; feuilles opposées, oho- 
vales ou linéaires-ohlongues; fleurs en petites cymes ordin. munies à la base 
d’une bractée scarieuse opposée à une feuille; sépales orbiciilaires un peu 
plus courts que les pétales blancs, petits, un peu soudés à la base; capsule à 
valves arrondies s enroulant par les bords; graines tuberculeuses. 

.. minor Gmel. 

3-10 cm.; avril-juin; champs frais; de Tripoli à Homs; djebel Drure. 


Fam. 17. 

TAMARICACÉES. 

Fleurs hermaphr. presque régulières; calice persistant à 4-5 divisions; 4-5 
pétales; 4 étamines et plus; 3-5 styles; ovaire libre, uniloculaire; capsule 
s’ouvrant par 3-5 valves. 

Arbres ou arbrisseaux à feuilles éparses, sessiles, souv. très petites. 


Fleurs solitaires, axillaires ou terminales; étamines nom¬ 
breuses, réunies en 5 groupes opposés aux pétales; 5 
styles; arbrisseau nain ne dépassant pas 4 dm. REAUMüRIA. 

Fleurs en grappes spiciformes; 4-8 étamines; 3 styles; ar¬ 
bres ou arbustes à feuilles très petites, imbriquées, en 
forme d’écailles. TAMARIX. 


— 137 — 


[17. - TAStABICACéES.] 

REAÜMURIA. — Arbrisseau nain, tortuexix, rameux; feuilles obîongues, un 
peu atténuées à la base, faiblement mucronulées, épaisses mais planes, ponc¬ 
tuées; calice à lobes ovales acuminés et nombreuses bractées à la base; 5 pé¬ 
tales roses, obcordés; graines fusiformes couvertes de longs poils soyeux.. . . 
...R. alternifolia Grande 

t -3 dm.; juin-septembre; lieux secs; désert. 

TAMARIX. — Galice à 4-5 div.; 4-5 pét; 4-8 étam.; 3-4 styles à stigmates 
élargis au sommet; capsule anguleuse, à i loge, à 3-4 valves, à graines dres¬ 
sées surmontées d’une aigrette. 

Arbres ou arbustes à feuilles alternes, très petites, imbriquées, persis¬ 
tantes, à rameaux longs et grêles, à fleurs roses ou blanchâtres en grappes 


spiciformes. 

1. 4-5 étamines, ordin. en même nombre que les pétales et sépales. 2 

6-8 étamines, ordin. plus nombreuses que les pétales et sépales (4-5). 5 


2 . 5 étamines; 5 pétales; 5 sépales; aspect glauque; feuilles ovales ou deltoïdes à base 

large, semi-embrassante; fleurs en épis denses, étroits; stigmates égalant l’ovaire.. 

. T. pentandra Pall, 

Epis plus étroits, fleurs petites; plante glauque cendrée : var. tigrensis (Bunge). 

4-8 m.; avril et octobre-novembre; sables du littoral. Lord des rivières de lïntérieur. 

4 étamines; 4 pétales; 4 sépales......... 3 

3. 3 styles; chatons grêles dépassant à peine 3 mm. diam.; aspect vert ou glaucescent; 

écorce pourpre; feuilles semi-amplexicaules lancéolées aiguës à marge subcartilagi¬ 


neuse; pétales ovales-oblongs; anthères apiculées.. T. parviflora DC. 

1-4 m.; mars-avril; îieux frais; bords du Nahr el Kelb. 

4 styles; chatons assez épais, de plus de 4 mm. diam..... 4 


4, A^rbuste vert à écorce foncée; feuilles brièvem. adnées à la base, lancéolées aiguës, à 
marge cartilagineuse; fleurs en grappes subsessiles peu serrées, de 6-7 mm. diam.; 

bractéoles plus longues que les pédicelles. ... T. tetrandra Pall. 

1-4 m.; mars-avril; lieux frais; bords du Nahr Beyrouth et du Nahr el Kelb; Amanus. 

Arbuste glaucescent; feuilles lancéolées à base large et marges lisses; fleurs en grappes 
pédonculées, de 8-10 cm. long, plutôt lâches; bractéoles scarieuses un peu plus 
courtes que les fleurs; pédicelles égalant env. le calice; styles soudés à la base, spa- 


tulés, un peu moins de 1/2 aussi longs que Povaire. T, tetragyna Ehreinb, 

3-5 m.; avril; désert. 

Mémoires de Flnstitul d^Egupte^ t. XXXI. 18 







































[18. — Hypï^ricac^es.] 


— 138 ~ 


5. Fleurs 4-mères en grappes épaisses de 60-75 mm. long; bractées, pédicelles et calices 
presque égaux; pétales elliptiques de 3 mm. 1/2 long.; 4 styles longs; feuilles sub¬ 
cordées, oblongues-lancéolées; aspect glaucescent. T. Hampeana B. 

3-6 m.; mars; sables maritimes à rembouchure du Nalir Aoulé, près Saïda. 

Fleurs 5-mères en grappes brièvem. pédonculées, lâches, de 4 mm. diam.; pétales 
ovales crochus, de 2 mm. 1/9 long; 3-4 styles de moitié aussi longs que Tovaire; 

feuilles lancéolées, scarieuses au sommet; aspect vert. T. syriaca B. 

3-6 m.; mars; embouchure du Nahr Aoulé, près Saïda. 


Fam. 18. 

HYPÉRICACÉES. 

Fleurs régulières; calice persistant à 5 sépales libres ou soudés à la base; 
5 pétales libres; étam. nombreuses réunies en 3-5 faisceaux; 3-5 styles libres; 
ovaire libre; fruit capsulaire, déhiscent, à i-5 loges, rarement bacciforme 
indéhiscent. 

Plantes à feuilles opposées, rarem. verticillées ou fasciculées, souvent mar¬ 
quées de petits points transparents, sans stipules; fleurs ordin. jaunes. 

Pétales portant un appendice en forme de coiffe à la base; 

3 glandes hypogynes entre les 3 faisceaux d’étamines... TRIADENIA. 

Pétales nus à la base; pas de glandes hypogynes. HYPERICÜM. 

TRIADENIA. — Sous-arbrisseau rameux; feuilles étroitem. oblongues, sub¬ 
obtuses, atténuées dans leur moitié inférieure, un peu charnues, ponctuées- 
pellucides; sépales oblongs, peu aigus, à bordure blanchâtre; pétales jaunes 
9-3 fois plus longs que le calice; étamines en 3 faisceaux; 3 styles; capsule 
à 3 loges .T. Russeggeri Fz. 

a-3 dm.; mai-août; rochers ombragés du iittoral; Banias (Âlaouites), Souédié. 


HYPERICÜM. — 5 sép.; 5 pét.; étamines nombreuses réunies en 3 ou 5 
faisceaux; 3 styles; capsule polysperme s’ouvrant par 3 valves ou 3 dents; 
ou baie globuleuse indéhiscente. 







— 139 — [18. — HïPÉRicAciES.] 

Fleurs jaunes, exceptionnellement rouges; feuilles opposées ou verticillées 
souvent ponctuées de glandes translucides. 

1 . Étamines en 5 faisceaux; sépales très inégaux. . 2 

Étamines en 3 faisceaux; sépales presque égaux. . 3 

2. Rameaux cylindriques munis de 9 lignes saillantes; feuilles ovales obtuses à base em¬ 

brassante; sépales larges, ovales obtus; pétales les dépassant peu; baie subglobu¬ 
leuse, à la fin noire, indéhiscente... H. Androsæmum L. 

Sous-frutescent; 5 dm. ou plus; juin-août; lieui rocailleux; Amanus, Knrd Dagb. 

Rameaux quadrangulaires; feuilles ovales-oblongues, sessiles, à marges décurrentes; 


sépales étroits, lancéolés aigus; pétales 2 ou 3 fois plus longs; capsule ovoïde ob- 

longue, déhiscente au sommet; plante à odeur de bouc,...H. hircinum L. 

Sous-frutescent; io-i5 dm.; mai-août; lieux frais; littoral jusqu’à 1000 m., Bekaa. 

3. Plantes sous-frutescentes. â 

Plantes vivaces, souv. à souche ligneuse, mais à tiges herbacées. 10 

4. Plantes élevées, dépassant ordin. 6 dm.; fleurs en corymbe dense. 5 

Plantes de 4 dm. au plus, en général; fleurs en petites grappes ou cymes terminales. 

... 6 


5. Feuilles de 2-3 cm. long, ovales obtuses, à base en cœur, un peu ponctuées-pellu- 
cides; fleurs nombreuses en corymbe dense; sépales oblongs-linéaires obtus non 

glanduleux. H. cardiophyllum B. 

Sous-frutescent; io-i5 dm.; juin; rochers calcaires; Antioche et Syrie N. 

Feuilles de 5-8 mm. long, elliptiques, brièvem. pétiolées, glauques et un peu ponc¬ 
tuées en dessous; fleurs en cymes serrées au sommet des rameaux, formant un 
corymbe terminal dense; sépales oblongs obtus bordés de glandes noires sessiles.. 

........ H. serpyllifolium Lam. 

Sous-frutescent; 8-io dm.; mai-août; collines boisées; littoral et basses montagnes, Damas. 


6 . Feuilles brièvement pétiolées....*.«.* « • 7 

Feuilles sessiles.« «. 8 


7. Fleurs en grappes feuillées, courtes, presque unilatérales; feuilles en coin à la base, 
elliptiques ou obovales, non ou très peu ponctuées-pellucides, un peu ponctuées de 
noir; sépales linéaires-lancéolés, un peu aigus, parfois à quelques glandes noires; 

corolle 9 fois plus grande que le calice. H. cuneatum Poir, 

Sous-frutesc.; i-3 dm.; avril-juillet; fissures des rochers; littoral, Liban, Cassius Jusqu'à 2000 m. 













































— 140 — 


[ 18 . — Hïpéricacées.] 

Fleurs en petites cymes terminales, pédoncuiées; feuilles un peu charnues, ovales- 
arrondies de i cm. sur 8 mm. large, à marge un peu ponctuée-glanduleuse; sépales 
inégaux, eliiptiques-lancéolés, bordés de glandes brièvem. stipitées; corolle 3 fois 
plus grande que le calice. H. ovalifolium Stefanoff 

Sous-frutescent; 8-i5 cm.; Amanus. 

8 . Plante glabre formant des bouquets hémisphériques pendant des roches verticales; 

feuilles arrondies ou largement ovales de io-i 5 mm. long, à peine atténuées à là 
base, à ponctuations pellucides peu nombreuses et peu apparentes; fleurs 8-9 en 
cymes terminales, brièvem. pédoncuiées; sépales lancéolés aigus non glanduleux; 

corolle 3-4 fois plus grande que le calice. H. nanum Poir. 

Sous-frutescent; a-S dm.; avril-juillet; Liban, Aatiiiban; rég. moyenne et subalpine. 

Plantes ne formant pas de bouquets hémisphériques; feuilles nettement ponctuées- 
pellucides... ^ 

9 . Feuilles oblongues ou elliptiques, de i-3 cm. long, à base atténuée ou arrondie, ob¬ 

tuses ou rétuses, glauques en dessous, ponctuées-pellucides; cymes terminales à 9 - 
10 fleurs brievem. pédoncuiées; calice de 1 mm. ijü long; sépales ovales obtus 

bordés de glandes noires sessiles; plante glabre. H. rupestre Jade, et Sp. 

Sous-frutescent; 3-4 dm.; juin; rochers; Bécharré. 

Feuilles eiliptiques-linéaires très ponctuées-pellucides; cymes de i-5 fleurs; calice 
moins de moitié aussi long que la corolle, accrescent en fruit, à divisions non 
ponctuées glanduleuses, les ext. ovales cuspidées, les autres ovales-oblongues, ai¬ 


guës; plante glabre, glauque. h. olympicum L. 

Sous-frutescent; 2-3 dm,; août-septembre; rochers; Amanus. 

10. Feuilles cordées ou subcordées à la base, souv. embrassantes. H 

Feuilles jamais embrassantes... jg 

11. Sépales denticulés, glanduleux. j 2 

Sépales non denticulés, non glanduleux. 15 


12 . Plante canescente lanugineuse; feuilles de 3-5 cm. long, oblongues ou oblong. lan¬ 
céolées, un peu ponctuées-pellucides avec glandes noires à la marge; sépales ovales 
arrondis au sommet bordés de glandes sessiles; pétales 2-3 fois plus longs que les 

. H. lanuginosum Lam. 

Viv., 4-8 dm.; mai-juillet; lieux ombragés; littoral et montagnes jusqu’à i5oo m. 

Plante de i-3 dm. plus petite dans toutes ses parties, croissant dans les fissures 
des rochers; feuilles très ponctuées-pellucides; sépales moins largement ovales, 
obtus ou subaigus; pétales et ordin. anthères ponctués de noir. ssp. H. gracile (B.). 
Amanus; gorges du Litanî près du pont naturel. 

Plantes glaires. 


13 


^ 141 — 


[ 18 , - HYPÉtnCAGÉES.] 

13. Pétales non maculés; sépales oblongs-Iancéolés à dents pourvues de glandes noires 
nombreuses; cymes serrées formant une panicule courte, oblongue; plante multi- 
caule à feuilles ovales obtuses très ponctuées-pellucides, les moyennes et sup. cor¬ 


dées, demi-embrassantes; tiges à 4 angles en haut. ... H. venustum Fz, 

3-6 dm.; mai-juillet; le long des rivuiets du Liban nord. 

Pétales maculés de points noirs; pas de rameaux stériles aux aisselles; feuiiles cordées 
embrassantes..... 14 


14. Feuilles, au moins les sup., ponctuées-pellucides, avec glandes noires vers la marge; 

cymes terminales ordin. composées, à fleurs nombreuses; sépales oblongs-acuminés 
ponctués de noir, à quelques dents ascendantes terminées par une glande noire; 

capsule couverte de vésicules ovales. H. adenocarpum Mire. 

3-5 dm.; juin-juillet; au-dessus de Beskinta, Ras-el-Meten, Aiexandrette. 

Feuilles non ponctuées-pellucides; cymes formant à la fin une grappe étroite ordin. 
composée à fleurs nombreuses; sépales iinéaires-lancéolés, aigus, ponctués de noir, 
à quelques dents ascendantes terminées par une glande noire; capsule couverte de 

vésicules globuleuses... H. cassium B. 

3-5 dm.; juin-août; Amanus, Cassius, 

15. Tige à 4 angles ailés; rameaux dressés; feuilles ovales-elliptiques, ponctuées-pellu- 

cides; inflorescence en corymbe dense; sépales très aigus.... H. acutum Moench 
Viv.; 2-5 dm.; juin-septembre; lieux humides du littoral, des basses montagnes et de Tintérieur. 
Tige non anguleuse; rameaux étalés à angle droit; feuilles lancéolées aiguës à marge 
ondulée, ponctuées-pellucides avec glandes noires; inflorescence en panicule pyra¬ 
midale presque aussi large que longue...... H. crispum L. 

Viv,; 2-3 dm.; juillet-septembre; vignes, cultures; littoral jusqu’à i5oo m., Bekaa, Damas. 

16. Feuilles non ou à peine révolutées... 17 

Feuilles très révolutées, au moins celles des rameaux. 20 

17. Plante brièvem. tomenteuse, blanchâtre; tiges arrondies, ascendantes; feuilles ovales- 

oblongues, obtuses, sessiles, ponctuées-pellucides; inflorescence en panicule fasti- 
giée; pédiceUes courts; sépales acutiuscules bordés de glandes pectinées; graines 

linéolées-tuberculeuses.. H. origanifolium Willd. 

Viv.; i 5-30 cm.; juin; rocailles; Attik (Amanu»), 

Plantes glabres..... 18 

18. Tiges rudes plus ou moins couvertes de verrues glanduleuses; feuilles obloiigues- 

linéaires, obtuses, sessiles, ponctuées-pellucides; cymes formant un corymbe dense, 




































— 142 — 


[ 18 . — Hypéricacées. ] 

composé; sépales membraneux au sommet, ovales ou oblongs, bordés ou non de 

glandes noires sessiles; graines papilleuses. scabrum L 

Viv.; 4-5 dm.; juin-août; collines rocheuses; Liban, Antiliban, Amanus, Hauran. 

Tiges lisses, non verruqueuses-glanduleuses; plantes présentant des rameaux feuillés 

axillaires; fleurs en thyrse ou en panicule large; graines finement alvéolées ou 
lisses. 

.... 19 

19. Plante verte; feuilles ovales, oblongues ou linéaires, très ponctuées pellucides, les 
florales lancéolées-linéaires; sépales lancéolés aigus, ponctués de noir, non ciliés; 

pétales lancéolés, ponctués, mais non bordés de noir. H. perforatum L.' 

Viv.; 4-8 dm.; juin-juillet; iieui secs; littoral et basses montagnes. 

Plante glaucescente; feuilles oblongues-lancéolées acutiuscules, les supérieures sensi- 
blem. décroissantes aiguës; sépales obovales, courts, très obtus, bordés de glandes 

noires stipitées; pétales obovales, bordés de glandes noires. H. amanum B. 

Viv.; 5-*8 dm.; juin-août; forêts; base du Cassius et de rAmaniis. 

20. Sépales oblongs-lancéolés obtusiuscules longuem. fimbriés glanduleux; cymes presque 

sessiles formant une panicule interrompue en forme de grappe; plante brièvem. 
pubérulente papilleuse; feuilles ponctuées-peilucides, les caulin. acuminées, à base 

tronquée.. confertum Choisy 

Viv.; i5-3o cm.; juin-juillet; clairières; Liban, Amanus. 

Sépales pourvus ou non de glandes pédicellées, mais non fimbriés; plantes glabres.. 
. 21 

21 . Plante basse de 8-i a cm. à tiges et inflorescence densément entourées de glandes pel¬ 

lucides proéminentes; feuilles ponctuées-peilucides; cymes brièvem. pédonculées 
formant une panicule ovale de 3-4 cm. long; sépales oblongs-lancéolés aigus très 

glanduleux. g adenocladum B. 

Viv.; 8-12 cm.; été; Amanus. 

Plantes de 3-5 dm. en général, non entourées de glandes proéminentes. 22 

22 . Plante à tiges nombreuses, presque simples, à lignes peu ou non marquées; cymes 

reunies en panicule assez dense, ovale-obtuse; sépales eiliptiques-oblongs un peu 
obtus, bordés de glandes noires sessiles; feuilles linéaires obtuses à marge fortem. 

convolutée, ponctuées-peilucides. g B. et Hk 

Fleurs rouge feu à pétales plus étroits; panicule plus dense : var. rubrum B. 

Viv.; 4-5 dm.; été; désert, région N.; Beylan, Kurd Dagh. 

Plante ord. moins rauUicaule; panicule allongée, pyramidale, plus ou moins serrée; 
eullles sup. fasciculées; tiges a 2 ligaes proéminentes.. 23 


— 143 — [19-20. — Droséraoees et Pirolacées.] 


23. Feuilles oblongues ou linéaires, obtuses; cymes latérales pédonculées; ovaire oblong; 

loges h 3o-4o ovules.... H. hyssopifolium Vill. 

Viv.; 3-6 dm.; avril-juin; lieux rocailleux; Liban, Bekaa, Antiliban, Syrie. 

Feuilles linéaires-cylindriques; plante plus faible souv, ligneuse à la base; cymes laté¬ 
rales subsessiies; fleurs plus petites; ovaire presque arrondi; loges à 10-12 ovules. 

.... ssp. H. helianthemoides (Spach). 

Viv.; 3-4 dm.; juin-août; lieux rocailleux; montagnes, collines du désert. 


Fam. 19. 

DROSÉRACÉES. 

Fleurs régulières; 5 sépales libres ou un peu soudés à la base; 5 pétales 
libres; 5 étam.; 3 styles bifides (rarem. 6-5); ovaire libre; capsule unilocu¬ 
laire s’ouvrant au sommet par 3 valves (rarem. 6-5); graines nombreuses. 

DROSERA. — Plante couverte de longs cils glanduleux, purpurins, irrita¬ 
bles; feuilles toutes radicales, étalées sur le sol, à limbe orbiculaire entier 
brusquem. rétréci en long pétiole; scapes de 6-so cm.; fleurs blanches pe¬ 
tites en grappes spiciformes d’abord roulées en crosse..... D. rotundüolia L. 

Viï. ; juin-juillet; lieux marécageux; Liban à Meirouba, Bikfaya, entre Sannin et Kneisseb. 


Fam. 20. 

PIROLACÉES. 

Fleurs régulières; 5 sépales soudés à la base; 5 pétales libres; lo étamines 
sur 2 rangs, i style creux à stigmate 5-lobé; ovaire libre; capsule subglobu¬ 
leuse, déhiscente, à 5 loges polyspermes. 

Plantes herbacées vivaces, glabres, à rhizome grêle; feuilles souv. arron¬ 
dies et radicales, un peu coriaces; fleurs blanches ou rosées ordin. en grappe 
simple. 

PIROLA. — Plante à 3-8 fetiilles radicales suborbiculaires, entières ou à 
peine dentées, à pétiole plus long que le limbe; fleurs d’un blanc jaunâtre 






























[21-22. — Monotropacées et Malvacées.] — 144 — 

ou verdâtre peu nombreuses en grappe simple; calice à divisions ovales- 
triangulaires presque aussi larges que longues, 3-4 fois plus courtes que les 
pétales; style incliné, un peu arqué, plus long que les pétales, épaissi au 
sommet et terminé en anneau. P. chlorantha Sw. 

8-a5 cm.; mai-juiliet; bois de l’Amanus. 


Fam. 21. 

MONOTROPACÉES. 

Fleurs presque régul.; 4-5 sép. libres; 4-5 pétales libres, bossus à la base; 
8-10 étam. sur 2 rangs; style creux, en entonnoir; stigmate orbiculaire 4-5 
lobé; ovaire libre; capsule ovoïde, déhiscente, à 4-5 loges polyspermes. 

Plantes parasites sur les racines, non vertes, à feuilles remplacées par des 
écailles. 

MONOTROPA. — Plante vivace, charnue, d’un blanc jaunâtre ordin. pubes- 
cente glanduleuse; tige dressée, simple, portant des écailles ovales-oblon- 
gues, dressées; fleurs blanc jaunâtre en grappe terminale dense, unilatérale, 

d’abord recourbée; pétales allongés, élargis denticulés au sommet. 

. M. Hypopitys L. 

1-3 dm.; juin-août; bois de l’Amanus. 


Fam. 22. 

MALVACÉES. 

Fleurs régulières; calice à 5 divisions, doublé d’un caliciile à 3 -i 2 divisions 
libres ou soudées à la base; 5 pétales brièvem. soudés à la base; étamines 
nombreuses à filets soudés en un tube recouvrant l’ovaire; styles soudés à 
leur base, en nombre égal à celui des carpelles; fruit sec formé de carpelles 
tantôt libres et monospermes, disposés circulairement autour d’un axe central, 
tantôt soudés en capsule à plusieurs loges polyspermes. 


— 145 — [22, — Malvacées.] 

Plantes à feuilles alternes, pétiolées, à nervation palmée, munies de sti¬ 
pules; fleurs axillaires, solitaires ou fasciculées. 


1 . Galicule à 2-3 divisions ou folioles..... 2 

Galicule à plus de 3 divisions... à 

2. Divisions du calicule soudées à la base.... 3. LAVATERA, 

Folioles du calicule distinctes à la base.. 3 

3. Garpelles enflés; plante grise laineuse. 5. MALVELLA. 


Garpelies non enflés; plante glabre ou poilue, non laineuse. 4. MALVA. 


4. Galicule à 10-12 divisions linéaires; fruit capsulaire à 5 

loges....... 6 . HIBISCUS. 

Galicule à 6-9 divisions; fruit formé de carpelles disposés 
circulairement ....... 5 

5. Loge des carpelles divisée transversalement par une saillie 

du péricarpe, la division supérieure étant petite et vide. 2. ALGEA. 
Loge des carpelles non divisée..... 1. ALTHÆA. 


1 . — ALTHÆA. — Caiicule à 6-9 divisions soudées inférieurem.; stigmates 
sétacés; fruit composé de carpelles monospermes déhiscents autour d’un axe 
central; anthères ne se tordant pas après l’émission du pollen. 

1 . Plante annuelle de io- 4 o cm., hérissée de poils raides, étalés; feuilles inf. orbiculaires 

crénelées; corolle lilas pâle dépassant peu le calice; carpelles à dos arrondi.. 

......A. hirsuta L. 

a-4 dm.; avril-mai; champs; littoral jusqu à looo m.; AG. 

Plantes vivaces dépassant 5 dm........ 2 

2. Feuilles ovales superficiellement lobées dentées; plante veloutée blanchâtre; fleurs 

d'un blanc rosé sur des pédoncules plus courts que le pétiole; calicule à lobes étroits 


un peu plus courts que le calice; carpelles tomenteux....A, officinalis L. 

6-10 dm.; juin-août; fossés, de Damas à la Syrie N. 

Feuilles palmatipartites ou palmatiséquées, au moins les supérieures. 3 


3. Plante brièvem. tomenteuse; pédoncules groupés, généralem. à plusieurs fleurs, aussi 
longs que les feuilles ou plus longs; calicule à lobes lancéolés, de moitié aussi longs 

Mimoire$ de VInstitut d'Egypte, t. XXXL 


*9 
































— 146 — 


[22. — Malvacées.] 

que le calice; pétales 2 fois aussi longs que le calice; carpelles couverts de poils 

étoilés, à dos rugueux un peu sillonné... A, armeniaca Ten. 

6-10 dm.; juillet-août; buissons; Amanus. 

Plantes plus ou moins rudes, à poils étoilés, atteignant plus d’un mètre en général; 
carpelles glabres... ^ 

4 . Plante à pubescence étoilée; feuilles inf. palmatipartites, les autres palmatiséquées ou 
triséquées à segments pétiolulés étroitem. oblongs-lancéolés, grossièrem. dentés; 
1-2 pédoncules axillaires s fois aussi longs que la feuille, à 1-2 fleurs; calicule à 
divisions lancéolées; calice à lobes oblongs acuminés; carpelles a dos sillonné.... 
.A. cannabina L, 

10-15 dm.; juin-août; haies, fourrés; Amanus. 

Plante à poils simples mélangés de poils étoilés peu nombreux; feuilles palmatipartites 
à divisions oblongues-lancéolées dentées; pédoncules longs à i fleur et formant une 
panicule corymbiforme pauciflore; calicule à divisions triangulaires 2 fois plus 
courtes que les lobes du calice ovales acuminés; carpelles lisses?.. A. Kotschyi B. 
8-13 dm.; juillet-septembre; collines boisées; Amanus, Slenfé. 

2 . — ALCEA. — Diffère du genre Althæa par les loges carpellaires divise'es 
transversalement par une saillie du péricarpe et les anthères se tordant après 
l’émission du pollen. 

Plantes abondamment couvertes de poils étoilés; tige terminée en grappe 
florifère dressée, ordin. longue; fleurs très grandes. 

1 . Marge des carpelles pourvue d’une aile membraneuse.. 2 

Marge des carpelles non ailée. 3 

2 . Fleurs blanches à gorge jaune; tige à poils opprimés parfois rameuse; feuilles plus ou 

moins profondém. palmatilobées, crénelées, les inf. orbiculaires cordées, les flo¬ 
rales brièvem. ovales, 3 lobées; calicule égalant environ le calice; carpelles pubes- 

cents, étroitem, et profondément cannelés; ailes sillonnées transversalement. 

. A. Hohenackeri B. et Huet 

Viv.; juin; Baalbek. 

Fleurs violettes; tige tomenteuse hérissée; feuilles inf, réniformes cordées, 6-7 lobées, 
les florales petites, palmatipartites à lobes linéaires oblongs, crénelés; carpelles 

poilus, largement cannelés, à ailes non sillonnées . A. kurdica B. 

Viv.; 1 m. et plus; été; rochers; au-dessus de Zebdani. 

3 . Galice à lobes non striés; plante canescente à poils apprimés; feuilles palmatilobées à 

lobes obtus; fleurs brièvem. pédonculées; lobes du calicule et du calice lancéolés 


— 147 — [22. — Malva cÉESr] 

aigus, les derniers un peu plus longs; fleurs roses ou purpurines; carpelles poilus, 

fortem. sillonnés, obscurément canaliculés sur le dos. .. A. apterocarpa B. 

Viv,; 8-12 dm.; août; Liban, à Marserkis; Amanus. 

Calice strié en long....... 4 

4. Fleurs jaunâtres ou d’un rose pâle sessiies ou brièvem. pédonculées; plantes n’attei¬ 

gnant pas 1 m.... 5 

Fleurs purpurines ou violettes a pédoncules inf. presque aussi longs que le calice; 
plantes dépassant fréquemment i m....... 6 

5. Fleurs médiocres (pétales de 3-4 cm. long), blanches ou rose pâle, apparaissant dès 

la base de la plante; calicule n’égalant que le tiers environ du calice; carpelles gla¬ 
bres ou glabrescents sillonnés transversalement et canaliculés sur le bord externe; 
feuilles petites, longuem. pétiolées, réniformes, crénelées, parfois superficiellement 
3-5 lobées. ....A. acaulis B. 

Viv.; 2-5 dm.; mars-juin; champs et lieux pierreux; G. 

Fleurs plus grandes, jaunâtres; calicule égalant le tiers ou la moitié du calice; car¬ 
pelles sillonnés transversalement, canaliculés et poilus sur le bord externe; feuilles 
arrondies, en cœur ou tronquées à la base, crénelées, plus ou moins profondément 

palmatilobées..... A. rufescens B. 

Viv,; 4-8 dm.; mars-juin; champs, lieux pierreux; Syrie, même désert. 


6 . Calicule égalant environ le tiers du calice; pétales bilobés, h long onglet, violet foncé; 
plante vert paie, laineuse, scabre, à tige simple terminée en grappe dense, feuillée; 
feuilles pétiolées, arrondies en cœur, obtusément 5-7 lobées, crénelées; carpelles 

poilus sillonnés transversalement...A. Haussknechtiî B. 

Viv.; 6-10 dm.; avril-mai; Tarlous, Bekaa, Alep. 

Calicule dépassant la moitié du calice, ordin. un peu plus court que lui; pétales 
obcordés, d’un rose violacé plus ou moins foncé; plante poilue à tige ordin. scabre 
et grappe feuillée à la base; feuilles pétiolées, arrondies en cœur, obscurément 6-7 
lobées, crénelées, les sup. plus ou moins palmatipartites a lobes obtus; carpelles à 

faces sillonnées, glabres ou glabrescentes, à dos un peu canaiiculé, poilu. 

........ A. lavateræflora B. 

Feuilles toutes palmatipartites à lobes oblongs ou spatulés, crénelés : var. digiîata 
(B.). 

Viv,; 8 - 1 5 dm,; mai-juin; champs, collines; littoral, Bekaa, Antîliban, Damas; G. jusqu’aux ré¬ 
gions subalpines. 

19 * 
































— 148 — 


[22. - MALVAcéES.] 

3. — LAVATERA. — Calieule à 3 divisions soudées inférieurem.; stigmates 
sétacés; fruit déprimé au centre composé de carpelles à i graine rangés en 
cercle autour d’un axe central. 

1. Fleurs axillaires et terminales agglomérées en fascicules; calicule à lobes largement 

ovales, étalés, un peu plus courts que le calice à lobes ovales brusquement acumi- 
nés; carpelles glabres ou velus, presque lisses; axe central surmonté d’un petit ma¬ 
melon demi-elliptique..... L. cretica L. 

Ann. ou bis.; 5-io dm.; fleurs lilas clair; printemps; champs, bord des chemins; G. 

Fleurs axillaires solitaires; calice à lobes lancéolés acuminés. 2 

2. Plante d’un vert blanchâtre, à pubescence étoilée; feuilles suborbiculaires, les sup. 

hastées-trifides, à lobes dentés; carpelles glabres, ridés, à axe central surmonté 

d’un mamelon saillant, conique. L. puncta ta All. 

Ann.; 3-8 dm.; 11. rose lilacé; avril-juin; champs; G. 

Plante un peu hérissée; feuilles inf. suborbiculaires, les sup. ovales anguleuses, sub¬ 
cordées, irrégul. dentées; carpelles glabres, fortement ridés, surmontés d’un disque 
orbiculaire concave les recouvrant complètement. L. trimestris L. 

Ann.; a-5 dm.; fl. rose vif; avril-juin; littoral jusqu’à looo m.; AR. 


4. — MALVA. — Calicule inséré vers la base du calice, à 2-3 folioles sépa¬ 
rées; stigmates obtus; carpelles à i graine rangés en cercle autour d’un axe 
central. 

1 . Pédoncules axillaires solitaires à 1-2 fleurs, un peu plus longs que la feuille; calice à 
lobes triangulaires acuminés env. aussi longs que les pétales; plante à poils rameux 
appriraés; feuilles orbiculaires bipalraatipartites à lobes oblongs, courts, ciliés.. . . 
....... M. ægyptia L. 


Ann.; 5-io cm.; fl. roses; mars-mai; Djeb. Abiad, près Palmyre. 

Pédoncules axillaires agrégés, uniflores... 2 

2 . Calice fructifère peu accrescent, à lobes appliqués sur les carpelles. 3 

Galice fructifère accrescent, à lobes étalés ne cachant pas les carpelles. 5 


3. Corolle grande, 3-4 fois plus longue que le calice, d’un rose violacé; calicule à divi¬ 
sions oblongues ou elliptiques-lancéolées plus courtes que le calice; carpelles ridés; 
plante plus ou moins poilue; feuilles orbiculaires cordées à S-y lobes peu profonds. 


obtus. M. silvestris L. 

Ann.; 3-5 dm.; avril-juin; champs, lieux incultes; G. 

Corolle petite, au plus double du calice, blanche ou lilacée. 4 


— 149 — 


[22. — MAivAcéEs.] 

4. Feuilles palmatilobées, les sup. à lobes plus profonds, presque aigus; calicule à divi¬ 

sions larges, ovales-lancéolées, égalant env. le calice; carpelles fortem. alvéolés- 

réticulés... M. nicaeensis All. 

Ann.; 3-6 dm.; mars-mai; lieux herbeux, bords des chemins; G. 

Feuilles superficiellement lobées; calicule à divisions étroites, linéaires, plus courtes 

que le calice; carpelles lisses.... M. rotundifolia L. 

Ann.; 3-6 dm.; printemps, été; lieux herbeux, bords des chemins; G. 

Plante vivace, naine, poilue, à feuilles petites de 1-2 cm. large : var. perennans Post 
Sommets du Sannin, du djebel Niha et de i’Hermon. 

5. Feuilles orbiculaires cordées superficiellement lobées; pédoncules courts; calicule à 

divisions lancéolées aiguës beaucoup plus courtes que le calice dilaté à lobes arron¬ 
dis mucronés; carpelles fortem. ridés, à bords ailés dentés.M. parviflora L. 

Ann.; 3-6 dm.; mars-mai; bords des chemins, lieux incultes; G. 

Feuilles palmatifides ou partîtes, à divisions obovales en coin plus ou moins dissé¬ 
quées; pédoncules courts; calicule à divisions sétacées beaucoup plus courtes que le 

calice dilaté à lobes ovales-triangulaires..... M. oxyloba B. 

Ann.; 3-4 dm,; avril-mai; lieux herbeux; Beyrouth, Tripoli. 

5 . — MALVELLA. — Plante vivace à tiges couchées, entièrement couverte 
d’une laine étoilée; feuilles petites, réniforraes cordées, crénelées; pédoncules 
ordin. solitaires, fdiformes, flexueux, plus longs que la feuille; calicule for¬ 
mé de 3 bractéoles libres; calice divisé jusqu’au milieu en 5 lobes ovales- 
triangulaires; pétales roses, obovales, entiers, 2 fois aussi longs que le calice; 
styles distincts; carpelles enflés, membraneux, indéhiscents, disposés circu- 
lairement.. .M. Sherardiana Jaub. et Sp, 

3-5 dm.; avril-juillet; Syrie, Hauran; plus rare sur le littoral. 


6 . — HIBISCUS. — Plante annuelle, modérément couverte de poils rudes, 
généralem. étoilés; feuilles inf. orbiculaires, les autres palmatiséquées ou par¬ 
tîtes à 3-5 divisions oblongues profondément lobulées; pédoncules un peu 
plus courts que la feuille; calicule à divisions nombreuses, libres, sétacées, 
longuem. hispides; calice poilu, enflé, membraneux, à côtes sinueuses, colo¬ 
rées; pétales 2 fois aussi longs que le calice, jaunâtres à onglet pourpre; cap¬ 
sule à 5 loges .. H. Trionum L. 

3-5 dm.; juin-septembre; cultures des terrains sablonneux ou irrigués; G. 





























[23-2Û. — Tiliacées et Linacées.] 


— 150 — 


Fam. 23. 

TILIACÉES. 

Fleurs régulières; ü-5 sépales; 4-5 pétales; étamines nombreuses, libres; 
ovaire libre, à plusieurs loges; style simple à stigmate 5 -denté ou crénelé; 
tantôt capsule siliquiforme à 5 loges polyspermes et 5 valves, tantôt fruit 
réduit par avorlement à une capsule subglobuleuse indéhiscente, uniloculaire 
à 1-2 graines. 


Plante herbacée à feuilles ovales-oblongues; fleurs jaunes, 

petites; fruit en forme de silique. CORGHORÜS. 

Arbre à feuilles largem. ovales, à base oblique, cordée; fleurs 
d’un blanc jaunâtre en petits corymbes; capsule globu¬ 
leuse. TILIA. 


CORGHORÜS. — Plante annuelle; feuilles à dents fines, aiguës, les 2 dents 
inférieures prolongées en longues soies; fleurs solitaires, opposées aux feuilles, 
presque sessiles; silique cylindrique-anguleuse, de 6 mm. large, atteignant 
8-10 cm. long à bec court, conique. G. olitorius L. 

3-4 dm.; juillet-novembre; cultures du littoral; adventice. 

TILIA. — Arbre de 6-8 m.; feuilles à dents aiguës, blanches argentées en 
dessous; pédoncules garnis d’une bractée foliacée eonerescente jusqu’à moitié 
de sa longueur; capsule de la grosseur d’un pois, apiculée, à 5 côtes peu 
proéminentes. T. tomentosa MoE^cH 

Juin-septembre; bois des montagnes; Amenas, à i5oo m. 


Fam. 24. 

LINACÉES. 

Fleurs régulières; calice persistant à 4-5 sépales; 4-5 pétales très caducs; 
4-5 etamines brièvem. soudées à la base, alternant fréquemment avec 4-5 
rudiments sans anthères; ovaire libre; 4-5 styles libres; capsule subglobu- 


— 151 


[24. — Linacées,] 

leuse, déhiscente, à 4-5 loges à 1-2 graines, souvent subdivisées par une 
cloison plus ou moins complète en 2 logettes à 1 graine. 

Plantes herbacées, parfois ligneuses à la base, à feuilles simples, entières, 
sessiles ou brièvem. pétiolées, sans stipules. 

h sépales soudés à la base; 4 pétales; k étam.; feuilles pe¬ 


tites, ovales aiguës, opposées.....RADIOLA. 

5 sépales libres; 5 pétales; 6 étam.; feuilles étroitem. lan¬ 
céolées ou linéaires, alternes.. LINUM. 


RADIOLA. — Plante annuelle, glabre, de 3-8 cm., rameuse dès la base; 
feuilles opposées, ovales aiguës, uninervées, étalées; fleurs à pédicelles capil¬ 
laires, solitaires à l’aisselle des rameaux ou agrégées à leur extrémité en pe¬ 
tite panicule fouillée; pétales blancs, petits, dépassant peu les sépales 2-3 

fides. R. linoides Roth 

Avril-mai; lieux frais; Beit-Méri, Ras el Harf, entre Sannin et Kneisseh, 

LINüM. — 5 sép, libres, 5 pét.; 5 étam.; 5 styles; capsule globuleuse à 
5 loges divisées en 2 compartiments monospermes. 

Feuilles alternes, étroitem. lancéolées ou linéaires. 


1 . Fleurs jaunes ou orangées.. 2 

Fleurs bleues ou roses... 8 

2 . Plantes annuelles... 3 

Plantes vivaces. ... 6 


3, Pétales à onglets soudés dans leur partie supérieure; fleurs de 2 cm. long, subsessiles 

en grappes spiciformes; sépales linéaires 3 fois plus longs que la capsule*... 

.....L. nodiflorum L. 

Ann.; 3-5 dm.; mars-mai; champs, collines sèches; G. 

Pétales entièrem. libres; fleurs pédicellées, plus petites... 4 

4. Feuilles florales dépassant les fleurs; pétales d’un tiers plus longs que les sépales; pé- 

dicelles raides, parfois très courts; sépales étroitem. lancéolés, ionguem. acuminés, 

dépassant beaucoup la capsule globuleuse-conique. .. L. strictum L. 

Ann,; 2-4 dm.; mars-mai; collines sèches; G. 

Feuilles florales plus courtes que les fleurs; pédicelles grêles; sépales lancéolés acu¬ 
minés.... 5 

























— 152 — 


[24. — Linacées.] 

5. Pétaies de moitié plus longs que les sépales; pédicelles inférieurs égalant le calice; 

sépales dépassant peu la capsule. L. gallicum L. 

Ann.; a-4 dm.; avril-juillet; littoral jusqu’à looo m. 

Pétales triples des sépales; pédicelles inférieurs souv. plus longs que le calice; sépales 
longuement acuminés 2 fois aussi longs que la capsule... L. corymbulosum Rchb. 
Âan.; 3-5 dm.; avril-juillet; Liban moyen et subalpin. 

6 . Plante ligneuse à la base; rameaux épais, intriqués, formant buisson; feuilles courtes, 

épaisses; sépales oblongs à marge scarieuse, denticulée glanduleuse, mucronés, 
égalant le tiers des pétales aigus, un peu plus courts que la capsule. L. toxicum B. 
Sous-frutescenl; i5-30 cm.; juin-juillet; sommet de THermon. 

Plantes à tiges herbacées non intriquées et souche plus ou moins ligneuse. 7 

7. Pétales orange à gorge pourpre livide; sépales lancéolés, acuminés carénés à marge 

membraneuse, glanduleuse, égalant le tiers de la corolle et 2 fois 1/2 aussi longs 

que la capsule; feuilles inf. 5-7 nervées.... L. Balansæ B. 

Viv.; 2-3 dm.; juin-juillet; Damas. 

Pétales uniformément jaunes ou orangés; sépales lancéolés acuminés à marge glandu¬ 
leuse égalant le tiers de la corolle et 1 fois 1/2 aussi longs que la capsule; feuilles 

à 1-3 nervures... L. flavum L. 

Espèce représentée dans notre circonscription par les sous-espèces suivantes : 

Fleurs orangées à pétales largera. obovales; feuilles inf. obovales-oblongues, les 
autres lancéolées acuminées, à i-3 nervures; cymes à rameaux courts, épais, sou¬ 
vent divariqués.. ssp. L. orientale (B.). 

Fleurs jaune pâle à pétales obovales; feuilles étroitem. lancéolées-linéaires aiguës, 

à 1 nervure; cymes à rameaux lâches, ténus, peu nombreux.. 

. ssp. L. syriacum (B. et Gaill.), 

Fleurs jaune soufre à pétales obovales; feuilles très petites, les inf. oblongues spa- 
tulées mucronées, les autres oblongues-linéaires aiguës, à 1 nervure; cymes de 3-5 

fleurs à rameaux courts; plante basse. ssp. L. sulphureum (B. et Hk.). 

Viv.; 1-3 dm.; avril-juin; champs secs, lieux roc.; AC. 


8 . Fleurs roses de 3 cm. long en cyme composée à rameaux à la fin spiciformes; plante 
pubescente à feuilles 3-5 nervées, oblongues obtuses ou oblong. lancéolées aiguës, 
les sup. bordées de glandes; sépales linéaires-lancéolés égalant le tiers de la corolle 

et 3 fois aussi longs que la capsule. L. pubescens Russ. 

Ann.; 3-5 dm.; mars-mai; bord des champs, des chemins; C. 

Fleurs bleues de moins de 3 cm. long; plantes glabres ou peu poilues à feuilles liné- 
aires-lancéolées acuminées, à i-3 nervures... 9 


- 153 - [25. - OxALIDACÉES.] 

9. Sépales ovales lancéolés, acuminés, à 3 nervures; pédicelles fructifères dressés... 10 
Sépales presque orbiculaires, obtus, mucronés; pédicelles fructifères penchés.... 12 

10. Fleurs d’un bleu clair, assez petites, de 1 cm. long environ; sépales intérieurs margi- 

nés de blanc, brièvem. frangés, 2-3 fois plus courts que les pétales et presque aussi 
longs que la capsule; feuilles presque toutes à 1 nervure, lisses aux bords, sans 

glande à la base.... . L. angustifolium Huns. 

Ann., parfois pérennant; 3-5 dm.; mars-mai; champs, bords des chemins; G. 

Fleurs d’un bleu vif, plus grandes... 11 

11 . Plante annuelle de 2-3 dm.; feuilles planes linéaires aiguës subtrinervées à marge 

lisse; sépales ciliolés 2-3 fois plus courts que les pétales et un peu plus courts que 
la capsule; pétales entiers.. L. humile Mill. 

Juin-juillet; champs; hase de i’Hermon, Amanus. 

Plante vivace de 4-6 dm. pluricaule; sépales longuem. acuminés, étroitem. marginés 
de blanc, un peu fimbriés, 3 fois plus courts que les pétales et un peu plus longs 
que la capsule; feuilles un peu scabres sur les bords, les sup. a 3 nervures, les inf. 

munies à la base de glandes stipuliformes .... L. Bungei B. 

Avril-juin; bords des chemins; forêt du Bassit. 

12 . Plante vivace naine cespiteuse à feuilles linéaires, charnues, serrées, plutôt obtuses; 

sépales ovales ou presque orbiculaires, obtus, largement marginés, 3-5 nervés à la 

base, égalant le tiers des pétales et env. la moitié de la capsule ovoïde.. 

..... L. carnosulum B. 

6 cm.; fl. bleues; été; Liban, région alpine. 

Plante annuelle à feuilles étroitem. linéaires-lancéolées aiguës; sépales ovales ou pres¬ 
que orbiculaires, obtus, mucronulés, à marge scarieuse étroite, égalant le tiers des 
pétales; capsule globuleuse deux fois aussi longue que les sépales. L. Peyroni Post 
2-4 dm.; fl. bleues; avril-mai; Antilihan, Bekaa, Hauran, Alep. 


Fam. 25. 

OXALIDACÉES. 

Fleurs régulières, à calice et corolle non aecreseents; calice persistant, à 5 
sépales libres ou soudés à la base; pétales tordus dans le bouton; i o étamines; 
5 styles; ovaire libre, sans bec. 

J^lémoires de Institut d*Egypte, t. XXXL go 




























— 154 — 


[26. — Géranucées.] 

OXALIS. — 5 pétales libres ou un peu soudés à la base; lo étam. soudées 
à la base, les 5 plus courtes opposées aux pétales; capsule oblongue-prisma- 
tique à 5 loges, s’ouvrant par 5 valves; graines ordin. entourées d’un arille 
se détachant avec élasticité. 

Plantes vivaces, tendres, renfermant un sue acide; feuilles à 3 folioles en 
cœur renversé. 

Fleurs grandes, de 25-3o mm. long, 4-5 fois plus longues que le calice, en ombelles 
sur des pédoncules radicaux; sépales lancéolés-acuminés; stigmates en pinceau; 
plante à souche rampante, grêle, munie de bulbilles .0. cernua Thunbg. 

1-2 dm.; fl. jaunes; janvier-avril; abondamment naturalisé sur le littoral phénicien. 

Fleurs petites, de moins de i cm. long, à peine doubles du calice, 2-3 sur des pé¬ 
doncules axillaires; sépales lancéolés-linéaires; stigmates en tête; plante à tiges 
couchées-radicantes à la base, puis ascendantes. 0. corniculata L. 

5-15 cm.; fl. jaunes; mars-mai; lieux frais; C. surtout sur le littoral et dans la région montagneuse. 


Fam. 26. 

GÉRANIACÉES. 

Fleurs re'gulières, rarem. irrégulières; 5 sépales libres, mucronés ou aris- 
tés; 5 pétales libres, caducs; 5-io étamines, parfois en partie stériles; 6 
styles ordin. soudés avec le prolongement de Taxe; 5 carpelles monospermes, 
verticillés autour de Taxe, presque toujours terminés par un long bec. 

1. Carpelles sans bec, fixés de la base au milieu sur un court 

gynophore. 1. BIEBERSTEINIA. 

Carpelles à long bec d’abord adhérent au prolongement de 
l’axe, dont ils se détachent avec élasticité à maturité. 2 

2 . Fleurs irrégulières, à 2 pétales grands et 3 très petits; sé¬ 

pale supérieur éperonné. . 2. PELARGONIUM. 

Fleurs à pétales presque égaux; sépales non éperonnés. 3 

3. Feuilles aussi larges que longues; lo étamines toutes fer¬ 

tiles; carpelles déhiscents se détachant en arc de la base 
au sommet 


3. GERANIUM. 


155 — 


[26. - GÉRANIACÉES.] 


Feuilles plus longues que larges; 5 étamines fertiles et 5 
filets sans anthères; carpelles indéhiscents, à bec s’en¬ 
roulant en spirale du sommet à la base.*.. 4. ERODIUM. 

1 . — BIEBERSTEINIA. — Plante vivace à souche tubéreuse; feuilles lancéo¬ 
lées, poilues, faiblement glanduleuses, 2-3 pinnatiséquées à lobes linéaires 
aigus; fleurs en grappes dressées; pétales couleur crème, égalant env. les 
sépales; lo étamines fertiles, connées à la base; carpelles sans bec fixés de la 
base au milieu sur un court gynophore .. B. multifida D C. 

3-4 dm.; mars-juin; lieux secs des montagnes; Liban, Anüliban; régions subalpine et alpine. 


2. — PELARGONIUM. — Plante vivace à souche charnue, entièrement pubes- 
cente veloutée; feuilles rad. arrondies en cœur ou réniformes, crénelées, les 
caul. sup. palmatipartites à 3-5 lobes incisés; pédoncules longs à 5 -a 5 fleurs; 
calice à lobes linéaires-lancéolés aigus; 2 pétales pourpres de 3 cm. long, les 
3 inférieurs pâles, rudimentaires; lo étamines dont 3 stériles; carpelles à 
bec se détachant en are à maturité .P. Endlicherianum Fz. 

3-5 dm.; juin-septembre; lieux roc,; Amanus. 


3. — GERANIUM. — Fl. régulières; 5 sép.; 5 pét. alternant avec les sép.; lo 
étam. ordin. toutes fertiles; 5 carpelles à longue arête, déhiscents sur la face 
interne, se détachant de Taxe de bas en haut et se courbant en arc. 

Feuilles palmées, plus ou moins divisées. 

1. Plantes'vivaces.. 

Plantes annuelles 


2. Pédicelles fructifères réfractés; feuilles inf. arrondies dans leur pourtour... 3 

Pédicelles fructifères dressés; feuilles inf. pentagonales dans leur pourtour. 5 


3. Plante basse de 1-2 dm., cendrée, à poils apprimés; feuilles palmatipartites à 5-^ 
segments trifides; sépales brièvem. mucronés: pétales lilas à veines foncées, de 


1 cm. long; tiges pauciflores, parfois sans feuilles. G. subcaulescens L’Hér. 

Août-septembre; rocailles; Liban alpin et subalpin. 

Plantes de plus de 3 dm., pubescentes, à tiges rameuses... â 


2 

6 


20. 































[26. — Geraniacees,] 


— 156 — 


4. Souche oblique, écailleuse, à grosses fibres; feuilles arrondies dans leur pourtour, 

palmatilobées ou parti tes à lobes en massue, 3-fides; pétales violet pâle, obovales, 

non échancrés, de i cm. long, 2 fois aussi longs que le calice. 

... G. asphodeloides Willd. 

Tiges et rameaux mollement hispides; pédicelles glanduleux; sépales plus grands, 
à longs poils ; var. Mspidum B. 

3-5 dm.; avril-septembre; Liban, Gassius, région subalpine. 

Soucbe verticale, grêle, courte; feuilles en rein dans leur pourtour, palmatifides à 
lobes en coin, 3-fides; pétales d’un violet bleuâtre, obovales, largem. échancrés, 

de 8 mm. long, 2 fois aussi longs que le calice. G, pyrenaicum L. 

3-5 dm.; mai-seplembre; lieux boisés; Liban moyen (R.), Alexandrette. 

5. Souche tubéreuse, subglobuleuse; feuilles inf. arrondies dans leur pourtour, palmati- 

séquées à segments pinnatipartits; pétales rouge violacé, échancrés en cœur, 1-2 
fois aussi longs que les sépales mucronés. G. tuberosum L. 

a-4 dm.; mars-mai; champs; C. 

Souche écailleuse à grosses fibres; feuilles inf. pentagonales dans leur pourtour, pal- 
matipartites à segments rhomboïdaux, obtusément dentés et incisés; pétales violets 
à nervures foncées, échancrés en cœur, 2 fois aussi longs que les sépales aristés.. 

. G. libanoticum B. et Bl. 

3-5 dm.; avril-juillet; rocailles; Liban, Ansarieh, Amanus, régions moyenne et subalpine; Bekaa. 

6 . Pétales entiers à onglet aussi long ou plus long que la lame; sépales dressés, resserrés 

au sommet...... 7 

Pétales entiers ou émarginés à onglet beaucoup plus court que la lame; sépales étalés. 

... 8 

7. Cajice glabre, ridé en travers; plante glabrescente, luisante, non odorante; feuilles 

orbiculaires palmatifides à segments incisés crénelés. G. lucidum L. 

1-3 dm.; fleurs roses; mars-mai; murs, rochers ombragés ou humides; littoral et montagnes. 
Gûke velu glanduleux, non ridé en travers; plante pubescente glanduleuse, odorante; 
feuilles triangulaires pentagonales, palmatiséquées, à segments pétiolulés et pinna- 
tifides; pétales 2 fois plus longs que le calice; anthères rouges. G. Robertianum L. 

Fleurs plus petites, dépassant peu le calice, anthères jaunes... 

... ssp. G. purpureum (Vill.). 

a-4 dm.; mars-juin; rocailles, lieux ombragés; le type à Ehden, Diman; la sous-esp. C sur le lit¬ 
toral. 


8 . Feuilles palmatiséquées à segments linéaires; sépales aristés. 9 

Feuilles palmatifides, à lobes en coin, incisés; sépales mucronés... 10 


— 157 — 


[26. — Geraniacees.] 

9. Pédoncules beaucoup plus longs que les feuilles; pédicelles 5-6 fois plus longs que le 
calice; pétales émarginés; carpelles glabrescents... G. columbinum L. 

1-3 dm.; fl. purpurines; mars-mai; lieux pierreux; littoral. 

Pédoncules plus courts que la feuille ou l’égalant; pédicelles à peine plus longs que 
le calice; pétales émarginés; carpelles pubescents-glanduleux... G. dissectum L. 
1-3 dm,; £1. violacées; printemps; lieux pierreux; G. 

10. Pédoncules plus courts que les feuilles toutes longuem. pétiolées; pétales entiers, gla¬ 

bres à l’onglet; carpelles lisses, pubescents.. G. rotundifolium L. 

i-a dm.; fl. roses; mars-mai; champs, chemins; G. 

Pédoncules plus longs que les feuilles supérieures subsessiles; pétales échancrés, ciliés 
au-dessus de l’onglet..... 11 

11. Tiges à poils étalés; pétales ordin. plus grands que le calice; 10 étamines fertiles à 

filets glabres; carpelles glabres, ridés..... G. molle Willd. 

1-3 dm.; fl. purpurines; mars-mai; champs, chemins; G. 

Tiges finement pubescentes; pétales égalant environ le calice; 5 étamines fertiles à 

filets ciliés à la base; carpelles pubescents, lisses... G. pusillum L. 

1-2 dm.; fl. violacées; mars-avril; cultures; Damas. 

4 . — ERODIUM. — Fl. régulières; 5 sép.; 5 pétales; lo étara. dont 5 sté¬ 
riles; 5 carpelles indéhiscents à longue arête, se détachant de Taxe de haut 
en bas, l’arête s’enroulant en spirale. 

Feuilles ovales ou oblongues dans leur pourtour, plus ou moins lobées ou 
pinnatiséquées. 


1. Bec des cai’pelles à poils apprimés ou nuis. 2 

Bec des carpelles plumeux, à poils à la fm étalés. 11 

2. Plantes vivaces, acaules. 3 

Plantes annuelles, ordin. caulescentes. 5 


3. Plante densement poilue glanduleuse à feuilles 2 pinnatiséquées; sépales à peine mu- 
cronés; pétales roses ou blancs, un peu plus longs que le calice; carpelles hérissés 

égalant le i/5 du bec.E. trichomanifolium L’Hér. 

1 dm.; juillet-août; Liban et Antilibaa; régions alpine et subalpine. 

Plantes non ou peu glanduleuses, à feuilles pinnatiséquées ou parûtes 


4 
















































[26. — Geraniacées.] 


— 158 — 


4. Plante plus ou moins poilue, non laineuse; feuilles oblongues-lancéolées pinnatisé- 

quées à segments ovales, écartés, incisés pinnatifides; pétales presque 2 fois aussi 
longs que les sépales brièvem. mucronés; carpelles égalant le i /5 du bec ou moins, 

hérissés de poils blancs. E. romanum Willd. 

10 -a5 cm.; fl. violacées; mars-juin; champs, bord des chemins; G. 

Plante canescente laineuse, touffue; feuilles oblongues pinnatipartites à segments ob- 
tusément lobés; tiges courtes à pédicelles poilus; sépales linéaires-lancéolés, brus- 

quem. acuminés; carpelles égalant le i/3 du bec à poils blancs étalés. 

.. .E. amanum B. et Ky. 

1 dm.; été; Antiliban, Amanus, région alpine. 

5. Fruits grands à bec robuste dépassant en général y cm, long; souv. ombelles de moins 

de 4 fleurs. 6 

Fruits petits ou médiocres, à bec faible n’atteignant pas 7 cm. long; souv. ombelles de 
plus de 4 fleurs... 8 

6 . Carpelles sans plis concentriques au sommet; sépales longuem. aristés; pétales d’un 

bleu clair, veinés, inégaux, les 2 plus grands échancrés; feuilles pinnatiséquées à 
segments plus ou moins divisés, les supérieurs longuem. décurrents sur le rachis.. 

... E. ciconium Willd. 

Plante densément glanduleuse; tiges très courtes, dépassées par les feuilles inf.; 

segments des feuilles très petits, de i-3 mm. long : var. edomea Eig (désert). 
i-k dm.; avril-juin; lieux herbeux, bord des chemins; Alexandrette, Aiep, Damas, désert. 
Carpelles présentant au sommet 2-4 plis concentriques... 7 

7. Feuilles inf. oblongues dans leur pourtour, les inf. sinuées pinnatifides, les caulin. 2 

pinnatipartites à segments étroits, aigus; stipules oblongues aiguës; pédoncules 

longs à 1-3 fleurs assez grandes; sépales brièvem. mucronés. E. Botrys Bert. 

3-4 dm.; fl. rouge lilas; mars-avril; lieux incultes; Beyrouth, Beit-Méri. 

Feuilles inf. ovales cordées, ordin. non divisées, les autres triangulaires, triséquées; 
segments à dents aiguës; stipules acuminées; pédoncules à i-5 fleurs grandes; sé¬ 
pales longuem. mucronés.... .. E. gruinum L. 

1-5 dm.; fl. bleu violacé parfois blanches; février-avril; rocailles, bord des chemins; G. 

8 . Feuilles toutes pinnatiséquées ou 2 pinnatiséquées; bractéoles aiguës. 9 

Feuilles, au moins les inf., indivises ou seulem. pinnatifides; bractéoles obtuses.. 10 

9. Feuilles pinnatiséquées à segments ovales, inégaux à la base, doublement dentés ou 

incisés dentés; sépales mucronés par une pointe herbacée; filets des étam. fertiles 
dilatés et bidentés à la base; achaines couverts de poils bruns, dressés étalés; bec 


159 — 


[26. — Geraniacées.] 


de 4 cm. environ; plante verte à feuilles sobrement poilues, un peu glanduleuse en 

haut.. E. moschatum L’Hér. 

Plante densément pubescente papilleuse blanchâtre, glanduleuse en totalité ou seu¬ 
lement en haut; feuilles oblongues bipinnatiséquées à segments profondément inci¬ 
sés dentés. ssp. E. deserti Eig 

i 5 - 3 o cm.; fl. rouge lilas; février-avril; le type G. au bord des chemins, la sous-espèce dans les 
lieux sablonneux du désert. 

Feuilles bipinnatiséquées à segments secondaires incisés dentés; plante verte plus ou 
moins papilleuse glanduleuse; sépales mucronés par une soie fine; filets des étam. 
glabres, non dentés; achaines couverts de poiîs fauves ou bruns dressés-étaiés; bec 
de 4-5 cm. ..* E. cicutarium L’Hér. 

i5-3o cm.; fl. roses ou purpurines; février-avril; lieux incultes, bord des chemins; G. 

10. Feuilles ovales un peu en cœur à la base, toutes crénelées ou superficiellement lobées; 
bec du fruit long de 2 5-35 mm.; carpelles portant un pli concentrique au sommet; 

tiges et rameaux à poils mous, étalés.. E. malacoides Willd. 

3-5 dm.; fl. lilacées; janvier-avril; bord des chemins; G. 

Feuilles ovales-triangulaires dans leur pourtour, pinnatifides ou presque pinnatipar¬ 
tites, à divisions dentées; bractéoles brunes scarieuses; bée du fruit de 5-6 cm.; 
carpelles dépourvus de pli au sommet; tiges et rameaux à poils raides, réfléchis... 

.... E. laciniatum Willd. 

1-4 dm.; fl. purpurines; mars-mai; sables du littoral. 

Plante plus faible à feuilles ovales dans leur pourtour; bractéoles blanches sca¬ 
rieuses; fruits plus courts; tiges et rameaux à poils courts, flexueux, donnant a la 

plante un aspect pubérulent. ssp.-E. pulverulentum (Willd.). 

5-2 0 cm.; fl. purpurines; mars-avril; désert. 


11 . Plante annuelle ou bisannuelle; feuilles soyeuses argentées sur les 9 faces, les rad. 

ovales-cordées, crénelées, indivises ou triparlites à lobe sup. plus ou moins incisé, 
les caulin. petites à divisions aiguës; pédoncules à i-3 fleurs; sépales mucronés 
densément tomenteux; pétales roses oblongs dépassant peu le calice; carpelles sans 

plis au sommet. E. bryoniæfolium B. 

1-3 dm.; avril-mai; djebel Abiad. 

Plantes vivaces; carpelles présentant des plis transversaux au sommet. 12 

12. Feuilles à pourtour triangulaire, 2 pinnatiséquées; pédoncules courts à 5-6 fleurs; 

sépales mucronés; pétales roses avec tache pourpre i fois 1/2 aussi longs que le 


calice; racines à tubercules globuleux...E. hirtum Fokse. 

Viv.; 10-35 cm.; mars-avril; désert. 

Feuilles de la base ovales ou oblongues, non ou peu divisées.... 13 

































[27. — ZrGOPHYLLAClÈES.] 


— 160 — 


13. Souche peu épaisse, puis se renflant en tubercule ovoïde; feuilles caul. pinnatiséquées, 
toutes densément canescentes; sépales mutiques; pétales roses 2 fois aussi longs 

que le calice.... j, QaiUardoti B. 

Viv.; 1-2 dm.; avril-mai; Damas. 

Souche épaisse; plante glauque; feuilles oHongues crénelées ou obtusément incisées- 
lobées vers la base, glabrescentes ou un peu pubérulentes; sépales mucronés; péta¬ 
les purpurins i fois 1/2 aussi longs que le calice.E. glaucophyllum L’flÉR. 

Viv.; 1-3 dm.; mars-avril; désert. 


Fam. 27. 

ZYGOPHYLLACÉES. 

Fleurs régulières; 4-5 sépales; 4-5 pétales alternant avec les sépales; étam. 
en nombre égal, double ou triple des pétales; ovaire libre 4-5 lobé; 1 style; 
fruit à déhiscence variable. 

Plantes à feuilles ordin. très divisées, stipulées, les stipules parfois trans- 
formées en épines. 

1. Feuilles opposées.. 9 

Feuilles alternes. ^ 

2 . Feuilles paripennées à 6-8 paires de folioles; fruit à cornes 

epineuses; plante annuelle..TRIBULUS 

Feuilles simples ou a 2-3 folioles; fruit non épineux; plan¬ 
tes vivaces. 3 

3. Plantes à stipules épineuses; étamines à filets sans écaille.. FAGONIA. 

Plantes à stipules non épineuses; étamines à filets munis 

d’une écaille... ZYGOPHYLLUM. 

4. Plante vivace de 5-io dm.; fleurs terminales grandes, op¬ 

posées aux feuilles. PEGANÜM 

Plante annuelle de 1-2 dm.; fleurs petites en grappes spi- 

ciformes scorpioïdes.. TETRADICLIS 

TRIBULUS. - Plante annuelle, couchée étalée, velue blanchâtre; feuilles 
opposées, brièvera. pétiolées, paripennées; fleurs petites, jaunes, solitaires, 
axdiaires; pédoncules plus courts que la feuille; 5 sépales; 5 pétales; 10 ' 


— 161 — 


[27. — Zyoophvilacées.] 

étamines; style court; stigmate à 5 rayons; capsule se séparant en 5 coques 
étalées en étoile, très dures, terminées chacune par 2 épines écartées et 
couvertes d’aspérités triangulaires.. T- terrestris L. 

1-5 dm.; avril-août.; lieux secs, surtout sablonneux; C. 


FAGONIA. — 5 sépales; 5 pétales; 10 étamines; ovaire sessile, à 5 loges; 
style en alêne, à 5 angles; stigmate simple; fruit pyramidal, à 5 angles se 
séparant de l’axe en 5 carpelles déhiscents le long de l’angle interne, à 
1 graine. 

Plantes vivaces, rameuses; stipules épineuses; pédoncules solitaires, à 
1 fleur, naissant entre les stipules. 

Rameaux couchés, eutreuœuds courts; feuilles iuf. 3 foliolees, les sup. simples; folioles 
petites, un peu charnues, ovales-oblongues mucronées; épines un peu plus longues 


que les feuilles. F. Bruguieri D C. 

2-3 dm.; fl. roses; mai-juillet; désert. 

Rameaux dressés, eutrenoeuds longs; feuilles toutes simples, oblong. linéaires, rigides, 

atteignant i4-i6 mm. long; épines égalant env. la feuille.. F. Olivieri D C. 

a-3 dm.; fl. roses; mai-juillet; vallée du Barada, Alep, désert. 


ZYGOPHYLLUM. — 4-5 sépales; 4-5 pétales; 8-10 étamines à fdets munis 
intérieurement d’une écaille; ovaire sessile à 4-5 loges; capsule anguleuse. 

Plantes à feuilles opposées, charnues; pédoncules axillaires, arqués ou ré¬ 
fléchis en fruit. 

Tiges ligneuses; feuilles simples, oblongues ou obovales, couvertes de croûtes; capsule 
de 2-3 cm. large, rétuse à la base et au sommet ou brièvem. en coin à la base, à 

ailes h fois aussi larges que les loges... Z. eurypterum B. et Bühse 

Viv.; 3-4 dm.; fl. Hauches; mars-avril; désert, région de Karyatine et Palmyre. 

Tiges herbacées; feuilles à 2 folioles obovales-oblongues; capsule eylindrique-oblcn- 

ffue de 2-3 cm. long, atténuée à la base et au sommet, à 5 angles aigus ....- 

.... Z. Fabago L. 

Viv.; 5-10 dm.; fl. blanches; mars-mai; Syrie, désert. 


PEGANUM. — Plante vivace, glabre, à tiges fortes, rameuses; feuilles mui- 
tifides; fleurs blanches, grandes; calice 5 partit; 5 pétales oblongs-elliptiques 
de 12 - 1 3 mm. long, égalant env. les sépales; 12 - 1 5 étamines insérées sous 

Mémoires de U Institut Egypte, t. XXXL 































— 162 — 


[28. — Rotacées.] 

le disque; style triquètre; capsule globuleuse, déprimée au sommet, à 3 val¬ 
ves, loculicide; graines anguleuses. p. Harmala L. 

5-10 dm.; mai-juin; lieux sablonneux; AC.; plus rare dans la région montagneuse. 

TETRADICLIS. — Plante annuelle, charnue, rameuse dès la base; feuilles 
pinnatiséquées, les florales lobées à la base; fleurs petites en grappes spici- 
formes, scorpioïdes; calice 5 partit; k pétales; h étamines; capsule à k an¬ 
gles, déprimée au sommet, à h loges divisées en 3 compartiments par des 
partitions de l’endocarpe, les latéraux à i graine, le central à k graines ou 
moins... .. T. salsa Stbv. 

1-3 dm.; mars-avril; lieux sablonneux du désert. 


Fam. 28. 

RÜTACÉES. 

Différent des Zygophyllées par leurs feuilles non stipulées, ponctuées de 
glandes souvent pellucides, renfermant une huile volatile à odeur forte; cap¬ 
sule à 4-5 lobes s’ouvrant au sommet par le bord interne. 

1. Fieurs irrégulières à pétales plans dont h dressés et i ré¬ 

fléchi; inflorescence en grappe allongée; feuilles impari- 

pennées. DICTAMNÜS. 

Fleurs régulières; pétales concaves sensiblement égaux; in¬ 
florescence corymbiforme.. 2 

2. k pétales, 8 étamines, sauf dans la fleur centrale souv. 

pentamère. RUTA. 

5 pétales, lo étamines. HAPLOPHYLLUM. 

DICTAMNÜS. — Plante vivace couverte de poils glanduleux; folioles denti- 
culées, ovales, sessiles; fleurs grandes, blanches ou roses veinées de violet; 
10 étamines dirigées en bas, plus longues que les pétales; capsule stipitée à 
5 lobes profonds, à faces ridées. D, albus L. 

5-10 dm.; mai-juin; bois montagneux; base du Gassiiis, 


— 163 -- 


[28. — Rdtacees.] 

RüTA. — Fleurs régul.; calice pei’sistant, à 4 sépales; 4 pétales concaves, 
denticulés ou ciliés-frangés; 8 étamines à filets non élargis à la base; ovaire 
subsessile, muni à la base de 8 fossettes nectarifères. 

Feuilles 2-3 pinnatiséquées à segments ovales-oblongs, non dentés, petits; 
fleurs jaunes; plantes vivaces. 

Pétales denticulé.s ou ondulés, non ciliés-frangés; capsule à 4-6 lobes arrondis; brac¬ 
tées petites, lancéolées aiguës. R. graveolens L. 

3- 6 dm.; juin-juillet; lieux rocailleux; Antioche; probabl. adventice. 

Pétales à franges égalant la moitié de la largeur du limbe; capsule à 4-6 lobes aigus, 

connivents; bractées ovales, larges à la base et parfois cordées embrassantes. 

. R. chalepensis L. var. bracteosa B. 

4- 6 dm.; mars-mai; lieux rocailleux; littoral, Antiliban. 


HAPLOPHYLLUM. — Fleurs régul.; calice à 5 divisions; 5 pét. cucullés; lo 
étam., à filets dilatés à la base, libres ou en partie soudés; ovaii’e à 5 lobes; 
capsule à 5 loges se fendant au sommet (dans nos espèces). 

Plantes couvertes de glandes tuberculeuses; fleurs en petites cymes for¬ 
mant un corymbe terminal. 


1. Lobes de l’ovaire cornus ou gibbeux au sommet.. 2 

Lobes de l’ovaire non cornus ni gibbeux. 4 


2. Plante glaucescente à poils appliqués peu denses; feuilles nombreuses, sessiles tri- 

séquées à divisions oblongues-lancéolées, obtuses, atténuées à la base; corymbe 
laxiuscule à rameaux divariqués, atteignant i5 cm. diam.; fleurs médiocres; calice 
hispide à divisions obtuses; étam. libres à la base; ovaire (jeune) pubescent à lobes 

gibbeux au sommet. H. chaborasium B. et Hk. 

Viv.; 3 dm.; désert, région du Khabour. 

Plantes à feuilles entières...... 3 

3. Plante sous-frutescente, hispide, à poils courts et denses; feuilles inf. très petites, 

ovales, les autres étroitem. oblong. lancéolées, de moins de i cm. long, plutôt ob¬ 
tuses; corymbe dense, pédicelles plus courts que les fleurs; sépales couverts de poils 

courts; ovaire blanc laineux, à lobes surmontés d’une corne incurvée..... 

...H. fruticulosum B. 

Viv.; 3-4 dm.; fl. jaune pâle; mai-septembre; lieux secs; Antiliban, Ansarieh, Bekaa, désert. 




























[ 28 . — Rütacées,] 


— 164 — 


Plante glabre a t.ges simples; feuilles oblong. lancéolées, aiguës, de plus de i cm.; 
corymbe assez ample, pedicelles très courts; sépales glabres à divisions aiguës; 

fleurs grandes; ovaire glabre à lobes gibbeux au sommet. H. silvaticum B, 

Viv.; 3-5 dm.; fl. jaunes; juin; Cassius. 

4 . PUnle couverte de glandes en coupe grosses, proéminenles et de poils étalés; tiges 
res rameuses; feuilto inf. et celle» des rameaux stériles oborales on oHong soa- 
tulees, atténuées en pétiole, les sup. linéaires-spatulér» obtuses, toutes de 5-, a mm 
long, a marge ondulée; fleurs subsessiles en cymes fourchues; sépales glabres. 


.... H. tuberculatum Joss. 

IV.; 3-4 dm.; fl. jaunes; mai-septembre; désert, entre Deir ez Zor et Bessireh. 

Plantes couvertes de glandes très petites, punctiformes. 5 

5 . Filets des étamines libres jusqu’à la base; fleurs toujours jaunes. 6 

' ou pur- 


6. Feuilles planes obovales ou lancéolées spatulées, les sup. souvent divisées en lanières 
Iineaires-lanceolees; fleurs assez grandes en corymbe lâche; sépales glabres ou peu 

hérissés; plante d’un vert jaunâtre, pubérulente. H. Buxbaumii B. 

euilles étroites, la plupart triséquées à divisions linéaires : var. stenophylïum B. 
Viv.; 3-5 dm.; avril-juin; champs; G. 

Feuilles charnues, canaliculées, les inf. et caulin. triséquées à divisions filiformes les 
sup Imeaires entières; fleurs petites en corymbe lâche; sépales glabres à divisions 
portant 2-3 glandes grandes sur le dos; plante glabre, glauque. H. filifolium Spach 
V iv.; 3-5 dm.; été; désert, au djeh. Ahiad. 


. Plante glabre; tiges grêles; feuilles inf. triséquées, les sup. souvent indivises; divi¬ 
sions etroitem. linéaires, atténuées inférieurem.; corymbe multiflore de 6-8 cm 
diam.; fleurs médiocres; calice à divisions obtuses, glabres; pétales linéaires- 


oblongs; ovaire glabre. g Haussknechtii B. 

Viv.; 3 dm.; désert, région du Khabour. 

Plante poilue ou pubérulente; calice à divisions ciliées. g 


8. Feuilles simples linéaires à marge révolutée, les inf. élargies; fleurs purpurines sub- 
sessiles en petits corymbes serrés longuem. pédonculés; calice à divisions ovales- 
orbicu aires densément ciliées; pétales glabres, oblongs obtus, cucuilés; filets des 

etam. faiblem. ciliés a la base; ovaire glabre; plante pubérulente à petites glandes 

noirâtres. „ ° 

.... H. Blanchei B. 



— 165 — [29. — Sapisdacées.] 

Feuilles inf. élargies simples ou triséquées, les sup. à divisions linéaires : var. kete- 
rophyîlum Thiéb. 

Viv.; 3-5 dm.; mai; collines du désert. 

Feuilles oblongues entières, pliées en long, de mm. long sur 4-6 mm, large, 

les sup. plus étroites et plus courtes; fleurs rosées ou purpurescentes en corymbe 
étalé; pédicelles des fleurs inf. les égalant presque; calice à divisions ovales obtuses, 
glabres ou un peu ciliées, 5-6 fois plus courtes que les pétales glabres, étroitem, 
oblongs; filets des etamines poilus à la base; ovaire glabre; plante à tiges et feuilles 
plus ou moins rougeâtres, couverte de poils blancs fins et crépus, à glandes nom¬ 
breuses un peu plus grosses que dans la précédente.... 

.. .. H. rubellulum Thiee. et Gombault 

Viv.; 3-3 dm.; mai; désert, au djebel El Kos. 


Fam. 29 . 

SAPINDACÉES. 

Fleurs rég. ou irre'g. hermaphr. ou polygames; calice 5 -partit; corolle à 
5 pétales insérés sur les bords du disque; étam. 5-8 insérées soit à l’inté¬ 
rieur, soit à l’extérieur du disque; i style à 2 stigmates ou 2-3 styles. 

Arbres ou arbrisseaux à feuilles opposées; fleurs petites, verdâtres ou ro¬ 
sées, en grappes ou en corymbes. 

Feuilles pennées, à 6-7 folioles ovales-lancéolées; fleurs en 
grappes pendantes; capsule vésiculeuse, membraneuse, 


à 2-3 lobes apiculés. STAPHYLEA. 

Feuilles simples, à nervation palmée, plus ou moins lobées; 
fleurs en corymbes plutôt dressés; fruit formé de 2 sa- 
mares accolées, longuem. ailées...ACER. 


STAPHYLEA. Arbrisseau de 2-3 m. ou plus; feuilles 46-7 folioles sub¬ 
sessiles, ovales-lancéolées, aeuminées, denticulées; stipules membraneuses; 
fleurs en grappes pendantes; calice caduc, à 5 lobes; 5 pétales d’un blanc 
rosé égalant env. le calice; 5 étam. insérées sur le bord externe du disque; 
2—3 styles libres; capsule grande, membraneuse, renflée en vessie, à 2-3 
lobes apiculés s ouvrant par le bord interne, renfermant chacun une grosse 
graine globuleuse...§. pinnata L. 

Mars-avril; haies, lieux boisés; Amanus, près Beylan; Ansarieh, à Slenfé. 



























[30. — AMPÉtIOACÉES.] _ 166 _ 

ACER. — Galice à 5 sép. soudés à la base; 5 pét.; 8 étam. insérées sur le 
bord interne du disque; i style à 2 stigmates; ovaire libre, bilobé, à 2 loges; 
fruit formé de 2 samares longuem. ailées, accolées et se séparant à maturité. 

Arbres ou arbustes à feuilles opposées, à fleurs d’un jaune verdâtre en 
petites grappes ou corymbes. 

1. Feuilles un peu atténuées en coin à la base, obovales, à sommet triangulaire, à 3 
lobes superficiels, larges ou nuis; samares à ailes un peu divergentes. !... 

. A. syriacum B. et Gaiil. 


3-8 m.; mars-avril; taillis, bord des eaux; Liban inférieur et moyen. 

Feuilles un peu en cœur à la base. ;) 

2 . Feuilles divisées en 3 lobes presque égaux, entiers ou à peine crénelés. 3 

Feuilles à 5 lobes inégaux et plus ou moins dentés. 4 


3. Feuilles glabres et d’un vert luisant en dessus, glauques et pubérulentes en dessous; 

samares petites à ailes dressées peu divergentes. A. monspessulanum L. 

Feuilles de 2-3 cm. large (au lieu de 5-6) : var. mierophyllum B. 

1-5 m.; avril-mai; coteaux arides; montagnes, région moyenne. 

Feuilles à pubescence apprimée sur les 2 faces, env. aussi longues que les pétioles, de 
26-30 mm. large, à lobes arrondis, entiers; sépales ciliés; arbuste à rameaux tor¬ 
tueux, grk cendré... A. cinerascens B. 

1-3 m.; mai; coteaux arides; Beylan, 

4 . Samares à ailes dressées presque conniventes ou un peu divergentes; feuilles glauques 

en dessous; fleurs en corymbes tôt penchés; ovaire presque glabre. 

. A. hyrcanum F. et M. 

3-6 ra.; mars-avril; Liban, .Amanus; rég. moyenne et subalpine. 

Samares à ailes étalées horizontalement; feuilles vertes sur les 2 faces; fleurs en co¬ 
rymbes dressés; ovaire hérissé. 4 , campestre L. 

3-6 m. ; printemps; Amanus, vers lAoo m. 


Fam. 30. 

AMPÉLIDACÉES. 

Fleurs régulières, hermaphr. ou dioïques; cal. petit, à A-5 dents; Zt-5 
pétales insérés a l’extérieur du disque, alternant avec les sépales; 4-5 étam. 
libres, opposées aux pétales; ovaire libre; 1 style, stigmate capité. 


— 167 — [31-32. — Aqüifoliacées ET Gélastracees.] 

VITIS. — Baie à 1-2 loges, ordin. à 2-4 graines osseuses; arbustes sar- 
menteux à fleurs verdâtres. 

Feuilles simples, palmées-lohées, en cœur à la base; fleurs en grappes opposées aux 

feuilles, parfois réduites à des vrilles rameuses; pétales soudés au sommet. 

... V. vinifera L. 

a-5 m. et plus; mai-juin; cultivé jusqu’à iîîoo m. et subspont. (Vigne). 

Feuilles 1-2 pennées, les sup. 3-foliolées; folioles ovales-oblongues, fortem. dentées; 
fleurs en petites grappes opposées aux feuilles parfois réduites à des vrilles ra¬ 
meuses; pétales libres au sommet; baies petites, peu juteuses,... V. orientalis B. 
1-2 m.; mai-juiilet; Alexandrette, Antioche, Hauran, 

Fam. 31. 

AQÜIFOLIACÉES. 

Fleurs régulières, hermaphr. ou dioïques; calice à 4-6 divisions; corolle 
à 4-6 pétales libres ou soudés à la base; étamines en nombre égal et alter¬ 
nant avec eux; ovaire sessile, libre, pluriloeulaire; loges à 1-2 ovules; style 
presque nul. 

ILEX. — Arbuste à feuilles persistantes, alternes, glabres, luisantes, ovales 
ou ovales-oblongues, ondulées et dentées épineuses; fleurs axillaires, fasci- 
eulées ou solitaires; 4-5 stigmates; drupe globuleuse, un peu coriace, rouge 
à maturité, à 4-5 noyaux ombiliqués au sommet. I. Aquifolium L. 

1 -à m.; fl. blanches; avril-mai; bois des montagnes; Amanus. 


Fam. 32. 

CÉLASTRÂCÉES. 

Fleurs régulières, hermaphrodites ou polygames; calice à 4-5 divisions 
persistantes; 4-5 pétales alternant avec les div. du calice, enroulés dans le 
bouton; 4-5 étamines par avortement; ovaire sessile, libre, entouré par le 
disque à la base, à 3-5 loges. 

EVONYMUS. — Arbrisseau de 3-5 m.; feuilles opposées, simples, ovales- 
oblongues, finement dentées, les inf. obtuses, les sup. aiguës; fleurs rou¬ 
geâtres, 5-10 en cymes 2-3 fois dichotomes, à pédoncules longs, grêles; style 






















— 168 — 


[33. — Rhamnacébs.] 

très court à stigmate en tête; capsule pendante, subgîobuleuse déprimée, à 
5 angles (rarem. comprimés et tranchants, rouge à maturité; graines 
entourées d’un ariile orangé. e. latifolius Scop. 

Mai; bois des montagnes; Amanus, Kurd Dagb. 

Fam. 33. 

RHAMNACÉES. 

Fleurs régulières, hermaphr., dioïques ou polygames; calice à 4-5 lobes 
caducs; 4-5 pétales petits, parfois nuis, plus courts que le calice et alternant 
avec ses lobes; 4-5 étam. opposées aux pétales et insérées avec eux sur le 
disque; i style à 2-4 stigmates; ovaire libre ou semi-adhérent; fruit sec ou 
drupacé. 

Arbisseaux à feuilles simples, à stipules petites souv. épineuses. 

1. Ovaire libre; calice à tube en grelot; fleurs dioïques ou po¬ 

lygames, rarem. hermaphrodites. 3 . RHAMNUS. 

Ovaire semi-adhérent, enfoncé dans le disque; calice en 
roue; fleurs hermaphrodites. 2 

2 . Fruit sec, en forme de disque, entouré d’une aile plissée 

rayonnée, ondulée sur les bords. 1 . PALIURUS. 

Fruit charnu, oblong ou globuleux, comestible. 2. ZIZIPHUS. 

PALIURUS. — Arbrisseau de i -3 m. à rameaux llexueux, à feuilles 
alternes, 3 -nervées, faiblement serrulées, ovales brièvem. atténuées sur le 
pétiole; stipules épineuses; pétales roulés en dedans; style 2-3 fide; fruit sec 
de 3 cm. large, indéhiscent, en forme de disque, entouré d’une aile plissée 
rayonnee, ondulee sur les bords, a la fin d’un rouge brun, à 2-3 noyaux 
soudés ensemble. P. australis Gæbw. 

Fleurs jaunes; avril-juin; Lords des chemins et des cultures; C. 

2. ZIZIPHUS. — Fl. hermaphrodites, pentamères; pétales roulés en de¬ 
dans; 5 etam.; ovaire semi-infère enfoncé dans le disque; style 2-3 fide; 
fruit drupacé à 2-3 noyaux soudés, parfois un seul par avortement. 


— 169 — [33, — Rhàmnacees.] 

Arbrisseaux ou arbres à feuilles alternes, 3 -nervées, et stipules épineuses; 
fleurs vert jaunâtre en petits fascicules axillaires. 

1. Drupe oblongue, de la grosseur d’une olive; feuilles de 3-6 cm. long sur 2 - 3 , oblon- 

gues, obtuses, denticulées; stipules épineuses fortes, rarem. nulles (var. inermis 
Post); petit arbre à branches noueuses et rameaux flexueux..... Z. vulgaris Lam. 
3-6 m.; mai-juin; cultivé (Jujube). 

Drupe presque globuleuse, plus petite; feuilles superficiellement crénelées, plus pe¬ 
tites; rameaux ténus, flexueux, blanchâtres........ 2 

2, Petit arbre à rameaux allongés, glabres; feuilles de 2-4 cm. long, ovales ou oblon- 

gues, à base arrondie ou subcordée; épines très fortes; fleurs en fascicules courts, 
à pédiceiles tomenteux; drupe ovoïde globuleuse de la grosseur dune noisette, à 

pulpe astringente, plutôt sèche. Z. Spina-Christi Willb. 

Epines nulles : var. inermis B. 

3-5 m.; mai-juin; littoral, Syrie N. 

Buisson formé d’une grosse souche souterraine d’où partent de nombreuses tiges grêles, 
flexueuses, à rameaux distiques très épineux; feuilles ovales-oblongues de 12 - 1 5 
mm. long, sur 10 ; fascicules pauciflores; drupe sphérique à peine plus grosse qu’un 
pois.,..... Z. Lotus Laîi. 

10-12 dm.; mai-juin; lieux arides; littoral, Antilihan. 


3 . — RHAMNUS. — Calice à tube en grelot à 4-5 lobes; 4-5 pét. ou nuis; 
4-5 étam.; style 2-4 partit; ovaire libre à 2-4 loges; fruit drupacé globu¬ 
leux ou ovale, à 2-4 noyaux. 

Arbustes ordin. dioïques à feuilles ordin. alternes, à fleurs petites verdâtres 
ou rougeâtres, axillaires, solitaires ou fasciculées. 

1 . Styîe non divisé à stigmate capité; fleurs pentamères hermaphr. en fascicules axil¬ 

laires; feuilles glauques, oblongues-elliptiques, non dentées, de 6-7 1/2 cm. long 
sur 25-35 mm. large, plutôt obtuses, à pétiole de 1 cm. long et à 8 nervures de 
chaque côté environ..... a. pontica B. 

3-4 m.; juin; lieux boisés frais; forêt du Rassit. 

Style 2-4 partit; fleurs ordin. polygames.. .... ^ 

2. Arbustes non épineux.. 

Arbustes épineux. 

Mémoires de VInstilut d'Égypte, t. XXXI 


3 

5 




























— 170 — 


[33. — Rhamnaci^es.] 

3. Feuilles oblongues ou ovales-oblongues, entières, glabres, de 3-5 cm, long; ombelle 

longuem. pédonculée; drupe noire de 3 mm. large, de moitié aussi longue que le 

pédicelle. R- glaberrima Peyron 

a4 m. ; mai ; forêt d’Ehden. 

Feuilles denticulées. A 

4. Feuilles persistantes, coriaces, glabres, ovales, à 4-6 nervures de chaque côté, à 

dents espacées; calice à 5 lobes lancéolés réfléchis dans les fleurs mâles, dressés 
étalés dans les fl. femelles... f . R. Alaternus L. 

2-4 m.; mars-avril; haies, taillis; littoral jusqu’à looo m. 

Feuilles caduques, un peu tomenteuses, ovales ou oblongues, an^ondies à la base, 
brièvem. pétiolées, à 12 - 1 5 nervures de chaque côté; drupe noire de 3 mm. large. 
.. R. alpina L. ssp. R. libanotica (B.). 

1 - 2 m.; juin-juillet; Liban, Antiliban, Amanus; région alpine. 

5. Feuilles paraissant opposées sur les jeunes rameaux, glabres, longuem. pétiolées, à 

base en coin, rarem. arrondie ou subcordée, oblongues aiguës ou acuminées, cré¬ 
nelées, à 3-5 nervures convergentes de chaque côté; drupe de la grosseur d’un 
pois. R. petiolaris B. 

2- 4 m.; juin; forêt d’Ehden. 

Feuilles alternes, brièvement pétiolées, tomenteuses ou glabrescentes.« • *. 6 

6. Feuilles coriaces glabrescentes en dessus, pubérulentes et veinées réticulées en des¬ 

sous, obovales, oblongues ou elliptiques, à marge révolutée; drupes de 2-3 mm. 


large, étroitement et peu profondément canaliculées.... R. punctata B. 

1-2 m.; mars-mai; garigues, taillis; littoral, Liban, Antiliban. 

Feuilles non révolutées, un peu crénelées.*. 7 


7. Drupe petite, ovoïde-didyme, canaliculée; graine à marge spongieuse, non bifide au 
sommet; feuilles oblongues subspatulées, obtuses, atténuées en pétiole, glabres ou 

glabrescentes, à dents glanduleuses, réticulées-veinées en dessous.- 

..*....R. palæstina B. 

1-2 m.; mars-avril; haies, taillis; Liban, Antiliban, Banias, djeb. Bêlas. 

Drupe petite obovoïde; graine étroitem. canaliculée, à marge cartilagineuse bifide au 
sommet; feuilles vert pâle coriaces, brièvem. tomenteuses ovales ou oblongues spa- 
tulées, obtuses ou acutiuscules, atténuées en pétiole, à dents glanduleuses, à ner¬ 
vures secondaires incurvées anastomosées à la marge..... R. kurdica B. et Hoh. 

1-2 m.; avril-mai; djeb. Barouk, Amanus. 


171 — 


[34. — ANAGÀRDUCêES. ] 


Fam. 34. 

ANACARDIACÉES. 

Fleurs régulières, hermaphrodites, polygames ou dioïques; calice à 3-5 
divisions; pétales nuis ou 3-5 libres; 3-5 étam. alternes avec les pétales et 
insérées avec eux sur les bords du disque; 3 styles ou stigmates; ovaire libre. 


Fleurs brunâtres, sans pétales; étamines insérées au fond 

du calice; feuilles pennées à folioles entières. PISTACIA. 

Fleurs verdâtres ou jaunâtres, à 5 pétales; étam. insérées 
au-dessous du disque; feuilles non pennees, ou pennées 
à folioles dentées... RHUS. 


PISTACIA. — Fl. dioïques; calice à 5 div. dans les ü. mâles, 3-4 dans les 
fl. femelles; pétales nuis; 5 étam. à filets soudés à la base; style à 3 stig¬ 
mates, drupe à i noyau monosperme. 

Arbustes ou arbrisseaux à feuilles alternes pennées, coriaces, à fleurs en 

grappes. 


9 

1. Pétiole ailé ou marginé...-. 

Pétiole non ailé ni marginé. ^ 


2. Feuilles persistantes toujours paripennées à pétiole étroitement ailé, à folioles ellip¬ 

tiques obtuses, mucronulées, coriaces; fleurs en grappes spiciformes denses, axil¬ 
laires; fruit de 3 mm. long, subglobuleux, apiculé, rouge, puis noir à maturité... 

. P. Leutiscus L. 

1-3 m,; avril; sables et garigues du littoral. 

Feuilles caduques imparipenuées à pétiole marginé, a 2-4 paires folioles oblongues 
ou ovales-oblongues, obtuses, mutiques; panicule fructifère droite, rigide; fruit de 

4 mm. long, obovale apiculé........ P- “utica F. et M. 

8 - 1 5 m. ; avril; cultivé dans le Liban sud; collines du désert. 

3. Arbrisseau à feuilles glabres à 4-6 paires de folioles ovales ou elliptiques4ancéolées 

acuminées à base oblique, la terminale souv. plus petite ou avortée; pétioles pubé- 
rulents anguleux; panicule fructifère lâche, flexueuse, plus ou moins étalée; fruit 


22. 











































[34. — Anacardiacées.] 


— 172 — 


petit, obovale subcomprimé, obliquera, mucroné, rouge, puis brun à maturité.... 
. P- Terebinthus L. ssp. palæstina (B.). 

2- 6 m.; mars-avrii; coteaux boise's, gangues; du littoral à looo m. 

Arbrisseaux ou arbres à feuilles d’abord veloutées, puis glabrescentes; 1-2 paires de 
folioles, rarem. 3-4 . ^ 

4. Arbrisseau cultivé à feuilles imparipennées à 1-2 paires de folioles, rarem. à 1 seule 
foliole; pétiole pubescent à peine marginé; folioles amples, coriaces obtuses ou mu- 
cronulées à nervures proéminentes, luisantes en dessus; panicule dressée; fruit 
oblong atteignant 2 cm. long, apiculé, à graine comestible. P. vera L. 

3 - 6 m.; mars; cultivé (Pistachier), surtout en Syrie. 

Arbrisseau ou petit arbre non cultivé à feuilles imparipennées à 1 - 2 , rarement 3-4 
paires de folioles; pétiole arrondi; folioles grandes très obliques, largem. ovales ou 
oblongues, plus ou moins brusquera, et longuement acuminées, luisantes en des- 
sus; panicule dressee; fruit petit obovale subcomprimé acuminé. 

. P. Ehiujuk Stocks 

6-10 m.; mars-avril; coteaux du de'sert; Sindjar, djebel Abdul Aziz. 

RHÜS. — Fl. hermaphrodites ou polygames; calice à 5 divisions; 5 pét.; 
5 étam. à filets libres; 3 styles courts à stigmates capités; drupe à i noyau 
monosperme. 

Arbustes ou arbrisseaux à feuilles alternes. 

1. Feuilles simples, ovales-arrondies, entières, glabres; fleurs j’aunâtres en panicules 
amples, très lâches; pédiceües la plupart stériles devenant très longs et plumeux à 


. R. CotinusL. 

a -4 m.; avril-juin; Cassius, Amanus; régions basse et moyenne. 

Feuilles plus ou moins divisées-dentées. . 9 


2 . Plante non épineuse; feuilles imparipennées à 7-15 folioles ovales-lancéolées, den¬ 
tées, velues; fleurs en tbyrses compacts, étroits, dressés; drupe subglobuleuse, hé¬ 
rissée laineuse, rouge à maturité.R. Coriaria L 

2-5 m.; avril juin; coteaux secs, garigues; C. 

Plante épineuse, dioïque; feuilles triséquées, glabres; folioles obovales en coin, à 
lobes peu nombreux, obtus, dentés dans leur moitié supérieure; fleurs en grappes 
terminales courtes; drupe globuleuse, glabre. R. tripartita DC. 

8 -i 5 dm.; décembre-février; pentes rocailleuses du littoral, entre Damour et Saïda. 


TABLE ALPHABÉTIQUE 

DES FAMILLES ET DES GENRES. 


Pages. 


Acer. 166 

Adonis. 26 

Æthionema.. *77 

Agrostemma. lao 

Aicea. i 46 

Alliaria... 63 

Aisine. 191 

Aitbæa... i 45 

Alyssum. 68 

AMpéimACÉEs. 166 

Anacardiacées . lyi 

Anchonium. 88 

Andreoskia... 86 

Anemone. 25 

Ankyropelaîuni. 109 

Aquifolugées. 167 

Arabis. 56 

Arenaria... 124 

Aubrielia. 67 

Barbarea. 55 

BeRBÉRIDAGEES . .. 38 

Berberis. 38 

Biebersteinia. i55 

Biscutella. 79 

Bongardia. 38 

Boreava. 84 

Brassica... 64 

BulFonia. 128 

Bnnias. 85 

Cakile... 87 

Calepina.... 84 

Camelina. 74 

Gapparidacées. 8q 


Pages. 

Capparis. 90 

Gapseila. 75 

Cardamine. 67 

Carpoceras.. . 80 

Carrichtera. 66 

Garyophyllacées.. 98 

Gélastracbes. 167 

Geraslium. 197 

Ceratocapnos. 45 

Geratocephalus. 33 

Gheiranthus..... 54 

Chorispora. 89 

Ghrysochamela. ....... j 5 

Gistacées. 91 

Cistus. 92 

Clematis... 24 

Cleome... 90 

Glypeola. 83 

Coluteocarpus.. 68 

Gonringia. 64 

Gorchorüs. i 5 o 

Coronopus... 81 

Gondgioia. i 33 

Gorydalis. 44 

Grambe. 86 

Critcifères. 47 

Gucubahis............ 119 

Delphinium. 35 

Diantlius.. 101 

Diclamnus. 163 

Didesmus... 87 

Dipiotaxis.. 65 

Draba. 78 


Pages, 


Droseia.. i43 

Droséragées. c .. i43 

Drypis... 109 

Enarthrocarpus. 87 

Erodium. 157 

Eruca. 66 

Erucaria. 88 

Erysîmum...... 62 

Euclîdiura.. 85 

Evonymus. 167 

Fagonia.. 161 

Fibigia.... . 67 

Frankenia. 98 

Frakkéniacées ......... 98 

Funiana. 94 

Fumaria.. 45 

PüMARTACÉES. 44 

Garidella... 34 

Géraniacées. ... i 54 

Géranium.... i 55 

Glaucium. 43 

Glînus. 1 35 

Gypsopbila. io6 

Habrosia..... i 34 

Haplopbyllum. i 63 

Heldreicliia.. 79 

Helianthemum. ....... 93 

Helîeborus. 33 

Herniaria... 1 3 1 

Hesperis. 58 

Hibiscus... 149 

Holosteum. 136 

Hypecoum. 43 










































































































































— 174 


Pages. 


Hypéricacées . t 38 

Hypericura. i 38 

Iberis. 81 

liex. 167 

Isatis. 83 

Lavatera. i 48 

Leontice. 38 

Lepidium. 7 5 

Leptaleurn... 74 

Linacées . i 5 o 

Liaum. 1 5 1 

Malcolmia. 69 

Mal va. i 48 

Malvacées. 1 44 

Malvella. 149 

Mattbiola. 53 

Melandriuia. 120 

Mœnchia. 127 

Molluginacées . i 34 

Monotropa. i 44 

Monotropacées. 1 4 4 

Montia. i 36 

Myagrum. 85 

Myosurus. 33 

Nasturtium. 54 

Neslia. 84 

Nigella. 34 

Noccæa. 75 

Nuphar. 39 

Nympbæa. 39 

Nymphéacées. 89 

Ochtodium. 85 

OxALIDACÉES. l 53 

Oxalis. i 54 

Pæonia. 87 


Pages. 

Paliurus. 168 

Papaver. 4 1 

Papavéracees. 4 O 

Paronycbia. . . .. 182 

PaRONYCHIAGEES . ....... l 3 o 

Pegauum. i6i 

Pélargonium. i 55 

Peltaria. 82 

Piroia. 1 43 

Pjrolacées . i 43 

Pistacia. 171 

Polycarpon. i 3 o 

Polygala. 97 

POLYGALACÉES. 97 

Portulaca. i 36 

PoRTULACÉES. l 35 

Pteranthus. i 34 

Queria. 124 

Radiola. i 5 i 

Rammculus. 27 

Raphanus. 88 

Rapistrum. 86 

Reaumuria. 187 

Renoncdlacees. 28 

Réséda. 90 

Résédacées. 90 

Rhamnacées. 168 

Rhamnus. 169 

Rhus. 172 

Ricotia. 67 

Rœmeria.... 4 o 

Rata. i 63 

Rütacées. 162 

Sagina. 120 

Sameraria. 82 


Pages. 

SapIND AGEES. t 65 

Saponaria... io 5 

Schimpera. 85 

Scleranthus. i 33 

Silene. 110 

Sinapis. 65 

Sisymbrium. 60 

Spergula. 129 

Spergülaria.. 129 

Staphylea.. i 65 

Stellaria... 126 

Sterigma. 89 

TaMARIC AGEES. l 36 

Tamarix.. 187 

Teesdalia. 81 

Teiephium. j 35 

Tetradiclis. 162 

Texiera. 84 

Tbalictrura. 25 

Thîaspi. 79 

Tilia. i 5 o 

Tiliacées . i 5 o 

Triadenia. i 38 

Tribulus. 160 

Tunica. io 4 

Veiezia.... 101 

Viola.. 95 

Violacées.... 95 

Vitis. 167 

Zilla. 86 

Zizipbus... 168 

Zygophyllacées.. . ..... 160 
Zygophyllum. 161 


TABLE DES MATIÈRES. 


Pages. 

Préface.......... i 

Vocabulaire...*.. • 

Abréviations.... 

Classification générale....... . 1 

Tableaux de détermination des familles... 7 

Tableaux des genres et espèces..... 28 

Table alphabétique des familles et des genres..... * 7 "^